Références culturelles

N.D.L.R. : Dans un premier temps, je recenserai ici tous les messages comportant un hyperlien avec une musique. Dans un second temps, je tâcherai de rétablir les liens rompus.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mercredi 11 avril 2018
Désultoirement vôtre ! - Fac - Références culturelles
0
J'ai eu l'occasion de discuter cette après-midi avec Lori HELLOCO à propos de la formation à la programmation informatique dispensée à Flers par "The Hacking Project". Je lui ai dit que je me serais volontiers inscrit si la chose avait été compatible avec mes autres contraintes d'emploi du temps dues à notre chantier favori, par exemple si la formation nécessitait qu'on y consacre trois et non pas cinq jours par semaine, quitte à ce qu'elle dure plus de trois mois.

En bon politique, Lori m'a dit que la chose est à l'étude.

Si le calendrier est ainsi adapté, je lui ai annoncé que mon réparateur d'ordis favori, M. HORGNIES, et moi nous nous inscririons sans doute de concert.
Pour bien faire, et puisque je dois en parler en public tout à l'heure, je devrais étudier le projet de mémoire en défense de Me MONAMY devant la Cour d'appel de Nantes dans l'affaire des permis de construire une palanquée d'éoliennes dans les parages de notre manoir favori.

Mais cela me casse tellement les pieds que, pour meubler cette insomnie, je vais commencer la lecture de l'ouvrage que m'a recommandé tout à l'heure le libraire de Flers...

... à savoir "Pour services rendus" de Iain LEVISON.

Ce libraire que j'avais rapidement croisé quelques jours plus tôt tenait à me parler d'événements qui l'ont contrarié. J'en ai appelé à mes propres souvenirs et expériences de l'amplification de faits bénins par le on-dit, donc ai cru pouvoir l'inciter à ne pas s'exagérer la netteté de quelques-unes de ses propres conclusions. En l'écoutant, j'ai toutefois été étonné de l'intérêt qu'il porte à sa clientèle au point d'être presque choqué à mon tour de la vive curiosité qu'il va jusqu'à éprouver pour elle. Au fil de nos échanges que nous aurons peut-être l'occasion de poursuivre car il m'a paru faire preuve d'une rare empathie, il a compris que je ne biaisais pas et senti, je crois, à quel point je suis en réalité un homme atteint.
Mon vieux copain Georges HADDAD, actuel président de la Sorbonne, a requis l'intervention des forces de l'ordre pour évacuer la pétaudière de Tolbiac et a déposé plainte contre les ZADistes du lieu.

Nous étions en Spé ensemble à Saint-Louis, chez RICHE, en 1970-1971. Je viens de reprendre contact avec Georges, que j'ai perdu de vue il y a une vingtaine d'années, pour l'inviter à me rendre visite dans notre manoir favori.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le dimanche 22 avril 2018
Désultoirement vôtre ! - Références culturelles
0
Vu ce soir, au ciné de Mayenne, "Mektoub my love" d' Abdellatif KECHICHE.

Vraiment pas terrible, énormément de longueurs, je suis parti quand j'en ai eu plus que marre. Toutefois, j'aurai appris que ce réalisateur aime les grosses fesses, ce dont, d'ailleurs, je me contrefiche.
Dominique Thiébaut LEMAIRE
rédigé le mardi 24 avril 2018
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie - Références culturelles
0
Billet : fin de la crise économique de 2008 ?
Posted on 23 avril 2018 par Libres Feuillets

L’économie repart avec manifs et grèves
Les revendications quand tout va mieux s’aggravent
A la fin de la crise où tous n’ont pas maigri

La paye on veut alors qu’elle soit en progrès
Et que l’os à ronger se garnisse de gras

Le monde d’avant-hier est bonheur qu’on regrette
Le corset de rigueur il ne faut plus qu’il gratte
Que l’effort à fournir ne soit plus * mistigri

La paye on veut alors qu’elle soit en progrès
Et que l’os à ronger se garnisse de gras

Au bout du purgatoire oubliera-t-on la Grèce
Pressurée par l’Europe au point de crier grâce
Jalousée par le Nord qui souffre d’un ciel gris

La paye on veut alors qu’elle soit en progrès
Et que l’os à ronger se garnisse de gras


Par un paradoxe apparent, c’est au moment où les crises économiques sont en voie de résolution que les mécontentements s’expriment avec le plus de force. La population prend alors conscience qu’elle peut cesser de plier sous le joug de la contrainte et que l’espoir d’une amélioration renaît. L’espérance est un facteur d’illusion, mais aussi une aide à la modération, comme pourrait le montrer le cas de la Grèce. Celle-ci a emprunté depuis 2010 plus de 200 milliards d’euros auprès de ses partenaires européens. Alors que le plan d’assistance s’achève le 20 août prochain, l’Union européenne, sachant qu’Athènes a besoin de soutien dans cette période délicate, réfléchit à un plan d’allègement de la dette « vraiment convaincant » qui inciterait les Grecs à cultiver la prudence économique dans la durée et à poursuivre les réformes.

*Mistigri : entre autres significations, désigne « une carte désavantageuse dont il faut se défausser. Repasser, refiler le mistigri à quelqu’un : se débarrasser d’un problème encombrant » (dictionnaire Robert).

Dominique Thiébaut Lemaire

N.D.L.R. : Je te sens morose, toi aussi, camarade. Est-ce l'effet de l'âge avec tous ses tracas ?