Références culturelles

Haute-Corse : la restauration de la tour d'Albu fait débat

La restauration de la tour d'Albu fait débat en Corse. Elle a été enduite de chaux, ce qui lui donne un aspect neuf, dans les règles de l'art, mais qui ne plaît pas à tout le monde.


N.D.L.R. : Je trouve cela très bien. Le débat, je l'aurais souhaité sur l'idée de remonter la partie disparue. Je pense que j'aurais voté pour.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 4 Aout 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
On trouve de tout sur la toile :

Neil Sedaka - Oh ! Carol (1959)

Oh! Carol, I am but a fool
Darling, I love you though you treat me cruel
You hurt me, and you made me cry
But if you leave me, I will surely die
Darling, there will never be another
'Cause I love you so
Don't ever leave me
Say you'll never go
I will always want you for my sweetheart
No matter what you do
Oh! Carol, I'm so in love with you
Oh! Carol
Darling
Jean-Pierre ARBON
rédigé le Vendredi 5 Aout 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
Montgommery
Publié le 5 août 2020

Me penchant, pour des raisons que je dirai bientôt, sur l’histoire d’Amou, j’ai découvert à cette occasion la figure étrange et fort antipathique de Gabriel de Lorges, comte de Montgommery, sous les ordres duquel Amou fut pillé et dévasté, en septembre 1569, six jours durant.


On n’en était encore qu’à la troisième guerre de religion. Jeanne d’Albret, reine de Navarre, l’avait chargé de reconquérir ses états. Il le fit promptement, et sans faire de quartier : exécutant tous les prisonniers catholiques, et brûlant les églises comme à Amou, Montgommery reprit le Béarn en trois semaines. Poursuivant sa campagne en Gascogne, il y commit des excès immenses, qui frappèrent de terreur les populations*.

Ce sinistre individu était déjà entré dans l’histoire dix ans plus tôt : c’est lui dont la lance perça l’oeil et le crâne d’Henri II lors du tournoi où le roi trouva la mort. C’était un accident, mais il était régicide, et prit prudemment la fuite le soir même.

En 1572, il échappa par miracle au massacre de la Saint Barthélémy, devint général des Huguenots, se réfugia en Angleterre où la reine Elizabeth refusa de l’extrader. En 1574, ayant débarqué en Normandie pour y fomenter une insurrection, il fut fait prisonnier, de sorte que peu de temps après, Catherine de Médicis, qui avait pas mal de raisons de ne pas le porter dans son cœur, put assister en place de grève à sa torture et à sa décapitation.

* Source wikipedia

N.D.L.R. : D'après ce qu'on raconte, il fut fait prisonnier à Domfront par un LEDIN, seigneur de la Chaslerie.
La "Demeure Historique"
rédigé le Vendredi 5 Aout 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
Les propriétaires de monuments privés ouverts à la visite de Bretagne se mobilisent pour vous faire découvrir la richesse patrimoniale de la région.

À l'initiative de la "Demeure Historique", 21 sites historiques repartis sur toute la région participent à l'opération :


N.D.L.R. : Excellente initiative ! Voici plein d'idées de belles promenades !
Jean-Pierre ARBON
rédigé le Dimanche 7 Aout 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
Nonchalant
Publié le 7 août 2020

Montaigne écrit : « Je veux que la mort me trouve plantant mes choux, mais nonchalant d’elle, et encore plus de mon jardin imparfait.* » Ah ! Que ce « nonchalant d’elle » me plait ! Qu’il est simple, élégant, détendu ! Que nous dit Montaigne par cette nonchalance ? Que le fait de mourir, il ne faut pas en faire toute une histoire, ni s’en soucier plus que de cela. La mort est inévitable ? La perfection hors d’atteinte ? Soit. Prenons-en note, et que ça ne nous empêche pas de planter nos choux.

Nonchalant était alors le participe présent du verbe nonchaloir, qui n’existe plus, et qui signifiait « ne pas s’occuper de ». Vers 1160 est attestée la locution « mettre en nonchaloir » dont l’équivalent aujourd’hui est « laisser à l’abandon ». C’était le contraire de chaloir, verbe défectif qui subsiste seulement à la troisième personne du singulier dans l’expression « peu me chaut » : peu m’importe, je ne m’en soucie guère.

Chaloir signifiait clairement : importer, avoir de l’intérêt. Et chaloir a donné chaland : au départ l’ami, le protecteur, puis la personne charitable qui fait des dons en nature ou en espèces, puis (puisque l’argent vient de s’en mêler) le client, et même, chez Rabelais, le coquin. Achalandage, chalandise : on entre dans le domaine du commerce, du négoce.

Le nonchalant échappe au négoce. Il ne déploie pas sa vie dans cette dimension. Il ne produit pas pour produire, il ne cherche pas à avoir, à retenir, à posséder. Il est celui qui admet ses limites et qui a vis-à-vis d’elles l’élégance du détachement.


* Essais, I, 20

N.D.L.R. : Que j'aimerais être nonchalant ! Mais il y a tant de choses qui me révoltent, notamment dans cette administraaaâââtion dont les limites me révulsent dès que j'en reprends conscience, ce qui arrive pratiquement tous les jours que le Bon Dieu fait !
Godefroy de Dnairbtnop Châteaux, Manoirs et Gentilhommières (via "Facebook")
rédigé le 11 Aout 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Anecdotes - Références culturelles
0
Si vous avez 7,5 millions à dépenser vous avez droit à cette petite bicoque.
Touffou que je connais bien est un château à 20-30km à l'est de Poitiers, proche de la jolie petite ville de Chauvigny, qui surplomble la Vienne. Du XII au XVIIeme, entouré de magnifiques jardins, merveilleusement entretenu par la veuve du célèbre publicitaire Americano-Britannique David OGILVY qui y est mort. Il se visite si à l'occasion vous passiez dans le Poitou :


N.D.L.R. : Chouettes ambiances intérieures, même si je ne suis pas, en principe, super-fan des rideaux aux fenêtres de tels monuments :

15 juillet 2020.

15 juillet 2020.

15 juillet 2020.

15 juillet 2020.


Avec Isabelle d'HARCOURT, déléguée régionale et administratrice de la "Demeure Historique" :

12 août 2020.


Avec les artisans d'art, Emmanuel LESCUYER, Sébastien DUVAL et Robert HOGUE ; au centre, Hugues HOURDIN, président de la "SVAADE" :

12 août 2020.


Deux magnifiques concerts, salon comble, de "Correspondances" sous la direction de Sébastien DAUCE :

12 août 2020.

12 août 2020.

12 août 2020.

12 août 2020.

12 août 2020.

12 août 2020.

12 août 2020.


N.D.L.R. : Merci à vous pour ces excellents reportages et merci à notre président favori pour sa bienveillance active !
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : jeudi 13 août 2020 14:12
À : Sébastien Daucé
Objet : Merci pour tout !

Cher Sébastien,

Encore mille mercis pour ces magnifiques concerts. Votre venue dans ces vieux murs aura été un grand moment de nos 30 ans de présence à cet endroit. Merci à vos musiciens et à vos accompagnatrices, cela a été pour nous une grande joie et un grand honneur de vous recevoir avec les moyens du bord.

Merci aussi pour ces deux très beaux enregistrements et ouvrages que vous nous avez donnés, ce que je ne découvre qu'à l'instant :


Je suis désolé de n'avoir pu être plus présent et plus actif à vos côtés (les forces ne sont plus ce qu'elles étaient).

On viendra vous réécouter et vous revoir à Caen avec grand plaisir.

Bien cordialement,

PPF

(Fin de citation)
Passant en revue les dernières photos du site favori, je m'aperçois qu'ils sont tous barbus : mes fils, les hommes de "Correspondances" hier, les artisans d'art hier également, notre président d'associations favori, mais aussi Alexandre DECAUX et André DEGON qui se sont eux aussi illustrés hier. Tous sans exception !

Il va donc falloir que je crée une quatrième association, celle-ci de "Promotion et Défense des Hommes qui Résistent Encore à la Pilosité Ambiante".

Je dis ça mais je ne suis même pas fichu de faire immatriculer la troisième association, cette "SVAADE", deux semaines après sa création, concerts et animations d'hier achevés, affaires rangées, messe dite.

Mais qu'on ne me dise pas que c'est mon style qui dérange...

... et freine les ronds-de-cuir. Car je n'en croirais rien, œuf corse !
0
Domfront se trouve au croisement de deux parcours de randonnée cycliste d'importance nationale, la "Véloscénie" et la "Vélofrancette". Je suis étonné de constater le succès de ces équipements et l'utilité de ce croisement pour la vie touristique locale. Hier encore, les musiciens de "Correspondances" et Sébastien DAUCE sont arrivés par la "Vélofrancette".
Audrey ASTRUC m'a communiqué le programme des concerts d'avant-hier qui indique la spécialité de chacun des musiciens.

Voici les "liens Facebook" utiles pour rester en contact avec eux :
- Sébastien DAUCE, le chef d'orchestre,
- Etienne BAZOLA, le baryton,
- et l'"Ensemble Correspondances".

Audrey précise que les musiciens de cette tournée Normande...

... que nous avons eu la joie et l'honneur d'accueillir à la Chaslerie "sont des (très) réguliers de l’ensemble, et participent à presque tous nos projets".
Curiosités du patrimoine bâti et de l'immobilier (via "Facebook")
rédigé le 15 Aout 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
L'ancienne maison de Bob HOPE. Il possédait une villa au style futuriste dessinée par l'architecte John LAUTNER surplombant Coachella. Elle compte une piscine, un grand parc, 2170 m² d'espace intérieur où trône un rocher au milieu du salon et une fresque de Garth Benton inspirée de l'imaginaire du Douanier Rousseau :


N.D.L.R. : Très intéressant. Ce bateleur ne manquait ni de swing, ni de souffle.