Références culturelles

Philippe MENARD
rédigé le 22 Mars 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles

N.D.L.R. : On va étudier le dossier comme il le mérite !
Jean-Pierre ARBON
rédigé le 23 Mars 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
Conseils de lecture
Publié le 23 mars 2020


On échange beaucoup de conseils de lecture ces temps-ci sur les réseaux sociaux. Voici les miens :


Les Essais (Montaigne), les Maximes (La Rochefoucauld), les Caractères (La Bruyère) et les Fables (La Fontaine).


Je tiens qu’à peu près tout ce qu’il y a à savoir de la nature humaine sous nos latitudes se trouve dans ces quatre livres.


N.D.L.R. : Excellents choix.
AU TEMPS DES CHATEAUX (via "Facebook")
rédigé le 23 Mars 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
CHATEAU DU THERET (Creuse)

Le château du Théret appartenait à la puissante famille de la Chapelle-Taillefert au XIVe siècle, avant de passer aux Chamborant, puis en 1608, à un seigneur de la Seiglière, dont on voit encore les armes au-dessus de la porte du donjon. Dans les années 1980, il a appartenu à la famille De Reynal de Saint-Michel (Alain, en l'occurrence), dont la famille était originaire de Martinique. La partie la plus ancienne fut bâtie vers 1380, constituant un bâtiment carré de deux étages, pourvu de mâchicoulis avec chemin de ronde et flanqué de trois tours dont l'une, la tour centrale carrée, contient l'escalier en colimaçon. Vers 1645, l'édifice est mis au goût du jour. Sur la tour d'escalier fut posé un toit surmonté d'une lanterne et furent bâties deux ailes basses avec lucarnes et des tourelles, dont l'une contient la chapelle. L'accès à la cour intérieure se fait par un portail d'entrée que précède un pont sur le fossé. L'ancienne entrée était flanquée de trois tours circulaires dont une seule subsiste. Dans la cour intérieure, fontaine du XVIe siècle à vasques. Une petite fontaine Renaissance est située dans le parc.

Éléments protégés MH : la fontaine du XVIe siècle : inscription par arrêté du 12 janvier 1931.

L'ensemble des façades et toitures: inscription par arrêté du 22 octobre 1965.

Château du Theret - 23000 La Saunière

Propriété privée, ne se visite pas, visible de l'extérieur !

Il est entouré de fossés et d'un bel étang. Au moment de la Fronde, le prince de Condé aurait séjourné dans ce château.


N.D.L.R. : Il était à vendre à l'époque où je prospectais le marché des châteaux, c'est-à-dire peu avant mon achat de la Chaslerie. Je l'avais visité. C'était, de mémoire, dans un coin perdu de la Creuse, vraiment pas facile d'accès à partir de Paris. J'avais trouvé le logis trop austère intérieurement. Et il me semble qu'il y avait beaucoup de terres alentours alors que je ne voyais pas comment j'aurais pu m'en occuper. Donc je n'avais pas fait d'offre.

Avec le recul de 30 ans, je trouve qu'il a de la gueule. A première vue et sans m'être renseigné, il me semble qu'il faudrait commencer par faire disparaître la bretelle sur la pièce d'eau.
Philippe MEYER (via "Facebook")
rédigé le 24 Mars 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie - Nature (hors géologie) - Références culturelles
« Ô mes compagnons, ce n’est pas d’aujourd’hui que nous connaissons le malheur : vous avez souffert de pires maux, et la Divinité mettra encore un terme à ceux-ci. Vous avez vu de près la rage de Scylla et ses écueils mugissants ; vous avez éprouvé ce que sont les rochers des Cyclopes. Rappelez votre courage ; congédiez la tristesse et la crainte. Peut-être un jour aurez-vous plaisir à vous souvenir même de ces épreuves. Un long chemin de hasards et de périls nous conduit vers le Latium où les destins nous montrent de tranquilles foyers. Là ils nous permettront de ressusciter le royaume de Troie. Tenez bon, et conservez-vous pour cet heureux avenir. »
L’Enéide livre 1
Château de la Motte Tilly (via "Facebook")
rédigé le 24 Mars 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
🐦🌷 Aujourd'hui nous vous ouvrons la porte de la chambre de Claire-Clémence, princesse de Polignac, fille unique de la dernière propriétaire, la marquise de Maillé !
Vous pouvez aussi voir sa salle de bain, très moderne, et son "dressing" où nous pouvons encore l’imaginer en train de s’apprêter. 💄👛


N.D.L.R. : Il paraît que le tissu de la chambre est du modèle "Touraine" de la "maison Pierre Frey". Ce décor est certes raffiné mais trop froid pour mon goût.
Paulina DALMAYER (via "Facebook")
rédigé le 24 Mars 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Anecdotes - Références culturelles
Où en sont-elles, Leila Slimani et Marie Darrieussecq ?

A Versailles les choses se corsent, ce qui est suffisamment rare pour mériter un billet.

Comme vous le savez, l’éminent scientifique Hani Ramadan, directeur du Centre islamique de Genève et accessoirement frère de la star incontestable de la Foire musulmane du Bourget, a émis son expertise, selon laquelle la cause de la pandémie que nous vivons actuellement viendrait, entre autres, du fait que « les hommes se livrent ouvertement à la turpitude, comme l’adultère et la fornication ».
C’est vous dire mon trouble au moment où j’ai ressenti les premiers symptômes et dû reconnaître que j’incarnais autant la colère divine que sa raison.
Ceux d’entre vous qui, comme moi, souffrent de quelques difficultés respiratoires, m’accorderont leur pardon pour mes turpitudes.
A ma défense : je n’ai pas fait que des malheureux. Et si je me permettais un aveu, je dirais que le trajet avec E. entre Deauville et Paris vaut amplement 38° de fièvre. Tout comme une partie de jambes en l’air avec I., sur le toit d’une vieille maison à Jérusalem. Et, bien évidemment, ces divines surprises de B. dans des hôtels de la Rive Gauche. Sans oublier le magistral échange de gifles avec L. devant Le Berkeley et tout ce qui s’en est suivi. Ma foi, rien qu’à y songer, je supporte mieux le rouleau-compresseur qui m’écrase le thorax.

Sans s’attarder sur les détails, tirez-en la seule bonne conclusion : ne vous refusez rien, mais faites le bien et même mieux, si possible. Aimez-vous avec fantaisie, audace et générosité ! Ainsi, quand vous entendrez votre pharmacienne vous dire, « Tant que vous respirez, ce n’est pas la peine d’appeler le 15 », vous rentrerez chez vous soulagé malgré tout.

Picture: Helmut Newton, Secret Love Couple, 1976


N.D.L.R. : A-t-on encore le droit de trouver un tel faire-part élégant ?
Châteaux, Manoirs et Gentilhommières (via "Facebook")
rédigé le 25 Mars 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Economie - Références culturelles


N.D.L.R. : Une recherche sur la toile me montre que ce château a été vendu récemment, près de dix fois moins cher que ce qu'espérait le précédent propriétaire.
lefigaro.fr
rédigé le 26 Mars 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie - Nature (hors géologie) - Références culturelles
À voir ou à revoir : "Au service secret de Sa Majesté", James Bond plus fort que le virus Oméga

Le film avec George Lazenby, qui fut 007 une seule et unique fois, tient une place particulière dans le cœur des bondophiles. Il est téléchargeable sur les plateformes Orange ou Canal VOD.

N.D.L.R. : Je n'arrive pas à me connecter.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 26 Mars 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - O'Gustin - Références culturelles
Digne d'Edward HOPPER, isn't it ?

26 mars 2020.

26 mars 2020.

Malène LIROYE
rédigé le 28 Mars 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
Que c'est beau à écouter, la nuit...

N.D.L.R. : Merci.

Suzanne takes you down to her place near the river
You can hear the boats go by
You can spend the night beside her
And you know that she's half crazy

But that's why you want to be there
And she feeds you tea and oranges
That come all the way from China
And just when you mean to tell her
That you have no love to give her
Then she gets you on her wavelength
And she lets the river answer
That you've always been her lover
And you want to travel with her
And you want to travel blind
And you know that she will trust you
For you've touched her perfect body with your mind.
And Jesus was a sailor
When he walked upon the water
And he spent a long time watching
From his lonely wooden tower
And when he knew for certain

Only drowning men could see him
He said "All men will be sailors then
Until the sea shall free them"
But he himself was broken
Long before the sky would open
Forsaken, almost human
He sank beneath your wisdom like a stone
And you want to travel with him
And you want to travel blind
And you think maybe you'll trust him
For he's touched your perfect body with his mind.
Now Suzanne takes your hand
And she leads you to the river
She is wearing rags and feathers
From Salvation Army counters
And the sun pours down like honey
On our lady of the harbour
And she shows you where to look

Among the garbage and the flowers
There are heroes in the seaweed
There are children in the morning
They are leaning out for love
And they will lean that way forever
While Suzanne holds the mirror
And you want to travel with her
And you want to travel blind
And you know that you can trust her
For she's touched your perfect body with her mind.
Sophie FLAMAND (via "Facebook")
rédigé le 28 Mars 2020
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes - Références culturelles

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 29 Mars 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
"Les mots bleus"... "Le vent d'hiver souffle en avril" :

Il est six heures au clocher de l'église
Dans le square les fleurs poétisent
Une fille va sortir de la mairie
Comme chaque soir je l'attends
Elle me sourit
Il faudrait que je lui parle
À tout prix

Je lui dirai les mots bleus
Les mots qu'on dit avec les yeux
Parler me semble ridicule
Je m'élance et puis je recule
Devant une phrase inutile
Qui briserait l'instant fragile
D'une rencontre
D'une rencontre

Je lui dirai les mots bleus
Ceux qui rendent les gens heureux
Je l'appellerai sans la nommer
Je suis peut-être démodé
Le vent d'hiver souffle en avril
J'aime le silence immobile
D'une rencontre
D'une rencontre

Il n'y a plus d'horloge, plus de clocher
Dans le square les arbres sont couchés
Je reviens par le train de nuit
Sur le quai je la vois
Qui me sourit
Il faudra bien qu'elle comprenne
À tout prix

Je lui dirai les mots bleus
Les mots qu'on dit avec les yeux
Toutes les excuses que l'on donne
Sont comme les baisers que l'on vole
Il reste une rancœur subtile
Qui gâcherait l'instant fragile
De nos retrouvailles
De nos retrouvailles

Je lui dirai les mots bleus
Ceux qui rendent les gens heureux
Une histoire d'amour sans paroles
N'a plus besoin du protocole
Et tous les longs discours futiles
Terniraient quelque peu le style
De nos retrouvailles
De nos retrouvailles

Je lui dirai les mots bleus
Les mots qu'on dit avec les yeux
Je lui dirai tous les mots bleus
Tous ceux qui rendent les gens heureux
Tous les mots bleus
Tous les mots bleus
François PERIER
rédigé le 30 Mars 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
Bonjour et bonne semaine
Neige attendue ici à Luzern
Bises

N.D.L.R. : C'est la première fois, depuis plus de 50 ans que je le connais, que ce camarade de promotion m'envoie des bises. Nous vivons une drôle d'époque...
Olivier LEPICK (via "Facebook")
rédigé le 31 Mars 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Nature (hors géologie) - Références culturelles
Journal de confinement, Saison 1, Épisode 14 : parlons peu, parlons frites !

Sublimes quand elles sont “maison” et préparées avec soin et amour, les frites sont malheureusement bien souvent maltraitées dans notre beau pays, victimes de la paresse et de son compagnon d’infortune, le fourbe et détestable sieur surgelé, quand ce n’est pas, faute vénielle cette fois-ci, par une variété de pomme de terre inadaptée ou une huile de cuisson mal choisie ou mal maîtrisée. Pour paraphraser le défunt Henri Jayer qui fut au vin de Bourgogne ce que Jean-Pierre Papin était à la reprise de volée en lucarne et qui disait “qu’un bon vin s’élabore dans le vignoble” par du bon raisin et non à la cave, une bonne frite commence par une bonne pomme de terre. Pour ma part, je ne prends aucun risque et je privilégie la Bintje qui est une variété qui permet d’obtenir une texture croustillante à l’extérieur et fondante à l’intérieur. Une fois épluchées et découpées, il faut impérativement les laver soigneusement et même les brosser légèrement pour retirer l’amidon de leur surface, amidon qui peut les rendre collantes comme un inspecteur des impôts sur une comptabilité douteuse.

La cuisson ensuite. Il est de notoriété publique, et à juste titre, que le blanc de boeuf reste la reine des graisses pour cuire les frites. Toutefois force est de reconnaître qu’il est difficile de la trouver facilement en dehors du département du Nord et de la Belgique voisine. Faute de blanc de bœuf, je recommande donc, choix iconoclaste mais divin, l’huile d’olive extra vierge de première extraction à froid. Elle donnera à vos frites un petit goût fruité et un croustillant unique qui ravira vos hôtes ébaubis par tant de maestria. Il conviendra cependant de ne pas dépasser 140°C lors de la friture même si l’huile d’olive supporte des températures bien plus élevées.

En un mot comme en quatorze, respectons la frite, plat populaire si il en est, certes, mais qui n’en mérite pas moins une attention et un respect rigoureux de quelques préceptes simples pour continuer d’enchanter nos palais.
Visiteuse facétieuse (via "Facebook")
rédigé le 31 Mars 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Nature (hors géologie) - Anecdotes - Références culturelles
"Le roi de Thaï­lande se confine avec un harem de 20 femmes dans un hôtel de luxe"

Hôtel de luxe en Allemagne (tu es roi de Thaïlande mais tu choisis le luxe teuton...).
« Le roi n'a pas encore précisé la présence de ses quatre épouses officielles »...
Classic FM (via "Facebook")
rédigé le 31 Mars 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
Perdez-vous dans la magie de Chopin...

Plus de belles visualisations sur la chaîne YouTube de Rousseau
Alexandre LECOUILLARD (via "Facebook")
rédigé le 31 Mars 2020
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie - Nature (hors géologie) - Anecdotes - Références culturelles


N.D.L.R. : Désolé pour le retard à l'allumage, en ce J 15...
Alexandre LECOUILLARD (via "Facebook")
rédigé le 31 Mars 2020
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie - Nature (hors géologie) - Anecdotes - Références culturelles


N.D.L.R. : Pas mal non plus, ces deux-là. J'en ai trouvé une autre, chez le même :