Météo

Les très forts coups de vent de la nuit précédente ont fait tomber dans la cour une ardoise de la couverture du logis, à la hauteur d'une panne mal redressée, à peu près au niveau du futur trou d'aération par lequel O'Gustin-le-malin arrive à se faufiler.

Je n'ai pas fini de me mordre les doigts d'avoir suivi les conseils d'un ami, à l'époque, pour faire une infidélité à Roland BOUSSIN. Je vais contacter le gendre de ce dernier, l'excellent Franck LIEGEAS, pour chiffrer la réparation. Et je saisirai mon courtier d'assurances pour voir ce qui est possible de son côté (pas beaucoup d'espoir, je le crains).
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mercredi 24 avril 2019
Désultoirement vôtre ! - O'Gustin - Météo
0
Très violent orage de grêle, avec tonnerre et foudre, ce soir vers 19 h 20. A l'abri de la fenêtre de ma chambrette monacalo-monastique, j'observe le spectacle :

24 avril 2019.

24 avril 2019.

24 avril 2019.

24 avril 2019.

24 avril 2019.

En un instant, le sol de la cour se retrouve blanc de grêlons :

24 avril 2019.

24 avril 2019.

24 avril 2019.

C'est, je crois, le premier orage de la vie d'O'Gustin qui s'est mis à aboyer à tue-tête.

Pour le rassurer, je lui donne à ronger sa corne de buffle en plus de son bois de cerf, tous deux livrés dès ce matin :

24 avril 2019.

A 19 h 40, tout rentre dans l'ordre. Le loïde se fait les dents en ronronnant de plaisir...

24 avril 2019.

... tandis que, cette fois de l'entrée du bâtiment Nord, j'évalue la taille des grêlons, près d'un centimètre de diamètre :

24 avril 2019.

Il y aura sans doute des dégâts dans les toitures. Quant à l'ancien salon de l'"aile de la belle-mère", il sera, une fois de plus, sous l'eau.

On verra ça demain, tranquillement.
Comme il a fortement plu une partie de la nuit, je viens d'aller vérifier la fraîcheur des troupes.

Au rez-de-chaussée du colombier, l'eau continue à entrer par l'endroit identifié hier :

11 mai 2019.

Rien à signaler cependant, dans l'ancien salon de l'"aile de la belle-mère".

A l'extérieur du bâtiment, j'ai photographié l'état du 4ème sondage, le plus au Nord (je l'avais oublié hier). Même motif, même punition ; il faudra donc drainer jusque là, au moins :

11 mai 2019.

Voici de nouveau le trou de sondage le plus proche de l'entrée d'eau actuelle (cette photo permet de le situer plus commodément que celle d'hier) :

11 mai 2019.

Et, pour s'y reconnaître entre ces quatre sondages, les voici en perspective, vus du Nord :

11 mai 2019.

Réveillé par des rafales et des tambourinements contre ma fenêtre.
Météo très pluvieuse au cours des 15 prochains jours.

On ne va pas pouvoir avancer sur les fondations, côté jardin, de la tour Louis XIII et du bâtiment Nord. Quant aux travaux envisagés sur les fondations côté cour, ils ne sont donc pas près de commencer. Et le temps d'Igor qui devient compté... Quelle poisse !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le vendredi 7 juin 2019
Désultoirement vôtre ! - Météo - Références culturelles - Privé - Garance
0
La tempête en cours et qui va durer a provoqué la chute de nombreuses branches mortes aux abords de notre manoir favori. Ainsi que de feuilles fraîches. Y compris dans l'allée qui descend de la D22. Triste spectacle.

Encore sur la route, Carole m'a annoncé la venue ce soir de mon aîné et de sa petite famille. Pas de chance pour eux. Je sens que je vais encore lire plein de "Babar" à ma petite-fille (ils ont sur moi un effet rapide et radical : je m'endors à poings fermés, à la grande désolation de cette demoiselle)...