Message #57897

Je crois que ce qu'Arnaud PAQUIN apprécie chez moi, c'est ma connaissance de mon monument. Le fait est qu'en bientôt trente-trois ans de chantier (l'âge du Christ sur la croix), j'en ai tout scruté et conserve la mémoire de beaucoup d'infos à son sujet.

De mon côté, j'admire chez Arnaud PAQUIN sa compétence fine et raisonnée des différents métiers traditionnels du bâtiment, sa vaste connaissance des spécificités architecturales des monuments normands et sa rare capacité à se poser au pied des murs des questions éclairantes (même s'il n'a pas toujours les réponses).

Bref, l'équipe fonctionne très bien, me semble-t-il, dans l'intérêt de la Chaslerie. C'est pour cela que, même si ma vue n'est pas encore parfaite, je me remets, surmontant ma procrastination légendaire, à rédiger ma version de l'avant-projet du "diagnostic sanitaire".

Il est 7 heures du matin, courage !

Commentaires