Message #53492

Réunion de chantier cette après-midi avec Arnaud PAQUIN et Xavier MEYER. Les derniers dossiers de demande d'autorisation, relative aux menuiseries extérieures du logis, sont prêts à envoyer dans les circuits.

Nous avons également évoqué la bibliothèque prévue au premier étage de la cave et décidé que la porte d'accès à la salle-de-bains de cet étage serait, elle aussi, porteuse de rayonnages.

Pour remplacer les "casts" des écuries, j'ai indiqué préférer des lucarnes à capucine du modèle visible à la Guyonnière, c'est-à-dire analogues à celles du logis de la Chaslerie antérieures à l'incendie de 1884. On pourra également songer à en réintroduire deux sur le versant Ouest de la couverture du logis.

La prochaine réunion de chantier est programmée pour le 21 juin.

P.S. (du 8 juin 2022 à 4 heures 40) : L'absence d'accord de principe entre mon aîné et moi n'a pas manqué de peser sur les échanges du jour avec Arnaud PAQUIN. Les limites bientôt atteintes de mes propres moyens financiers jettent en effet une ombre sur les projets de travaux, quels qu'ils soient.

J'ai néanmoins indiqué souhaiter poursuivre le projet relatif à la cave et, pour le reste, donner désormais la priorité à la moitié Nord du logis :
- pour la cave, j'ai même demandé à Arnaud PAQUIN de lancer et de suivre le chantier prévu pour l'isolement thermique des combles, les cloisonnements intérieurs de l'étage et l'escalier ;
- pour la moitié Nord du logis, je considère qu'il conviendra de lever, dès la réception de l'étude de "Bee +", l'entrave parasitaire posée, il y a bientôt trente mois, sur le pavement de la cour.

J'ai en revanche maintenu ma demande d'étude préalable pour l'ensemble du chantier, y compris l'aile Ouest et la ferme, ceci pour deux raisons :
- le souci de battre le fer tant qu'il est chaud à l'intention des entités subventionneuses,
- le besoin, conformément à ce que Patrice BESSE m'avait déclaré lors de sa visite il y a six mois, d'un tel document pour nourrir la réflexion de mon successeur, quel qu'il puisse être.

Commentaires