Message #52393

(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com
>Envoyé : mercredi 8 septembre 2021 16:57
À : (...) ; Hugues Hourdin ; Flore Merlin
Objet : RE: Manoir de la Chaslerie - Suites de l'entretien du 30 août 2021

Monsieur le conservateur régional,

Merci beaucoup pour ces infos. Nous allons contacter ces personnes, sans doute Mme Flore MERLIN (qui suit plus particulièrement les questions des animations au bureau de la SVAADE) et moi, si elle le veut bien.

Bien cordialement,

PPF

______________________________________________________________________________________________

De : (...)@culture.gouv.fr>
Envoyé : mercredi 8 septembre 2021 16:32
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc : (...)
Objet : RE: Manoir de la Chaslerie - Suites de l'entretien du 30 août 2021


Cher Monsieur,

N’étant en rien spécialiste de sujets spectacles et action culturelle envisagés sur le monument je vous invite à contacter mes collègues suivants en DRAC :
- Sur la partie organisation de spectacle, je vous invite à vous rapprocher de Mme (...) (licences d’entrepreneurs de spectacles).
- Pour les activités culturelles, le mieux serait de contacter Mme (...).

Bien cordialement,

(...)
Conservateur régional des monuments historiques
Direction régionale des affaires culturelles de Normandie

______________________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 8 septembre 2021 05:39
À : (...)culture.gouv.fr
Cc : BOURA Frédérique <frederique.boura@culture.gouv.fr>; Hugues Hourdin ; Jean Thuaudet ; Jacques Meyer ; Flore Merlin
Objet : RE: Manoir de la Chaslerie - Suites de l'entretien du 30 août 2021

Monsieur le conservateur régional,

J'ai appris hier soir, incidemment, en discutant avec une cheffe de bureau du pôle attractivité territoriale du conseil départemental de l'Orne, venue présenter à Domfront la prochaine "saison culturelle de l'Orne", qu'il existe des réglementations, certaines nouvelles, relatives à l'organisation de spectacles vivants, notamment dès lors que l'on propose au public un programme de plus de six spectacles par an.

Dans le prolongement de mon courriel du 31 août dernier, je renouvelle donc mon souhait, puisque Mme BOURA n'a toujours pas eu la possibilité, semble-t-il, de répondre à la demande d'entretien que le président de la SVAADE, M. Hugues HOURDIN, Conseiller d'Etat honoraire, et moi-même lui avions présentée avant ses vacances, que vous nous indiquiez à qui nous adresser parmi vos collègues et voisins de la D.R.A.C. pour nous renseigner, nous aider et nous conseiller en ces matières particulières.

Toujours dans le prolongement de mon courriel consécutif à la réunion du 30 août dernier dans vos locaux, nous vous serions également reconnaissants de bien vouloir nous indiquer quelles aides la SVAADE pourrait obtenir si, comme cela semble utile, ainsi que vous avez bien voulu me le dire, une étude préalable ou de diagnostic (je ne sais plus quel est le bon terme) était confiée à un architecte du patrimoine. Il s'agirait pour ce dernier de définir et de décrire, dans toute son ampleur, le programme de travaux à mettre en place et à financer afin de permettre à la SVAADE, maître d'ouvrage, de disposer à la Chaslerie des locaux nécessaires à ses activités, tant de spectacles que d'expositions ou de résidences d'artistes.

Pour information, si la SVAADE a organisé, avec un plein succès, trois spectacles en juin dernier, il est d'ores et déjà prévu trois nouveaux concerts en octobre prochain, l'un avec un trio de cordes emmené par David PETRLIK, un deuxième avec un joueur de viole de gambe et son épouse en adaptation du roman de Pascal QUIGNARD "Tous les matins du monde", le troisième avec un pianiste et un ténor autour d'œuvres françaises d'il y a un siècle.

Ceci ne peut que confirmer que les activités de la SVAADE sont en plein essor et qu'il serait souhaitable de ne pas brider un si bel élan.

Nous nous permettons donc de réitérer le vœu que la D.R.A.C. de Normandie puisse nous y aider.

Cordialement,

PPF

(Fin de citation)

Commentaires