Message #49875

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 23 Septembre 2020
Vie de l'association - Nouvelles associations - Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux
(Début de citation)

De : Denis de la Burgade <d.delaburgade@scp-mdlb.fr>
Envoyé : mercredi 23 septembre 2020 08:47
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : RE: RE:

Cher Monsieur,

C’est possible, car ils ne sont effectivement pas de la même génération, mais je ne peux pas vous l’assurer.

Votre bien dévoué,

Denis DE LA BURGADE
Docteur en droit
Avocat associé auprès du Conseil d’Etat et de la Cour de cassation
SCP MARLANGE-DE LA BURGADE

______________________________________________________________________________________


De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 23 septembre 2020 08:42
À : Denis de la Burgade <d.delaburgade@scp-mdlb.fr>
Objet : RE: RE:

Pan sur le bec !

Père et fils ?

______________________________________________________________________________________

De : Denis de la Burgade <d.delaburgade@scp-mdlb.fr>Envoyé : mercredi 23 septembre 2020 07:20
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc : Cabinet d'avocats Monamy <f.monamy@monamy-avocats.fr>
Objet : RE:

Cher Monsieur,

Merci de votre message.

Il me semble qu’il y a une confusion dans votre post : sauf erreur, le conseil adverse dans votre dossier est publiciste (François), alors que l’avocat de Mme Houlette est pénaliste (Jean-Pierre).

Votre bien dévoué,

Denis DE LA BURGADE
Docteur en droit
Avocat associé auprès du Conseil d’Etat et de la Cour de cassation
SCP MARLANGE-DE LA BURGADE
Avocat au Conseil d’Etat et à la Cour de cassation
5, rue Daunou / 75002 Paris
T : 01 53 63 33 10 / F : 01 45 48 90 09
E : contact@scp-mdlb.fr / W : https://www.scp-mdlb.fr

______________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 23 septembre 2020 01:26
À : (...)
Objet : Arrêt de la CAA de Nantes et autres joyeusetés de la France contemporaine

Chers amis,

Comme vous l'avez sans doute lu dans votre journal favori, il y a de la friture en ligne entre l'actuel garde des sceaux et les magistrats.

Ainsi, à la suite d'une sombre histoire de fadettes qui concerne personnellement Me DUPONT-MORETTI, une enquête administrative vient d'être lancée par le ministre contre l'ancienne "patronne" du parquet national financier, instance qui s'est illustrée dans diverses affaires importantes.

Or je lis dans "Le Monde" daté du 20-21 septembre que, face à l'inspection générale de la justice, Mme Eliane HOULETTE a pour avocat Me Jean-Pierre VERSINI-CAMPINCHI.

Ce nom ne nous est pas inconnu puisque c'est celui de l'avocat, face à nous, du promoteur éolien "Vents d'Oc-Total". Avocat dont le moins qu'on puisse dire est que la CAA de Nantes n'a pas opposé beaucoup de résistance à ses argumentations qui nous apparaissaient pourtant fragiles...

Etonnant, non ?

(Fin de citation)

Commentaires