Message #44865

Le réaménagement provisoire de la cuisine au rez-de-chaussée du bâtiment Nord donne à Carole l'occasion de réfléchir concrètement aux prochains (?) aménagements intérieurs.

Ce matin, elle me déclare ainsi que :
- je ne peux décemment pas maintenir mon bureau dans ma "chambrette monacalo-monastique" ; elle considère que je devrais consacrer à mon bureau la première travée de ladite cuisine provisoire, jusqu'à la poutre centrale comprise ;
- sa cuisine devrait occuper le rez-de-chaussée de la tour Nord-Est ;
- disposer d'une arrière-cuisine là où se trouve actuellement la chaufferie est une bonne idée, à retenir ;
- dans le bâtiment Nord, elle se contenterait, en plus de cette arrière-cuisine, d'une buanderie.

On en reviendrait de la sorte au schéma que j'avais imaginé et proposé en début d'année, à la suite de la défection mémorable et inattendue de mon aîné ; simplement, depuis ce schéma, j'ai renoncé, sur les conseils d'Arnaud PAQUIN, de Cédrick COOS et de Sébastien DUVAL, à percer un passage entre ladite arrière-cuisine et la tour Nord-Est. Donc tout cela ne serait pas forcément des plus pratiques, du moins me semble-t-il.

Ceci dit, ne nous emballons pas pour mettre en œuvre ces idées. Il faudrait d'abord que j'aie résolu la question du chauffage, c'est-à-dire tous les problème de phasage des travaux et de financement que soulève cette très importante tranche du chantier, d'une priorité désormais absolue.

Commentaires