Message #16457

La première chatière posée passe bien selon moi :

27 février 2014.

Mais j'aimerais bien connaître l'avis de M. MAFFRE avant de lancer la fabrication de quelques unités.

27 février 2014.

En revanche, je demeure très réservé à propos des casts :

27 février 2014.

Il me paraît curieux que des engins pareils aient pu être préconisés.

27 février 2014.

Quand je vois ces articulations et ces reflets, je me dis qu'on a très bien fait de changer d'architecte. Ceci dit, avec la fermeture des ardoisières d'Angers, on devra s'habituer à ces horreurs faute de pouvoir corriger le tir.

P.S. (du 9 octobre 2021) : Il se trouve que je suis, depuis quelque temps, membre suppléant de la commission départementale des sites (C.D.N.P.S.) de l'Orne. A ce titre, j'ai récemment vu passer un dossier prévoyant l'introduction de "casts" sans susciter à ce titre la moindre réserve de l'A.B.F. de l'Orne. En séance, je lui ai demandé l'opinion sur ces trucs du ministère dont elle relève. Elle n'a émis aucun doute sur la qualité du produit.

Je trouve cela désespérant. J'appelle cela de la persistance dans l'erreur.

Commentaires

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 1er Mars 2014
Voici la réponse de M. MAFFRE :

"Pour les chatières, je confirme mon premier avis : c'est ce qu'il faut pour ce type d'édifice (même si celle en place est trop foncée).
Il faut que l'entreprise y adapte une protection contre la pluie et contre les volatiles.
Il ne faut pas en mettre plus de 3 par versant, et si l'entreprise veut davantage de ventilation, qu'elle pose des ventilations cuivre invisibles."

Quid de la protection contre la pluie et les volatiles ? Avant de commander la fabrication, j'aurais besoin de précisions pour les potiers.