Menuiserie

Toujours pour secouer ce courtier à la masse, voici des photos des intérieurs. Elles confirment qu'aussi curieux que cela puisse apparaître après trente ans de travaux, je dispose de guère plus de 65 m2 habitables toute l'année :

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

Cette après-midi :

2 avril 2021.

2 avril 2021.


Il va donc être grand temps que je décide quels prochains travaux confier à Fabrice. En l'état du chantier, je pense que ce sera en maçonnerie, donc l'occasion pour moi de le tester dans cette spécialité.

P.S. (à 20 heures) : Ce site m'aide à réfléchir. Outre le jointoiement, côté écuries, du mur de séparation avec la tour Louis XIII, je pourrais sans doute charger Fabrice d'autres travaux de menuiserie que ceux qui l'occupent depuis son embauche, comme la remise en état de l'intérieur de la charretterie. Ce seraient ici des travaux préparatoires à l'installation de la chaufferie centrale. Et une occasion d'utiliser un lot de vieilles planches (issues de la Julinière) dont Carole m'a récemment rappelé l'existence.

Quant au jointoiement du mur que je viens de citer, il serait à faire tant que le troisième tiers des combles des écuries n'est pas de nouveau encombré d'un garde-meubles et que les échafaudages sont encore dans le secteur. Donc dans la foulée immédiate des travaux de menuiserie en cours.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 7 Avril 2021
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Menuiserie - Aile "de la belle-mère"
0

7 avril 2021.

7 avril 2021.

Et voici l'essentiel de ce qu'il reste à traiter dans ce volume (c'est-à-dire le 3ème tiers, côté Ouest, à quoi il faudrait ajouter le terrasson de la 9ème travée, soit, en gros et au total, 8/54ème de la couverture des écuries) :

7 avril 2021.


Autrement dit, on commence à apercevoir le bout de ce tunnel !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 19 Avril 2021
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Menuiserie - Aile "de la belle-mère"
0
Je m'aperçois qu'au niveau de la 8ème travée, Fabrice à oublié ma consigne de ne pas mettre de lattes à un endroit où serait implantée une lucarne :

19 avril 2021.


Je ne sais si cette rectification sera opérée un jour. Il y faudrait en toute rigueur une autorisation de la D.R.A.C. Tout cela pour gommer une erreur manifeste d'une précédente architecte du patrimoine mal contrôlée.

"Faire et défaire, c'est toujours travailler", et aux frais de qui, je vous le demande ?
Kroumirat, quand tu nous tiens...
0

23 avril 2021.

23 avril 2021.

23 avril 2021.


Voici l'essentiel de ce qui restera à traiter la semaine prochaine :

23 avril 2021.


Fabrice se propose de me soumettre un projet pour les finitions intérieures des lucarnes...

23 avril 2021.

... et des maudits casts :

23 avril 2021.

Pourquoi pas ?

Le fait est que Sébastien LEBOISNE a fourni beaucoup plus de lattes de chêne que nécessaire pour cette aile. Il faut que je leur trouve un usage :

23 avril 2021.

23 avril 2021.


Justement, lundi prochain, Franck LIEGEAS doit passer me voir pour que nous évoquions différents sujets d'intérêt commun. Je compte lui demander s'il se sent capable de modifier la couverture de la cave pour y introduire une couche de "Skytech", à l'instar de ce que Roland BOUSSIN avait réalisé sur l'"aile de la belle-mère" et, de mémoire (point à vérifier), sur le fournil de la ferme. Si oui, on pourrait utiliser ce stock de planches entre les chevrons de la cave.

Je compte également demander à Franck combien il m'en coûterait de lui faire enlever les casts des écuries et d'implanter quatre lucarnes du même modèle que sur la cour. S'il est intéressé par ce travail, il sera inutile que je demande à Fabrice de dissimuler le "Skytech" encore visible aux emplacements de ces nouvelles lucarnes :

23 avril 2021.


P.S. (du 24 avril 2021 à 2 heures) : Vérification faite, je ne suis pas sûr que nous ayons posé du "Skytech" sur le fournil de la ferme. Peut-être nous étions-nous contentés de matériaux moins efficaces pour lutter contre les déperditions thermiques ?

C'était en juillet 2011. Il faudra que je remonte dans la tour Louis XIII afin de retrouver la facture donc, je l'espère, les références de ces matériaux. Si la facture est imprécise sur ce point, j'interrogerai Franck LIEGEAS sur ses souvenirs.

P.S. 2 (du 24 avril 2021 à 8 heures) : La facture du 29 septembre 2011 de Roland BOUSSIN (que j'avais dû régler en 2012 car elle était classée dans mon dossier fiscal de 2012) me confirme qu'il s'agissait bien, sur le fournil de la ferme, de "Skytech" :


A la réflexion, je me demande si Patrice ne pourrait pas travailler dans la cave sans qu'au préalable, j'aie fait déposer la couverture et les liteaux, installer le "Skytech", mettre de nouveaux liteaux puis reposer la couverture. Après tout, cette couverture est encore en bon état et l'époque où quelqu'un aura besoin que ce bâtiment soit habitable et soigneusement isolé contre les déperditions de chaleur reste, à ce jour, parfaitement indéfinie. Le risque serait que le vent repousse sous les tuiles une neige qui finisse par gâter les planches. Il me semble que ce ne sera pas demain la veille mais je demanderai son avis à Franck.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 26 Avril 2021
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Menuiserie - Aile "de la belle-mère"
0
Coups de fil cette après-midi à mes correspondants à la D.R.A.C. et au conseil départemental que j'ai pu joindre sans difficulté.

Mes récentes demandes de paiement de subventions suivent leur cours normal. Elles ont été instruites et les règlements vont arriver.

Merci à mes correspondants pour leur écoute et leur diligence !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mardi 27 Avril 2021
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Menuiserie - Aile "de la belle-mère"
0

27 avril 2021.

27 avril 2021.

27 avril 2021.

Chacune des lattes est clouée en deux points sur les liteaux fixés aux solives :

27 avril 2021.

27 avril 2021.


J'espère qu'avec les changements de température et d'humidité au fil des saisons, cet ajustement millimétrique ne s'avèrera pas avoir constitué une erreur majeure. Sébastien LEBOISNE m'a assuré qu'il n'y a pas de risque puisqu'il m'a livré du bois sec et qui, depuis lors, a eu le temps de s'habituer aux conditions hygrométriques des écuries. Pascal BRESSON, quand, en 2013, il avait posé les parquets au 1er étage du bâtiment Nord, s'était montré beaucoup plus prudent et le fait est que son travail a bien supporté l'épreuve du temps, au moins à ce stade.

Nous verrons bien. Croisons les doigts !