Maçonnerie-carrelage

(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : vendredi 27 août 2021 14:53
À : (...)@culture.gouv.fr>
Cc : (...)
Objet : RE: Réunion de lundi 30 août à 16 heures.

Monsieur le conservateur régional,

Comme convenu, je vous prie de trouver ci-joint une note de synthèse sur la problématique du chantier de la Chaslerie.

Cordialement,

PPF

(Fin de citation)
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mardi 31 août 2021 14:56
À : Jean Paul Leroy-Tullie
Cc : (...)
Objet : RE: Mission BERN - Candidature de la SVAADE pour la Chaslerie à Domfront-en-Poiraie

Cher Jean Paul,

Merci beaucoup et à très bientôt !

Cordialement,

PPF

______________________________________________________________________________________________

De : Jean Paul Leroy-Tullie
Envoyé : mardi 31 août 2021 14:31
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Re: Mission BERN - Candidature de la SVAADE pour la Chaslerie à Domfront-en-Poiraie

Bonjour,

Lors de mon précédent mail, je vous ai écrit que dans le cadre de mes fonctions de délégué local de la Fondation du Patrimoine, je n’avais personnellement pas de compétence ni d’autorité pour intervenir dans la constitution de votre dossier relevant de la mission Bern. A ce jour cette situation reste inchangée, ne soyez donc pas étonné de ma réponse, cette mission relève des responsables départementaux. Il est important que vous soyez accompagné par les personnes compétentes et autorisées.

Mes fonctions et position sont partagées avec mes représentants départementaux de la Fondation, compte tenu de ma prise de fonctions en juillet de cette année. S’il tel en avait été le cas, je vous en aurait tenu informé.

Lors de votre appel téléphonique de début Août, je vous ai informé qu’étant en déplacement à Bordeaux à la date du 17 Août, je ne pouvais pas participer à la réunion à laquelle vous m’aviez convié en qualité d’observateur.

J’ai transmis aux responsables départementaux votre mail. Vous obtiendrez donc une réponse de leur part et je serai en copie pour information du développement de votre candidature que je soutiendrais bien évidemment.

Cordialement, JPLT,

______________________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : mardi 31 août 2021 01:32
À : Jean Paul Leroy-Tullie
Cc : (...) ; Hugues Hourdin ; Jacques Meyer ; Jean Thuaudet ; Flore Merlin
Objet : Mission BERN - Candidature de la SVAADE pour la Chaslerie à Domfront-en-Poiraie

Cher Jean Paul,

Je vous écris, dès votre retour de congés, en votre qualité de représentant local de la Fondation du Patrimoine.

Tous les échos qui me reviennent, à part de vous, concordent : la Fondation du Patrimoine joue un rôle central dans la Mission du Patrimoine (ou Mission BERN).

C'est ce que me disent sans réserve tous les lauréats que j'ai contactés, notamment les propriétaires du château de Lassay (Mayenne) et de l'abbaye de Longues (Calvados).

C'est aussi ce qui ressort de l'article suivant, trouvé en ligne.

Bien entendu et d'après tous ces échos, l'intervention de la Fondation du Patrimoine en matière de Mission BERN touche autant les monuments protégés que ceux qui ne le sont pas. Les deux que je viens de citer le sont sans aucun doute.

Pouvez-vous me dire si vous avez toujours des informations contraires et, si oui, avoir l'amabilité de nous les communiquer (aux personnes mises en copie de ce courriel autant qu'à moi, s'il vous plaît) ? Il serait en effet des plus dommageables que la candidature de la SVAADE pour la Chaslerie soit freinée de fait pour on ne saurait quelle raison, notamment une insuffisance d'informations pertinentes.

Je vous signale en effet que l'AG de la SVAADE, réunie le 17 août dernier (et vous aviez été invité à y assister), a décidé (extraits de PV joints) que cette association concourrait pour être retenue par la Mission BERN, avec le souhait de décrocher, pour la Chaslerie, le label de "site emblématique". Nous avons d'ailleurs eu confirmation, s'il en était besoin, que le "site emblématique" normand de 2022 sera ornais.

La SVAADE a la volonté de préparer un dossier de très haute qualité et apte à triompher dans ce concours, dossier centré sur les idées suivantes :
- l'intérieur de la Chaslerie est, sur un plan général, dans un très mauvais état que vous connaissez fort bien ; certes, la restauration extérieure peut paraître achevée (il reste toutefois les menuiseries extérieures à changer, ce qui représente quand même la bagatelle d'un budget de l'ordre de 0,5 M€ ; il reste également, en préalable à tous autres travaux intérieurs, le chauffage des bâtiments à mettre en place, ce qui représente environ 250 000 € de plus à prévoir) ;
- de manière à ne pas voir son essor bridé comme actuellement, la SVAADE a clairement besoin que cet intérieur soit restauré, chauffage inclus, et le plus tôt étant le mieux ; la SVAADE, qui campe actuellement à la Chaslerie, a besoin de salles propres à recevoir du public dans de bonnes conditions et de locaux aptes à y héberger des résidences d'artistes ;
- une association d'insertion, l'APIJOMM, est activement à l'œuvre pour les travaux dans ce monument,
- accessoirement, l'APIJOMM intervient aussi aux abords immédiats du monument où plus de 70 000 arbres ont été plantés depuis une vingtaine d'années ;
- le mode de chauffage retenu, après une étude en cours de finalisation et menée par un bureau d'études habilité, sera par aquathermie, ce qui illustre le désir de tous, propriétaires du manoir comme SVAADE, de manifester leurs très vives préoccupations écologiques en ces temps de "transition énergétique", un sujet sur lequel la Chaslerie pourrait sans aucun doute servir de vitrine aux pouvoirs publics. Après tout, les monuments historiques où l'on se préoccupe à ce point de ces problématiques majeures ne doivent pas être légion (pourtant on attend toujours que l'ADEME veuille bien réagir utilement à nos demandes de contact présentées depuis plus de trois mois, ceci pour optimiser ce volet du dossier).

Un architecte du patrimoine est en cours de recrutement par la SVAADE pour préparer, entre autres, les aspects techniques du dossier de candidature de la SVAADE à la reconnaissance que la Chaslerie est digne d'être déclarée "monument emblématique de Normandie".

Nous avons noté que, pour l'édition 2022, les dossiers peuvent être déposés jusqu'à la fin novembre prochain.

D'avance merci pour votre retour et vos conseils pour faire triompher un monument domfrontais qui a bien besoin de cette reconnaissance majeure et de la manne financière en résultant (ci-joint une note du 30/8/21 sur la problématique financière, telle que vue par les propriétaires).

Je profite enfin de ce courriel pour vous informer qu'une réunion est en préparation, à l'horizon de fin septembre-début octobre pour coordonner toutes les parties, élus ou fonctionnaires, au dossier. La Fondation du Patrimoine y sera bien évidemment conviée.

Cordialement,

PPF

(Fin de citation)
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : vendredi 3 septembre 2021 05:33
À : Eric BENOIT <ericb.benoit@gmail.com>
Objet : RE: Plancher en quenouilles (terre et chanvre) : découverte du chantier le vendredi 3 septembre Chateau du Costil Le Sap en Auge

Monsieur,

Je compte venir.

Cordialement,

PPF

______________________________________________________________________________________________

De : Eric BENOIT <ericb.benoit@gmail.com>
Envoyé : jeudi 2 septembre 2021 15:27
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Re: Plancher en quenouilles (terre et chanvre) : découverte du chantier le vendredi 3 septembre Chateau du Costil Le Sap en Auge

Bonjour Monsieur
Je suis passé sur le chantier mardi dernier :

Le stage est déjà complet. Je vous invite à aller voir le chantier vendredi à 18:00.
Cordialement
Éric Benoit

_______________________________________________________________________________________________

> Le 2 sept. 2021 à 04:51, Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com> a écrit :
>
> 
> Pas d'écho ?
>
______________________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mardi 31 août 2021 17:52
À : MPF - Délégation de l'Orne <ericb.benoit@gmail.com>; contact@ada2018.fr <contact@ada2018.fr>
Cc : Fabrice Renard
Objet : RE: Plancher en quenouilles (terre et chanvre) : découverte du chantier le vendredi 3 septembre Chateau du Costil Le Sap en Auge
>
> Bonjour,
>
> Si c'est encore possible, je souhaiterais m'inscrire pour le 3 ou le 4. Je serai peut-être accompagné par une autre personne.
>
> Cordialement,
>
> PPF
> 06 12 96 01 34
>
(Fin de citation)
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com
>Envoyé : mercredi 8 septembre 2021 16:57
À : (...) ; Hugues Hourdin ; Flore Merlin
Objet : RE: Manoir de la Chaslerie - Suites de l'entretien du 30 août 2021

Monsieur le conservateur régional,

Merci beaucoup pour ces infos. Nous allons contacter ces personnes, sans doute Mme Flore MERLIN (qui suit plus particulièrement les questions des animations au bureau de la SVAADE) et moi, si elle le veut bien.

Bien cordialement,

PPF

______________________________________________________________________________________________

De : (...)@culture.gouv.fr>
Envoyé : mercredi 8 septembre 2021 16:32
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc : (...)
Objet : RE: Manoir de la Chaslerie - Suites de l'entretien du 30 août 2021


Cher Monsieur,

N’étant en rien spécialiste de sujets spectacles et action culturelle envisagés sur le monument je vous invite à contacter mes collègues suivants en DRAC :
- Sur la partie organisation de spectacle, je vous invite à vous rapprocher de Mme (...) (licences d’entrepreneurs de spectacles).
- Pour les activités culturelles, le mieux serait de contacter Mme (...).

Bien cordialement,

(...)
Conservateur régional des monuments historiques
Direction régionale des affaires culturelles de Normandie

______________________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 8 septembre 2021 05:39
À : (...)culture.gouv.fr
Cc : BOURA Frédérique <frederique.boura@culture.gouv.fr>; Hugues Hourdin ; Jean Thuaudet ; Jacques Meyer ; Flore Merlin
Objet : RE: Manoir de la Chaslerie - Suites de l'entretien du 30 août 2021

Monsieur le conservateur régional,

J'ai appris hier soir, incidemment, en discutant avec une cheffe de bureau du pôle attractivité territoriale du conseil départemental de l'Orne, venue présenter à Domfront la prochaine "saison culturelle de l'Orne", qu'il existe des réglementations, certaines nouvelles, relatives à l'organisation de spectacles vivants, notamment dès lors que l'on propose au public un programme de plus de six spectacles par an.

Dans le prolongement de mon courriel du 31 août dernier, je renouvelle donc mon souhait, puisque Mme BOURA n'a toujours pas eu la possibilité, semble-t-il, de répondre à la demande d'entretien que le président de la SVAADE, M. Hugues HOURDIN, Conseiller d'Etat honoraire, et moi-même lui avions présentée avant ses vacances, que vous nous indiquiez à qui nous adresser parmi vos collègues et voisins de la D.R.A.C. pour nous renseigner, nous aider et nous conseiller en ces matières particulières.

Toujours dans le prolongement de mon courriel consécutif à la réunion du 30 août dernier dans vos locaux, nous vous serions également reconnaissants de bien vouloir nous indiquer quelles aides la SVAADE pourrait obtenir si, comme cela semble utile, ainsi que vous avez bien voulu me le dire, une étude préalable ou de diagnostic (je ne sais plus quel est le bon terme) était confiée à un architecte du patrimoine. Il s'agirait pour ce dernier de définir et de décrire, dans toute son ampleur, le programme de travaux à mettre en place et à financer afin de permettre à la SVAADE, maître d'ouvrage, de disposer à la Chaslerie des locaux nécessaires à ses activités, tant de spectacles que d'expositions ou de résidences d'artistes.

Pour information, si la SVAADE a organisé, avec un plein succès, trois spectacles en juin dernier, il est d'ores et déjà prévu trois nouveaux concerts en octobre prochain, l'un avec un trio de cordes emmené par David PETRLIK, un deuxième avec un joueur de viole de gambe et son épouse en adaptation du roman de Pascal QUIGNARD "Tous les matins du monde", le troisième avec un pianiste et un ténor autour d'œuvres françaises d'il y a un siècle.

Ceci ne peut que confirmer que les activités de la SVAADE sont en plein essor et qu'il serait souhaitable de ne pas brider un si bel élan.

Nous nous permettons donc de réitérer le vœu que la D.R.A.C. de Normandie puisse nous y aider.

Cordialement,

PPF

(Fin de citation)
Je sais d'expérience (cf fournil de la ferme) que l'aménagement des salles d'eau n'est pas une mince affaire.

M. PARCIANY, entrepreneur tous corps d'état d'origine polonaise, m'a été chaudement recommandé par un de mes alliés anti-éoliens, lui-même ancien artisan du bâtiment.

(Début de citation)

De : Leszek Parciany <lparciany@gmail.com>
Envoyé : mercredi 8 septembre 2021 16:32
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Cabinet toilette solution technique 1.

Je comprends que vous attendiez douche italienne. Dans ce cas receveur doit être a la même niveau que reste de sol , mais réservation est environ 3 cm, si on arrive emplace tout dans ça c'est bien , pour siphon et tube evacuation on peut creuser dans le sol , pour ensemble surface de receveur c'est assez beaucoup à casser, si on a aucun obstacle technique on peut aller ( gaines ou tuyauteries ), mais les frais monte.

Solution déjà compter dans devis est installé receveur extra plat à carreler ou avec surface synthétique à découper ( 1 angle 45 degrés ) , poser au plus bas possible, on gardera dalle de béton existant que pour siphon et tube evacuation on fait la tranche .
Ça risque que notre receveur va être environ 5 cm au-dessus sol fini de cabinet , c'est assez peu, mais on a petit marche.
Ensuite sur rebord ce marche ( receveur) on pose paroi avec porte coulissante sur total de largeur donc environ 170 cm ,ça donne passage après ouverture vers 80 cm, souvent dans les douches parisienne on a que 50 cm de passage donc chez vous c'est facile pour les jeunes et vieux.

Le niveau au sol c'est sujet no1.
Pour autres sujets comme emplacement des équipements je vous prépare un plan ou 2 selon éventuelle possibilité, selon moi plutôt il faut rester sur prévisions précédent plombier et installer wc, vasque et douche ou les tubes sont préparés déjà.
Merci
P L

_______________________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 8 septembre 2021 11:47
À : Leszek Parciany <lparciany@gmail.com>
Cc : Carole Fourcade
Objet : RE: Devis no 20210906 D.

Monsieur,

Je vais discuter de ce devis avec mon épouse.

Prière de nous transmettre votre meilleure offre.

Pour ce qui concerne la douche et le meuble sous lavabo, prière de clarifier votre proposition. Il faudrait un sol à l'italienne et, pour la fermeture de la douche, un dispositif permettant aux parents de laver facilement de jeunes enfants sans attraper de tours de rein.

Le principal usage de ce cabinet de toilettes sera pour un vieillard impotent (moi bientôt). Donc veiller, pour ce motif également, à la facilité d'usage.

Prévoir un radiateur électrique mural pour le séchage des serviettes et y suspendre des habits.

Il y aura également des miroirs dans cette pièce, de manière à augmenter l'impression de volume de cette pièce très exigüe.

Un plan ne ferait pas de mal.

Cordialement,

PPF

_______________________________________________________________________________________________

De : Leszek Parciany <lparciany@gmail.com>
Envoyé : mardi 7 septembre 2021 19:53
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Devis no 20210906 D.

Travaux d aménagent au bâtiment Nord.

Partie CUISINE

Plafond :
pose de faux plafond en Ba13 hydro sur ossature métallique, application enduit et mise en peinture satinée
12.5 m2 x (...) €/m2
(...) €
emplacement des spots led encastré et branchement sur installation existante
6 pièces x (...) €/p
(...) €

Partie SALLE À MANGER

Plafond :
application enduit et mise en peinture satinée
16 m2 x (...) €/m2
(...) €

Un mur côté d entrée :
application enduit avec calicot de renforcement et mise en peinture satinée
10 m2 x (...) €/m2
(...) €

Protection et nettoyage chantier
Forfait (...) €
= sous total ht (...) €

SALLE DE DOUCHE

Plafond :
- emplacement des spots led spéciale pièce humide et branchement sur réseau existante
4 pièces x (...) €/p
(...) €
- application d enduit et mise en peinture satinée
4.5 m2 x (...) €/ m2
(...) €

Murs :
- préparation avant carrelage en ragreage et étanchéité liquide
18 m2 x (...) €/m2
(...)6 €
- pose de carrelage mural et joints ciment
18 m2 x (...) €/m2
(...) €
+ achat de carrelage

SOL
- préparation en ragreage et étanchéité liquide
4 m2 x (...) €/m2
(...) €
- pose de carrelage et joints ciment
4 m2 x (...) €/m2
(...) €
+ achat de carrelage

PLOMBERIE
- raccordement ventilation
1 pièce forfait
(...) €
- raccordement et pose receveur de douche extra plat sur mesure 178 x 90 cm
1 pièce forfait
(...) €
- pose et branchement de combiné robinetterie douche GROHE
1 kit forfait
(...) €
- installation grand paroi douche en verre sécurité transparent avec accès libre
1 pièce forfait
(...) €

- - ou porte coulissante pour fermeture complète et dans le cas si meuble vasque vient à droite
( autre solution est dificil ) et robinetteries douche doit être sur côte gauche ( autre solution dificil ) ça donne plus value environ (...) € par ce que on doit faire sur mesure, selon moi on doit faire comme ça pour rester dans emplacement prévu et c'est logique --

- pose et branchement meuble vasque complet ( meuble bas, vasque, miroir avec éclairage ou armoire, mitigeur )
1 pièce forfait
(...) €
+ achat l ensemble
- pose et branchement wc japonaise suspendu ( bâti, électricité, eau et canalisation, habillage )
1 pièce forfait
(...) €
+ achat cuvette avec abattant spéciale ou existant

Petit finition et application mastic silicone sanitaire
Ensemble forfait
(...) €
Protection et nettoyage chantier
Ensemble forfait
(...) €
= sous total ht (...) €

TOTAL HT (...)
TVA 10 % (...)
TOTAL TTC (...)

+ achats

Règlement en 4 tranches égales.

Leszek PARCIANY
0614250354

PL RENOVATION
12, rue des Montalets
92190 Meudon

Siret : 41471255400024
TVA. Fr 57414712554
Assurance professionnelle : SMA BTP

(Fin de citation)
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : vendredi 10 septembre 2021 14:51
À : (...)archi.com>
Cc : (...)@culture.gouv.fr ; (...)@culture.gouv.fr ; (...)@culture.gouv.fr ; Hugues Hourdin ; Jean Thuaudet ; Jacques Meyer; Flore Merlin ; C. F. ; T. F. ; W. F.
Objet : Re: Chaslerie

Cher Monsieur,

Merci beaucoup pour votre message.

Sur le plan administratif, il y aurait, semble-t-il, une possibilité que, pour les deux premières tranches de restauration des menuiseries extérieures du logis, (...).

En tout état de cause, la réalisation de la première tranche en question devra être lancée très rapidement, pour ne pas risquer de dépasser la date-butoir stipulée par l'arrêté de subvention de l'Etat.

Outre les membres du bureau de la SVAADE et mes plus proches parents, j'ai mis le conservateur régional des M.H., (...), et ses principaux collaborateurs sur ce dossier, (...), en copie de cet échange afin que ces derniers n'aient pas de doute sur le fait que la SVAADE et moi sommes très désireux d'avancer en bon ordre, si possible avec leur aide active.

Bien cordialement,

PPF

Envoyé de mon Galaxy A32 5G Orange
Télécharger Outlook pour Android
_______________________________________________________________________________________________

From: (...)archi.com>
Sent: Friday, September 10, 2021 10:14:18 AM
To: Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Subject: RE: Chaslerie

Cher Monsieur,

Je vous envoie semaine prochaine une proposition de contrat en deux parties :
- Une étude préalable générale correspondant à la phase APD (Avant-Projet-Définitif) qui permettra de déposer demandes d'autorisations de travaux et permis de construire ainsi que les demandes de subvention.
- Un contrat de maîtrise d’œuvre "type" qui sera établi pour chaque phase de travaux et qui portera sur les missions d'exécution :
- PRO-DCE : Projet - Dossier de Consultation des Entreprises
- ACT : Assistance aux Contrats de Travaux
- DET : Direction de l'Exécution des Travaux
- AOR : Assistance aux Opérations de Réception

Par ailleurs, les études de maîtrise d’œuvre sont subventionnables par la CRMH.

Je vous prie de croire, Cher Monsieur, en l'expression de mes dévoués sentiments.

(...), Architecte DPLG et du Patrimoine.

(Fin de citation)
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 15 septembre 2021 13:58
À : Leszek Parciany <lparciany@gmail.com>
Cc : C.F. ; T. F. ; A.-V. F. ; W. F. ; I. F.
Objet : RE: Salle de douche à la campagne.

La porte d'entrée est mal dessinée. Elle ne laisse que 90 cm pour la profondeur de la cuvette de w.-c. si on met celle-ci dans votre sens. Donc la personne qui méditerait sur le sort du monde risquerait de se faire raboter les genoux ou les fesses par quelqu'un qui entrerait...

_______________________________________________________________________________________________

De : Leszek Parciany <lparciany@gmail.com>
Envoyé : mercredi 15 septembre 2021 12:47
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Salle de douche à la campagne.

Voici ma proposition pour aménagement :


Leszek PARCIANY

(Fin de citation)
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 15 septembre 2021 19:15
À : Leszek Parciany <lparciany@gmail.com>
Cc : C. F. et autres
Objet : RE: Salle de douche à la campagne.

Cher Monsieur,

Voici mes remarques sur votre projet :

1 - Douche :
- je suis d'accord pour la mettre au fond de la pièce, avec le système d'arrosage sur la gauche ;
- je vous prie de rechercher un système de porte coulissante, le cas échéant sur mesure, qui couvre en deux volets toute la largeur de la pièce ; en effet la banquette et la cloison que vous avez prévues sur la droite me paraissent plus gênantes et inutiles qu'autre chose ; s'il faut un strapontin, le fixer du côté gauche, si possible sur le mur du fond (pour qu'il tienne bien) ;
- me fournir une coupe du sol permettant de comprendre la différence de hauteur entre le sol de la pièce et le bac de douche (y compris les pentes de ce dernier) ;
- prévoir un radiateur électrique mural chromé servant également de sèche-serviettes sur le mur de droite, juste avant l'entrée dans la douche (attention, le mur n'est costaud qu'au fond de la pièce, partout ailleurs c'est du placo).

2 - Lavabo :
- je pense qu'il vaudrait mieux l'installer contre le mur de gauche et dans l'angle avec la partie fixe du système de porte coulissante de la douche ;
- prévoir un bon éclairage double mural au-dessus du lavabo ;
- le haut du lavabo doit être à 83 cm au-dessus du sol et sa cuve suffisamment proche du bord pour permettre à un homme normalement équipé d'y pisser commodément ;
- pas de lavabo encastré dans un meuble (comme à Paris), la céramique doit couvrir toute la surface supérieure ;
- prévoir un meuble aussi vaste et commode que possible sous le lavabo ;
- un porte-serviettes chromé à gauche du lavabo (rappel : attention, le mur n'est costaud qu'au fond de la pièce, partout ailleurs c'est du placo).

3 - Cuvette de w.-c. :
- sa place est à droite en entrant dans la pièce, son sens le plus confortable me semblerait parallèlement au mur de droite et non perpendiculairement comme sur votre projet ;
- prévoir un éclairage au plafond au-dessus de la cuvette ;
- je ne suis pas sûr qu'on puisse installer là ma cuvette japonaise de compétition à jet d'eau vertical incorporé pour le repos des guerriers ; donc prévoir une cuvette classique.

4 - Murs :
- à partir de 83 cm au-dessus du sol (haut du lavabo) et jusqu'au plafond, prévoir autant de miroirs que possible (sauf dans la partie douche qui doit être carrelée jusqu'au plafond).

Je vous prie de me dire si ces remarques tiennent la route et, si oui, de me transmettre un plan et un devis corrigés en conséquence.

Cordialement,

PPF

(Fin de citation)
Fabrice, à qui je téléphonais ce matin pour avoir de ses nouvelles (il devait reprendre son poste le 19 septembre prochain), m'a informé que son arrêt de travail est prolongé de six semaines, ce qui en fera douze.

Pas de chance, n'est-ce pas ?
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : samedi 18 septembre 2021 04:42
À : (...)
Objet : "Monopole légal mal contrôlé"

Cher Philippe,

Vous avez paru étonné hier soir, quand, en marge du très intéressant spectacle auquel nous avons assisté grâce à vous, je vous ai parlé du monopole des architectes du patrimoine.

Dans le cas des monuments classés, il y a bien monopole dans la présentation des demandes d'autorisation de travaux. Le cas des monuments inscrits est très différent.

Or, au bout de trente années de travaux continus à la Chaslerie, j'en suis encore à rechercher, tâche épuisante, le huitième membre de cette corporation (ou assimilée, vu les changements de réglementations qui n'ont certes pas manqué sur la période) qui, à défaut de me paraître très bon en tous domaines, couvrirait un spectre suffisant de ce qu'il me semblerait légitime d'en attendre.

Nous pourrons, si vous le voulez bien, reparler de cette question à l'occasion de l'entretien, dont vous avez bien voulu accepter le principe, que je solliciterai prochainement pour parler d'un sujet ô combien plus agréable, celui de (...).

Encore un immense merci pour tout ce que vous faites sans relâche dans l'intérêt général !

Amicalement,

PPF

(Fin de citation)
Les gens ont parfois des comportements étranges, notamment face à moi dont le style pourrait être qualifié de direct et le comportement de réactif.

Parfois je les comprends. D'autres fois, c'est plus difficile.

Dans le premier cas, je cite cette galeriste domfrontaise, aperçue hier après-midi et qui, alors que je lui demandais ce qu'elle avait pensé du "coup de gueule de Pierre-Paul FOURCADE" tel que rapporté par le "Publicateur Libre", me répondait que son compagnon lui avait dit, en substance, à propos de moi, "Il est gonflé mais il a raison". Cette nuit, sur "Facebook", j'ai vu que le "Publicateur" avait mis en ligne cet article, ne s'attirant à ce sujet que des "like" ou des "j'adore". Soyons précis, juste un écho d'un protestataire, un fonctionnaire d'après ce que je comprends. Glissons donc.

Dans le second cas, l'architecte du patrimoine avec qui la SVAADE et moi sommes en contact actuellement pour essayer d'organiser la suite du chantier favori. Il avait écrit qu'il fournirait cette semaine sa proposition de contrat de maîtrise d’œuvre et rien n'est venu. Or, comme l'on sait, la SVAADE, lors de son assemblée générale d'il y a un mois, a décidé de se porter candidate à la "mission BERN" en vue de décrocher le gros lot. Perspective d'autant plus délicate que les candidatures doivent être déposées avant la fin de novembre 2021 si l'on vise la timbale de 2022. Tout cela nous rendait tendus, et ceci d'autant plus que l'architecte du patrimoine en question ne réagissait plus à nos messages.

Or il apparaît qu'il était sans doute impossible de boucler en temps utile l'étude préalable (ou de diagnostic) que supposerait prête une telle candidature. Pourquoi diable cet architecte du patrimoine ne nous l'a-t-il pas dit ? Mystère !

Si j'écris ici que cette mission pouvait être qualifiée d'impossible, c'est parce qu'un autre architecte du patrimoine, qui m'a reconnu (la réciproque n'étant pas vraie mais l'on sait que je ne suis pas physionomiste et ces masques n'aident pas) alors que j'étais attablé à ma cantine favorite et avec qui j'ai engagé une rapide conversation me l'a affirmé, pas plus tard qu'hier soir.

Si cette mission est effectivement impossible, chose que pour ma part, je n'avais guère supposée telle (il est vrai que je me complais rarement dans des réflexions de type métaphysique et qu'en outre je connais le dossier), nous sommes assez grands, mes amis de la SVAADE et moi, pour nous l'entendre dire, le comprendre et l'admettre.

Corrélativement, s'il est impossible qu'une étude préalable soit menée en un temps record, qu'elle le soit donc dans le temps qu'il y faudra. Après tout, le tourniquet de la "mission BERN", s'il existe encore à l'horizon de cinq ans, devrait repasser les plats. Et, d'ici là, nous pourrons nous mettre en chasse d'autres financements, ce en quoi une bonne étude préalable nous serait, en tout état de cause, d'un grand secours.

Comme on l'apprenait de mon temps (est-ce toujours le cas aujourd'hui ? On peut en douter quand on lit certaine prose officielle), "Ce qui l'on conçoit bien s'énonce clairement Et les mots pour le dire arrivent aisément".

J'espère que, lorsqu'il lira ce message, l'architecte du patrimoine en question saura à quoi s'en tenir et répondra enfin.

Et je n'ai guère de doute sur le fait qu'il lira ce message car il me semble un accro du net, très présent sur "Facebook" où il se montre souvent très drôle et toujours très réactif.
Pour info, des discussions sont activement en cours, entre le bureau de la SVAADE et moi, afin de marquer sans ambiguïté le rôle et les attributions de chacun à la suite de la signature du bail du 20 août dernier.

Je comprends qu'au cours de la présente "phase de transition", on me trouve parfois un peu trop envahissant et que cette mise au point pourrait aboutir, entre autres, à la mise en ligne d'un nouveau site internet, celui-ci sous la responsabilité de la SVAADE.

Pour autant, il ne m'est pas (pas encore ?) demandé de m'abstenir de commenter de ma fenêtre la vie de cette jeune et dynamique association. Je continuerai donc de le faire de la même façon, notamment sous l'onglet "Nouvelles associations" du site favori où je mêle, il est vrai, les topos relatifs aux trois associations que j'ai contribué à créer, par démembrement en quelque sorte de l'association initiale des "Amis du manoir de la Chaslerie" (actuellement dénommée, pour ne s'en tenir qu'à son sigle, "A.R.D.A.M.C."). Donc, si vous me suivez bien, vous continuerez de retrouver sous ledit onglet, tout ce qui touche, outre la SVAADE, à l'A.D.D.O.O.E. (combats anti-éoliens, le site propre de cette association ayant été perdu lors d'un incendie chez l'hébergeur) ou à l'APIJOMM (emploi en vue de la réinsertion).