Maçonnerie-carrelage

J'ai attendu toute la matinée un visiteur qui, au moins dans mon esprit, pourrait être important pour la suite de notre chantier favori.

A 11 h 30, alors que j'avais fait part plus tôt, à son secrétariat parisien, de mon étonnement de ne pas le voir arriver, il m'a fait rappeler par sa collaboratrice pour me dire qu'il ne pourra pas passer aujourd'hui, étant retenu par la D.R.A.C. sur un chantier voisin. Il n'a toutefois pas poussé la courtoisie jusqu'à me faire proposer une autre date.
Cette après-midi, Igor a traité seize trous, les trois derniers du mur Sud et treize sur le mur Est :

24 mai 2019.

Il est obligé de commencer par retirer le ciment des années 50 qui restait au fond des trous :

24 mai 2019.

24 mai 2019.

Voici un trou restauré :

24 mai 2019.

J'ai essayé d'y faire entrer O'Gustin mais il ne passe plus. En effet, ce loïde, qui a atteint aujourd'hui l'âge de 6 mois, a beaucoup grandi depuis mes dernières expériences en la matière.
Chaque fois que Carole passe ici, désormais, je ne sais comment elle s'y prend mais elle détraque l'une des portes coulissantes de la douche. A sa demande, Igor a dû consacrer hier une partie de la matinée à essayer d'en remettre les roulettes dans leur rail. Ce type d'incident ne m'arrive jamais alors que je dois utiliser cette douche, bon an, mal an, vu nos modes de vie pour le moins séparés, une bonne douzaine de fois plus souvent qu'elle.

Pour le reste, Igor a continué à restaurer les trous que l'on sait. Le mur Est est fini (du moins de ce point de vue) :

25 mai 2019.

25 mai 2019.

La partie Ouest du mur Nord est en bonne voie :

25 mai 2019.

25 mai 2019.

Il reste néanmoins une trentaine de trous à traiter, la quasi-totalité à droite de l'entrée actuelle dans cette pièce.

Compte tenu du fait que la porte de gauche sera ultérieurement (et de nouveau) la porte d'entrée dans ladite "chambre des tourtereaux", il faudrait qu'on en relève le linteau. La porte de gauche a dû servir jusqu'au XVIII ème siècle, celle de droite est une création des années 50. Selon les plans d'Arnaud PAQUIN, la porte de droite donnera accès à un cabinet de toilettes ; donc cette voie de passage doit être maintenue. J'hésite sur le parti à retenir : (1) donner aux deux portes la même hauteur en harmonisant leurs linteaux ? Si oui, quelle hauteur de linteau retenir ? (2) maintenir une nette différenciation entre les deux portes ? A première vue, je pense à une cote mal taillée, une solution intermédiaire, ne serait-ce que par application de la "loi de FOURCADE" ("toujours faire de petites conneries, etc...").

Quoi qu'il en soit, la semaine prochaine, Igor devra prioritairement (1) dégager à la mini-pelle, et avec l'aide de Francis, la poutre dans laquelle Sébastien LEBOISNE aura à tailler les linteaux de fenêtres (plus les deux linteaux de porte en question ? ou un seul ?), (2) dès que Philippe JARRY, le terrassier, sera intervenu, commencer à rejointoyer le pied du mur Ouest.

Et déjà les deux tiers du C.D.D. d'Igor sont passés. Nous évoquons la suite, mais ce Dace revendiqué est très dur en affaires...

P.S. (à 8 h 30) : Vérification faite, la porte de la douche coulisse désormais sans le moindre frottement. Cet Igor est vraiment doué.
A propos du traitement à appliquer aux fondations, je retrouve ces trois croquis, les deux premiers dessinés respectivement par Arnaud PAQUIN et Cédrick COOS, le troisième trouvé je ne sais où :

Pour savoir quoi faire à ce stade du chantier, nous nous posons, Igor et moi, les questions suivantes :
- quid de la semelle en béton armé recommandée par Cédrick ?
- si semelle il y a, le drain doit-il reposer sur celle-ci ? quid s'il n'y en a pas, faut-il prévoir un lit de gravier sous le drain ?
- quel type de drain prévoir ?
- la chaux contre le mur doit-elle remonter au-dessus du sol et, si oui, de combien ? quelle épaisseur doit-elle avoir contre le mur ?
- le pied du mur étant devenu poreux, y a-t-il lieu d'y faire pénétrer un coulis de chaux pour l'étanchéifier ? quelle est la composition de ce coulis ?
- faut-il, comme sur le 3ème croquis, prévoir une nappe de protection de fondations DELTA®-MS ?
- en haut du fossé, doit-on laisser le gravier apparent ou bien est-il possible, et moyennant quelles précautions, de le recouvrir de terre engazonnée ?
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 29 mai 2019 07:48
À : Arnaud Paquin Architecte
Objet : RE: Chaslerie - Drainages

Merci beaucoup.

PPF

________________________________________________________________________

De : Arnaud Paquin Architecte
Envoyé : mercredi 29 mai 2019 07:10
À : 'Pierre-Paul Fourcade'
Objet : RE: Chaslerie - Drainages

Bonjour M. Fourcade,

- J’ai donné le profil qui me semble idéal au fond de fouille pour éloignr le fil d’eau du collecteur du drain du pied de mur, et à défaut de celui-ci former une noue de collecte.

- Personnellement je suis contre le fond de cunette en BA car cela accentue les remontées capillaires dans le mur. Le fond de fouille argileux forme cuvette naturelle vers un collecteur

- Idem, je ne préconise pas d’enduit sur le pied de mur ; il faut que le parement extérieur soit le plus ouvert vers le complexe très aéré du drainage. Le delta MS est un truc routier qui n’est pas utile pour les mêmes raisons.

- Attention au feutre en « chaussette », il se gorge de fine d’argile à la longue et se transforme en bâche + ou - étanche rendant le drain autonome et inefficace.

- En surface vous pouvez finir par du gazon ou du gravier, le premier étant le plus ouvert.

L’équilibre d’un drainage dans l’ancien est très subtil.

L’essentiel étant d’aérer le pied de mur avec de la grosse grave et de baisser le niveau de l’eau contre les fondations.

Bien à vous.

AP

________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade [mailto:penadomf@msn.com]
Envoyé : mercredi 29 mai 2019 04:51
À : Arnaud Paquin Architecte
Objet : Chaslerie - Drainages

Cher Monsieur,

En vue d'assainir les bâtiments, nous venons de creuser des fossés de drainage le long de la façade Ouest de l'aile Ouest de la Chaslerie, ainsi qu'au Nord de la tour Louis XIII et du bâtiment Nord.

Se posent à ce stade une série de questions pratiques sur lesquelles je me permets de vous interroger informellement, afin que je puisse donner rapidement des instructions à Igor, sans attendre la visite de (...), prévue le 7 juin prochain.

D'avance, merci pour votre aide, si vous le voulez bien.

Bien cordialement,

PPF
06 12 96 01 34