Maçonnerie-carrelage

Igor a terminé dès ce soir sa première semaine de travail dans le cadre de son contrat avec l'APIJOMM. Il apprécie beaucoup de garder ainsi quatre jours par semaine disponibles pour lui.

Et devinez qui l'aide :

3 avril 2019.

3 avril 2019.

3 avril 2019.

3 avril 2019.

Voici où nous en sommes rendus ce soir :

3 avril 2019.

De mon côté, je réfléchis à la suite des opérations dans cette pièce du rez-de-chaussée de la tour Nord-Est. Compte tenu du placo à venir, il faudra modifier les corbeaux du plafond :

3 avril 2019.

Peut-être devrons-nous essayer de colmater la fissure due à une mauvaise reprise de maçonnerie (sans doute une connerie supplémentaire de l'intervenant des années 1950) :

3 avril 2019.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mercredi 3 avril 2019
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Maçonnerie-carrelage - Logis
0
L'équipe BODIN est arrivée dans l'après-midi. Sébastien DUVAL et Mickaël BELLENGER ont commencé par échafauder le passage...

3 avril 2019.

3 avril 2019.

... sous un contrôle attentif :

3 avril 2019.

3 avril 2019.

L'après-midi a ensuite été consacrée au tri de pierres, de sorte qu'il n'y a rien d'extraordinaire à montrer en fin de journée :

3 avril 2019.

3 avril 2019.

3 avril 2019.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le vendredi 5 avril 2019
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Maçonnerie-carrelage - Logis
0
L'équipe BODIN était en forme aujourd'hui et elle a bien avancé :

5 avril 2019.

5 avril 2019.

5 avril 2019.

5 avril 2019.

5 avril 2019.

Ne pouvant me faufiler sous l'échafaudage, j'ai demandé à Sébastien de photographier l'état d'avancement du chantier, vu de l'intérieur de la tour :

5 avril 2019.

5 avril 2019.

5 avril 2019.

On conviendra que tout cela est fort proprement maçonné. En fait, Mickaël s'est chargé de l'arc côté chambre et Sébastien de son pendant côté tour. De plus, Sébastien a réalisé le remplissage entre ces deux arcs, en montant deux autres arcs, intermédiaires. Comme l'accès sous la poutraison n'est pas large, il doit, à ce stade, faire preuve de qualités de yogi :

5 avril 2019.

5 avril 2019.

5 avril 2019.

5 avril 2019.

Il pense en avoir fini là mardi prochain. Dans la foulée, il devrait descendre au rez-de-chaussée pour s'y s'atteler à la restauration des granits de la fenêtre Est de la salle-à-manger. Puis, à la réflexion, il me semblerait utile qu'il restitue l'âtre de la cheminée de cette pièce, de manière à ce qu'Igor puisse enchaîner avec la dalle du sol, y compris dans la pièce attenante, au rez-de-chaussée de la tour Nord-Est.

Quant à la cheminée de la chambre du 1er étage de la moitié Nord du logis où l'équipe BODIN intervient ces jours-ci, je vais attendre d'y voir plus clair avant de la restaurer. A ce stade, deux hypothèses sont envisagées :
- soit je fais poser là la cheminée de la Julinière ; mais de bons esprits m'ont fait remarquer que la couleur de son granit n'est pas optimale, ce qui me fait hésiter en dépit des assurances que Sébastien DUVAL saurait régler ce problème ;
- soit je bouscule mon projet en prévoyant des boiseries dans cette chambre dont, en tout état de cause, le plafond dépendra du règlement préalable du problème posé par les poutres pourries.

J'ouvre donc la boîte à idées à ce propos. Je serai particulièrement attentif aux points de vue, d'une part, de mes proches (qui, si mes souvenirs sont bons, penchent pour des boiseries), d'autre part, de l'architecte "normal(e)"que je dois rencontrer sur place le 15 avril prochain.

Car inutile d'ajouter que le dernier architecte du patrimoine que les circonstances ont placé sur mon chemin reste muet comme une carpe : ni oui, ni merde, ni rien.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le vendredi 5 avril 2019
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Maçonnerie-carrelage - Logis
0
Il est très tentant pour moi de savoir si mon hypothèse d'une échauguette au Nord du 1er étage du logis tient la route ou non. Dès que l'équipe BODIN en aura fini avec le linteau du passage vers la tour, je demanderai à Igor d'aller sonder davantage le truc bizarre, entre la cheminée (ou plutôt ce qui en reste) et ledit passage.

Je pense que ce serait bien qu'on sache de quoi il retourne avant le 15 avril prochain.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le samedi 6 avril 2019
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Maçonnerie-carrelage - Logis
0
Si je ne devais pas faire poser la cheminée de la Julinière dans la moitié Nord du logis, deux affectations seraient envisageables pour elle dans la moitié Sud de ce bâtiment :
- soit au rez-de-chaussée, c'est-à-dire dans le salon ;
- soit au 1er étage, dans la "pièce dévastée".

A ce stade de mes réflexions, ce 1er étage me semblerait préférable car cette cheminée Renaissance serait en phase avec le grand lit à baldaquin que j'ai stocké, démonté, en prévision de jours meilleurs.

Il faudrait donc savoir où caser la cheminée de bois installée, dans les années 1950, dans l'ex-"salon de l'aile de la belle-mère" et que j'ai fait démonter après les dégats des eaux que l'on sait :
- soit dans la chambre du 1er étage de la moitié Nord du logis, si devait prospérer l'idée de boiseries pour cette pièce ;
- soit dans le salon, ce qui était mon idée jusqu'à ce jour.

Pour m'aider dans ce type de choix, il ne serait pas inutile que je retrouve la hauteur de cette cheminée de bois. Je suppose que je l'ai notée dans un précédent message de notre site favori. Mais où ?

Si je ne retrouve pas cette info, je demanderai à Igor d'aller mesurer les morceaux de la bête.
Je profite de l'absence des menuisiers cette semaine pour demander à Igor d'élargir les ébrasements des fenêtres du 2ème étage du colombier. Mon idée est de permettre que les volets intérieurs soient fixés sur les montants de ces fenêtres et non sur leurs battants. C'est le parti inverse qui avait été retenu dans le bâtiment Nord par un architecte en chef des monuments historiques alcoolique et, à l'usage, je trouve ce choix gênant puisqu'il oblige à refermer d'abord les volets quand on veut ouvrir une fenêtre.

Alors que je suis très critique sur la forme extérieure des fenêtres du 2ème étage du colombier et sur leur positionnement au ras des sablières, je reconnais qu'elles apportent beaucoup à l'habitabilité de ce bâtiment. Donc, comme on le voit, je m'adapte.

8 avril 2019.

8 avril 2019.

8 avril 2019.

Voici la fenêtre Sud-Ouest, avant l'intervention d'Igor :

8 avril 2019.

8 avril 2019.

Voici la Nord-Ouest, sur laquelle Igor avait, à ma demande récente, remplacé des parpaings de béton par des pierres. Mes plans ayant changé, il va falloir trancher tout cela :

8 avril 2019.

8 avril 2019.

Voici la Nord-Est...

8 avril 2019.

8 avril 2019.

... qu'Igor attaque...

8 avril 2019.

8 avril 2019.

... sous le contrôle d'O'Gustin :

8 avril 2019.

Enfin voici de nouveau la Sud-Ouest :

8 avril 2019.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le lundi 8 avril 2019
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Maçonnerie-carrelage - Logis
0
Au premier étage du logis, l'exhaussement du linteau du passage vers la tour Nord-Est devrait être achevé demain. Le chantier avance sans être spectaculaire...

8 avril 2016.

8 avril 2016.

8 avril 2016.

8 avril 2016.

8 avril 2016.

8 avril 2016.

8 avril 2016.

8 avril 2016.

8 avril 2016.

8 avril 2016.

... mais il continue néanmoins à beaucoup intéresser qui vous savez, au point de salir sa robe déjà odoriférante m'a-t-il été signalé par des nez manifestement plus sensibles que le mien :

8 avril 2016.

8 avril 2016.

8 avril 2019.

8 avril 2016.

Voici, en fin de journée, l'état du chantier de maçonnerie au 2ème étage du colombier :
- au Sud-Est :

8 avril 2019.

- au Nord-Est :

8 avril 2019.

- au Sud-Ouest :

8 avril 2019.

- et au Nord-Ouest :

8 avril 2019.

Mais, comme ces photos sont ratées, en voici une seconde série :
- à l'Est :

8 avril 2019.

- à l'Ouest :

8 avril 2019.

- au Sud :

8 avril 2019.

- et au Nord :

8 avril 2019.

Mon intention serait, à ce stade, d'enduire de chaux les ébrasements de fenêtres et non de les traiter en pierres apparentes. Ce travail devra attendre qu'on y voie plus clair sur les menuiseries de fenêtres car il serait idiot de devoir casser l'enduit neuf quand on posera ces menuiseries.

Quant aux deux portes du mur Nord, il conviendra d'en retravailler les dimensions quand on saura plus précisément laquelle servira à entrer dans la pièce. D'après les derniers plans, ceux d'Arnaud PAQUIN, ce serait la porte de gauche dont il faudrait alors relever le linteau. On en profiterait sans doute pour mieux harmoniser les deux linteaux de portes.

Quoi qu'il en soit, Igor a prévu, pour demain, d'achever la découpe des fenêtres (c'est-à-dire de terminer ce travail sur la Sud-Ouest, où il reste peu à faire, et sur la Nord-Ouest, où la moitié gauche est à traiter). Après quoi, il évacuera les gravats.