Logis

La réunion avec Arnaud PAQUIN, cette après-midi, a été très constructive.

J'ai pu lui montrer les particularités et défauts de diverses maçonneries d'ouvertures du logis...

25 juillet 2022.

25 juillet 2022.

... qui n'avaient jamais été documentées convenablement, malgré mes demandes expresses à l'un de ses prédécesseurs que la qualité formelle de ses rédactions suffisait à faire considérer par la conservation régionale comme paroles d'Evangile. Comme on le sait, cet individu avait obstinément refusé de tenir compte de mes remarques, allant même jusqu'à déchirer son contrat après avoir vidé précipitamment l'enveloppe d'honoraires, illustrant par là, comme si c'était nécessaire, la morgue et les insuffisances personnelles majeures dont peuvent faire preuve divers titulaires du monopole légal que l'on sait.

Infiniment plus sympathique et judicieux dans son travail, Arnaud PAQUIN envisage de préparer une note, à l'intention de la conservation régionale, pour expliciter ses conclusions et, à cette occasion, documenter divers travaux que, dans les circonstances de l'époque, j'avais effectués sans autorisation dans le logis. Cette mise à jour de ses dossiers m'a été réclamée il y a trente mois par la conservation régionale à qui, grâce à Arnaud PAQUIN, nous allons enfin pouvoir donner satisfaction sur ce sujet.

Lors de son examen de ces maçonneries, Arnaud PAQUIN s'est aperçu que le travail effectué par un maçon réputé de qualité comporte divers défauts, tant pour la partie effectuée à mes frais exclusifs, que pour celle qui fut subventionnée.

Cela tombe bien, nous sommes encore dans les délais de la garantie décennale.

Pour le reste, Arnaud PAQUIN m'a montré l'ébauche de son projet de restauration de la ferme.
Ce projet a été établi selon mes instructions :
- redonner au bâtiment son ancien aspect de longère ;
- permettre de loger les artistes en résidence, selon les vœux et les ambitions de "La SVAADE" ;
- conserver un volume pour ranger outils et tracteurs.
A première vue, ce projet me satisfait. Carole a toutefois demandé, à juste titre, de recréer une sortie vers le parking du public, c'est-à-dire le verger, à l'Ouest du bâtiment.
Comme il l'a encore démontré hier, Arnaud PAQUIN écoute ce que je lui dis et analyse finement les particularités du monument que je lui signale. Il est donc à même de préparer des documents que je pourrais signer sans réserves, tant ses contributions me paraissent susceptibles d'être dignes du label "qualité FOURCADE".

Pour autant, le principal problème pratique que nous rencontrons est celui des délais de préparation de ces documents. Ceci n'est pas une critique de ma part car je comprends bien qu'Arnaud PAQUIN a en portefeuille de magnifiques monuments, d'une autre taille que la Chaslerie, de sorte qu'il doit partager son temps au mieux possible entre ses divers clients, ce qui ne doit pas être aisé.

Tout ceci pour dire que je suis alléché par les premières contributions, encore partielles à mes yeux, d'Arnaud PAQUIN mais tiraillé par le souhait de pouvoir fournir en temps utile aux entités subventionneuses les dossiers qu'elles me réclament pour réamorcer la pompe. A ce sujet, je crains que les sources ne se tarissent, tant je vois poindre tous les périls de l'heure, à commencer par une récession ravageuse due à l'aveuglement (au mieux) de nos dirigeants, par exemple en matière de politique énergétique.

Donc, d'un côté, j'aimerais pouvoir dès que possible obtenir d'Arnaud PAQUIN un dossier complet et de "qualité FOURCADE" sur l'ensemble du programme de travaux envisagés en liaison avec "La SVAADE". Mais je sais que ce sera délicat. Et de l'autre, j'ai le souci de ne pas laisser une nouvelle fois passer le tour de la Chaslerie lors des distributions de la manne publique.

Bref, que faut-il que je fasse ? Me cramponner à mon désir de pouvoir présenter un projet global suffisamment détaillé ? Ou bien, en rabattre dans mes ambitions méthodologiques, donc mettre dans les tuyaux un premier dossier, partiel et incomplet, qui m'obligerait à repasser plusieurs fois aux guichets pour solliciter les mêmes interlocuteurs, de façon itérative donc usante pour eux ?
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 4 Aout 2022
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administration - Maçonnerie-carrelage - Ferronnerie - Menuiserie - Peinture - Logis
0
Une lettre recommandée de la conservation régionale m'attendait, avec ses annexes, à la poste depuis quelques jours :


Il me revient désormais de définir et de soumettre à la D.R.A.C. ce que pourrait être le contenu de la "tranche A" de subventions, à substituer aux "tranches 1 et 2" précédentes.

Arnaud PAQUIN vient en effet de me communiquer son évaluation des travaux de maçonnerie annexes, plus son devis d'honoraires corrigé.

Il faudra également que je saisisse une nouvelle fois la Région, celle-ci à propos de la restauration de l'ensemble des menuiseries extérieures du logis (et les zakouskis subséquents).

En espérant qu'une fois l'étape de ces formalités franchie, on pourra enfin lancer ce chantier.
Selon les données collationnées par Arnaud PAQUIN, la restauration des menuiseries extérieures du logis devrait coûter 354 130,30 € H.T., soit, si l'on tient compte des honoraires d'architecte au taux de 11%, d'une T.V.A. de 10 % et d'aléas de chantier de 5%, un total de 454 012,70 € T.T.C.
Si l'on inclut dans ce programme la "problématique des poutres pourries" et le chemisage intérieur de la cheminée Nord, ces montants passent respectivement à 369 158,85 € H.T. et 473 280,10 € T.T.C.

Il ne me reste plus qu'à être excellent pour trouver des subventions.
Le moment paraît venu d'essayer de faire valoir "l'usine à gaz" que l'on sait.
Régis FOUILLEUL me rappelle que le tuyau bleu qui passe au plafond de la cuisine et derrière une trappe murale de mon dressing sert à alimenter en eau le cabinet de toilettes qui se trouve sous l'escalier du logis.

Je voulais le supprimer, le moment n'est donc pas encore venu.
Voici l'état présent (à 4 heures du matin) de ma rédaction du pensum que je destine au conservateur régional du patrimoine (je le mets en ligne pour m'encourager à avancer dans sa rédaction) :


Bien entendu, toute cette matière est compliquée et laborieuse à expliquer.

Je trouve que ce premier jet pèche en tout état de cause sous deux angles :
- mon style n'aidant certes pas, c'est, en l'état de ma rédaction, un redoutable étouffe-chrétien. Or je sais que "plus c'est long, moins c'est lu". Peut-être serait-il raisonnable que j'articule les choses différemment, par exemple en résumant ce laïus, quitte à renvoyer en annexe un maximum d'informations ;
- il serait utile, justifié et opportun que j'associe le bureau de "La SVAADE" à cette rédaction. Après tout, ils se trouvent bel et bien à mes côtés pour essayer de faire bouger le mammouth "dans l'intérêt du monument" (vaste programme, comme aurait dit le Général).
Dans le calme de la nuit, le Bon-Papa a des insomnies productives.

Voici, à 5 heures 30 du matin, le dernier état provisoire de sa prose ; celle-ci fait d'ores et déjà l'objet d'échanges nourris avec le bureau de "La SVAADE" :


P.S. (du 24 août 2022 à 11 heures) et N.B. : La version en ligne ci-dessus est celle qui résulte des dernières corrections et non plus celle d'hier à 5 heures 30 du matin. Dans ce texte, cette lettre partira demain avec toutes ses annexes.
Pour la seconde fois consécutive, Xavier MEYER n'aura pu assister à la réunion de chantier avec Arnaud PAQUIN puisque celui-ci a été retardé par des incidents sur un autre site. En revanche, Carole était présente cette fois-ci, comme la précédente.

Elle s'est beaucoup intéressée aux futures salles d'eau de la ferme. Arnaud PAQUIN nous enverra le fichier pdf de sa proposition tenant compte de ces remarques.

Pour le reste, nous avons recherché, grâce à un matériel de sourcier, la présence d'eau proche de la surface dans le secteur de la charretterie. A ce sujet, j'avoue avoir toujours été sceptique quant à la radiesthésie, même si je sais que des sommités scientifiques difficilement contestables par des béotiens comme moi se sont penchées sur la question, comme le père de Michel ROCARD. Quoi qu'il en soit, Arnaud PAQUIN y croie lui aussi...

23 août 2022.

... et a même initié Igor à cet art (?) :

23 août 2022.

23 août 2022.

Notre architecte du patrimoine favori estime ainsi avoir de bonnes raisons d'affirmer qu'il y a sans doute eu un puits dans la future chaufferie. Il conseille donc la mise en place, à l'occasion, d'un drainage intérieur profond débouchant, via la porte authentique, vers le manoir puis vers la douve Sud.

Pour ma part, j'ai tâché de ramener le débat à des sujets qui, comme explicité dans le pensum du jour, me semblent, sinon plus excitants, du moins plus immédiatement pratiques comme, par exemple :
- la fourniture d'un devis pour une "étude préalable d'ensemble" ;
- la fourniture d'un devis de maçon pour bien caler la "tranche A" que l'on sait (et les suivantes) ;
- la résolution de la "problématique du pavement-cailloutis de la cour", ce qui supposera au préalable la relance de la relation avec "Bee +", donc des plans au laser de compétition ;
- le retour enfin de Franck LIEGEAS sur le chantier favori pour y régler des questions en suspens depuis beaucoup trop longtemps à mes yeux (comme la revue de l'ensemble des couvertures, la pose de bardeaux sur les dépendances de la cave ou encore divers travaux intérieurs dans cette dernière), certaines réglées d'avance par mes soins depuis plus d'un an (de manière à ne pas subir toute la hausse des matériaux).

Arnaud PAQUIN projette de revenir à la Chaslerie sous quinzaine.

P.S. (du 25 août 2022 à 7 heures) : J'ai réussi à joindre Franck LIEGEAS hier. Il m'assure qu'il pourra intervenir à la Chaslerie à la mi-septembre. Il est prêt à participer à la prochaine réunion de chantier d'Arnaud PAQUIN.
Je viens de transmettre à mes interlocuteurs du conseil régional de Normandie tous - du moins je l'espère - justificatifs attendus de moi à l'appui de ma demande de subvention. En l'état du dossier, on ne traite à ce stade que des "menuiseries extérieures du logis".
Un courriel d'Arnaud PAQUIN m'annonce que la prochaine réunion de chantier aura lieu le 12 septembre. Outre Xavier MEYER, j'ai demandé à Franck LIEGEAS d'y participer. Je fais également signe à Cédrick COOS, de "BODIN", qui a répondu hier à ma lettre de juillet dernier.
... Comme j'ai cru comprendre que les ouvertures sont au programme ces derniers temps...
Cordialement

N.D.L.R. : Encore une superbe contribution de votre part, un très grand merci !

Avec les plans qu'Arnaud PAQUIN devrait arriver à nous sortir grâce à son laser de compétition, dès qu'il en retrouvera l'usage, vous allez pouvoir en déduire un nouveau chef d’œuvre !

N.D.L.R. 2 (du 31 août 2022 à 3 heures) : Et dire que ce petit film représente une partie seulement des menuiseries extérieures à restaurer, sur les seuls bâtiments sur cour...

Certes, le bâtiment Nord a déjà été traité, hélas par un A.C.M.H. qui a raté la plupart des petits bois. Mais il manque les meurtrières des trois tours (17 menuiseries métalliques à prévoir, si je ne me trompe). Et il va aussi falloir refaire les menuiseries ratées des lucarnes des écuries, c'est-à-dire mettre plus de carreaux côté cour et virer ces horribles casts, côté Ouest...

Les demandes de subventions en cours d'instruction ne concernent que les menuiseries extérieures du seul logis. Et il y en a déjà pour près de 0,5 M€ de travaux... Et il faut tenir compte des particularités des réglementations des trois entités subventionneuses sollicitées...

Moi qui suis désormais septuagénaire, y arriverai-je jamais ?
Heureusement, me voici épaulé par "La SVAADE" et Arnaud PAQUIN, ce qui m'apporte un confort inconnu au cours des trente-et-une dernières années de travaux !
Donc gardons le moral et ramons !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 1er Septembre 2022
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administration - Maçonnerie-carrelage - Charpente-couverture - Ferronnerie - Menuiserie - Peinture - Logis
0
Si en plus je me mets à sucrer les fraises...

(Début de citation)

De : Hugues Hourdin
Envoyé : jeudi 1 septembre 2022 17:52
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc : Xavier MEYER ; Philippe ROCHAS ; Arnaud PAQUIN ; Aliaume LICARI-HERDIER
Objet : Re: Chaslerie - Demande de subvention à la D.R.A.C.

Tout à fait d’accord.
HH

Envoyé de mon iPhone

__________________________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : jeudi 1 septembre 2022 17:31
À : Hugues HOURDIN ; Xavier MEYER
Cc : Philippe ROCHAS ; Arnaud PAQUIN ; Aliaume LICARI-HERDIER
Objet : Chaslerie - Demande de subvention à la D.R.A.C.

Chers amis,

A la suite de ma bourde dans le maniement d'"Excel", telle que détectée aujourd'hui à l'occasion du dialogue avec la Région, j'ai préparé une nouvelle version des deux tableaux annexés à la lettre du 23 août dernier à M. le conservateur régional des monuments historiques.
Par voie de conséquence, je vous soumets une proposition de nouvelle fin de notre note commune.
Sur ces trois documents, je me suis borné à rectifier les chiffres pour ne pas dupliquer l'impact de la T.V.A. Les chiffres corrigés sont surlignés en couleur sur la fin de note commune.

Comme vous le verrez, au lieu de réclamer, en fin de notre note commune, 9,26 % de plus que le total des deux subventions annulées, nous arriverions à 3,1 % de moins.

Tout ceci demeure, bien entendu, avant discussion avec la D.R.A.C., notamment si elle acceptait de nous laisser aller un peu au-delà de l'"Hypothèse 4" ainsi rajustée.
Donc plutôt que de proposer une "Hypothèse 5", je pense qu'il est préférable de laisser le dialogue s'engager, si possible, sur la base des tableaux ainsi corrigés.

Encore désolé pour la complication que ma bourde a apportée au débat, déjà complexe sans cela.

Amicalement,

PPF

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 7 Septembre 2022
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administration - Maçonnerie-carrelage - Charpente-couverture - Ferronnerie - Menuiserie - Peinture - Logis
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 7 septembre 2022 16:26
À : Arnaud PAQUIN ; Aliaume LICARI-HERDIER
Cc : Arnaud TIERCELIN ; Flavie TELLES ; Vincent GEORGEAULT ; Hugues HOURDIN ; Xavier MEYER ; Philippe DURAND ; C. F.
Objet : TR: DRAC: demande de subvention (Manoir de la Chaslerie)

Messieurs,

Je vous prie de trouver ci-joint mon projet de réponse au courriel d'hier de la D.R.A.C. (Mme TELLES).
La "demande d'aide financière" jointe est ici un simple projet qui devra être modifié (1) dès que nous disposerons des chiffres bien ventilés entre les volumes en cause ou (2) si nous devons changer de cheval pour la désignation du maître d'ouvrage.

Je viens en effet de téléphoner à M. TIERCELIN. Il insiste sur le fait que les devis doivent coller à la demande de subvention (celle relative à la "tranche A", soit environ 200 000 € T.T.C. de travaux, honoraires d'architecte et provision de 5% pour aléas inclus, donc environ 70 000 € de subvention de l'Etat).
Ce n'est pas le cas à ce stade, puisque les artisans et vous-mêmes avez fourni vos chiffres pour l'ensemble du logis, soit un total de l'ordre du double de ce montant. Le cas du peintre, M. LESCUYER, est particulier car, dans son devis ci-joint, il s'est assez largement emmêlé les pinceaux entre les différentes ouvertures.
Je vous prie donc de bien vouloir vous rapprocher des artisans (et corriger votre chiffrage relatif au lot "Maçonnerie"), de manière à fournir à M. TIERCELIN ces documents dans la forme qu'il réclame.

En fait, à ce stade de nos échanges avec la D.R.A.C., il est envisagé par nous ("La SVAADE" et moi) que la "tranche A" couvre :
- la salle-à-manger au rez-de-chaussée Nord (3 fenêtres),
- la chambre au 1er étage Nord (3 fenêtres)
- la tour Nord-Est (3 fenêtres et 6 meurtrières, à savoir 4 au rez-de-chaussée et 2 à l'étage),
- la façade Nord (1 porte).

C'est sur cette base et avant correction des devis pour les limiter à ces seules ouvertures que j'ai préparé les deux tableaux récapitulatifs joints. Je signale que, quand les devis des entreprises n'étaient pas limpides (principalement pour le peintre), j'ai dû procéder à des interprétations.

M. TIERCELIN serait prêt, par exemple, à étudier l'hypothèse que la "tranche A" aille un peu plus loin que les quatre postes ci-dessus, donc que ces 200 000 € T.T.C. Il me semblerait utile, à ce titre, que "Fer, Art, Forge" complète son devis en incluant, en option susceptible d'être acceptée par la D.R.A.C., les menuiseries métalliques des 8 meurtrières de la tour Sud-Ouest (ce qui représenterait 11 761 € T.T.C. de plus au total, donc 4 116 € de plus de subvention de la part de l'Etat).

Par ailleurs, j'ai bien insisté auprès de M. TIERCELIN sur le fait qu'à ce stade, je ne peux mettre ma main à couper que je serai le maître d'ouvrage, et non "La SVAADE". J'attends en effet d'obtenir de la Région une confirmation de leur accord oral à ce sujet ; je comprends que leur commission permanente doit se réunir dans les prochains jours ; espérons donc qu'ils nous auront suffisamment éclairés avant fin septembre (2022...) sur l'interprétation qu'ils acceptent de donner à leur propre réglementation.

Je dois rencontrer prochainement la personne qui vient de succéder à Mme DESMOULINS-HEMERY, notre interlocutrice habituelle au conseil départemental. Au niveau du département aussi, il faudrait que nous soient confirmées les indications, orales à ce stade, (1) qu'on saurait y interpréter favorablement la réglementation du conseil départemental limitant à 100 000 €/an le montant des tranches subventionnables à 15 % et (2) qu'on y comprendrait bien que nous sommes partis sur un programme d'environ 400 000 € de travaux pour les menuiseries extérieures du logis et de l'ordre de 300 000 € pour les menuiseries, tout aussi délabrées, de l'aile Ouest... (Ceci sans parler des travaux intérieurs à suivre sur le logis, l'aile Ouest, la cave ni des travaux sur l'extérieur et l'intérieur de la ferme notamment, ni ceux en vue d'un chauffage par aquathermie...).

Vous verrez que, sur le formulaire ci-joint, rempli provisoirement mais signé, j'ai indiqué le 1/4/25 pour ce qui concerne la date prévisionnelle d'achèvement des travaux de la tranche A. Je l'ai fait par prudence mais il est clair que notre intention, à "La SVAADE" et à moi, est que cette tranche A soit achevée avant le 31/3/23, c'est-à-dire avant les prochains concerts de printemps de "La SVAADE".
On ne nous le demande pas mais qu'il soit clair que, pour les tranches suivantes, nous entendons, "La SVAADE" et moi, les réaliser au même rythme annuel (sauf si, par exemple et par extraordinaire, mon aîné se décide à revenir dans la course, ce qui, à ce jour, ne me semble pas l'hypothèse la plus probable, hélas de mon point de vue).
Pour limiter notre charge administrative, nous ne sommes pas entrés vis-à-vis de la Région dans les détails de ce découpage par tranches de 200 000 € : nous avons sollicité en une fois ses 30 % de subvention pour les quelques 450 000 € T.T.C. des menuiseries extérieures du logis.

Enfin, je me permets d'évoquer de nouveau notre demande pressante d'un devis de votre part pour l'"étude préalable d'ensemble", ceci selon nos vœux communs, à "La SVAADE" et à moi, vœux que vous connaissez bien.

N'hésitez pas à revenir vers moi si mon laïus ne vous paraît pas assez clair.

Bien cordialement,

PPF

_______________________________________________________________________________________

Projet (inachevé) de courriel à la D.R.A.C.

Madame,

Voici les devis (avec une estimation signée par l'architecte pour le lot "Maçonnerie"). Je signale qu'ils avaient déjà été transmis à M. le conservateur régional des monuments historiques par lettre du 23 août dernier ; pour le lot "Maçonnerie", le document de l'architecte n'était pas alors signé, ce qu'il est désormais.

Je joins également votre formulaire rempli, non sans signaler qu'il me reste à obtenir de la Région la confirmation qu'ils subventionneront les travaux en cause même si je suis le maître d'ouvrage. Si leur interprétation change, c'est-à-dire si le maître d'ouvrage doit être "La SVAADE", il nous faudra le temps de réfléchir à la situation car, de mon point de vue, cela freinerait énormément le rythme des travaux, par impossibilité pour moi de suivre rapidement pour la part restant à ma charge. C'est d'ailleurs une question qui demeurera pour les tranches à venir, du moins de mon vivant.

_______________________________________________________________________________________

De : TELLES Flavie
Envoyé : mardi 6 septembre 2022 15:42
À : penadomf@msn.com <penadomf@msn.com>
Cc : TIERCELIN Arnaud ; GEORGEAULT Vincent
Objet : DRAC: demande de subvention (Manoir de la Chaslerie)

Bonjour monsieur,

Vous avez sollicité une aide financière de l’Etat pour la restauration du Manoir de La Chaslerie à Domfront-en-Poiraie (Tranche A).

Le montant subventionnable de cette opération s’élève à 199 675,01€ TTC, le taux de subvention de 35% sera appliqué.

Je vous adresse en pièce jointe le formulaire de demande de subvention pour cette opération.

Je vous remercie de nous le retourner accompagné des pièces demandées dont les devis non signés.

Pour information , la DDFIP n’engagera les fonds qu’après instruction du dossier par nos services et les documents fournis doivent être concordants pour éviter tout refus (adresse du RIB en cohérence stricte avec les informations de l’acte de propriété et/ou de l’adresse du propriétaire). En tout état de cause il ne doit subsister aucune discordance quant au bénéficiaire des crédits, son identité et l’ensemble de ses coordonnées, bancaires y compris.

Monsieur GEORGEAULT, en copie du présent message assurera l’instruction de votre demande.

Je reste à votre disposition pour toute information concernant cette demande.

Bien cordialement

Flavie TELLES
Coordinatrice administrative et budgétaire
Adjointe au CRMH
Pôle patrimoine et architecture
13 bis rue de Saint-Ouen, 14052 CAEN cedex 4
02 31 38 39 12 – 06 60 33 19 11
www.culture.gouv.fr/Regions/Drac-Normandie

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 9 Septembre 2022
Journal du chantier - Administration - Charpente-couverture - Ferronnerie - Menuiserie - Peinture - Logis - SVAADE - SVAADE (travaux) - Vie de l'association
0
Arriverons-nous jamais à sortir de ces dossiers et à planter le premier clou (façon de parler) ? Ce ne sera pas faute d'avoir essayé :

(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : vendredi 9 septembre 2022 10:13
À : AUBIN Vincent
Cc : Arnaud TIERCELIN ; patrimoine@orne.fr <patrimoine@orne.fr>; Hugues HOURDIN ; Xavier MEYER ; Arnaud PAQUIN ; Aliaume LICARI-HERDIER ; C. F. ; PERREAU Marie <Marie.PERREAU@normandie.fr> , Jérôme NURY ; MEUNIER Catherine ; Bernard SOUL ; Bernard DAVY ; "royer christine PREF61 <christine.royer@orne.gouv.fr>" <christine.royer@orne.gouv.fr>
Objet : Poursuite de la restauration du manoir de la Chaslerie - Considérations financières - Rôle de la Région (entre autres)

Monsieur,

Je fais suite à votre appel de ce matin, consécutif à mon courriel.

Voici le document de la DRAC explicitant le taux de 35 % qu'ils appliqueront.

Certes, il ne s'agit ici que d'une "tranche A" de 200 000 € environ mais il est entendu avec eux qu'une "tranche B" suivrait dans la foulée. S'il y a ce découpage particulier avec eux, c'est pour des raisons tenant à l'historique de ce dossier (ouvert avec eux il y a plus de sept ans).

Je vous ai confirmé que, nonobstant ces particularités du dossier avec la DRAC, "La SVAADE" et moi avons saisi la Région en une fois pour toutes les "menuiseries extérieures du logis". Nous l'avons fait dans un souci de "simplification administrative" et d'efficacité, celle-ci étant importante pour les acteurs de terrain.

Nous sommes par ailleurs demandeurs d'une "étude préalable d'ensemble" sur laquelle nous essayons de dialoguer avec la DRAC et sur laquelle nous solliciterons, dès que possible, je le rappelle, des subventions de la DRAC et de la Région.

Quant au département de l'Orne, sa réglementation limite à notre connaissance les tranches de travaux sur MH à 75 000 €/an si on souhaite appliquer le taux de 20 % de subvention départementale (auquel les conditions particulières de la Chaslerie lui permettent d'accéder) et à 100 000 €/an si on devait appliquer un taux de 15 %. Un dialogue amorcé positivement avec Mme Servanne DESMOULINS-HEMERY doit se poursuivre avec la personne qui vient de lui succéder. Notre intention, à "La SVAADE" et à moi, est de solliciter auprès du CD61 des subventions au taux de 15 % en espérant de leur part de la souplesse dans l'enchaînement des tranches, faute de quoi notre programme de travaux serait compromis, tant dans son ampleur que dans sa durée.

Toutes ces données du dossier tiennent aux limites des fonds propres que "La SVAADE" et moi pouvons consacrer au programme de restauration auquel nous nous sommes attelés de concert. Bien entendu, s'il existe d'autres sources de financement (mécènes ou autres, voire - pourquoi pas ? - promotion du Domfrontais médiéval par la Région), nous serons évidemment tout ouïe, comme déjà signalé.

Je suis à votre disposition si ces confirmations de mes propos téléphoniques ne vous paraissent pas encore assez claires.

Bien à vous,

PPF

______________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>Envoyé : vendredi 9 septembre 2022 09:11
À : AUBIN Vincent <vincent.aubin@normandie.fr>
Cc : Hugues HOURDIN ; Xavier MEYER ; Arnaud PAQUIN ; Aliaume LICARI-HERDIER ; C. F. ; PERREAU Marie <Marie.PERREAU@normandie.fr> , Jérôme NURY ; MEUNIER Catherine ; Bernard SOUL ; Bernard DAVY ; "royer christine PREF61 <christine.royer@orne.gouv.fr>" <christine.royer@orne.gouv.fr>
Objet : RE: Chaslerie - Tranche des menuiseries extérieures du logis - "Etude préalable d'ensemble"

Monsieur,

Vous m'aviez dit que le commission permanente se réunirait en septembre 2022.

Comment se fait-il qu'il faille encore attendre trois mois de plus alors que vous disposez déjà de toutes informations que vous m'aviez demandées, notamment tant sur les devis en cause que sur le taux d'intervention de l'Etat ?

Bien à vous,

PPF

______________________________________________________________________________________

De : royer christine PREF61 <christine.royer@orne.gouv.fr>
Envoyé : jeudi 8 septembre 2022 14:36
À : AUBIN Vincent <vincent.aubin@normandie.fr>; Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc : Hugues HOURDIN ; Xavier MEYER ; Arnaud PAQUIN ; Aliaume LICARI-HERDIER ; C. F. ; PERREAU Marie <Marie.PERREAU@normandie.fr> , Jérôme NURY ; MEUNIER Catherine ; Bernard SOUL ; Bernard DAVY
Objet : Re: RE: Chaslerie - Tranche des menuiseries extérieures du logis - "Etude préalable d'ensemble"

Bien vu

Pour une administration exemplaire, préservons l'environnement.
N'imprimons que si nécessaire.

-------- Message original --------
Sujet : [INTERNET] RE: Chaslerie - Tranche des menuiseries extérieures du logis - "Etude préalable d'ensemble"
De : AUBIN Vincent <vincent.aubin@normandie.fr>
Pour : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Copie à : Hugues HOURDIN ; Xavier MEYER ; Arnaud PAQUIN ; Aliaume LICARI-HERDIER ; C. F. ; PERREAU Marie <Marie.PERREAU@normandie.fr> , Jérôme NURY ; MEUNIER Catherine ; Bernard SOUL ; Bernard DAVY ; "royer christine PREF61 <christine.royer@orne.gouv.fr>" <christine.royer@orne.gouv.fr>
Date : 08/09/2022 12:08

> Bonjour
>
> Préparation pour la commission permanente de décembre avec bouclage début octobre du rapport à soumettre aux validations internes techniques et politiques de la Région.
>
> Cordialement.
>
> Vincent AUBIN
>
> Envoyé depuis mon appareil Galaxy
>
______________________________________________________________________________________

> De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
> Date : 08/09/2022 10:19 (GMT+01:00)
> À : AUBIN Vincent <vincent.aubin@normandie.fr>
> Cc : Hugues HOURDIN ; Xavier MEYER ; Arnaud PAQUIN ; Aliaume LICARI-HERDIER ; C. F. ; PERREAU Marie <Marie.PERREAU@normandie.fr> , Jérôme NURY ; MEUNIER Catherine ; Bernard SOUL ; Bernard DAVY ; "royer christine PREF61 <christine.royer@orne.gouv.fr>"
> Objet : RE: Chaslerie - Tranche des menuiseries extérieures du logis - "Etude préalable d'ensemble"
>
> Monsieur,
>
> La D.R.A.C. m'a déjà écrit que son taux d'intervention serait de 35 %.
> Il n'y a donc pas lieu pour vous d'attendre une "stabilisation" de plus en la matière, vous pouvez en être pleinement rassuré.
>
> En revanche, je vous ai demandé quand aura lieu la prochaine réunion de votre commission permanente dont vous m'aviez dit que l'ordre du jour comporterait l'examen de notre dossier.
>
> Je rappelle à toutes fins utiles que cela fait une bonne quinzaine de mois (notamment depuis la réunion du 12 juillet 2021 à la Chaslerie à laquelle vous nous aviez fait l'honneur de participer) que "La SVAADE" et moi essayons d'obtenir la confirmation officielle, après les officieuses qui n'ont pas manqué, que le montage que nous avons très soigneusement mis au point en liaison avec vos collègues et vous-même satisfait le conseil régional.
>
> En plus des destinataires précédents de nos derniers échanges, je mets en copie les élus qui avaient participé à la réunion du 12 juillet 2021 ainsi que Madame la sous-préfète territorialement compétente. Il me paraît en effet utile qu'ils aient ainsi, si nécessaire, la confirmation qu'entre les bonnes paroles et les actes, il peut y avoir des délais indépendants de beaucoup de volontés, notamment sur le terrain.
>
> Bien à vous,
>
> PPF
______________________________________________________________________________________

De : AUBIN Vincent <vincent.aubin@normandie.fr>
Envoyé : jeudi 8 septembre 2022 09:00
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc : Hugues HOURDIN ; Xavier MEYER ; Arnaud PAQUIN ; Aliaume LICARI-HERDIER ; C. F. ; PERREAU Marie <Marie.PERREAU@normandie.fr>
Objet : RE: Chaslerie - Tranche des menuiseries extérieures du logis - "Etude préalable d'ensemble"
>
> Bonjour,
>
> Je suis en déplacement.
>
> Je me suis rapproché de la DRAC (CRMH) pour bien caler collectivement entre les différents financeurs votre plan de financement en dépenses et recettes.
>
> Dès stabilisation des informations que vous allez communiquer à la DRAC lui permettant de stabiliser son taux d’intervention de subvention la Région pourra finaliser son instruction et lancer la phase de validation technique et politique interne.
>
> Cordialement.
>
> Vincent AUBIN
> Chef du service Patrimoine et Inventaire
> Direction de la Culture et du Patrimoine (DCP)
> Région Normandie (site de Caen)
> 02 31 06 98 59
> 06 08 34 21 17
> vincent.aubin@normandie.fr
>
______________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
> Envoyé : jeudi 8 septembre 2022 08:49
> À : AUBIN Vincent <vincent.aubin@normandie.fr>
> Cc : Hugues HOURDIN ; Xavier MEYER ; Arnaud PAQUIN ; Aliaume LICARI-HERDIER ; C. F.
> Objet : Chaslerie - Tranche des menuiseries extérieures du logis - "Etude préalable d'ensemble"
>
> Cher Monsieur,
>
> Pourriez-vous nous dire quand notre dossier passera en commission permanente ?
>
> En fait, pour pouvoir boucler au plus tôt notre demande de subvention à la D.R.A.C., nous avons besoin d'être sûrs que le conseil régional se satisfasse de ma maîtrise d'ouvrage.
>
> Par ailleurs je vous confirme que, dès que notre architecte du patrimoine nous aura fourni son devis pour l'"étude préalable d'ensemble" souhaitée par "La SVAADE" comme par moi, nous vous saisirons également pour subvention.
>
> Bien cordialement,
>
> PPF

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 9 Septembre 2022
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administration - Maçonnerie-carrelage - Charpente-couverture - Ferronnerie - Menuiserie - Peinture - Logis
0
(Début de citation)

De : Arnaud PAQUIN <arnaudpaquin.architecte@gmail.com>
Envoyé : vendredi 9 septembre 2022 21:59
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Re: Repartition par tranches

Bonsoir M. Fourcade,
j'ai prévu en effet de me rendre à la Chaslerie ce lundi mais seul car le scanner n'est pas encore revenu d'Allemagne. J'espère l'avoir pour la fin du mois.
(...)

Bien cordialement,

Arnaud Paquin

______________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : vendredi 9 septembre 2022 02:10
À : Aliaume Licari-Herdier <aherdier.apaquinarchitecte@gmail.com>
Cc : arnaudpaquin architecte <arnaudpaquin.architecte@gmail.com> <arnaudpaquin.architecte@gmail.com>; Xavier MEYER ; Arnaud TIERCELIN ; C. F. ; Hugues HOURDIN
Objet : RE: Repartition par tranches

Cher Monsieur,

C'est cela, si ce n'est qu'on n'explicite pas encore la "tranche B", on se borne pour la D.R.A.C. à la seule "tranche A". Peut-être en effet (notamment si la réglementation du conseil départemental est appliquée sans une souplesse suffisante) faudra-t-il prévoir une "tranche C" ? Cette dernière pourrait d'ailleurs commencer à traiter des menuiseries extérieures de l'"aile Ouest"...
Nous sommes contraints de surfer entre les contraintes des uns et des autres, telles que nous les découvrons, parfois tardivement.

Je suis en déplacement, donc privé de mes instruments de travail habituels, ce qui explique le temps que j'ai mis à vous répondre.

Serez-vous présent lundi prochain à la Chaslerie (y compris au déjeuner), muni de votre laser de compétition, réparé ou remplacé, pour procéder aux relevés utiles ?
J'espère que oui.

Bien cordialement,

PPF

______________________________________________________________________________________

De : Aliaume Licari-Herdier <aherdier.apaquinarchitecte@gmail.com>
Envoyé : jeudi 8 septembre 2022 16:27
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Repartition par tranches

Bonjour Monsieur Fourcade,
C'est noté, je vais demander aux entreprises de revoir leur devis et de les séparer en deux, entre la tranche A et la tranche B. Pour que je comprenne bien, je vous ai joint votre tableau modifié où j'ai rajouté des couleurs en fonction des deux tranches. Dîtes moi si j'ai juste. Je suppose que les devis modifiés doivent être envoyés maximum pour la semaine prochaine ?

Bien à vous,

Aliaume Licari-Herdier
collaborateur

logo A
Arnaud PAQUIN architecte D.P.L.G.
architecte du Patrimoine DSA Chaillot.
2, rue du Collège 50300 AVRANCHES
Tél. 02 50 26 01 32
arnaudpaquin.architecte@gmail.com

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 12 Septembre 2022
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administration - Maçonnerie-carrelage - Charpente-couverture - Logis - Charretterie - Cave
0
Réunion de chantier :

12 septembre 2022.


Ce n'était peut-être pas la plus efficace. On essaye néanmoins d'avancer dans un environnement saturé de réglementations, de paperasses et d'autres contraintes.

Après tant d'années à essayer de slalomer entre tous ces obstacles dans l'espoir que des travaux puissent enfin commencer, j'avoue me sentir désormais plus que las.

Franck LIEGEAS et Cédrick COOS ont participé chacun à une partie de la réunion du jour.

Arnaud PAQUIN a promis pour la fin de la semaine son devis pour l'"étude préalable d'ensemble".
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 16 Septembre 2022
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Logis - Charretterie
0
S'il jointoyait des murs en ce vendredi, Igor ne pourrait gratter les joints avant lundi, quand ils seront trop secs. Je lui demande donc, dès qu'il aura gratté les joints d'hier, d'aller faire un peu de maçonnerie dans les tours du logis.