Logis

Je viens d'adapter aux derniers développements la rédaction de l'onglet "Travaux".

Par ailleurs, j'ai passé l'essentiel du week-end à compiler les devis reçus en vue de la restauration des menuiseries extérieures des bâtiments sur cour. Pas très rigolo mais assez instructif.
Coup de fil ce matin à Edouard GRISEL. Il me transmettra cette après-midi les ordres de service, à signer par la SVAADE, maître d'ouvrage délégué, relatifs aux travaux et études qu'à ce stade des débats, la D.R.A.C. accepterait de voir lancés en 2022 (c'est-à-dire un chouïa urgent d'enduits dans la cage d'escalier du logis, la restauration de quelques menuiseries extérieures des bâtiments sur cour et, surtout, la grande étude de diagnostic d'ensemble).

On a également parlé du sable de Bizou, de Sébastien LEBOISNE (que j'irai voir cette après-midi) et de Cédrick COOS (qui est pour moi aux abonnés absents depuis trop longtemps à mon avis, mais j'ai trouvé un autre artisan, certainement plus fiable et sans aucun doute moins coûteux que BODIN).

P.S. (à 9 heures) : Edouard GRISEL vient déjà de m'envoyer ses projets d'ordres de service en question. Je les ai immédiatement transmis aux membres du bureau de la SVAADE, en complément de mon courriel précédent.

Ça y est, l'"usine à gaz" paraît enfin proche d'être opérationnelle !
C'est un miracle ! Quel boulot a été abattu, je n'en reviens pas !
Hier après-midi, je me suis rendu successivement à l'atelier de Sébastien LEBOISNE puis au cabinet d'Edouard GRISEL. Puisque une bonne part, sinon l'essentiel, des travaux que la SVAADE devrait réaliser les prochaines années devrait porter sur la restauration des menuiseries extérieures des bâtiments sur cour, je souhaitais que nous ayons un langage commun pour désigner ces ouvertures. A partir des dessins (peu lisibles en format A4) inclus par Benoît MAFFRE dans son étude préalable de 2015, j'ai inscrit, à côté de chaque ouverture principale à traiter (c'est-à-dire hors meurtrières), le nom que nous lui donnerions dans nos échanges à venir.

Ainsi, par exemple, sur le 1er dessin ci-après, "WS11" désigne, sur l'aile Ouest et sa façade Sud, au 1er étage, la 1ère ouverture (par la numérotation) à traiter et "EE06", sur l'aile Est (le logis) et sa façade Est, au rez-de-chaussée, la 6ème (par la numérotation) ouverture à traiter. Sur ces bases, seules à ce jour ont été restaurées :
- convenablement, la porte EE04 et les lucarnes EE13, WS31, WE31 et WE32,
- mal, du fait d'une erreur imputable à l'architecte précédente (celle qui a démissionné fin juillet 2021), les lucarnes WE23, WE24, WE25 et WE26 ; sur ces quatre dernières lucarnes, il y a lieu de changer les battants afin que les vitres soient de bonnes dimensions.

Façade Sud.

Façade sur cour du logis.

Façade Est du logis.

Façade sur cour du bâtiment Ouest.

Façade Ouest du bâtiment Ouest.

Façade Nord.


Sur la base de ces dessins, il reste :
- sur la façade Nord (1er dessin), 2 fenêtres à traiter,
- sur la façade sur cour du logis (2ème dessin), 1 porte (EW04) et 12 fenêtres à traiter,
- sur la façade Est du logis (3ème dessin), 10 fenêtres à traiter (EE13 et EE04 l'ont déjà été de façon satisfaisante),
- sur la façade sur cour du bâtiment Ouest (4ème dessin), 4 portes et 12 fenêtres à traiter, plus les 4 battants de lucarne cités plus haut, à reprendre ;
- sur la façade Ouest du bâtiment Ouest (5ème dessin), il y aurait 11 fenêtres et 1 lucarne à traiter, plus 4 lucarnes à créer en substitution aux horribles "casts" dus à une précédente architecte du patrimoine ;
- sur la façade Nord (6ème et dernier dessin de la série), 2 portes à traiter.

Au total, et sans tenir compte des nombreuses meurtrières (trop petites pour être visibles sur les dessins précédents ; de mémoire, il doit y en avoir 16 en tout), qu'il y aurait lieu de doter de menuiseries métalliques, il y a donc, sauf erreur de ma part, à traiter 7 portes, 47 fenêtres et 6 lucarnes, plus 4 battants de lucarne à refaire. Si je ne me suis pas trompé dans mon recensement, cela fait 76 ouvertures où tout est à faire et 4 dont les battants sont à reprendre.

S'agissant de la façade Ouest du bâtiment Ouest (le 5ème dessin), il est supposé que nous obtiendrons l'autorisation de la D.R.A.C. pour reboucher une horrible porte agricole antérieure à 1950, percer trois nouvelles ouvertures (newWW02 à newWW04) et en agrandir une autre (newWW05), plus substituer quatre lucarnes aux horribles "casts" actuels.

Ne sont pas prévues ici les petites lucarnes dont j'aimerais doter de nouveau les combles du logis, sur le modèle antérieur à l'incendie de 1884, et à propos desquelles il faudra d'autres autorisations particulières.

Si la SVAADE connaît le plus grand succès dans sa quête de subventions à venir, la réalisation d'un tel programme devrait, en l'état de mes moyens résiduels, durer au moins trois ans. J'écris "au moins" car toutes mes prévisions antérieures, notamment celles relatées sur le site favori, ont péché par excès d'optimisme. Et il me paraît clair que les demandes d'autorisations à présenter à la D.R.A.C. supposeront beaucoup de qualités de persévérance et de persuasion.
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mardi 21 décembre 2021 02:49
À : Edouard GRISEL
Cc : Me Xavier MEYER ; C.F. ; T.F.
Objet : RE: Ordre de service n°1

Chez Monsieur,

La nuit portant conseil, je me dis, en seconde réflexion, que ce serait bien que soit inclus dans la tranche A le traitement de la "problématique des poutres pourries" au premier étage Nord du logis (mon ancienne chambre).

Il faudrait donc "remplir" la nouvelle "tranche A" avec, dans l'ordre de priorités décroissantes :
- les "poutres pourries" : enfin on serait débarrassés de ce problème qui est connu depuis plus de douze ans,
- la porte EN01, (...)
- l'ancien programme de la "tranche 1", pour faire disparaître les plastiques provisoires,
- les portes WE08 et WE13, parce qu'elles sont vraiment H.S.,
- les menuiseries métalliques des meurtrières, parce que le petit montant de chacune en fait des variables d'ajustement idéales ; en la matière, on commencerait par les meurtrières de la tour Sud-Ouest ;
- enfin, s'il en reste la place, la porte WN01.

Cette liste se substitue à celle de mon courriel précédent.

Par ailleurs, pour info : https://www.chaslerie.fr/blog/message/52678

Bien cordialement,

PPF

____________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : lundi 20 décembre 2021 19:25
À : Edouard GRISEL
Cc : Me Xavier MEYER
Objet : RE: Ordre de service n°1

Cher Monsieur,

Merci pour cet envoi.

A la réflexion, je me dis qu'il vaudrait mieux, pour la nouvelle tranche A que je vous prie de définir en liaison avec M. (...), inclure :
- comme indiqué tout à l'heure, les menuiseries initialement prévues dans la "tranche 1" (cette fois-ci sans oublier les ferronneries autres que "Fermanoir" et les peintures), c'est-à-dire les fenêtres ES11, EW14, EW15, EW03, EW07, EE11, EE12, EE01, EE02 et EE03,
- puis la porte EN01 (...), puis les portes WE08 et WE13 (qui sont sans aucun doute à bout de souffle),
- puis, s'il reste du rab, un maximum de menuiseries métalliques (ouvrantes si possible) de meurtrières,
- puis, s'il en reste encore, la porte WN01.

Je me réjouis que nous ayons quasiment réussi, avant l'A.G. du 23, à poser les bases de notre collaboration. Je vous encourage à obtenir maintenant les accords de principe de M. (...) sur votre agrément et sur des taux de subvention maximaux de la part de l'Etat, y compris pour l'étude de diagnostic générale envisagée.

Je vous souhaite un joyeux Noël (...).

Bien cordialement,

PPF

____________________________________________________________________________________

De : Edouard GRISEL
Envoyé : lundi 20 décembre 2021 17:42
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Ordre de service n°1

Monsieur,

Veuillez trouver ci-joint l’ordre de service n°1 corrigé comme vu ce jour.
Je vous souhaite de bonnes fêtes de Noël,

Édouard Grisel
A r c h i t e c t e d u P a t r i m o i n e
Ingénieur spécialisé en patrimoine et en éco-construction
Certifié concepteur maison passive
(...)
Atelier Édouard Grisel
INGENIEUR ARCHITECTE
Patrimoine & Bioconstruction
La Loutellerie - 50150 Perriers en Beauficel
http://www.laloutellerie.fr

(Fin de citation)