Lobbying

«La folie des éoliennes s’accélère encore: la situation de la France exige de l’arrêter!»

EXCLUSIF - Le gouvernement vient de décider de doubler la puissance installée de l’éolien terrestre dans les huit ans qui viennent, s’alarment Stéphane Bern, Jean-Claude Casanova et Michel Pébereau, Françoise Chandernagor, Patrice Cahart ainsi que les dix-sept autres signataires dans une tribune collective au Figaro :

N.D.L.R. : Puisse un président cynique, sans foi ni loi et avant tout préoccupé de com (et de sa réélection) entendre enfin cet appel du bon sens !

N.D.L.R. 2 (du 7 mai 2020 à 1 heure 30) : Oui, sans foi ni loi. Et il semble que je ne sois pas le seul à l'avoir compris.
0
J'ai été informé hier que, parmi les maires-adjoints de la municipalité de Domfront-en-Poiraie, "la nouvelle personne en charge de la culture / communication / animations est Cécile ROUSSELET et que c’est Bernard DAVY qui a en charge l’urbanisme / tourisme / patrimoine".

On leur souhaite un plein succès dans leurs nouvelles et importantes missions.
Je pense que l'"Association pour la restauration, la défense et l'animation du manoir de la Chaslerie" souhaitera les rencontrer dès que possible pour échanger sur divers sujets d'intérêt commun.
Courriel envoyé au président de l'"Association pour la restauration, la défense et l'animation du manoir de la Chaslerie" :

(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : jeudi 4 juin 2020 05:16
À : Hugues Hourdin <hhourdin@boken.fr>
Objet : Amis de la Chaslerie - Rencontre avec des élus municipaux

Cher président,

Pour info.

Seriez-vous disponible pour évoquer avec ces dynamiques édiles ces "sujets d'intérêt commun" ?
Je pense en particulier :
- au fléchage routier du manoir favori,
- à la remise en état du chemin communal débouchant en haut de l'allée historique,
- à des animations en liaison avec l'office de tourisme ou diverses associations locales,
- au "projet MORIN" de développement du "tourisme médiéval" sur le territoire de Domfront et à sa bonne prise en compte de l'"hinterland" communal (réflexion à laquelle nous n'avons, il est vrai, guère été associés à ce stade).

Amicalement,

PPF

(Fin de citation)
Fédération Environnement Durable
rédigé le 12 Juin 2020
Vie de l'association - Lobbying - Nouvelles associations - Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie
0
Lettre de la Fédération Environnement Durable
vendredi 12 juin 2020 18:24

A tous les membres de la Fédération Environnement Durable

Electricité. La sécurité nationale désormais en danger

En lisant les déclaration de Mme Borne et le communiqué de presse du réseau de transport de l'électricité, je ne peux en tant que président de la Fédération Environnement durable qu'exprimer ma colère.

Mme Borne avoue l'extraordinaire fragilité de la production française d'électricité destinée non seulement aux consommateurs mais aussi à toutes nos industries.

Elle planifie un programme de restrictions, de répartition des ressources électriques et elle n' exclut pas un risque de black-out total durant l'hiver prochain.

Comment aurait-on pu imaginer il y a quelques années que notre pays puisse un jour ne plus faire face à ses besoins électriques ?

Comment peut-on déclarer que la cause de ces difficultés est le Coronavirus pour faire accepter des futures coupures de courant, l’arrêt de secteurs industriels et des baisses de tension du réseau alors que toute l’économie future de la France est basée selon nos dirigeants sur une électricité abondante peu chère et fiable ?

Le plus inquiétant dans ce communiqué est le fait que le « scénario hivernal critique évoqué » ne mentionne qu'une température ponctuelle de 3°C à 7°C en-dessous des normales saisonnières, alors que personne ne peut exclure un hiver beaucoup plus froid comme la France en a connu dans les années 70 où les températures sont descendues en-dessous de -20°C

Alors pourquoi Mme Borne a-t-elle signé récemment en catimini le décret de la Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) qui fragilise encore plus le système actuel de production électrique en France ?

Accepter que l’électricité, vecteur clé de la sécurité nationale, dépende maintenant du vent et de la température est aujourd’hui irresponsable.

Cette décision pourrait même devenir à l’avenir criminelle si un black-out avait lieu.

Cordialement
Jean-Louis Butré
Président
Fédération Environnement Durable
http://environnementdurable.net
contact@environnementdurable.net
tel 06 80 99 38 08
Hugues HOURDIN, président de l'"Association pour la restauration, la défense et l'animation du manoir de la Chaslerie (A.R.D.A.M.C.)", Carole et moi-même recevrons samedi à la Chaslerie une importante délégation de la municipalité de Domfront-en-Poiraie, composée de :
- Bernard SOUL, maire,
- Franck MOISSERON, maire délégué de Rouellé et adjoint au maire, responsable de la commission Travaux et Patrimoine,
- Cécile ROUSSELET, adjoint au maire et responsable de la commission Tourisme et Culture,
- Bernard DAVY, adjoint au maire et en charge du "projet MORIN"
- et Jean-Paul LEROY-TULLIE, conseiller municipal et président de l’association "Domfront-Patrimoine" (dont je suis administrateur).

Ce sera l'occasion de présenter le chantier en cours et d'évoquer divers sujets d'intérêt commun. De notre côté, nous pensons en particulier :
- au fléchage routier de la Chaslerie,
- à la remise en état du chemin communal débouchant en haut de l'allée historique,
- à des animations en liaison avec l'office de tourisme ou diverses associations locales,
- au "projet MORIN" de développement du "tourisme médiéval" sur le territoire de Domfront et à sa bonne prise en compte de l'"hinterland" communal.