Livre d'or

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mercredi 2 septembre 2009
Livre d'or
0
@ Jean-Philippe CORMIER

En tant que propriétaire actuel du manoir, je suis naturellement enclin à défendre mes prédécesseurs, notamment quand, comme avec les LEDIN, leur famille est (à ma connaissance) éteinte, donc réduite au silence.

Je comprends bien vos scrupules d'historien et votre point de vue restrictif quant à l'ancienneté de la noblesse de cette famille. J'ai d'ailleurs essayé de faire preuve d'objectivité en rédigeant le laïus du site internet.

Ceci étant, mes ouvriers et moi sommes témoins qu'il existait des pierres sculptées très anciennes dissimulées dans la maçonnerie du mur allant de la chapelle au manoir. Ces granits étaient, en particulier, des morceaux de meneaux comportant des traces de fermetures de menuiseries. J'en ai pris des photos en 2008 lors de leur découverte, que j'ai alors adressées, pour info, à l'A.C.M.H. De mémoire, celui-ci a confirmé que tout donnait à penser que cette découverte confirmait l'existence, ici, d'un manoir antérieur au début de la guerre de cent-ans, en limite du terrain appelé le Pournouët. Je pense que mes employés n'ont pas réutilisé ces pierres et qu'ils les ont mises de côté, de sorte qu'elles pourraient vous être montrées à l'occasion. Le fait que vous n'ayez pas trouvé trace d'une utilisation du manoir par les Anglais lors de la guerre de cent-ans ne me paraît donc pas nécessairement incompatible avec l'idée que, par exemple, un manoir ancien aurait été rasé au début de leur occupation du secteur, c'est-à-dire dès le début de cette guerre.

Je vous indique cependant que mon camarade Jean MESQUI (nous avons usé nos fonds de culotte ensemble en classe de 1ère et en terminale, il y a plus de 40 ans, ce qui ne nous rajeunit pas), http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Mesqui, qui a visité la Chaslerie lorsqu'il présidait aux destinées des autoroutes normandes, a émis oralement les mêmes doutes que vous sur l'ancienneté des meurtrières du manoir (du moins, celles du mur Sud de la cour et celles du mur de la chapelle au manoir). On peut néanmoins estimer que ceci ne clôt pas le débat.

Par ailleurs, derrière le bâtiment Nord, dans l'arrière-cour du manoir, nous avons, à l'occasion de nos travaux de 2008 également, retrouvé dans le sol un autre granit sculpté, sans doute un morceau de linteau de lucarne. Il est fort possible que cette pierre ait été enterrée là à la suite de l'incendie de 1884, donc qu'elle remonte à 1598. Bien entendu, savoir quelle était la forme des couvertures au 18è siècle ou antérieurement serait intéressant en vue de restaurations futures. Or, la plus ancienne représentation du manoir à ma disposition date du milieu du 19è. Elle m'a d'ailleurs été fournie à la suite de la découverte du site internet par M. Sébastien WEIL (comme les pages de ce Livre d'Or de début août 2009 en ont gardé la trace).

La Chaslerie conserve sans doute d'autres mystères encore. En fait, en créant ce site internet, j'ai fait le pari que je pourrais intéresser au manoir des "sachants", garder la trace de leurs contributions et rendre ces dernières immédiatement publiques à toutes fins utiles.

Merci à vous d'avoir confirmé par votre intervention l'utilité d'un tel canal.

J'espère qu'on vous verra à l'AG de l'"association pour la restauration et l'animation du manoir de la Chaslerie", dimanche prochain à 15 h au manoir !

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le jeudi 3 septembre 2009
Livre d'or
0
Je viens d'informer par courriel mes 58 camarades de London Business School du lancement imminent du site. A suivre.

Kuenyi HO
rédigé le jeudi 3 septembre 2009
Livre d'or
0
PP :

Everything is in French ! I guess I will have to learn the language then.

Congratulations on your website project. Looks great !

KY

Eriko AUGUSTUS
rédigé le jeudi 3 septembre 2009
Livre d'or
0
The castle looks fabulous ! As Kuenyi said, I need a bit of language help, but would love to visit in the future. Please put more photos on the site, too !

Congrats, Pierre-Paul !

Vincent POIZAT
rédigé le jeudi 3 septembre 2009
Livre d'or
0
Bravo Pierre-Paul pour ce travail sans fin voire sisyphien (cf tempête de 99) de restauration de ce beau morceau de patrimoine.

Larissa KURENNAYA
rédigé le jeudi 3 septembre 2009
Livre d'or
0
PP,

You have a beautiful house, sorry, MANOR ! Do you also have any secret doors/tunnels inside ? :) It looks as if you could expect Louis (whatever number he may be) or knights any time on the road :)

Yes, and I am writing from Calgary, Canada - there is nothing older than 200 years here :)

Take care.

Larissa

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le jeudi 3 septembre 2009
Livre d'or
0
Dear Sloan Fellows,

Thanks to those who have immediately answered to my call, KY, my Chinese friend from Malaysia, Eriko, my Japanese friend from New York, Vincent (où es-tu maintenant ?) and Larissa, my Russian fellow from Canada !

Now, Domfront's and La Haute Chapelle's fames are spreading throughout the World. It's no longer necessary for people from Normandy to conquer England to be listened to. Isn't it wonderful ?

I understand writing in French isn't the most popular thing to do to be read by you (but I've been said it's possible to get a first translation via Google). I plan to prepare an English version of the site that should be much shorter, of course. By the way, who could help me to translate some technical words of architecture or feudalism (and correct my mistakes) ?

Jean-Aimable LENEGRE
rédigé le lundi 7 septembre 2009
Livre d'or
0
Merci pour votre charmant accueil. Encore bravo pour la mise en valeur du manoir et du site.

Le nom de l'artiste domfrontais qui a fait de nombreuses gravures sur la région n'est pas AUGIER mais AUGER.

Amicalement

Margaret & Michael VYSE
rédigé le lundi 14 septembre 2009
Livre d'or
0
Having witnessed the gradual restoration of the manoir, this website adds a fascinating new dimension to the entire project.

Brigitte POUJADE
rédigé le mardi 22 septembre 2009
Livre d'or
0
Lors d'une sortie de la SAHM (société d'archéologie et d'histoire de la Mayenne), M. et Mme Le Bigot m'ont communiqué votre site : il est tout simplement remarquable ; vous donnez là un bel exemple de restauration réussie que l'on souhaiterait rencontrer plus souvent.

Félicitations !