Journal du chantier

(Début de citation)

De : GOMANT Jean-Sebastien - DDT 61/SET/DR <jean-sebastien.gomant@orne.gouv.fr>
Envoyé : mardi 6 décembre 2022 08:21
À : penadomf <penadomf@msn.com>
Objet : Re: [INTERNET] Re: Affiche publicitaire
 
Bonjour Monsieur Fourcade,

En effet, les règles édictées par la région n'imposent pas ces précisions. Il est demandé seulement de faire apparaître sur quelle mesure vous avez été aidé. Toutefois, vous pouvez ajouter les précisions que vous souhaitez faire apparaître tant que le cadre de l'affiche est respecté (logos, format, "L'EUROPE - LA REGION NORMANDIE ONT PARTICIPE A LA REALISATION DE..."...). Vous pouvez également cliquer sur le lien suivant de la région servant de guide sur les obligations de communication et de publicité sur son Programme de Développement Rural 2014-2020 (programme prorogé de 2 ans) : Communication et publicité 2014-2020 - Europe en Normandie.

Bien cordialement,

_______________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mardi 6 décembre 2022 03:42
À : GOMANT Jean-Sebastien - DDT 61/SET/DR <jean-sebastien.gomant@orne.gouv.fr>
Objet : Re: Affiche publicitaire
 
Cher Monsieur,
C'est aussi général que ça ? Il n'y a aucune précision sur le lieu, le maître d'ouvrage ni les montants en cause ? Ça paraît vraiment bizarre...
Bien cordialement,
PPF

Envoyé de mon Galaxy A32 5G Orange
Obtenir Outlook pour Android

_______________________________________________________________________________________

From: GOMANT Jean-Sebastien - DDT 61/SET/DR <jean-sebastien.gomant@orne.gouv.fr>
Sent: Monday, December 5, 2022 4:13:18 PM
To: penadomf <penadomf@msn.com>
Subject: Affiche publicitaire
 
Bonjour Monsieur Fourcade,

Pour faire suite à notre conversation téléphonique de vendredi dernier, je vous prie de bien vouloir trouver en pièce jointe l'affiche publicitaire concernant votre chantier de desserte forestière. Celle-ci doit être imprimée au format A3 et placée à la vue du public.
Vous en souhaitant bonne réception.

Bien cordialement,
A la Chaslerie, on a sans doute beaucoup de défauts mais on n'est pas ingrats.

Le paiement de la subvention transitant par la Région n'a pas encore été réclamé mais, déjà, on affiche notre reconnaissance :

7 décembre 2022.

7 décembre 2022.


A dire vrai, la première facture du terrassier pour la restauration de l'allée historique ne nous est pas encore parvenue.
Signé ce matin un ancien devis de Cyrille RIALLAND, maçon formé chez "PAVY" et habitant à 500 mètres environ de la Chaslerie (au Rocher de Lonlay). Il devrait venir au printemps installer en guise de plafond de la pièce la plus au Sud du rez-de-chaussée de la ferme un dispositif en béton analogue à ceux du bâtiment Nord et du colombier. L'ancien plafond avait dû être démonté et brûlé il y a une bonne quinzaine d'années à la suite de la découverte de mérule dans ses solives ainsi que dans les linteaux des fenêtres les plus proches.

Je rappelle que mon intention, et celle de "La SVAADE" pour loger des artistes en résidence, consiste à redonner à ce bâtiment son ancien aspect de longère. Il est prévu qu'Arnaud PAQUIN inclue, dès qu'il le pourra, ce projet dans son "étude préalable d'ensemble", dont le principe et le financement sont toujours en phase d'instruction dans les services de la région Normandie.
Francis et Didier ont recommencé ce matin à abattre des arbres dans les bois de la Chaslerie, afin notamment de permettre aux arbres d'avenir de se développer plus vite :

8 décembre 2022.

8 décembre 2022.


Alors que je leur avais interdit de rouler sur la nouvelle chaussée de l'allée principale tant que le terrassier ne serait pas revenu pour passer son rouleau compresseur, il ont jugé malin de le faire sur plus de trois cent mètres d'une de ses bermes non stabilisées où leur véhicule a, bien entendu, creusé de profondes ornières. Tout cela pour s'éviter de porter les tronçonneuses sur une petite centaine de mètres.

Comme on peut s'en douter, je les en ai complimentés.
Les compagnons de Franck LIEGEAS arriveront lundi matin.

Enfin !

Outre les travaux prévus sur les dépendances de la cave et dans ce bâtiment ainsi que dans la charretterie, ils devraient vérifier l'état de l'ensemble des couvertures, notamment sur le logis (où j'avais lésiné en en confiant la restauration à l'un de leurs concurrents, basé à Parigny (Manche) et qui s'était révélé incompétent), sur la chapelle (dont des choucas ont brisé un abat-sons) et sur la charretterie (où le gel a eu raison de tuiles défectueuses).

J'attends également d'eux qu'ils me donnent leur avis sur l'état sanitaire des poutres trouvées sur "Leboncoin", l'une des deux étant destinée à permettre la restauration du colombage intérieur de la charretterie, l'autre à être mise à l'abri en attendant que son emploi ici soit défini (sinon à être revendue).
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé aujourd'hui
Journal du chantier - Plomberie-chauffage - Cave - Ferme et son fournil
0
Entretien téléphonique avec Jérôme CHAPELLE (basé du côté de Thury-Harcourt) à propos des poêles de masse, solution à laquelle je réfléchis pour la cave et la ferme.

Pour la cave, il est réticent pour des raisons tenant tant au cloisonnement des lieux qu'à leur isolation très perfectible. J'essaye de le faire venir sur place afin qu'on discute au pied du mur et qu'il m'explique la problématique de ce mode de chauffage.