Journal du chantier

Selon les données collationnées par Arnaud PAQUIN, la restauration des menuiseries extérieures du logis devrait coûter 354 130,30 € H.T., soit, si l'on tient compte des honoraires d'architecte au taux de 11%, d'une T.V.A. de 10 % et d'aléas de chantier de 5%, un total de 454 012,70 € T.T.C.
Si l'on inclut dans ce programme la "problématique des poutres pourries" et le chemisage intérieur de la cheminée Nord, ces montants passent respectivement à 369 158,85 € H.T. et 473 280,10 € T.T.C.

Il ne me reste plus qu'à être excellent pour trouver des subventions.
Le moment paraît venu d'essayer de faire valoir "l'usine à gaz" que l'on sait.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 15 Aout 2022
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Menuiserie - Terrassement - Charretterie
0
Ce soir, les menuiseries de l'auge de droite ont été démontées...

15 août 2022.

... de même que plus de la moitié de ses maçonneries :

15 août 2022.


Igor m'explique qu'il a trouvé des bouts de bois verticaux ailleurs que là où j'en ai vus, par exemple le long de cette auge :

15 août 2022.


Quant au sondage au pied du pignon Ouest, il montre qu'il faudra sans doute adosser la fondation à un petit muret de béton (sur le modèle de ce que Claude MARTIN avait réalisé dans la ferme) :

15 août 2022.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé hier
Journal du chantier - Plomberie-chauffage - Bâtiment Nord
0
Régis FOUILLEUL est de retour aujourd'hui pour faire disparaître un maximum de tuyaux de l'arrière-cuisine.

Voici le chantier avant son intervention :

16 août 2022.

16 août 2022.

16 août 2022.

16 août 2022.

16 août 2022.

16 août 2022.

16 août 2022.

16 août 2022.

16 août 2022.

16 août 2022.


P. S. (à 18 heures) : Le travail n'est pas encore spectaculaire mais ça avance...
Au sol du passage vers l'arrière-cour, je remarque de minuscules crottes :

16 août 2022.


Serait-ce encore la signature de chauves-souris ?

Je lève la tête et constate que le terrain serait propice :

16 août 2022.


J'appelle Igor pour lui demander de reboucher ce bazar.

Beaucoup plus perspicace que moi et doté de bien meilleurs yeux, il remarque, dans une anfractuosité du linteau, quelque chose qu'il photographie avec son téléphone (dont, contrairement à moi, il sait faire fonctionner le flash) :

16 août 2022.


Imaginons la tête de Carole lorsqu'elle découvrira sous quoi je l'oblige, en l'état du chantier, à passer pour accéder à l'arrière-cuisine ou à l'arrière-cour...

Resterait à savoir comment cet animal a réussi à se jucher à cette hauteur.

En vérité, tout fout l'camp et on n'est même plus tranquilles chez soi !