Journal du chantier

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 18 Mai 2022
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Bâtiment Nord
0
Rentrant de la pizzeria "L'Echauguette" de Domfront où deux "Irish coffees" successifs ont contribué à me remonter le moral...

18 mai 2022.

...je me dis que j'ai eu une riche idée de rendre la cuisine-provisoire-qui-dure du bâtiment Nord plus hospitalière :

18 mai 2022.


Certes, le chauffage manquera en hiver, en raison du parasitisme bien connu, sans la moindre valeur ajoutée, de certains de mes interlocuteurs obligés. Mais au moins, à la belle saison, voici 30 m2 rendus à une vie presque civilisée !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 19 Mai 2022
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Bâtiment Nord
0
Il est temps de dissimuler le mur en "Siporex" :

19 mai 2022.


Avant finition et peinture, l'effet est déjà radical :

19 mai 2022.


Du coup je me dis que ce serait bien de ne pas laisser le plafond de la cuisine dans son état actuel. Ni le sol de l'arrière-cuisine...
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 21 Mai 2022
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Abords, Avenue, terrasse
0
Pauvre Igor, lui non plus n'aura pu être filmé par cette équipe de télévision. Je vois pourtant qu'il a passé l'après-midi d'hier à les attendre en jointoyant quelques pavés supplémentaires :

20 mai 2022.

Tout cela en vain puisque, lundi, quand il faudra gratter ces joints, ils seront trop secs.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé hier
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Peinture
0
Puisque la présence de Carole, et bientôt celle de la famille de mon cadet, gênerait la poursuite du chantier comme envisagé, c'est-à-dire dans la cuisine et l'arrière-cuisine, Igor va essayer de donner meilleure allure à la pièce où couche, dans son lit d'encore bébé, mon petit-fils Hector quand il vient ici :

23 mai 2022.

23 mai 2022.

23 mai 2022.

Je pense ne pas être particulièrement réputé pour dire souvent le plus grand bien des architectes du patrimoine ou assimilés. Trente et un ans de restauration du manoir favori m'en ont fait côtoyer huit, le dernier ("mon Richard BURTON"), ayant déjà été mon sixième.

Eh bien, je tire mon chapeau bien bas à Arnaud PAQUIN qui, malgré les traquenards du dossier, arrive à tirer remarquablement son épingle du jeu !

Ainsi, ce matin, il m'a transmis les "fichiers pdf" de trois de ses productions qui me contentent presque totalement.

Les plans de l'état actuel de la "Ferme" sont d'une précision fantastique, due au laser de compétition qu'il utilise. Ces plans constituent une excellente base de départ de la réflexion à mener pour transformer cette longère en "résidence d'artistes", comme envisagé grâce à La SVAADE.

Pour la "Cave", destinée à devenir à terme la "maison du gardien" et, en attendant, la résidence de mes vieux jours, la réflexion est très avancée et, pour ainsi dire, aboutie. A l'étage, le plan est adapté pour abriter (ENFIN !) le "bureau-bibliothèque-de-mes-rêves". Il a fallu agrandir la trémie pour que l'escalier soit praticable pour un petit vieux de mon acabit. Pour la salle-de-bains, on n'a pas lésiné : enfin une baignoire ! enfin un bidet ! Au rez-de-chaussée, rien de bien neuf en revanche, le plan de Nicolas GAUTIER était déjà très bon.

Enfin, le document le plus important dans l'immédiat sera le dossier que je devrai bientôt mettre dans les circuits afin d'obtenir les autorisations encore requises pour les menuiseries extérieures du logis. A ce sujet, Arnaud PAQUIN, se distinguant magistralement de ses trois prédécesseurs immédiats (depuis l'alcoolique notoire), traite enfin la "problématique des poutres pourries" au 1er étage Nord du logis, ainsi que la lancinante question de la porte de séparation entre l'arrière-cuisine et l'arrière-cour. Sa proposition relative à la porte principale du logis me confirme que j'ai eu raison d'insister pour que les lubies d'un de ses prédécesseurs ("mon cinquième", celui qui avait déchiré son contrat dans les conditions dont on se souvient...) rejoignent enfin leur destination normale : au panier !

Il reste encore quelques points secondaires à améliorer selon moi, à propos desquels je dialogue avec Arnaud PAQUIN et son collaborateur Aliaume LICARI-HERDIER, notamment sur le troisième document, mais, reconnaissons-le, ces points sont des broutilles au regard de l'extraordinaire travail d'ores et déjà fourni et dont je suis heureux de féliciter très chaleureusement Arnaud PAQUIN et son équipe.
La mauvaise météo du week-end a permis que, ce lundi, les plus récents joints du "trottoir" puissent encore être grattés :

23 mai 2022.

23 mai 2022.


Pour le reste, Carole, interférant une nouvelle fois avec mes instructions, a demandé à Igor de restaurer une table qui me suit depuis la Tunisie (en 1955)...

23 mai 2022.

... et qui devrait, de ce fait, pouvoir encore tenir une cinquantaine d'années supplémentaires.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé aujourd'hui
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Logis
0
L'arrivée, demain, de mon cadet, accompagné de sa petite famille, m'a conduit à demander à Igor de poursuivre la remise-en-ordre-provisoire-qui-dure de la pièce du rez-de-chaussée de la tour Nord-Est.

Voici son état avant cette intervention :

24 mai 2022.

24 mai 2022.

24 mai 2022.


Mon idée est que mon cadet et son épouse auront sans doute besoin d'un endroit d'où pouvoir travailler tranquillement par téléconférence. Avec un peu de chance, ce local devrait le permettre.