Journal du chantier

Hugues HOURDIN m'a demandé qu'avant de poster sa lettre au président de la Région Normandie, je m'assure de la justesse de tous les chiffres qu'elle contient :


Je compte faire cela demain, à tête reposée.

P.S. (du 1er août 2021 à 4 h 30) : Vérification faite. Bon pour envoi.
En fin de semaine dernière, Fabrice m'a entrepris sur son désir de longues vacances et je l'ai freiné.

Ce soir de 1er août, une personne de son entourage m'apprend que, tombé de moto, il a une clavicule cassée et un certificat médical lui prescrivant un arrêt de travail d'un mois.

Je l'imaginais, sinon plus raisonnable, du moins plus sensé.