Journal du chantier

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mardi 24 Janvier 2023
Journal du chantier - Arboriculture-horticulture - Abords, Avenue, terrasse
0
Nous nous étions mis d'accord avec Francis sur un programme d'abattage d'une ligne d'arbres sur cinq.

En me promenant, je constate qu'il applique le programme défini antérieurement par Adrien DURAND-LERAY, consistant à couper les arbres marqués en orange.

Comprenne qui pourra. Quant à moi, j'y renonce.

Dans l'immédiat, il fend des bûches en compagnie de Hubert :

24 janvier 2023.

24 janvier 2023.

A l'évidence, lorsque la porte d'entrée dans le colombier a été percée telle que nous la connaissons, il a été utilisé de vieux corbeaux, vraisemblablement de cheminée :

24 janvier 2023.

24 janvier 2023.


Il pourrait être intéressant de savoir, sinon où ils avaient été trouvés, du moins quelle était la qualité exacte de leur décor.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mardi 24 Janvier 2023
Livre d'or - Charpente-couverture - Aile "de la belle-mère"
0
On pourra très bientôt remarcher au premier étage des écuries sans risquer de passer au travers du plancher (certes provisoire, comme beaucoup de choses ici, mais aussi propre que possible) :

24 janvier 2023.


Cet Igor est une perle. Surtout, ne le lui répétez pas ou il va encore me réclamer une augmentation...
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 25 Janvier 2023
Journal du chantier - Menuiserie - Aile "de la belle-mère"
0
Il reste une longue contre-marche à fabriquer :

25 janvier 2023.


Le trou de la cheminée est solidement bouché...

25 janvier 2023.

... mais ce gros cochon de Guguss - ce ne peut qu'être lui en première analyse - a encore sali le sol de l'ancien salon de l'"aile de la belle-mère" :

25 janvier 2023.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 26 Janvier 2023
Journal du chantier - Menuiserie - Aile "de la belle-mère"
0
Igor fabrique la contre-marche qui devrait nous éviter de nous prendre le pied dans le reliquat du plancher des années 1950, donc de nous étaler au premier étage des écuries :

26 janvier 2023.


Vu de dessous :

26 janvier 2023.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 26 Janvier 2023
Journal du chantier - Menuiserie - Aile "de la belle-mère"
0
La contre-marche fabriquée par Igor me satisfait :

26 janvier 2023.


C'est un "travail provisoire" qui va pouvoir durer, ce qui paraît bien le moins compte tenu de la lenteur et de la lourdeur des procédures administratives que l'on sait.
J'ai eu la curiosité de demander à Igor de faire sauter le joint entourant l'une des deux pierres qui avaient attiré mon attention.

La chose s'est révélée très aisée.

Le résultat est on ne peut plus clair et confirme parfaitement l'hypothèse avancée par Alexandre HOFFMANN (que je ne crois pas avoir l'honneur de connaître), hypothèse de surcroît formulée en termes tout à fait appropriés :

27 janvier 2023.

27 janvier 2023.

27 janvier 2023.

27 janvier 2023.

27 janvier 2023.


Du coup, je me suis déplacé vers ma lithothèque pour y photographier des pierres trouvées au manoir favori, le plus souvent enfouies dans la terre,...

27 janvier 2023.

27 janvier 2023.

27 janvier 2023.

27 janvier 2023.

... et qui confortent une fois de plus l'affirmation que la Chaslerie conserve ses racines médiévales.
0
Je viens de mettre dans les circuits la demande de paiement de la partie de la subvention relative aux travaux de terrassement réalisés à l'automne dernier sur l'allée principale.

Onze pages de "convention" à lire, quatre pages de formulaire à remplir, quatre pages de justificatifs à ajouter.
En espérant ne pas m'être trompé en remplissant ces foutus papiers.

0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : lundi 30 janvier 2023 07:20
À : Grégory Vannobel Bee+ <gregory@beeplus.fr>
Objet : Chaslerie

Monsieur,

Comme vous le savez, la conservation régionale des monuments historiques a choisi, il y a trois ans, de bloquer le chantier de la Chaslerie en arguant du classement parmi les monuments historiques du pavement-cailloutis de la cour.

Par ailleurs, nous en sommes toujours à attendre les feux verts administratifs à notre demande de lancer enfin notre "étude préalable d'ensemble" dont la fin de votre étude serait un sous-ensemble.

Il semble toutefois que toutes ces contraintes soient susceptibles d'être levées dans les mois ou l'année qui viennent, ce qui vous permettra de reprendre le dossier sans parasitages absurdes qui échappent à notre contrôle.

Pourriez-vous cependant m'indiquer par retour de courriel quel serait le diamètre des réservations à prévoir pour amener aux deux ailes du manoir et en provenance de la charretterie tous les fluides qu'il est envisagé d'y délivrer, isolation thermique comprise le cas échéant ?

Bien cordialement,

PPF

(Fin de citation)

P.S. (à 18 heures 30) : Ce courriel est déjà obsolète. Igor m'a en effet démontré qu'il serait beaucoup plus facile que les tuyaux en cause entrent au rez-de-chaussée du colombier en traversant sa façade Sud à une bonne profondeur (60 cm, me dit-il, pour les mettre hors-gel). Les faire passer sous le seuil d'entrée dans le colombier et à une pareille profondeur serait ainsi évité. Ainsi, l'installation ne se trouverait plus en risque fort d'être parasitée par les drainages mis en place le long des façades (ici la façade Est de l'aile Ouest) qui ne pourraient pas ne pas s'y déverser de façon très inopportune.

Argument retenu, merci Igor !

En plus, cela viderait de beaucoup de sa substance le débat avec la conservation régionale à propos de la préservation du sol de la cour, débat potentiellement d'autant plus absurde que, de ce côté-ci, il n'est pas contestable que ce sol n'a jamais été, depuis trois siècles au moins, qu'un très vulgaire et quelconque cailloutis.
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 1 février 2023 12:50
À : Grégory Vannobel Bee+ <gregory@beeplus.fr>
Objet : RE: Chaslerie

OK. Merci de me l'avoir rappelé.

Avec tous les contretemps que nous avons subis, je l'avais oublié.

Cordialement,

PPF

_______________________________________________________________________________________

De : Grégory Vannobel Bee+ <gregory@beeplus.fr>
Envoyé : mercredi 1 février 2023 12:48
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Re: Chaslerie

Bonjour M. Fourcade,

Sur le plan que nous avions fait dans l'étude de faisabilité, nous avions indiqué l'ensemble des fourreaux et leurs diamètres :


Cordialement,

Grégory Vannobel
Dirigeant
06 37 98 62 69
gregory@beeplus.fr

(Fin de citation)