Journal du chantier

J'ai fait une offre ce matin, avant de prendre le volant, pour une cheminée en granit roux d'époque Renaissance, actuellement démontée et en dépôt quelque part du côté de Briouze (donc d'excellente origine géologique pour notre manoir favori) :

Si l'affaire se conclue, elle pourrait se retrouver dans la chambre au 1er étage Nord du logis (donc à l'ancienne place de celle de Mebzon).
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mardi 10 décembre 2019 16:18
À : ANDRE <julien@beeplus.fr>
Cc : (...)architecte@gmail.com; Régis Fouilleul <fouilleul.energie@gmail.com>; CORESPA <yl-corespa@orange.fr>; C.F. ; T.F.
Objet : RE: Suite courrier du 25 novembre 2019

Cher Monsieur,

Très bien.

Je comprends qu'il ne s'agit pas d'une annulation de la mission "Fluides" mais d'un report après la mission "Aquathermie".

Je préviens Mme (...), architecte du patrimoine, et Régis FOUILLEUL, mon plombier. Je tiens également informés M. LESCROART et mes proches.

Cordialement,

PPF

__________________________________________________________________________

De : ANDRE <julien@beeplus.fr>
Envoyé : mardi 10 décembre 2019 10:40
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Suite courrier du 25 novembre 2019

Bonjour,

Suite à la lecture de votre courrier du 25 novembre 2019 et à un récent échange interne entre associés, nous vous proposons :

- Un changement d'interlocuteur technique pour reprendre et terminer la mission de l'étude de faisabilité aquathermie (Mr VANNOBEL).

- L'annulation de la mission fluides. Pourquoi ? Avant tout, nous souhaitons être rassurer sur votre attitude et le niveau de coopération pendant cette reprise d'étude. Il sera également nécessaire d'obtenir des validations de votre part suite à la présentation de l'étude de faisabilité aquathermie avant de se lancer sur la mission fluides.

- Le respect de notre méthodologie de travail pour la bonne réalisation de l'étude de faisabilité (exemple : ne pas demander des réponses/éléments techniques avant la présentation de nos conclusions).

- La présence de l'architecte du patrimoine et de l'entreprise pressentie pour réaliser les travaux, lors de la restitution de l'étude de faisabilité.

- Un nouveau planning de travail tenant compte des disponibilités de Mr VANNOBEL. Reprise de l'étude : mi-janvier, restitution de l'étude : mi-février.

En espérant votre compréhension.

Cordialement.
--
Julien André
Agence Bee+ Miniac Morvan
06 07 56 17 78
julien@beeplus.fr

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 10 décembre 2019
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Menuiserie - Aile "de la belle-mère"
0
Heureusement pour moi, Igor ne passe pas son temps qu'à boire du café avec ses copains :

10 décembre 2019.

En fait, le rythme est bon :

10 décembre 2019.

Pour l'aération entre le plancher posé et l'isolation métallisée, il me montre le dispositif qu'il a imaginé :

10 décembre 2019.

J'avoue que je ne suis pas totalement convaincu. On va donc y réfléchir de concert.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le jeudi 12 décembre 2019
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Menuiserie - Aile "de la belle-mère" - Annonces - A la Chaslerie
0

12 décembre 2019.

Nous commençons à nous préoccuper de la fonte rapide du stock résiduel de lattes de parquet :

12 décembre 2019.

Idéalement, il nous en faudrait une petite vingtaine de m2 supplémentaire. Des lattes anciennes en chêne ciré, si possible de 7 cm de largeur, et rainurées de préférence.

Si un visiteur du site favori a des idées, nous sommes preneurs.

P.S. (du 13 décembre 2019 à 7 heures) : J'irai à Rouen mercredi constater l'état d'un lot susceptible d'être intéressant bien que limité à 5 m2.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le vendredi 13 décembre 2019
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Menuiserie - Aile "de la belle-mère"
0
Igor viendra travailler demain samedi mais sera absent aujourd'hui.

Il a en effet rendez-vous à Laval avec un organisme, autre que "Pôle-Emploi", censé lui ouvrir les portes, à compter du 9 mars prochain, du stage qu'il ambitionne, et surtout le lui financer.

Il me disait hier qu'il faut, normalement, avoir contacté cet organisme trois mois avant le début du stage, ce qui ne sera donc pas son cas cette fois-ci.
Je reçois ce matin la visite du géomètre qui, sans doute relancé par son comptable alors qu'il ne bougeait plus depuis longtemps, tente d'aplanir nos différends ou, plus précisément, d'obtenir de moi un règlement complémentaire de sa facture.

De mon côté, je continuerai à demander à cet intervenant pourquoi, compte tenu de mes demandes dès notre première rencontre (le 4 juin, demandes réitérées par courriel du 7 juin dernier du bureau d'études) et des performances prétendument mirifiques de l'appareil qu'il a mis en œuvre (ou plus précisément fait mettre en œuvre par un collaborateur dont le moins que je puisse dire est qu'il ne m'est apparu ni malin, ni bien briefé, le jour où il a opéré, soit le 11 juillet), il n'a toujours pas fourni certaines précisions attendues, notamment :
- des coupes des bâtiments concernés, incluant les combles et indiquant le niveau des sols extérieurs,
- des légendes compréhensibles et cohérentes des rares plans et coupes transmis.
Il faudra également qu'il m'explique pourquoi, selon lui, le fichier "dwg" qu'il a fini par communiquer avec un retard supplémentaire (le 31 juillet) n'a pas permis au bureau d'études d'en tirer, sans son aide, toutes informations utiles, notamment sur l'altimétrie du sol de la "salle dévastée".

P.S. (à 10 heures 15) : La réunion s'est déroulée dans un climat constructif de part et d'autre. A suivre.