Journal du chantier

Chantal PREVERT, du manoir de la Guérinière, m'a communiqué les noms des produits qu'elle passe sur ses tomettes anciennes, pour leur donner un si bel aspect.

Il paraît qu'il faut commencer par un produit hydrofuge.

Après quoi elle passe deux produits de "Biofa" :
- un nettoyant universel dénommé "Nacasa",
- puis un produit de finition satinée, "Naplana".

Il paraît que les revendeurs de ces produits ne sont pas légion. Donc elle pense utiliser désormais les produits "Starwax" recommandés par son voisin MEYER.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le vendredi 26 mai 2017
Journal du chantier - Plomberie-chauffage - Logis
0
Dites donc, ça ne traîne pas chez "Oliger" !

(Début de citation)

De : Céline THOMAS <celine.thomas@oliger.fr>
Envoyé : vendredi 26 mai 2017 13:47
À : penadomf@msn.com
Objet : INFO POELE OLIGER

Bonjour

Nous allons vous faire parvenir toute la documentation des poêles à bois OLIGER.

Par rapport à votre surface, nous avons soit le CALORISTAR qui fait 7.5 KW ou le CALORITUBE V1 qui fait 8 KW.

Dans les 2 cas il vous faudra laisser la porte ouverte pour que la chaleur communique avec d'autres pièces.

Nous recommandons de laisser les pieds sur les poêles car il faut que le poêle ventile par le bas.

Pour l'établissement d'un devis, veuillez répondre aux différentes questions ci-dessous, remplir et me faire parvenir les feuilles en pièces jointes complétées...

... accompagnées de photos de la pièce où va être positionné le poêle et des photos du conduit sur toute sa hauteur (dans la pièce, à l'étage, dans les combles et en souche de toiture). Me joindre un plan de la maison.

- Me donner le type de poêle choisi , le choix de la faïence et si vous souhaitez une façade laitonnée ou brute.

- Me dire si c'est un chauffage principal ou d'appoint et la surface à chauffer.

- Me donner les côtes exactes de votre cheminée hauteur, largeur et profondeur avec une photo pour voir s'il y a une poutre ou non.

- Quel type de conduit avez-vous? Veuillez me donner sa section, sa hauteur et où commence-t-il?

- Avez vous une trappe de ramonage ?

- De quoi est fait votre plafond, présence de poutres avec distances par rapport au conduit.

- De quoi est fait votre mur arrière ?

- Me fournir la hauteur de la pièce du sol au conduit.

- Avez-vous une arrivée d’air dans la pièce où est posé le poêle ?

- Présence de VMC ? simple flux ou double flux ?

- De quoi est fait votre sol ? Est- il assez résistant pour supporter la charge du poêle?

- Me donner la surface de la pièce où va être positionné le poêle.

- Est-ce Oliger qui fait la pose ou vous-même?

- La maison a-t-elle plus de 2 ans?

Dans l'attente

Je reste à votre disposition pour toute information complémentaire.

Cordialement

Céline

______________________________________________

De : penadomf@msn.com [mailto:penadomf@msn.com]
Envoyé : jeudi 25 mai 2017 04:44
À : info@oliger.fr
Objet : [Formulaire Contact OLIGER] Vous avez un nouveau message

Nom et prénom
FOURCADE Pierre-Paul

N° et rue
La Chaslerie - La Haute Chapelle

Code postal
61700

Ville
Domfront-en-Poiraie

E-mail
penadomf@msn.com

Téléphone
02 33 37 08 10

J’ai découvert Oliger :
Autre

Précisez
chez des amis

Vous désirez :
recevoir le catalogue de nos poêles à bois

Vous souhaitez nous laisser un message complémentaire ?
Oui

Votre message
Je restaure un monument historique. Pour chauffer mon futur bureau-bibliothèque, l'installateur agréé local me dit que j'aurais besoin d'un poêle à bois de 2,5 kW de puissance. Quel produit de votre gamme pouvez-vous me recommander ? Par ailleurs, est-il possible d'installer vos poêles, tels que "Damien" ou "Danilo", après leur avoir ôté les pieds, de manière à en réduire la hauteur ?

(Fin de citation)

Visite de notre chantier hier après-midi avec mon aîné.

Débat dans mon futur bureau-bibliothèque dont le relèvement du linteau de la porte d'entrée est très apprécié. Compte tenu des dimensions de la pièce, le plus petit poële à bois de la marque "Oliger" la transformerait en fournaise. Donc on s'orienterait là vers un chauffage électrique par le sol complété par un chauffage électrique d'appoint lors des grands froids. Constat de la difficulté de trouver un endroit où faire descendre la tuyauterie du cabinet de toilettes prévu à terme au-dessus. A ce stade de nos réflexions, l'idée serait donc d'occulter l'alcôve et de dissimuler derrière les rayonnages les piedroits de l'ancienne cheminée.

Débat au rez-de-chaussée de la tour Nord-Est où la "jeune classe concernée" a dormi la nuit dernière et qu'elle trouve, ai-je appris, très agréable. Il sera demandé à l'entreprise BODIN d'en relever également le linteau de la porte d'entrée. Compte tenu de mes difficultés présentes pour définir le calendrier de mes travaux de menuiserie, peut-être devrais-je essayer de réamorcer les travaux de maçonnerie dans cette pièce et la salle-à-manger avant la fin de l'année ?

Mon aîné ne souhaite pas qu'on obstrue le volume de la cheminée de la salle-à-manger avec un poële à bois. Il évoque de nouveau l'idée d'un chauffage central.

Je profite de cet accent porté sur l'esthétique pour rappeler que tous les visiteurs de goût se prononcent pour la sauvegarde des dimensions, c'est-à-dire le non-cloisonnement, de la "pièce dévastée" au premier étage du logis ainsi que du premier étage des écuries. Il semble que ces idées commencent à faire leur chemin dans les têtes de la "jeune classe concernée (ou susceptible de l'être)". Touchons du bois !

Voici l'essentiel de nos échanges.

Mais j'ai gardé le plus important pour la fin : mon aîné m'a annoncé qu'afin de ramener notre architecte favori sur notre chantier du même métal, il pourrait "prendre une initiative". Quelle serait-elle et selon quel calendrier, je n'en sais encore rien mais affaire à suivre.

P.S. : Au moment de mettre ce message en ligne, il me revient que mon aîné a évoqué l'idée de lancer sans tarder l'aménagement d'une cuisine dans le bâtiment Nord. Peut-être voit-il là une piste de sortie honorable au débat ("if any") entre l'architecte favori et moi ?

Benjamin m'a envoyé ce soir un S.M.S. pour m'informer que son arrêt de travail durera une semaine de plus.

En revanche, il n'a pas daigné répondre à mes S.M.S. précédents lui demandant pourquoi il avait, contrairement à mes instructions, laissé le "John Deere" sans fuel, alors qu'il a embarqué la clé du local où est entreposée la réserve de carburant.

Cette fois-ci, je pense qu'une explication de gravure s'imposera à son retour.

P.S. : Je remercie mon voisin Patrick BAGLIN de m'avoir dépanné en me prêtant un jerrican. Dans l'immédiat, le "John Deere" fonctionnera donc au fuel normal.

P.S. 2 (du 28 mai 2017 à 7 heures) : S.M.S. reçu de Benjamin : "Comme d'habitude, les clés sont à (tel endroit). Vous en avez aussi un double."

Bon, si, en plus, il est prouvé que je deviens gâteux...

La lecture du numéro du "Monde" daté de ce jour m'apprend que trois au moins des directeurs de cabinet des nouveaux ministres ne me sont pas inconnus.

Je les cite dans l'ordre protocolaire de leurs patrons. Il s'agit de Michèle PAPPALARDO (au ministère de la transition écologique et solidaire), Gilles de MARGERIE (au ministère des solidarités et de la santé) et Marc SCHWARTZ (au ministère de la culture).

Deux d'entre eux avaient cherché à me seconder lors d'une vie antérieure tandis que j'ai été, pendant 25 mois, le collaborateur du père du troisième.

Je vais leur adresser de ce pas (soyons "en marche" pour une fois) un mot de félicitations et d'encouragement !

Quant au directeur de cabinet du Premier Ministre, Benoît RIBADEAU-DUMAS, je ne crois pas avoir déjà rencontré ce double camarade mais l'un de ses parents était mon collègue au Trésor et prédécesseur à l'agence financière de l'ambassade de France à Londres (juste avant Elisabeth GUIGOU).

Ce monde est si petit...

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le lundi 29 mai 2017
Journal du chantier - Menuiserie - Logis - Désultoirement vôtre ! - Références culturelles
0
Je me suis inscrit ce matin à une sortie des "V.M.F. de l'Orne" à Réveillon, le 24 juin prochain, afin de mieux connaître le savoir-faire et de découvrir des réalisations de l'atelier FOSSE-PEROTTE.

Je ne pourrai pas me rendre à l'invitation simultanée de Marie-Laurence MALLARD à l'église de Méguillaume.

En fait, Carole et moi nous sommes répartis les rôles : à elle l'église, à moi le menuisier (je suppose que le contraire eût étonné). Car j'espère que Marie-Laurence pourra m'organiser une visite particulière de son chantier favori.

Comme chaque année, le site de recherche d’emploi Qapa a publié ses classements des métiers et secteurs qui recrutent le moins. Avant de valider ses choix sur APB, tour d’horizon de ces professions délicates.

N.D.L.R. : Bon, "en même temps" (comme dit l'autre), je n'y suis pour rien si "architecte" et "employé de banque" sont du nombre !

(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mardi 30 mai 2017 10:51
À : LE TELLIER Christelle
Cc : FRANCILLON DEWALD Marine; TRANCHIDO Emmanuelle; AUBIN Vincent; dHarcourt Isabelle
Objet : RE: Politique de la région en faveur du patrimoine

Chère Madame,

Merci pour ces infos.

Je suis, en liaison avec la "Demeure Historique" dont je préviens notre déléguée régionale, Isabelle d'HARCOURT, à votre disposition pour rechercher quels dispositifs existent déjà dans d'autres régions.

Cordialement,

PPF


______________________________________

De : LE TELLIER Christelle <Christelle.LETELLIER@normandie.fr>
Envoyé : mardi 30 mai 2017 10:41
À : 'penadomf@msn.com'
Cc : FRANCILLON DEWALD Marine; TRANCHIDO Emmanuelle; AUBIN Vincent
Objet : RE: Politique de la région en faveur du patrimoine

Bonjour Monsieur Fourcade,

Le Président de la Région Normandie Hervé Morin a, en effet, présenté le 3 mai dernier à Elbeuf les grandes lignes de la nouvelle politique régionale en matière de culture et de patrimoine.

Le service patrimoine et attractivité créé en septembre dernier a été chargé de mettre en application les orientations politiques données en matière de patrimoine et a commencé l’écriture de nouveaux dispositifs :
- 2 dispositifs vont être votés à l’assemblée plénière d’automne 2017 :
o Un dispositif de soutien aux expositions en lien avec le patrimoine,
o Un dispositif de valorisation du patrimoine public normand au travers de la création artistique
Dès le vote de ces 2 dispositifs, le service patrimoine peut vous transmettre les notices à titre d’information si vous le souhaitez, sachez toutefois, que le bien que vous restaurez ne sera pas éligible à ces dispositifs (pour les expos, sont éligibles les sites labellisés musées de France, pour le second, le site doit être la propriété d’une collectivité publique)

En revanche, notre service poursuit son travail de proposition de dispositifs de soutien au patrimoine, deux dispositifs sont prévus pour le 1er trimestre 2018 :
- L’un concerne l’investissement, en complément des aides apportées par la Direction Régionale des Affaires Culturelles en région, la Région va proposer une aide à l’investissement pour couvrir des travaux de restauration de patrimoine bâti classé, les critères restent à écrire, la cible n’est pas encore précisément définie,
- Le second concerne la mise en place d’un fonds pour le financement d’étude diagnostic sanitaire de patrimoine bâti, là encore, tout n’est pas encore défini.

Je joins à ce mail la plaquette distribuée lors de l’intervention de Monsieur le Président le 3 mai dernier, et reste à votre disposition pour tout complément,

Cordialement,

Christelle LE TELLIER
Chargée de mission
Service Développement du patrimoine et attractivité
Direction de la Culture et du patrimoine
Région Normandie– site de Caen
christelle.letellier@normandie.fr Tél : 02.31.06.96.12

_____________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 10 mai 2017 03:57
À : e.tranchido@crbn.fr
Objet : Politique de la région en faveur du patrimoine

Bonjour !

J'ai appris que notre Région entend "Définir et mettre en œuvre une nouvelle politique en faveur de la préservation, de la restauration et de la valorisation du patrimoine".

Pourriez-vous me donner quelques informations sur les moyens mis en œuvre et la possibilité de les mobiliser, sachant que je restaure dans l'Orne un monument historique classé ouvert au public tout au long de l'année ?

D'avance merci.

Cordialement,

Pierre-Paul FOURCADE
Manoir de la Chaslerie, La Haute Chapelle, 61700 - Domfront-en-Poiraie
02 33 37 08 10
www.chaslerie.fr

(Fin de citation)

Impôts : le prélèvement à la source repoussé au 1er janvier 2019

Le premier ministre, Édouard Philippe, a annoncé dans une interview au Parisien que l'application de cette réforme décidée sous François Hollande sera repoussée d'un an par rapport à ce qui était prévu.

Le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu, dont l'application prévue au 1er janvier 2018 avait été reportée par Emmanuel Macron, entrera en vigueur le 1er janvier 2019, annonce Edouard Philippe dans une interview au Parisien/Aujourd'hui en France daté de mercredi.

«C'est une bonne réforme car elle permet d'ajuster en temps réel la perception de l'impôt à l'évolution de vos revenus. Mais nous allons décaler sa mise en œuvre au 1er janvier 2019», déclare le premier ministre au quotidien.

Initialement, l'ultime réforme fiscale de l'ère Hollande devait entrer en application en janvier 2018. Mais Emmanuel Macron avait envisagé à haute voix, et à plusieurs reprises, un report d'un an de la retenue à la source. Il faut dire que prélever l'impôt sur le revenu sur la feuille de paye dès janvier 2018 dissimulerait les effets de la future baisse des cotisations salariales promise par le président pour… janvier 2018.

Le ministre de l'Action et des comptes publics, Gérald Darmanin, n'avait pas écarté même la suppression pure et simple du dispositif. Il semble maintenant être convaincu de son utilité. «Le prélèvement à la source constituera un progrès pour les Français en permettant d'ajuster en temps réel la perception de l'impôt à l'évolution des revenus et de la situation de chacun», a indiqué le ministère dans un communiqué diffusé mardi soir.

D'autre part, l'année de transition, prévue pour être 2017, sera logiquement reportée à 2018. Les modalités de cette «année blanche», est-il encore précisé, «resteront inchangées par rapport à celles en vigueur en 2017». Il précise par ailleurs que «l'audit sera conduit par une équipe de l'Inspection générale des finances et d'un cabinet indépendant sélectionné par le secrétariat général à la modernisation de l'action publique».

En attendant, les contribuables sont laissés dans le flou. Pire, explique Philippe Grasset, de FO-finances, «si aucune décision n'est annoncée avant début juillet, alors les avis d'imposition seront envoyés, entre mi-juillet et fin août, avec mention du taux de prélèvement à la source. Si, en septembre, la réforme est repoussée ou abandonnée, ce sera compliqué à expliquer!»

N.D.L.R. : Voici qui ne va pas simplifier la programmation des travaux sur notre manoir favori. Comme si on avait besoin ici, entre autres lieux, de ce nouveau casse-tête.

Car, si je comprends bien, les propriétaires de monuments historiques se trouveront vivement dissuadés de régler des travaux en 2018.

Et, par voie de conséquence, les artisans et autres prestataies de services spécialisés dans les MH verront leur chiffre d'affaires disparaître cette même année, alors pourtant qu'ils auront à faire face à des charges d'exploitation largement incompressibles, sauf à licencier du personnel.

Bref, il va falloir imaginer des béquilles et subterfuges divers pour éviter de telles conséquences. La boîte aux idées est ouverte !

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le vendredi 9 juin 2017
Journal du chantier - Plomberie-chauffage - Logis
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : vendredi 9 juin 2017 14:52
À : expoboutique@villeroy-boch.com
Cc : stephane.prunier3@orange.fr; Thibaud Fourcade
Objet : Chaslerie - WC sous l'escalier

Bonjour,

J'ai été reçu ce matin à votre magasin "Villeroy & Boch" du 94 Bd du Montparnasse à Paris par Mme Rosine BARTEL.

Elle a établi pour moi une "fiche projet" pour une cuvette de w.c. de votre modèle Memento.

Pourriez-vous m'indiquer :

- s'il y a des inconvénients à substituer au bâti support ViConnect 9224 65 00 le modèle 9224 61 00, en particulier en termes de poids maximum du "passager" utilisateur de la cuvette suspendue en question ;

- s'il est possible de choisir, pour la plaque de déclenchement, d'autres modèles (éventuellement d'autres marques) que le ViConnect 922400RT Terra que vous m'avez indiqué ;

- si, à votre connaissance, le revendeur "reuter-shop.com" est sérieux (il propose la cuvette Memento 562810R1 à 337 euros TTC au lieu de 668 HT que vous m'avez indiqué et l'abattant 9M17S1R1 à 192 euros TTC au lieu de vos 278 euros HT) ?

D'avance merci pour votre aide.

Cordialement,

PPF

(Fin de citation)

Pas sûr que j'obtienne un réponse à la 3ème question...

J'ai choisi ce modèle de cuvette anguleux parce que le lavabo de verre de "Scandilodge" déjà acheté pour ce cabinet de toilettes est lui-même anguleux.