Journal du chantier

(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : vendredi 30 septembre 2022 11:13
À : AUBIN Vincent <vincent.aubin@normandie.fr>
Cc : (...) ; Hugues HOURDIN ; Xavier MEYER ; Philippe DURAND ; Jean THUAUDET ; C. F. ; (...) ; ROYER christine PREF61 ; Jérôme NURY ; DE PRADEL DE LAMAZE Edouard ; MEUNIER Catherine ; Bernard SOUL ; Bernard DAVY ; arnaudpaquin architecte <arnaudpaquin.architecte@gmail.com> <arnaudpaquin.architecte@gmail.com>; Aliaume Licari-Herdier <aherdier.apaquinarchitecte@gmail.com>; (...)
Objet : RE: Chaslerie - "Etude préalable d'ensemble" - Demande de subvention à la Région Normandie

Monsieur,

Le contenu de votre courriel du 28 septembre dernier vient après une quinzaine de mois d'échanges oraux entre nous, allant dans le même sens.

Nous vous remercions d'avoir pris le soin d'écrire "clairement" que notre demande est "légitime" et que "le dispositif actuel de la Région prévoit l’hypothèse du financement d’une personne physique qui confie son bien à une association à but non lucratif via un bail", ainsi que tel est bien le cas en l'espèce, en l'état du dossier.

Ceci nous permet de considérer que la Région devrait être en position de subventionner ce chantier et ladite "étude préalable d'ensemble" aux taux habituels en ces matières.

Nous nous tenons à votre disposition pour répondre à vos questions éventuelles et vous prions d'agréer, Monsieur, l'expression de notre considération distinguée.

Signé : Pierre-Paul FOURCADE (propriétaire du manoir),
      Hugues HOURDIN (Conseiller d'Etat honoraire et avocat, président de "La SVAADE"),
      Xavier MEYER (notaire honoraire, vice-président de "La SVAADE", en charge des travaux et des animations)

(Fin de citation)
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : dimanche 2 octobre 2022 15:08
À : MEUNIER Catherine ; Xavier MEYER
Cc : Jérôme NURY ; Bernard SOUL
Objet : RE: Réunion « Restauration de la Chaslerie »

Chère Catherine,

Aucun souci pour moi, d'autant que je n'étais pas informé de la réunion de demain.

Permettez-moi de m'assurer que, en l'absence de Hugues HOURDIN, retenu par son travail à Paris, Xavier MEYER, vice-président de "La SVAADE", sera disponible.

Bien cordialement,

PPF

_____________________________________________________________________________________

De : MEUNIER Catherine
Envoyé : dimanche 2 octobre 2022 15:04
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc : Jérôme NURY ; Bernard SOUL
Objet : Réunion « Restauration de la Chaslerie »

Bonjour Mr Fourcade,

Nous vous informons d’un changement de date, pour la réunion initialement prévue demain, lundi, à 18h en mairie de Domfront.

Nous vous proposons le jeudi 6 octobre à 18h à la mairie.

Merci de votre compréhension.

Très cordialement

Catherine Meunier

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 3 Octobre 2022
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Terrassement - Abords, Avenue, terrasse - Charretterie
0
Igor est de retour et en voit de toutes les couleurs pour gratter les joints qui ont séché en son absence :

3 octobre 2022.

De mon côté, j'ai réfléchi à la suite du chantier.

Puisque nous avons trouvé un gravier acceptable pour les allées et que la D.R.A.C. nous a donné son feu vert sur les travaux en question, on va mettre à profit les prochains jours, avant l'arrivée de l'entreprise JARRY sur le chantier, pour fabriquer les fondations des grands pilastres envisagés.

J'avais dit que ceux-ci seraient destinés à accueillir triomphalement mon aîné le jour où il me relaierait enfin, perspective qui, hélas, n'est plus d'actualité. Mais je me dis que ces pilastres seraient tellement chouettes qu'il serait dommage de devoir défoncer le nouvel empierrement de l'allée pour les installer, comme il convient, lorsque l'idée nous en reprendrait, moi ou mes successeurs, quels qu'ils soient.

Bien sûr, il faudra que ces fondations soient suffisamment profondes pour que leur armature métallique soit enfouie sous terre, y compris la partie à laquelle seraient ancrées les âmes en béton des futures constructions.

P.S. (à 16 heures) : Carole est furieuse : "Comment ? Tu n'y penses pas, nous reparler de ces pilastres alors qu'on a bien mieux à faire de nos moyens et que tu passes ton temps à réclamer des subventions. Et puis, dénigrer ainsi "T.", ce n'est certainement pas le meilleur moyen pour qu'il revienne."

Mon message n'était-il pas clair ? Où ai-je dit que j'irais au-delà des fondations ? Quant à l'autre sujet, et puisqu'il ne fait pas de doute que la censure veille - étroitement, pourrait-on ajouter -, "no comment" mais je n'en pense pas moins !
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : lundi 3 octobre 2022 13:20
À : Valérie ALAIN ; (...)
Objet : RE: Demande de rendez-vous - Manoir de la Chaslerie à Domfront et association "La SVAADE"

Madame la présidente,

Parfait pour moi.

Bien à vous,

PPF

______________________________________________________________________________________

De : Valérie ALAIN
Envoyé : lundi 3 octobre 2022 13:18
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>; (...)
Objet : RE: Demande de rendez-vous - Manoir de la Chaslerie à Domfront et association "La SVAADE"

Bonjour Monsieur,

J'ai pris connaissance de votre message dont je vous remercie.
Mes collègues, Jérôme Nury et Catherine Meunier, conseillers départementaux, m'ayant informée d'une prochaine rencontre avec vous, je leur laisse le soin d'avancer sur ce dossier avec vous.
Madame Caillet-Baraniak m'a également informée des échanges que vous avez eus avec elle.
Je vous propose donc de revenir vers vous après ces échanges si nécessaire.
Bien à vous

Valérie ALAIN
Vice-présidente du Conseil départemental
Présidente de la Commission Education, Sport et Culture
Conseillère départementale du canton de Magny-le-Désert

(Fin de citation)
Carole, qui doit prévoir de passer cet hiver au manoir favori un peu plus de temps que d'habitude (sans doute en conséquence du fait que son mari a failli claquer il y a deux mois), me réclame un chauffage électrique "efficace et performant" pour la cuisine.

La pièce ayant 30 m2 de surface au sol, il faut, paraît-il, y prévoir un dispositif d'une puissance de 3 000 W. Avec les aléas et risques de panne connus, dus au non-équilibrage actuel des phases de l'installation, vétuste et constamment bidouillée à la marge.

Donc encore des surcoûts à provisionner, que me vaut, ici comme ailleurs, la prétendue "problématique du pavement-cailloutis de la cour", cette farce hénaurme qui paralyse le chantier depuis trente-deux mois désormais, et à l'évidence sans la moindre valeur ajoutée autre que purement formelle.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mardi 4 Octobre 2022
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Charretterie
0
Igor avait commencé à faire place nette pour installer la double auge...

4 octobre 2022.

4 octobre 2022.

... mais, à la réflexion, on se dit qu'il faudrait en savoir davantage sur l'implantation des futures chaudières avant de préempter ce pan de mur déjà gâché par de gros boîtiers moches d'"Enedis" ; on ne saurait facilement les faire disparaître, donc autant coller à côté, si possible, de futures quincailleries.

Par conséquent, l'on se contentera dans l'immédiat de mettre l'auge double à l'abri du gel et l'on vaquera à d'autres occupations.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 5 Octobre 2022
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Terrassement - Abords, Avenue, terrasse - Logis - Charretterie
0
Igor en a terminé avec les joints dans la charretterie. Du moins, tant que Franck LIEGEAS et ses compagnons ne sont pas de retour pour changer la poutre que l'on sait et installer le colombage commandé.

Il m'indique préférer ne pas intervenir tout de suite sur les fondations des grands pilastres. Il recommande en effet que Philippe JARRY commence par décaper les 40 cm prévus avant l'empierrement de l'allée. Igor interviendrait donc là entre le moment de ce décapage et celui de cet empierrement. A mes yeux, cette idée a un défaut puisque le séchage du béton nécessiterait un intervalle de trois semaines entre ces opérations ; il n'est pas sûr que Philippe accepte de tronçonner ainsi son chantier ; surtout, cela accroît fortement le risque de gadoue.

J'en viens donc à la priorité suivante à laquelle je pensais pour Igor : reboucher le trou latéral des latrines au 1er étage de la tour Sud-Ouest.

Voici l'état des lieux avant cette intervention, les photos étant ici prises pour l'essentiel en tournant dans le sens des aiguilles d'une montre :

5 octobre 2022.


On me connaît, je demanderai sans doute beaucoup plus que ce simple rebouchage ; je pense ici à faire jointoyer l'intérieur de cette tour, même s'il est clair que, le moment venu, il faudra reprendre tout cela pour faire passer les tubes et tuyaux de la future salle-de-bains prévue à cet endroit :

5 octobre 2022.

5 octobre 2022.

5 octobre 2022.

5 octobre 2022.

5 octobre 2022.

L'autorisation de travaux prévoit la pose de corbeaux pour soutenir, à la place de cet étai, cette sablière qui semble baladeuse :

5 octobre 2022.

Mais Arnaud PAQUIN m'a convaincu que de tels corbeaux seraient inutiles puisque cette sablière se trouve - aussi bizarre que ceci paraisse - bien à sa place. Il ne faut pas oublier en effet une caractéristique principale de la Chaslerie où l'on ne trouve guère deux murs parallèles ni le moindre angle exactement droit. Ici, cette sablière est bien dans le prolongement précis du mur Sud du logis ; si la tour a été montée de façon biscornue à côté du logis (ou plutôt l'inverse, le logis, daté de 1598, étant nettement postérieur, à l'évidence, aux fondations des tours dont des superstructures antérieures avaient dû être rasés par les Anglais au début de la Guerre de Cent Ans), cette sablière n'y est pour rien ; voici pourquoi elle paraît ainsi avoir bougé alors que tel n'est pas le cas (je passe sur le fait qu'elle a dû être changée après l'incendie de 1884 mais ceci ne change rien à la démonstration) :

5 octobre 2022.


Pour ce qui concerne les meurtrières, Igor préfère attendre qu'Alexandre GURY lui précise les finitions dont il a besoin :

5 octobre 2022.

5 octobre 2022.

5 octobre 2022.

5 octobre 2022.


Petite surprise dans une autre meurtrière, quand on retire l'opercule provisoire,...

5 octobre 2022.

... un œuf :

5 octobre 2022.

5 octobre 2022.


Voici donc Igor occupé pour un moment :

5 octobre 2022.

Pour ce qui concerne la latrine, je lui demande, avant d'en reboucher le trou latéral, d'en jointoyer autant de longueur du conduit intérieur qu'il le pourra aisément :

5 octobre 2022.


P.S. (à 18 heures) :

5 octobre 2022.

5 octobre 2022.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 6 Octobre 2022
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Logis
0
A juste titre, Igor fait valoir que le mur Sud de la tour Sud-Ouest paraît très fragile, vu de l'intérieur de la tour, au niveau du premier étage. Il refuse donc de jointoyer le mur à cet endroit tant que le parement intérieur n'aura pas retrouvé plus de stabilité :

6 octobre 2022.

Il estime en outre que ce travail de stabilisation excéderait sa compétence. Et le fait est que, depuis que, il y a quelques années, nous avons retrouvé, sous cet endroit, au niveau du rez-de-chaussée, le conduit de cheminée de cette tour,...

6 octobre 2022.

6 octobre 2022.

6 octobre 2022.

6 octobre 2022.

6 octobre 2022.

... je me dis que tout ce secteur a connu de fortes turbulences dont la reconstitution de l'enchaînement excède mes propres compétences. Et ce n'est certainement pas le parement extérieur de cette tour qui facilite la compréhension de son "état sanitaire" puisqu'on y relève les reliques, au rez-de-chaussée, d'une ancienne fenêtre peut-être et, à l'étage, une ouverture, apparemment non bouchée mais donnant vraisemblablement dans le conduit et dont le rôle paraît pour le moins problématique :

6 octobre 2022.

En d'autres termes, voici un bon sujet d'analyse pour Arnaud PAQUIN dans le cadre de l'"étude préalable d'ensemble" que "La SVAADE" et moi aimerions pouvoir lui confier, si toutefois on en trouve le financement.

De mon côté, depuis que j'ai déplacé le chantier dans cette tour, je me suis dit qu'il ne servirait pas à grand chose de jointoyer ses parements intérieurs avant que les réservations aient été faites pour les fluides, sujet au demeurant compliqué, voire bloqué, par la "prétendue problématique" que l'on sait.

Donc on va devoir rechercher une autre priorité du chantier. Mais avant de quitter cette tour, je demande à Igor de vérifier si, dans deux angles du 1er étage, des assemblages bizarres de pierres que je viens de remarquer ne dissimuleraient pas d'anciennes ouvertures bouchées il y a longtemps.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 6 Octobre 2022
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Logis
0
L'un des deux assemblages bizarres de pierres se trouvait dans l'angle Nord-Ouest du premier étage de la tour Sud-Ouest. L'enlèvement des premières pierres se révélant encourageant,...

6 octobre 2022.

6 octobre 2022.

... nous avons poursuivi jusqu'au jour :

6 octobre 2022.

6 octobre 2022.

Il y a là les restes d'un ancien enduit à la chaux, du même type que celui trouvé au rez-de-chaussée de la tour, dans le conduit de cheminée (comme si c'était au départ un ébrasement de fenêtre, j'en suggère l'hypothèse) et comme celui retrouvé dans un recoin du palier du premier étage du grand escalier (là où, avec M. MAFFRE, on avait fait disparaître un arc de briques consécutif à l'incendie de 1884) :

6 octobre 2022.


Voici une vue d'ensemble, prise de l'intérieur, de cette découverte,...

6 octobre 2022.

... et une autre, de l'extérieur :

6 octobre 2022.

Zoomons :

6 octobre 2022.

6 octobre 2022.

Concluant !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 6 Octobre 2022
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Logis
0
Le second assemblage bizarre, diamétralement opposé au premier, a été un peu plus difficile à démonter...

6 octobre 2022.

6 octobre 2022.

6 octobre 2022.

6 octobre 2022.

... mais le résultant est tout aussi concluant :

6 octobre 2022.


De l'extérieur :

6 octobre 2022.

6 octobre 2022.


Cela fera deux petites ouvertures supplémentaires dans la future salle-de-bains prévue au premier étage de cette tour (à côté de la "salle dévastée", ancienne chambre seigneuriale) et deux petites menuiseries métalliques à ajouter au programme d'Alexandre GURY.
Au château de Chambray (Eure) où nous participions hier à une session du "Fogefor",...

... j'ai remarqué ce parquet...

7 octobre 2022.

7 octobre 2022.

... qui ne paraît pas trop difficile à copier et qui, selon moi, aurait sa place au premier étage du manoir favori, par exemple dans la "salle dévastée".

Je demanderai son avis à Arnaud PAQUIN.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 8 Octobre 2022
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administration - Maçonnerie-carrelage - Logis
0
Des esprits vétilleux pourraient y trouver matière à redire mais Igor, sans doute enhardi par nos découvertes de la veille, n'a pas attendu mon autorisation pour poursuivre, en mon absence, la recherche de trous oubliés dans les murailles du premier étage de la tour Sud-Ouest.

Et la méthode devait être bonne puisqu'il a fait bonne pioche...

... à l'angle Sud-Est de la tour (au-dessus d'un trou découvert la veille)...

8 octobre 2022.

... sur le mur Est (à côté de l'arc de décharge se trouvant au-dessus de la latrine)...

8 octobre 2022.

... à l'angle Sud-Ouest (au-dessus d'une meurtrière)...

8 octobre 2022.

... et enfin à l'angle Nord-Ouest (au-dessous d'un trou trouvé la veille) :

8 octobre 2022.

8 octobre 2022.


J'observe que tout cela était fort bien maçonné...

8 octobre 2022.

8 octobre 2022.

... mais que ces trous ne devaient pas constituer des défenses (au contraire, vraisemblablement, de ceux de la veille) mais seulement des trous d'ope ; en effet, les deux pierres qui en obstruaient les extrémités délimitaient des caches qui, à en juger par les dépôts qu'Igor y a mis au jour, n'ont pas dû rester toujours inoccupées :

8 octobre 2022.

8 octobre 2022.


En outre, ces ouvertures apparaissent trop hautes par rapport au plancher de cet étage pour avoir eu un rôle défensif.
Si on les conserve, elles ajouteront au caractère de lanterne ajourée de la future salle-de-bains en question, ce qui me semblerait sympathique.
Les vues extérieures montrent qu'elles ne nuisent pas, du moins selon moi, à la lisibilité des masses de la tour :

8 octobre 2022.

8 octobre 2022.

8 octobre 2022.


Tout ceci sera bien entendu signalé à Arnaud PAQUIN lors de sa prochaine visite mais je doute que son avis diffère du nôtre.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Dimanche 9 Octobre 2022
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Terrassement - Abords, Avenue, terrasse - Aile "de la belle-mère"
0
En promenant Guguss ce matin pour son quart d'heure hygiénique,...

... je m'interrogeais sur la suite des travaux à confier à Igor.

A ce stade, j'ai deux pistes :

1 - Enquêter sur la cause des sorties de tanin à travers le parement extérieur du mur Ouest de l'"aile Ouest" :

9 octobre 2022.

9 octobre 2022.


2 - Sonder l'avant-cour pour délimiter ce qu'a été la mare-abreuvoir, apparente sur les vieilles photos à côté d'une ancienne forge (m'avait-on rapporté) mais comblée, au lendemain de WWII, par le monomaniaque de ciments que l'on sait :

9 octobre 2022.

9 octobre 2022.

9 octobre 2022.

9 octobre 2022.


Quant à Guguss, dûment consulté sur ces doctes projets, il est manifeste que toutes ces considérations "lui en touchent une sans faire bouger l'autre" :

9 octobre 2022.



P.S. (à 18 heures 30) : Exemple de ce qu'a pu être cette mare-abreuvoir avant-guerre :


Je trouve ça intéressant...
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Dimanche 9 Octobre 2022
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Fournil du manoir
1
Troisième piste envisageable pour occuper Igor dans les prochains jours : lui demander de reprendre la maçonnerie d'une clôture du secteur du fournil du manoir en avançant sur la base des plans dessinés par Lucyna GAUTIER (travaux qui avaient été autorisés à l'époque) :

9 octobre 2022.

9 octobre 2022.

9 octobre 2022.


En 2014, pour permettre aux camions du traiteur et du fournisseur de tente d'accéder au "Pournouët" pour le mariage de mon aîné, il avait fallu ratiboiser l'édicule d'alors.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 10 Octobre 2022
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Logis
0
Carole trouve que c'est une mauvaise idée de ne pas reboucher les trous d'ope au premier étage de la tour Sud-Ouest. Elle fait valoir qu'une fois qu'Alexandre GURY y aurait fixé des menuiseries métalliques, il serait très difficile de les atteindre pour en laver les vitres. Et il est à craindre qu'à l'instar de leur colonisation des trous de la tour Louis XIII, les choucas ne tardent à s'installer dans ces nouveaux nids.

Objection recevable. On y répondra le moment venu.

Une solution serait de reboucher ces trous extérieurement mais de les conserver visibles de l'intérieur.