Généalogie et sagas familiales

Quelques minutes de nostalgie au "garage JOUBIN" de Domfront où sont visibles deux modèles d'automobiles dont le bruit du moteur a bercé mon enfance :

- une 4 C-V :

10 janvier 2020.

10 janvier 2020.

10 janvier 2020.

10 janvier 2020.

10 janvier 2020.

10 janvier 2020.

10 janvier 2020.

10 janvier 2020.


- et une "Dauphine" :

10 janvier 2020.

10 janvier 2020.

10 janvier 2020.

10 janvier 2020.

10 janvier 2020.

Et dire que j'ai traversé le Massif Central en tous sens, dans l'une de ces caisses à savons, à l'époque où il n'y avait nulle autoroute mais, au contraire, de très nombreux virages qui me retournaient le cœur. En plus, mon père fumait en permanence comme un sapeur, des "Gauloises" qui empestaient, de sorte qu'il était souvent obligé d'abaisser sa vitre pour que nous ne suffoquions pas, ce qui nous a valu de très nombreux rhumes et angines. Et ce qui, surtout, ne lui a pas vraiment réussi.

Adolescent ou même adulte, j'ai toujours estimé que l'industrie automobile était mature, donc qu'il n'y avait guère de place pour des améliorations, tant esthétiques que techniques. Difficile de s'être trompé davantage. Ceci dit, tout ce qu'on a vu depuis longtemps en la matière constitue-t-il un vrai progrès ? Il me semble permis d'en douter. Et pourtant, l'humanité s'est engouffrée avec frénésie dans la consommation automobile, ce qui a bouleversé beaucoup de choses. Et pour quels résultats ?
Anne-Violette FOURCADE
rédigé le 14 Janvier 2020
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - Privé - Hector
0

14 janvier 2020.

14 janvier 2020.


N.D.L.R. : Un bon vivant avec son petit ventre rond !
(Il aura trois mois dans huit jours).

N.D.L.R. 2 (du 15 janvier 2020 à 11 heures) : Ma mère est d'avis que ce jeune homme ressemble à Mr PICKWICK :


Je trouve que ce n'est pas faux.
Séance de travail, cette après-midi, avec Eric YVARD, historien du patrimoine (2 rue Ville Close à Bellême, 06 70 89 93 25)...

15 janvier 2020.

15 janvier 2020.

15 janvier 2020.

15 janvier 2020.

...venu me présenter la synthèse de ses recherches à propos de "La famille Ledin de la Châlerie, ses origines, son ascension sociale, son patrimoine et ses prétentions nobiliaires".

Il s'agit là de la somme la plus complète sur ces questions.

Eric a complété sa note par la remise d'une clé USB contenant, outre quelques notes sur des sujets connexes à la première, la photo d'une foule d'archives (pour plus de 2 Go)...

15 janvier 2020.

15 janvier 2020.

... que je souhaite rendre disponibles sur notre site favori.

A ce sujet, je me demande si je ne devrais pas ajouter un sous-sous-onglet au sous-onglet "Archives, histoire, documentation" de l'onglet "Désultoirement vôtre" de notre site favori.

Voici, à toutes fins utiles, le plan du contenu de cette clé USB :

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 17 Janvier 2020
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - Anecdotes
1
S.M.S. envoyé à ma sœur : "A mon tour de m'être fait raccrocher au nez. A la différence de toi, je laisse courir, pas envie de me faire pourrir la vie."

Là, c'était, entre beaucoup d'autres reproches (et jamais le moindre compliment ou parole aimable, il n'y en a que pour le dégobilleur en chef), pour que je lui apporte un bouquin à lire.
Il faut savoir qu'elle a une bibliothèque entière à sa disposition à l'étage au-dessous, où elle refuse, bien entendu, depuis le début, de mettre les pieds.
La date de l'assemblée générale de notre petite copropriété parisienne approche à grands pas et, depuis plus d'un mois, je n'ai plus rien fichu pour préparer cette fête, tant la perspective de reconstituer puis de contrôler une comptabilité largement en déshérence depuis une bonne douzaine d'années me casse les pieds.

Pour me (re)donner du cœur à l'ouvrage et disposer ensuite d'une base de données où le moteur de recherche de notre site favori n'aurait pas de mal à retrouver ses petits, je crée, dans les pages "Privé" de ce site un sous-onglet que j'appelle "15 JJ" (par voie de conséquence, le sous-dossier "Lieux" devient "Autres lieux"). Pour accéder à "15 JJ", il faudra disposer d'un mot de passe spécifique (ne permettant pas d'accéder aux autres pages "Privé") que je communiquerai aux seules personnes concernées en l'état du dossier, à savoir Carole, nos deux fils et notre voisin.

Ce sous-onglet pourra contenir des messages datés antérieurement à sa création, ceci pour permettre au moteur de recherche de fonctionner dans les meilleures conditions.
La restauration des vieilles pierres requiert, de la part des maîtres d'ouvrage, quelques moyens matériels, beaucoup d'énergie et infiniment de patience.

Dans mon cas, les premiers sont limités mais je crois que je ne manque ni de la deuxième, ni de la troisième, bien que celle-ci ne soit pas éternelle.

En plus de tout ça, il vaut mieux, sans doute, y faire preuve de ce que l'on pourrait appeler "de la diplomatie". Ce rayon du magasin n'est pas mon fort et, pour dire la vérité, j'ai toujours trouvé (à de très rares exceptions près) les diplomates (au moins ceux de carrière que j'ai eu l'occasion de connaître, et ça m'est arrivé) emmerdants au possible. C'est mon côté plébéien assurément.

Quoi qu'il en soit :

(Début de citation)

De : (...)
Envoyé : lundi 20 janvier 2020 12:18
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc : CORESPA <yl-corespa@orange.fr>; C.F. ; T.F. ; A.-V.F.
Objet : Re: DOMFRONT - Manoir de la Chaslerie - Menuiseries extérieures Mise à jour des estimations

Bonjour,

Nous allons nous limiter aux travaux concernant les menuiseries extérieures et la poutre de la "salle dévastée" car il s'agit de l'objet de la commande.
Bien cordialement,

(...)
Architecte DPLG - Architecte du Patrimoine

____________________________________________________________________________

Le lun. 20 janv. 2020 à 12:05, Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com> a écrit :

Madame,

On pourrait même compléter cette liste.

Voici de premières idées dans le prolongement de nos précédents échanges :
- phase 0a : les lucarnes du colombier (il existe un reliquat de subvention sur la restauration de la charpente et de la couverture du colombier)
- phase 0b : les lucarnes des écuries (je pense que le reliquat 0a pourrait suffire à couvrir ces dépenses ; c'est toutefois à vérifier par mes soins)
- phase 0c : la porte de l'arrière-cuisine du logis vers l'arrière-cour (c'est urgent (...))
- phase 1a : les menuiseries extérieures du logis telles qu'elles ont été subventionnées au titre de la tranche 1 (c'est-à-dire hors ferronneries des fenêtres - point à vérifier sur les devis soumis lors de la demande de subvention - et hors peinture ; mais couvrant - à vérifier - la tour Sud-Ouest sans les menuiseries métalliques, la "salle dévastée" au 1er étage au-dessus du salon et la cage d'escalier y compris la porte sur cour ; subvention couvrant sous ces réserves les honoraires d'architecte de cette tranche, les menuiseries, la maçonnerie et les grilles de deux fenêtres, sachant que (...) avait mal travaillé et que "Fer Art Forge" est passé derrière pour corriger) ;
- phase 1b : les compléments nécessaires mais pas encore subventionnés de la tranche 1 : peinture et ferronneries des menuiseries, plus le cas échéant les menuiseries métalliques de la tour Sud-Ouest ;
- phase 2a : les menuiseries extérieures de la tranche 2 telles qu'elles ont été subventionnées (à la demande de (...), on casait dans cette tranche les honoraires d'architecte des tranches 2 et 3 au moins) ;
- phase 2b : les compléments nécessaires mais pas encore subventionnés de la tranche 2 ;
- phase 2c : les enduits de la cage d'escalier du logis (il reste un rogaton de subvention en souffrance) ;
- phase 3 : la tranche 3 des menuiseries extérieures du logis ; dossier à mettre au point ;
- tranche A : la problématique particulière de la chambre au 1er étage Nord du logis, à savoir les "poutres pourries", la souche qui se casse la figure et le remontage d'une cheminée (qu'en l'état de mes réflexions je souhaiterais être celle de la Julinière) ;
- tranche B : mon futur bureau-bibliothèque au 1er étage du colombier (plafond, boiseries et étagères, fenêtres, porte) ;
- tranche C : la "chambre des tourtereaux" (combles du colombier) : le sol, les 2 portes et les 4 fenêtres ;
- tranche D : le rez-de-chaussée du colombier : chaufferie centrale (si le bureau d'études arrive à avancer...), coin cuisine, w-c, SdB ;
- tranche E : la salle-à-manger du logis, le RC de la tour NE : un plafond peint manorial, un sol manorial compatible avec le chauffage par le sol, enduits sur les murs
- tranche F : Le 1er étage Nord du logis (chambre et SdB dans la tour NE) : sols, murs, plafond, SdB ;
- tranche G : le calepinage de la cour (il faut que le bureau d'études nous dise quels tuyaux passer et où) ;
- tranche H : la cuisine et l'arrière-cuisine du bâtiment Nord ;
- tranche I : le CdT du RC du bâtiment Nord (douche, w-c, lavabo) ;
- tranche J : le RC de la tour Louis XIII ;
- tranche K : l'isolation des combles du logis ;
- tranche L : l'isolation des combles de la tour Louis XIII ;
- tranche M : en vrac, lucarnes et portes de la tour Louis XIII, porte de la cour à l'arrière-cour ;
- tranche N : mise hors gel de la chapelle ;
etc

Les tranches notées par un numéro sont plus ou moins dans l'ordre chronologique. Pas les tranches notées par une lettre, il faut tenir compte de contraintes diverses qu'il serait trop long d'expliciter ici.

Tout ceci est donné ici à titre indicatif : il y a du pain sur la planche !

Ce programme débouchera, je l'espère, sur un relais par mon aîné à horizon de 5 ans (et même si je n'ai pas pu mener à bien tous ces points).

Haut les cœurs et bien cordialement,

PPF

____________________________________________________________________________

De : (...)
Envoyé : lundi 20 janvier 2020 11:12
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>; CORESPA <yl-corespa@orange.fr>
Objet : Re: DOMFRONT - Manoir de la Chaslerie - Menuiseries extérieures Mise à jour des estimations

Comme convenu la synthèse économique comprendra
une phase 0
une phase 1a
une phase 1b
puis phase 2
puis phase 3.

Bien cordialement,

(...)
Architecte DPLG - Architecte du Patrimoine

____________________________________________________________________________

Le lun. 20 janv. 2020 à 10:52, (...) a écrit :

Bonjour,

Suite à notre réunion avec la DRAC, les dessins des menuiseries ont été modifiés.

En conséquence le chiffrage des travaux liés à la réalisation des menuiseries extérieures a été mis à jour.

Vous trouverez ci-joint l'ensemble des devis et des dessins qui ont amené à réaliser le tableau récapitulatif des montants des travaux.

Bien cordialement,

(...)
Architecte DPLG - Architecte du Patrimoine

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 22 Janvier 2020
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - Anecdotes
0
C'est une chance pour moi d'avoir, à Paris, depuis près de 25 ans, un copropriétaire intelligent, réactif et courtois. Ses deux prédécesseurs successifs étaient des tordus, l'un malhonnête, l'autre un benêt dominé par une épouse sournoise et capricieuse.

Voici en effet la réponse que m'a adressée mon voisin, suite à mon courriel de ce matin :

(Début de citation)

De : (...)
Envoyé : mercredi 22 janvier 2020 18:14
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Re: 15 JJ - Comptes 2010

Cher Monsieur,

Je profite d'une courte escale technique à Marrakech pour prendre connaissance de votre mail.

Je suis entièrement d'accord avec les trois points que vous évoquez et je pense d'ailleurs m'être aligné dans la mesure du possible sur ces principes dans les décomptes que je vous ai fournis dans les précédentes semaines.

Parlons-en à mon retour demain.

Bien cordialement

(...)

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 23 Janvier 2020
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - Anecdotes
0
"Les emmerdes, ça vole toujours en escadrille". Cette "élégante formule", comme la qualifie "Le Monde", d'un défunt président décrit très bien mon état d'esprit présent.

Je viens d'envoyer ce soir à l'agent immobilier en charge de la vente de "Pontorson" le courriel suivant :

(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : jeudi 23 janvier 2020 21:09
À : (L'agent immobilier)
Cc : (Mon notaire) ; C.F. ; W.F.
Objet : RE: Compromis FOURCADE/(...)

Madame,

Je n'ai pas reçu le rapport sur la question de l'assainissement alors que vous m'aviez dit qu'il serait disponible avant la signature du compromis prévue pour demain à 14 heures.

Pourquoi ?

Par ailleurs je devais également, m'aviez-vous déclaré, recevoir avant la signature du compromis une attestation bancaire indiquant que le montant de l'emprunt et le plafond de taux stipulés seront respectés sans difficulté particulière, eu égard aux revenus et charges déclarés au compromis par l'acquéreur.

Pourquoi ne l'ai-je pas reçue ?

Je suppose que ces deux documents nécessiteront, après lecture, un minimum de réflexion de ma part. Et vous savez que j'habite à 1 h 20 de route de Pontorson où vous avez prévu d'organiser la signature.

Donc, si je ne reçois pas ces documents avant 11 heures demain matin, le rendez-vous de 14 heures devra être reporté pour satisfaire à mes besoins légitimes de bonne information.
Et, si le retard devait excéder une durée que je vous prie de m'indiquer dans une limite raisonnable (qui, dans mon esprit, ne saurait à ce stade nous mener au-delà du 5 février prochain), un autre candidat-acquéreur devrait être recherché.

En tout état de cause et en l'état du dossier, il m'apparaît en effet qu'une demande de crédit aux conditions stipulées au projet de compromis serait irréaliste. Elle porterait sur un montant de 118,5 % de mon prix de vente, soit (...) €, se traduisant par des charges, même calculées à un taux aussi bas que 1,28 % l'an, de 2 359 €/mois alors que l'acquéreur indique n'avoir que 5 655 € de ressources mensuelles nettes, obérées de surcroît par un crédit antérieur qui lui coûte 1 450 €/mois, aboutissant donc à un solde disponible, avant ce nouvel emprunt, de 4 205 €/mois. Si les chiffres qu'il annonce sont exacts, cela ne laisserait à l'acquéreur que 1 846 €/mois pour vivre après ce nouvel emprunt. J'ai donc toutes raisons de penser qu'en l'état du marché, aucun établissement bancaire de notoriété autre qu'hypothétique ne prendra le risque d'accorder un tel crédit à de telles conditions.

Dès lors et à l'évidence, le projet de compromis de vente que vous m'avez communiqué ce soir pour signature demain n'est pas un document acceptable par moi en l'état.

Cordialement,

PPF

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 24 Janvier 2020
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - Anecdotes
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : vendredi 24 janvier 2020 03:01
À : (L'agent immobilier)
Cc : (Mon notaire) ; C.F. ; W.F.
Objet : RE: Compromis FOURCADE/(...)

Je persiste à trouver que l'interdiction qui me serait faite, en contrepartie d'un séquestre d'un montant ridicule, de relouer les lots qui redeviendraient disponibles est très étrange. Le bien vendu est un investissement locatif, faut-il le rappeler ? Quel est donc le but poursuivi par l'acquéreur en réclamant cette clause qui pourrait me pénaliser fortement ?

J'y vois en effet le risque d'affaiblir ma main au cas où il chercherait à faire traîner le dossier en vue de renégocier le prix à la baisse. Ce risque me paraît d'autant plus élevé que les conditions de la clause suspensive relative au financement sont, en l'état du dossier, sources de grands doutes sur la réalité du sérieux de cet acquéreur et de ses intentions face à moi.

_________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : vendredi 24 janvier 2020 02:41
À : (L'agent immobilier)
Cc : (Mon notaire) ; C.F. ; W.F.
Objet : RE: Compromis FOURCADE/(...)

Madame,

Vous m'avez transmis l'annexe 2 du projet de compromis et je vous ai fait part de mes commentaires.

Quelle est l'annexe 1 ? Je désirerais en vérifier le contenu en tout état de cause.

Y a-t-il d'autres annexes ? Si oui, m'en donner la liste et, si nécessaire, me les communiquer.

PPF

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 24 Janvier 2020
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - Anecdotes
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : vendredi 24 janvier 2020 05:51
À : (L'agent immobilier)
Cc : (Mon notaire) ; C.F. ; W.F.
Objet : RE: Compromis FOURCADE/(...)

La version du compromis transmise hier indique pour la première fois le montant du séquestre : (...) €, soit 0,72 % du prix de vente.

Ce montant est parfaitement ridicule. Il faut au moins 10 % du prix de vente.

A défaut, pas de signature du compromis possible en l'état du dossier.

(FIn de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 24 Janvier 2020
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - Anecdotes
0
Mes archives sont bien tenues : j'ai retrouvé sans difficulté le compromis que j'avais signé en vue de l'achat de "Pontorson" ; c'était le 22 février 2004 :
- le séquestre portait sur 3,5 % du prix d'achat,
- la condition suspensive relative au financement faisait état d'un emprunt à hauteur de 99 % du prix d'achat ;
- les honoraires de négociation étaient à ma charge, en ma qualité d'acquéreur.
0
Et maintenant, retour pour moi aux délices ô combien intenses (et pas épuisées pour un bon moment encore) du rétablissement de la comptabilité de notre copropriété parisienne.

Programme d'aujourd'hui : début d'A.G. de copropriété. En raison de la masse d'infos à traiter et du souk ambiant, cette séance sera essentiellement méthodologique et devra être reprise à une date à déterminer, laissant au voisin et à moi le temps d'arriver enfin, par des échanges de courriels passionnants et itératifs, à des états mutuellement acceptables. Tout cela à partir du capharnaüm actuel, j'insiste là-dessus. Ô joie !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 25 Janvier 2020
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - Transmission du patrimoine
0
Très bonne assemblée générale de copropriété à Paris. Trois heures trente de réunion, après un très gros travail préparatoire. Excellent climat. J'avais placé le débat sur le terrain de la méthodologie. Toutes les règles à appliquer ont fait l'objet d'un consensus, y compris sur le contenu des tableaux récapitulatifs. Sur ces bases, le voisin a bien voulu se charger de préparer une version finale des comptes que je me bornerai à vérifier par sondages. Je reprends la position de syndic de l'immeuble afin de m'assurer que nous fonctionnons sur de bonnes bases, y compris sur le plan formel, avant de transmettre le cas échéant le flambeau à un syndic professionnel dans trois ans.

La dernière A.G. formelle datait de 1998. Les comptes de détail auront ainsi été repointés et mis au carré sur toute la période postérieure à 2008, pendant laquelle je n'avais plus tenu la comptabilité de cette petite copropriété.

P.S. (à 20 h 30) : Une promenade en fin d'après-midi, pour aller prendre livraison d'une commode que je n'ai finalement pas achetée, m'a donné l'occasion de faire la connaissance d'un administrateur de biens. J'ai pu évoquer avec lui deux questions abordées au cours de l'A.G. :
- que serait le coût d'un syndic professionnel ? Il paraît que c'est fonction du nombre de logements dans la copropriété ; pour 4 logements, il faudrait compter 2 000 €/an ;
- quand une A.G. a voté la vente de droits à construire, que le prix de ces droits à construire a été réglé et que le nouveau règlement de copropriété, postérieur aux travaux, a été enregistré, y a-t-il lieu encore de faire enregistrer la cession des droits à construire ? En première analyse, la réponse serait négative. Dans le cas d'espèce, la cession des droits à construire date de 25 ans, de sorte qu'on approche en tout état de cause de la prescription trentenaire. Pour bien faire, il faudrait s'assurer de cette interprétation auprès d'un notaire. Si du moins l'on ne veut pas se contenter que je vive encore 5 ans, ce que je souhaite également à l'ensemble des copropriétaires de ma résidence principale (au sens fiscal du terme).
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 26 Janvier 2020
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - Transmission du patrimoine
0
Les années passent et les rapports de force (mauvaise expression) au sein de la famille évoluent.

Désormais, les rassemblements familiaux (tribaux, comme je les appelle avec un sens particulier des convenances) se font chez mon aîné et non plus dans le salon de 60 m2 (la même surface qu'au manoir favori) dont Carole disposait avant qu'elle ne se restreigne en acceptant de grimper d'un étage.

"Sic transit gloria mundi".