Animation, fêtes, visites

Trois mois après les concerts du 12 août dernier, le refinancement de l'événement en est toujours à subir des pinaillages sans fin.

Si je comprends bien, on en est encore à me réclamer la publication, sur le site favori, du logo du subventionneur avant de débloquer éventuellement des fonds.

Pas question. Les fonds d'abord. Le site favori ne fera jamais la pute pour complaire à je ne veux savoir quel irrépressible prurit administraaaâââtif !
Mon compte bancaire vient d'être crédité d'une subvention de 2 500 € de la Région Normandie, obtenue par l'entremise active de la "Demeure Historique" et de sa déléguée régionale et administratrice, Isabelle d'HARCOURT.

Cette subvention est destinée à saluer les efforts d'animation de la Chaslerie en faveur du Spectacle Vivant, à la suite notamment des concerts de "Correspondances", le 12 août dernier, un événement fabuleux dont ce site a largement rendu compte (sous l'onglet "Vie de l'association/Animation, fêtes, visites"). Je vire immédiatement ce même montant, sous forme de don en faveur de "Correspondances", pour les encourager en cette période difficile où le Spectacle Vivant est tant à la peine.

Je remercie tous ceux qui ont permis cette subvention et, en particulier, ai plaisir à afficher le logo de la Région Normandie :

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 13 Janvier 2021
Vie de l'association - Animation, fêtes, visites - Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux
0
Je viens d'adresser au fisc, via le site impots.gouv.fr, la déclaration suivante :

(Début de citation)

Déclaration des conditions d'ouverture au public d'un monument historique
Réf. : Arrêté du 31 décembre 2020 modifiant les modalités de déclaration d'ouverture au public des monuments historiques

Je vous écris en application de l'arrêté en référence.

Je suis le propriétaire d'un monument historique classé, le manoir de la Chaslerie à Domfront-en-Poiraie (61700).

Ce monument est ouvert au public, tout au long de l'année, dans les conditions suivantes :
- visite extérieure libre et gratuite,
- visite intérieure par groupes, sur rendez-vous (au 06 12 96 01 34) et payante (1,50 € par personne),
- visite commentée gratuite le dimanche après-midi des "journées du patrimoine".

Les moyens d'information du public sur ces modalités d'ouverture sont principalement :
- l'office de tourisme de Domfront et des environs,
- le site internet www.chaslerie.fr

Déclaration faite le 13 janvier 2020 par Pierre-Paul FOURCADE (06 12 96 01 34 ; penadomf@msn.com)

(Fin de citation)

J'ai immédiatement reçu le recepisse de cette déclaration.

P.S. (à 12 heures) :

Je reçois du fisc la réponse suivante :

Monsieur,

Désormais, pour déclarer l'ouverture au public de votre monument historique, vous devez compléter le document en pièce jointe.

Cordialement.


Ces bureaucrates parasitaires commencent à me casser sérieusement les pieds. J'ai répondu : J'estime m'être acquitté de mes devoirs à votre égard en vous fournissant toutes informations utiles.

PPF


P.S. 2 (à 15 heures) : Je reçois du fisc un nouveau courriel :

Monsieur,

Sans retour du formulaire complété, le service ne prend pas en compte l'information transmise. C'est désormais une obligation de remplir ce formulaire. Si vous ne le faites pas, vous ne répondez pas à vos devoirs.

Cordialement.


J'y réponds immédiatement :

Je ne lis nulle part sur l'arrêté pertinent qu'il y ait lieu de remplir un formulaire particulier. Je trouve donc votre demande parfaitement abusive. Je répète que vous disposez de toutes les informations auxquelles je suis tenu.

Ras le bol de perdre tant de temps avec un foisonnement paperassier absurde, inutile et parasitaire. Tout cela est ridicule et devient insupportable.

PPF


P.S. 3 (à 17 heures) : Mon interlocutrice m'a téléphoné et m'a écrit :

Le service réitère les propos tenus dans son dernier message, vous devez remplir le formulaire transmis dans la réponse à votre message initiale (sic).

Cordialement.


J'ai répondu :

Et moi je réitère qu'il n'est nullement fait mention de votre formulaire dans l'arrêté du 31 décembre dernier. Ceci contrairement à ce que vous m'avez prétendu par téléphone. Donc je persiste à considérer que j'ai parfaitement rempli mes obligations par mon premier message de ce jour.

Toutefois, comme je vous l'ai dit, je souhaite recueillir sur cette question l'avis de mon ami Patrice CAHART, inspecteur général des finances honoraire, ancien chef du service de la législation fiscale au ministère des finances et vice-président de la "Demeure Historique".

Pierre-Paul FOURCADE
Administrateur civil hors classe à la retraite
Ancien maître de conférences de fiscalité à l'Ecole nationale d'administration


P.S. 4 (à 18 heures 30) : Patrice vient de m'appeler. Il m'a expliqué la genèse de cette procédure, une fois que la DIRECTTE a refusé d'être, en la matière, l'interlocutrice des propriétaires de monuments historiques. Il m'engage à ne pas faire d'histoire et à remplir ce formulaire.

Comme je suis un brave garçon, je le ferai donc... mais n'en pense pas moins !
0
Visite cette après-midi du manoir favori par le commandant Gilles COUËTOUX du TERTRE dont j'ai fait la connaissance hier à l'occasion de la capture des chèvres en divagation. Je lui ai dit être prêt à accueillir une pensionnaire de plus et lui ai montré que les deux premières sont bien traitées.

Plus sérieusement, il me semble bon que le manoir favori soit connu des autorités locales et transparent pour elles. Donc je lui ai présenté les lieux et il a aperçu Fabrice, Régis et Thierry au travail.
0
Voici le courriel qu'à propos de l'ouverture au public du manoir favori en 2021, je viens d'adresser au fisc, via le site "impots.gouv.fr" :

(Début de citation)

Je vous prie de trouver ci-joint votre formulaire complété :

Je n'ai toutefois pas indiqué les parcelles cadastrales en cause, considérant que, le monument en question se trouvant sur le territoire français, vous disposez déjà de toutes informations utiles en la matière, données complexes au demeurant.

Je constate que ce formulaire est moins riche d'informations que le premier courriel que je vous avais adressé hier. Il ne me paraît que plus regrettable que vous considériez être en droit de faire perdre tant de temps aux administrés concernés pour le remplir et de proférer des menaces au cas où ce caprice ne serait pas suivi d'effet.

Ceci semble d'autant plus fâcheux que tout montre que l'Etat est incapable d'endiguer ses furieuses tendances à la multiplication des normes et des paperasses, alors même qu'il est de plus en plus évident aux yeux de citoyens toujours plus nombreux que la dérive incontrôlée des dépenses publiques et de la pression fiscale dans notre pays s'accompagne d'une incapacité de plus en plus flagrante du même Etat d'assumer convenablement ses missions régaliennes.

Pierre-Paul FOURCADE

(Fin de citation)
Sur la proposition de la "Demeure Historique", je viens d'inscrire la Chaslerie à l'opération dénommée "Passeport des demeures historiques". L'idée m'a en effet l'air intéressante.

On m'y demande deux photos, l'une du monument, l'autre de ma pomme devant ledit monument :


La seconde, retrouvée via "Google", date de 2013, donc d'une époque où je n'étais pas encore trop décati. On voudra bien m'excuser pour la coquetterie.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 7 Avril 2021
Vie de l'association - Animation, fêtes, visites - Vie du site - Statistiques de fréquentation
0
J'ai signalé cette nuit à Jean THUAUDET que le compteur de sa vidéo affichait 1 103 visites virtuelles du manoir favori depuis le lancement de celle-ci.

Aussi insomniaque que moi, il m'a répondu que les statistiques de "SketchUp" font par ailleurs état :
- pour le manoir "stricto sensu" (je veux dire pour les bâtiments sur cour), de 326 vues et de 9 téléchargements,
- pour le "village" dans son ensemble, de 194 vues et de 4 téléchargements.

Je trouve ces statistiques tout à fait réjouissantes. Elles montrent que, même en cette période où les visites réelles sont ô combien entravées par la pandémie, nous avons pu mettre à la disposition du public, grâce à l'expertise et à la disponibilité de Jean THUAUDET, un moyen efficace et apprécié, bien que virtuel, de parcourir ces lieux et, je l'espère, d'y rêver.