Animation, fêtes, visites

Premier jour de l’été
Publié le 23 juin 2021


Premier jour de l’été, sur une plage du Cotentin. 12 à 13 °C. Du vent. Des averses. De l’air plein les poumons. L’horizon vaste. Personne, à perte de vue. Une idée de la liberté. Le bras de mon amour.

Le bonheur.

N.D.L.R. : Ce soir au manoir favori. Pour cette troisième manifestation de l'année de la SVAADE comme pour les précédentes, on affiche complet !
Sur son blog, Jean-Pierre ARBON a écrit :

1969. Bernard Moitessier allait être le premier à boucler une course autour du monde à la voile sans escale et en solitaire. Il avait quitté l’Angleterre, descendu l’Atlantique, franchi le cap de Bonne-Espérance, traversé l’océan Indien, puis le Pacifique, doublé le Cap Horn, et remontait vers l’Europe en longeant les côtes de l’Argentine, lorsqu’il changea brutalement de cap, et fit à nouveau route vers le sud de l’Afrique. Il croisa un cargo, auquel il confia ce bref message (il ne disposait pas de radio pour communiquer) : « Je continue sans escale vers les îles du Pacifique, parce que je suis heureux en mer, et peut-être aussi pour sauver mon âme. »

Quitter la course, suivre sa voie, sauver son âme… Ce sont des mots qui me parlent. Ils parlent à beaucoup de monde, d’ailleurs, chacun peut les entendre. Le difficile, ce qui demande individuellement du temps et de l’effort, c’est de leur donner un sens véritable, un contenu concret, c’est-à-dire de trouver la manière de les mettre en acte(s) simple(s), dans sa vie. Si je ne cours plus là où l’on m’a dit de courir, où aller, et comment ? Quelle est ma mer ? Quel est mon bateau ? Que veux-je faire de mon voyage ?


Au nom de la SVAADE, je tâcherai tout à l'heure de coller à ce texte, qui me touche tout particulièrement, pour présenter ARBON lors de son concert à la Chaslerie.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 23 Juin 2021
Vie de l'association - Animation, fêtes, visites - SVAADE - SVAADE (animations et visites)
0
Tous les échos qui me reviennent sont excellents, les spectateurs ont beaucoup aimé le "concert d'ARBON à la Chaslerie". Il a interprété une vingtaine de chansons de son répertoire, dont deux totalement inédites et une autre qu'il chantait en public pour la deuxième fois seulement. Les registres étaient variés mais la tonalité homogène et témoignant à la fois d'une grande équanimité et d'un non moins grande ouverture à autrui. Un régal !

Voici les rares photos que j'ai prises durant cette soirée, tant mon attention était monopolisée par le spectacle :

23 juin 2021.

23 juin 2021.

23 juin 2021.

23 juin 2021.

23 juin 2021.

23 juin 2021.

Au dîner qui a suivi, mon statut d'hôte me permettait d'être assis à côté de Claudine PLAS-ARBON, l'épouse de Jean-Pierre, dont la conversation et la hauteur de vue m'ont captivé :

23 juin 2021.


Je pense et j'espère qu'il y aura une suite. En tout cas, les portes de la Chaslerie sont ouvertes en permanence à ce couple béni des dieux !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 24 Juin 2021
Vie de l'association - Animation, fêtes, visites - SVAADE - SVAADE (animations et visites)
3
A noter qu'à l'occasion du "concert d'ARBON à la Chaslerie", huit personnes qui s'étaient inscrites ne sont, sauf erreur de ma part, pas venues et ceci sans fournir la moindre explication ni, "a fortiori", la moindre excuse. Ces huit individus ont ainsi empêché d'assister au spectacle des personnes que j'avais dû, la jauge étant saturée, inscrire sur la liste d'attente et que je n'ai donc pu rappeler. Heureusement, j'avais pris l'initiative, en principe risquée, d'accepter un peu de "surbooking", ce qui a permis de compenser ces lâchages en faisant entrer d'autres personnes qui, bien que sur la liste d'attente, avaient fait le déplacement.

En ce qui concerne les élus locaux, deux d'entre eux nous ont fait l'amitié, malgré un emploi du temps chargé en cette période électorale, de se joindre à nous ; il s'agit de Madame Cécile ROUSSELET, adjointe au maire de Domfront-en-Poiraie, et de Monsieur Jean-Paul LEROY-TULLIE, conseiller municipal de la même commune. Deux autres avaient eu la courtoisie de s'excuser en temps utile car ils avaient dû se rendre à un meeting politique convoqué, avec un faible préavis, à Caen ; leurs places avaient donc pu être réattribuées comme il convient dans pareil cas.

Nous étions ainsi 42 personnes au total à passer une excellente soirée, ce qui démontre, si nécessaire, la vitalité de la SVAADE, même en période de contraintes sanitaires, et alors, pourtant, qu'un match de l'équipe de France de foot et un critérium sportif local se déroulaient en même temps que le concert.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 24 Juin 2021
Vie de l'association - Animation, fêtes, visites - SVAADE - SVAADE (animations et visites)
0
Au cours de son tour de chant, Jean-Pierre ARBON m'a fait l'amitié d'indiquer que c'est à ma demande qu'il avait inscrit au programme "Senghor à Bel-Air" et "Trucula Bonbon". Ce sont en effet deux chansons de son répertoire que j'aime particulièrement. Mais il y en a beaucoup d'autres qu'il n'avait pas le temps de nous chanter ce soir.

Il ne me reste plus qu'à espérer son prochain retour. Je pense que je ne suis pas le seul dans ce cas, loin s'en faut !
Pierre-Alain CLOSTERMANN (via "Facebook")
rédigé le Jeudi 24 Juin 2021
Livre d'or - Vie de l'association - Animation, fêtes, visites - SVAADE - SVAADE (animations et visites)
0
Nous avons eu le plaisir d’assister à un magnifique et rafraîchissant récital de Jean-Pierre Arbon ce mercredi soir dans les salons du manoir de la Chaslerie. Un chanteur aux inspirations les plus variées dont les textes sont emplis de joie, d’humour, de finesse et de douceur. Un grand merci au maître des lieux Pierre-Paul Fourcade pour sa chaleureuse invitation.

N.D.L.R. : Jean-Pierre Arbon m'a promis de revenir pour un nouveau concert. Nous n'avons encore eu qu'un petit aperçu de son répertoire. Heureux que ce spectacle vous ait plu. Amicalement, PPF
Bonjour,

J’ai passé un excellent moment, félicitations, ces soirées artistiques sont vraiment intéressantes et préfigurent un festival (?)

N.D.L.R. : Très bonne question ! Nous avons commencé à en parler hier soir avec Claudine PLAS-ARBON qui trouve que les lieux s'y prêteraient. De mon côté, j'essaye de comprendre comment insérer la Chaslerie dans les réseaux utiles pour ce faire et je suis conscient d'avoir du professionnalisme à acquérir. Claudine, qui connaît le métier de l'intérieur, insiste notamment sur la nécessité de disposer d'appareils de sono dont la présence est indispensable pour conforter les artistes et bâtir la réputation d'un tel festival. J'ai beaucoup de choses à apprendre en ce domaine et j'espère qu'elle pourra m'y aider.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 24 Juin 2021
Vie de l'association - Animation, fêtes, visites - SVAADE - SVAADE (anecdotes)
1
Jean THUAUDET fourmille d'idées à propos de l'animation de la Chaslerie.

Il vient de s'offrir une machine à plastifier le papier (12 € chez "Axion" me dit-il) ...

24 juin 2021.

... avec laquelle il a déjà confectionné des sets de table représentant la Chaslerie :

24 juin 2021.


Il m'approvisionne en "QR-Codes" à apposer en divers endroits aux abords du manoir favori de manière à permettre aux visiteurs, à partir de leurs "smartphones", d'accéder à des liens internet utiles pour eux :

24 juin 2021.


Sur son ordi, il continue à peaufiner le dessin des futurs coloriages :

24 juin 2021.


Enfin, il me montre qu'il maîtrise depuis longtemps les techniques de la "réalité augmentée" et se tient prêt à en faire bénéficier la Chaslerie.

Pour ma part, je lui ai apporté les deux imprimantes 3-D tchèques reçues cette après-midi :

24 juin 2021.

24 juin 2021.

Il m'indique qu'il entend profiter des prochains jours de pluie pour les monter. Donc elles ne devraient pas tarder à être opérationnelles.
Je retiens qu'hier soir, au concert d'ARBON, il y avait, parmi les spectateurs, Bruno de Sa Moreira qui aurait beaucoup à nous apprendre en matière de "réalité augmentée" puisqu'il applique cette famille de techniques à de grands monuments historiques, en sa qualité de fondateur et directeur général d'"Histovery".
Encore merci Pierre-Paul pour la délicieuse soirée d'hier et le dîner fort sympathique ! Laure et moi avons été ravis de faire votre connaissance et serons heureux de vous revoir cet été à Lingeard. Notez mon email bruno@(...) et mon 06 (...). Bravo pour la Chaslerie et votre programmation culturelle world class 😀

N.D.L.R. : Merci pour ce message, cher Bruno. Nous avons été très heureux de pouvoir, grâce à Jean-Pierre, faire connaissance avec vous, votre épouse et votre fils. Nous espérons garder le contact et pourrions même, si vous en étiez d'accord, dialoguer à propos d'une adaptation aux petits monuments historiques des activités de votre si intéressante entreprise.
Bien cordialement, PPF
Anecdote perdue
Publié le 25 juin 2021

Je ne peux plus faire confiance à ma mémoire. Avant-hier, comme on me racontait une anecdote amusante, j’ai dit à mon interlocuteur qu’avec sa permission, je la rapporterais volontiers sur ce blog. Et maintenant, au moment d’écrire, je la cherche. Avoir dit que c’était la matière d’un bon billet est tout ce dont je me souviens.

Voici deux heures que je fouille mon cerveau comme une vieille malle dont je déballe le contenu en quête d’un objet inconnu. Je sais qu’il s’y trouve mais je ne sais pas quel il est. J’espère juste le reconnaître si je mets la main dessus. Je revois très bien qui me l’a donné, le lieu, le moment, mais l’objet lui-même m’échappe.

C’est pénible, presque effrayant. Il y a dans ma tête une grosse mite qui dévore quelques-uns de mes souvenirs les plus frais.


N.D.L.R. : J'ai correspondu avec Jean-Pierre ARBON à propos de cette affaire. Je me rappelais sa remarque alors que notre conversation tournait, pour l'essentiel, autour de nos carrières respectives. Mais, comme pour lui, impossible de me remémorer à quel propos il avait souhaité relever l'anecdote.

Grâce à mes amis AUGEREAU, acteurs de la scène, à qui je viens de téléphoner, j'ai pu écrire à Jean-Pierre de quoi il s'agissait. Je crois que je ne l'aurais pas retrouvé tout seul.

Donc rendez-vous pour un prochain billet !
Pas facile à rédiger, d'après moi.
Bel exercice de style, je n'en dis pas plus...
0
Première PRUSA de la SVAADE assemblée, réglée, calibrée, en cours d'impression du manoir :[img:500],27 juin 2021.[/img]
N.D.L.R. : Impossible de charger de nouvelles photos sur le site favori. Panne signalée à "Cambérabéro".

N.D.L.R. 2 (à 15 heures 30) : Il semble que la panne ne concerne que mon ordi. Et, dans mon ordi, que le site favori et sa tour de contrôle. Et, là-dedans, que les photos et les vidéos, pas les laïus.

"Cambérabéro" est en train de se pencher sur le problème, à partir de captures de mon écran que je lui ai transmises à sa demande (après avoir appuyé sur le bouton "F12").

N.D.L.R. 3 (à 16 heures 40) : "Cambérabéro" est super-fort, il a réussi à comprendre d'où venait la panne (un bloqueur de publicités, va-t-en savoir pourquoi), puis à déboguer l'affaire. Voici donc la photo attendue de l'imprimante "PRUSA" en action :

27 juin 2021.


N.D.L.R. 4 (à 16 heures 45) : Via "WhatsApp", Jean THUAUDET me montre que la première impression est ratée ; il y aurait un problème de réglage à revoir. Voici le premier essai, qui a donc dû être interrompu...

27 juin 2021.

... mais qui nous montre les alvéoles fabriquées à l'intérieur de la maquette pour la consolider à moindre poids.

Pour Jean aussi, l'après-midi va être studieuse.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 28 Juin 2021
Vie de l'association - Animation, fêtes, visites - SVAADE - SVAADE (anecdotes)
0
Jean THUAUDET m'a communiqué la photo de la première maquette de la Chaslerie réalisée avec l'une des deux imprimantes "PRUSA" achetées par la SVAADE. Elle est de couleur grise, a nécessité 17 heures d'impression et a consommé un tiers de la bobine de fil en résine, d'une longueur d'une centaine de mètres, fournie avec le kit :

28 juin 2021.


Il y a toutefois un problème apparu, pour une raison inconnue, cinq minutes à peine avant la fin de l'impression. Ce n'est pas visible sur cette photo, mais le haut de la couverture de la tour Louis XIII et de la verge de cheminée attenante présente un défaut qui oblige, une nouvelle fois, à la mise au rebut d'un prototype sorti de cette imprimante.

Lorsque nous nous sommes parlés, dans le courant de l'après-midi, Jean essayait de comprendre la cause de la panne et avait par ailleurs lancé l'impression d'un troisième essai de cette imprimante-ci qui devrait aboutir à la fabrication de la maquette la plus grande de la Chaslerie que l'on puisse obtenir, d'une seule pièce, avec ce modèle d'imprimante.

Je précise "d'une seule pièce" car nous avons déjà envisagé de tronçonner la fabrication en plusieurs pièces complémentaires, comme dans un puzzle, de manière à disposer de maquettes à plus grande échelle.