Ferme et son fournil

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 11 Aout 2011
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Ferme et son fournil
0
@ Guy HEDOUIN :

Entre mes balles que vous comptez à des endroits généralement considérés comme déjà bien pourvus et vos appréciations sur le travail de Valentin, il me semble que vous concluez un peu vite en notre défaveur.

Valentin - pour ne parler ici que de lui - envoie sa mixure de chaux dans les fentes appropriées et ne manque pas, bien entendu, de manier ensuite une langue de chat avec une dextérité témoignant d'une longue pratique ; enfin, avec toute l'application souhaitable, il brosse la surface dont nous parlons de manière à satisfaire pleinement un observateur aussi exigeant que vous.

Bonne nuit... et faites de beaux rêves !

Guy HEDOUIN
rédigé le Vendredi 12 Aout 2011
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Ferme et son fournil
0
Bonjour,

Eh bien voilà, cela va mieux en le disant, ne pensez pas que je suis maniaque et exigeant, mais logique, car lorsque l'on restaure un tel ensemble, il faut quand même certains principes.

Vous savez bien que j'apprécie le bâti ancien et je trouve qu'il mérite du respect, car derrière toutes ces pierres, il y a des hommes courageux qui les ont mises en oeuvre.

Bonne journée !

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 17 Aout 2011
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Terrassement - Ferme et son fournil
0
Igor a enfin terminé hier le terrassement du muret de la ferme ; son travail est toutefois nickel :

17 août 2011, les travaux en cours à l'Ouest de la ferme.

Ce matin, il s'est fait livrer les sacs de ciment nécessaires pour la suite de sorte que, avec l'aide de Valentin, il a pu commencer, cet après-midi, à couler le béton :

17 août 2011, coulage du béton dans le fossé.

Il faudra cependant de longs mois de travaux avant que la façade Ouest de la ferme ne retrouve enfin un état satisfaisant :

17 août 2011, la façade Ouest de la ferme en chantier.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 19 Aout 2011
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Ferme et son fournil
0
Dès ce matin, Igor et Valentin ont commencé à remonter le muret à l'Ouest de la ferme. J'ai demandé à Igor de prévoir deux escaliers dans ce muret, afin de pouvoir accéder au jardin, légèrement surélevé à cet endroit ; l'un se situera à hauteur du pignon Sud de la ferme, l'autre au niveau de la future principale porte d'accès à ce bâtiment.

Sur les fondations qu'ils ont fini de couler hier, ils se sont attelés à cette tâche :

19 août 2011, Igor devant le premier petit escalier.

19 août 2011, Valentin et Igor ont commencé à remonter le petit muret à l'Ouest de la ferme.

Je trouve que le chantier démarre bien. Les questions que m'a posées Igor à propos de ce que j'envisage là étaient tout à fait pertinentes et le travail me semble satisfaisant et conforme à ma demande.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 22 Aout 2011
Journal du chantier - Terrassement - Ferme et son fournil
0
Les vacances de mes artisans sont terminées.

Dès ce matin, Philippe JARRY, le terrassier, est revenu implanter une fosse septique à côté du fournil, ceci afin de permettre l'habitabilité de ce dernier :

22 août 2011, on aperçoit, sur la remorque, la nouvelle fosse septique.

Tandis que son employé déplace à la pelleteuse les pierres qui encombraient l'Est du fournil, lui-même commence par décharger de son camion les drains nécessaires :

22 août 2011, drains et gravier pour la fosse septique de la ferme.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 22 Aout 2011
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Ferme et son fournil
0
Igor continue la restauration du premier muret à l'Ouest de la ferme :

22 août 2011, Igor et le muret Ouest de la ferme.

Valentin le fournit en "colle", en pierres et se charge du remplissage en petits cailloux de l'espace entre les deux parements :

22 août 2011, Valentin en train de rechercher des pierres pour Igor.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 24 Aout 2011
Journal du chantier - Terrassement - Ferme et son fournil
0
Les travaux de terrassement ne sont pas mes préférés, tant ils multiplient les ornières sur des terrains que j'essaye de garder bien entretenus. Qu'on en juge :

Philippe JARRY a dû prévoir de nouvelles sorties d'eaux usées à partir de la ferme...

22 août 2011, une précision de géomètres.

... prévoir l'implantation d'un nouveau bac à graisses le long de la ferme...

22 août 2011, le trou pour le nouveau bac à graisses.

... installer ce bac à graisses...

22 août 2011, le nouveau bac à graisses prêt à descendre dans le trou prévu à cet effet.

... le raccorder à la nouvelle fosse septique (sans oublier d'installer un regard)...

22 août 2011, la nouvelle fosse septique, à côté du fournil de la ferme.

... relier cette fosse au nouveau filtre à sable...

22 août 2011, le trou pour le nouveau filtre à sable.

... installer dans la fosse prévue à cet effet tous les composants nécessaires...

22 août 2011, le fond du filtre à sable.

... notamment du gravier, des couches de "géo-textile" et du sable...

23 août 2011, le sable dans le filtre à sable.

... puis de nouveau du gravier...

23 août 2011, seconde couche de gravier dans le filtre à sable.

... puis, de nouveau, du géo-textile et enfin, de la terre...

23 août 2011, la terre sur le filtre à sable.

... pour terminer avec l'"exutoire" de l'installation (ainsi qu'une prise d'air dissimulée dans la haie):

23 août 2011, l'exutoire de l'installation.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mardi 30 Aout 2011
Journal du chantier - Charpente-couverture - Ferme et son fournil
0
Les compagnons de Roland BOUSSIN sont de retour sur le chantier. Les voici en train de livrer à bonne hauteur les palettes de "tuiles périgourdines" neuves :

30 août 2011, le travail reprend avec les couvreurs.

Ils doivent cependant panacher les tuiles de 5 couleurs différentes, ce qui prend du temps :

30 août 2011, le début du panachage des tuiles.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mardi 30 Aout 2011
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Ferme et son fournil
0
Et, pendant ce temps, Igor et Valentin poursuivent leur petit bonhomme de chemin :

30 août 2011, éclairage du matin sur le muret à l'Ouest de la ferme.

Ici, le travail est ralenti par le fait qu'Igor monte une maçonnerie à double parement, ce qui est luxueux mais a l'avantage de me montrer de quoi il sera capable pour la suite des travaux que je compte lui confier :

30 août 2011, vue sur le parement du muret destiné à être enterré.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 31 Aout 2011
Journal du chantier - Administration - Maçonnerie-carrelage - Ferme et son fournil
0
Je suis en train de me procurer des devis pour la restauration du mur Ouest de la douve Nord. A cette occasion, je me rends compte du fait que ce mur est beaucoup plus important que son pendant au Sud de la chapelle (c'est-à-dire le mur Ouest de la douve Sud).

A la douve Sud, la maçonnerie avait en effet 12 mètres de long sur 2 de haut, ce qui représentait un cubage de 20 m3. A la douve Nord, les travaux projetés pour très bientôt auront 15 mètres de long et 5 de haut, de sorte que le cubage en sera de 60 m3. Les bases sur lesquelles j'avais imaginé le coût de ces travaux étaient donc exagérément optimistes, le rapport étant de 1 à 3, ce qui, évidemment, change tout, et dans le mauvais sens.

Il va falloir que je signale sans tarder cet état de fait aux services des affaires culturelles, ceci à toutes fins utiles...

P.S. : En regardant les photos des travaux sur le manoir, je m'aperçois que la restauration des 120 m3 du muret de terrasse a duré de septembre 2006 à août 2009, certes avec des interruptions fréquentes. La restauration des 20 m3 du mur Ouest de la douve Sud s'est étalée de novembre 2007 à mars 2008. Et celle du mur entre la chapelle et le manoir, de janvier à octobre 2008 (pour l'essentiel).

Il paraît donc fortement probable que, même en commençant fin septembre 2011 les travaux du mur Ouest de la douve Nord, nous débordions largement sur 2012. Il va donc falloir programmer ces travaux sur deux exercices.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 31 Aout 2011
Journal du chantier - Administration - Ferronnerie - Charretterie - Ferme et son fournil - Murs divers
0
J'ai réussi hier à joindre au téléphone Roland FORNARI, le forgeron en charge des restaurations des ferronneries de la Chaslerie. Il devrait me livrer enfin la grille du puits de la ferme et le lustre de la charretterie. En revanche, il ne pipe mot à propos de la grille prévue dans le mur de la chapelle au manoir ; pourtant, il m'avait promis de me livrer cette pièce importante en temps utile pour les Journées du Patrimoine de... 2010, puis, n'ayant pas tenu cette échéance, pour celles de 2011. Manifestement, cet ouvrage n'est toujours pas achevé. Toutefois, ce retard répété ne me contrarie guère - je l'avoue - en l'état de la conjoncture boursière qui me soucie, et je ne suis évidemment pas le seul dans ce cas.

Roland me signale qu'il tarde à se faire payer par l'Etat pour des travaux qu'il a réalisés à Carrouges. Cela le préoccupe. Je ne suis pas étonné que le T.P.G. régional freine les sorties de fonds de ses caisses. Il me semble qu'il ne faudrait cependant pas que cette louable retenue dans l'emploi des deniers publics soit poussée jusqu'à compromettre la viabilité d'artisans bas-normands qui concourent avec talent à la sauvegarde de notre patrimoine architectural.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 2 Septembre 2011
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Cave - Ferme et son fournil - Murs divers - Météo - Désultoirement vôtre !
0
Je ne sais pas encore comment nous terminerons le muret à l'Ouest de la ferme, quelle en sera (seront) la (les) hauteur(s), s'il sera rectiligne ou bien si, au-delà des deux escaliers d'ores et déjà en place, je ne souhaiterai pas que le muret soit plus élevé. Peut-être aussi déciderai-je de rebâtir les constructions, partiellement en pierres, partiellement en colombages, qui se situaient dans le prolongement de la partie de terrain engravillonnée, entre la ferme et son fournil ; le fait est qu'un édifice à cet endroit permettrait d'abriter le matériel actuellement entreposé dans la ferme et qu'il va falloir dégager de là avant de pouvoir poursuivre les travaux sur ce bâtiment, notamment dans sa partie centrale et sa partie Nord.

Pour le moment, Igor et Valentin achèvent la maçonnerie de l'essentiel du muret entre les deux escaliers :

2 septembre 2011, le muret entre les deux escaliers.

2 septembre 2011, Igor et Valentin en train d'achever la partie centrale du muret à l'Ouest de la ferme.

Afin de me laisser le temps de réfléchir à ce que je désire pour terminer ce muret, je vais demander à Igor et Valentin de consacrer la semaine prochaine à la pose du torchis aux endroits où il doit être restauré : l'appentis, l'annexe et deux cloisons intérieures de la cave, plus une cloison intérieure du fournil de la ferme.

J'espère qu'ainsi les colombages de la Chaslerie seront finis pour la fin de la semaine prochaine, étant entendu qu'Igor et Valentin seront en vacances dans leur pays au cours des dix jours suivants. Pendant leurs congés, j'essayerai de régler les questions de devis relatifs au muret Ouest de la douve Nord, afin de pouvoir en lancer les travaux aussi tôt que possible après les Journées du patrimoine. J'ai en effet un double souci : ne pas lancer de nouveaux travaux de terrassement avant ce rendez-vous, afin que la Chaslerie soit le plus en beauté possible ; mais ne pas, pour autant, être gêné par le retour du mauvais temps, au fur et à mesure que nous entrerons dans l'automne.

0
L'équipe de Roland BOUSSIN l'attendait de pied ferme hier matin sur le chantier car il devait venir fixer les tuiles faîtières sur le fournil de la ferme. Ses compagnons avaient donc commencé à poser les tuiles dûment panachées en débutant curieusement par les rives et les lignes faîtières :

2 septembre 2011, une équipe qui attend le boss.

Malgré la chaleur caniculaire, Roland s'est acquitté de cette tâche avec son soin habituel :

2 septembre 2011, la pose du faîtage du fournil de la ferme.

2 septembre 2011, un compagnon travaille sur le pourtour de la cheminée.

A l'occasion de sa venue sur ce chantier, Roland m'a expliqué que, pour la couverture du four du fournil, il préférait modifier ce qui était prévu par son charpentier ; les rives ne déborderont donc guère du cylindre de la maçonnerie. Nous sommes convenus qu'Igor et Valentin s'occuperaient du rampannage correspondant la semaine prochaine, prioritairement avant leurs travaux de torchis.

0
Denis DUVEAU est passé hier prendre les mesures des ouvertures pour lesquelles je lui demande de fabriquer les menuiseries :
- dans le fournil de la ferme, la porte, les deux fenêtres et les quatre petites ouvertures ;
- dans la ferme, deux portes, quatre fenêtres et trois petites ouvertures ;
- dans la cave, deux petites ouvertures ;
- dans la charretterie, une fenêtre ;
- au rez-de-chaussée du colombier du manoir, une petite ouverture.

A cette occasion, Denis DUVEAU m'a communiqué le devis d'un pigeonnier pour la ferme, imité de celui du château de La Motte-Fouquet. En l'état de la conjoncture boursière, je choisis de ne pas donner suite prochainement.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 3 Septembre 2011
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Terrassement - Cave - Ferme et son fournil
0
Puisque le programme est chargé avant leur départ en congés, Igor et Valentin sont revenus ce matin poser des litos entre les colombes afin de pouvoir y enrouler les torches nécessaires :

3 septembre 2011, la pose des litos, préalable à la pose de torchis.

Hier, Bernard a dégagé la "bonne terre" à côté du muret de la ferme, afin de leur permettre de puiser là l'argile qu'ils auront à mélanger à de la paille pour préparer ces torches :

2 septembre 2011, Bernard dégage la bonne terre...

2 septembre 2011, ... pour découvrir l'argile qui sera utilisée pour confectionner le torchis.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 7 Septembre 2011
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Charpente-couverture - Ferme et son fournil
0
L'équipe de Roland BOUSSIN poursuit son travail sur le fournil de la ferme :

7 septembre 2011, le côté Sud du fournil de la ferme.

Roland a souhaité modifier la découpe de la couverture du four et je pense qu'il a eu raison, l'aspect en est ainsi rendu moins agressif, plus enveloppant :

7 septembre 2011, le fournil de la ferme vu du Nord-Ouest ; en aperçoit Igor en train de rampanner le cylindre du four.

Régis me dit que la couverture de ce bâtiment pourrait être achevée ce vendredi.

7 septembre 2011, Régis en train de placer les premières tuiles sur le four du fournil de la ferme.