Entretien du site

Savez-vous qu'il existe une note de 10 pages rédigée par L. Blanchetière en 1852 sur La Chaslerie. Il y a un dessin du manoir depuis la porte cochère ainsi qu'un plan "aérien" de l'ensemble. On y trouve également des propos sur l'architecture et la famille Ledin (apparentée aux Cormier et Coupel).

Je peux vous l'adresser!

P.S. : serait-il possible de modifier cet espace d'échanges en y ajoutant la possibilité d'adresser des pièces jointes, du type photo en format JPG ?

@ Sébastien Weil :

Je ne pense pas que j'aie eu l'ouvrage que vous citez entre les mains, car je me souviendrais d'une vue du logis prise de la porte cochère et antérieure à l'incendie de 1884. Je serais très curieux de voir ce dessin, ne serait-ce que pour vérifier si, comme je le subodore, les fenêtres du 1er étage du logis étaient surmontées de lucarnes ; en outre, je serais très intéressé de voir la couverture originale du logis, avant qu'elle ne soit rebâtie 60 cm plus bas...

Je vous serais donc très reconnaissant de me transmettre le document évoqué (dessin et texte), par mail à penadomf@msn.com (pena comme La Haute Pénas, nom patois de La Haute Chapelle, et domf comme Domfront).

A ce propos, il faudrait certainement adjoindre une bibliographie à ce site. Je vais m'y employer, quitte à la compléter dès que de nouvelles infos me parviendront.

Quant à la suggestion que vous faites à la fin de votre message, j'en souligne l'intérêt à Thomas. A lui de jouer ! Dans l'immédiat, vous pouvez également m'adresser toute photo à l'adresse mail indiquée.

Incidemment, j'ai connu M. Jacques COUPPEL du LUDE, un homme d'affaires parisien apparenté aux COUPPEL et DURAND de SAINT-FRONT (donc à Marin Marie), qui s'intéressait à cette propriété parce que des "oncles" à lui (comme il disait) y avaient été élevés au début du 17ème siècle. Ceux-ci s'étaient alliés aux LEDIN de manière à conserver la charge de vicomte de Domfront. Par exemple, Brice COUPPEL, écuyer, Sieur de LESPINAY, vicomte de Domfront de 1615 à 1623 avait épousé en premières noces Marquise LEDIN, décédée prématurément, puis Nicole de MARGUERIT qui, devenue veuve en 1623, avait épousé en secondes noces en 1628 François LEDIN, écuyer, seigneur de la Chaslerie ; ce François LEDIN, dont Marquise LEDIN était la soeur, était lui-même le fils de René LEDIN qui fit construire - plus vraisemblablement reconstruire - en 1598 le logis du manoir. Par ce jeu d'alliances, François LEDIN fut vicomte de Domfront de 1628 à 1639, date à laquelle il démissionna de ces fonctions en faveur de son beau-fils, Siméon COUPPEL, etc.
Lorsque je rédige des messages pour ce site, je dois faire des choix entre les photos, de manière à ne pas surcharger la machine, ainsi que me le recommande mon jeune "webmaster".

Ce matin à l'aube, avant la reprise du chantier, je ne sais pas faire le tri et j'en suis désolé pour Thomas. La lumière est belle et les 7 photos que j'ai prises me plaisent toutes. Donc tant pis pour l'ordinateur et tant pis pour Tom, je les mets toutes en ligne ! Pour simplifier ma tâche, je me contente même de les présenter dans l'ordre où je les ai prises.

D'abord, le fournil de la ferme vu par le Nord-Est...

31 mai 2011, le fournil de la ferme vu par le Nord-Est.

... puis par le Sud-Est :

31 mai 2011, le fournil de la ferme vu par le Sud-Est.

Au seuil du bâtiment, une vue vers le ciel et les pannes en cours de pose :

31 mai 2011,

De l'angle Sud-Est de la pièce à vivre du fournil, de manière à constater, pour répondre à Guy HEDOUIN, que la panne faîtière n'est pas encore fixée au pignon de la cheminée mais que deux mortaises y sont en attente...

31 mai 2011,

Je rêve que, prenant ma douche dans le futur cabinet de toilettes de ce bâtiment, je lève les yeux au ciel...

31 mai 2011,

Repassant devant la ferme, j'observe la vue qui s'offrira à moi lorsque j'irai prendre - bientôt, peut-être ? - mon petit-déjeuner chez le jeune W.F. :

31 mai 2011,

Enfin, pour clore cette rêverie, un aperçu des caresses du soleil levant dans le futur petit salon de la ferme :

31 mai 2011,

Là, Wally pourrait réciter à sa belle :

"Mon enfant, ma sœur,
Songe à la douceur
D'aller là-bas vivre ensemble !
Aimer à loisir,
Aimer et mourir
Au pays qui te ressemble !
Les soleils mouillés
De ces ciels brouillés
Pour mon esprit ont les charmes
Si mystérieux
De tes traîtres yeux,
Brillant à travers leurs larmes.

Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Des meubles luisants,
Polis par les ans,
Décoreraient notre chambre ;
Les plus rares fleurs
Mêlant leurs odeurs
Aux vagues senteurs de l'ambre,
Les riches plafonds,
Les miroirs profonds,
La splendeur orientale,
Tout y parlerait
A l'âme en secret
Sa douce langue natale.

Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Vois sur ces canaux
Dormir ces vaisseaux
Dont l'humeur est vagabonde;
C'est pour assouvir
Ton moindre désir
Qu'ils viennent du bout du monde.
Les soleils couchants
Revêtent les champs,
Les canaux, la ville entière,
D'hyacinthe et d'or;
Le monde s'endort
Dans une chaude lumière.

Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté."

Dominique LEMAIRE
rédigé le Samedi 30 Juillet 2011
Vie du site - Entretien du site
0
S'agissant de ton site internet, je me permets de te faire part des réflexions suivantes.

C'est l'oeuvre de quelqu'un qui est doué pour cette forme de communication et production d'écrits, d'images, de sons. On sent le dynamisme, l'intérêt porté aux sujets traités, et tu intéresses manifestement de nombreuses personnes (y compris à Paris), en particulier parce que ce site:
- permet de dialoguer, et donne lieu à des échanges auxquels plusieurs prennent plaisir;
- aborde de manière souvent originale beaucoup de thèmes autres que celui du manoir: vie locale, nature et environnement, photos, arts, architecture, économie, sciences (astronomie, géologie...),etc.;
- élargit encore les perspectives par les liens qu'il propose...

Peut-être serait-il bon de ne pas cantonner toute cette richesse à une ou deux rubriques du site Chaslerie proprement dit, mais d'en faire une création à part entière, sachant que le contenu lui-même est d'ores et déjà très varié. Le manoir apparaît actuellement comme le thème central, mais en réalité tu traites de bien d'autres questions, et si l'entrée était plus large que le portail de la Chaslerie, peut-être les gens y entreraient-ils plus facilement en plus grand nombre, quitte à explorer aussi le site existant.

Bref, les sujets non "manoriaux" pourraient être rendus plus visibles par la création, sous un titre plus large, d'un autre site (en lien avec celui qui existe et qui subsisterait).
Tous les éléments sont là d'ores et déjà, d'un excellent niveau, pour ce qui pourrait être une sorte de journal ou d'hebdo, qui conserverait l'intelligence, la variété et autant que possible la liberté de ton caractérisant le site actuel, sous réserve de donner parfois un tour plus doux et/ou moins personnalisé à tel ou tel sujet.

Amitiés

Dominique
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Dimanche 11 Septembre 2011
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Abords, Avenue, terrasse - Murs divers - Entretien du site - Vie du site
0
Savez-vous à quoi correspond cette petite tâche rouge à peine perceptible dans l'herbe, au milieu des photos suivantes ?

10 septembre 2011, un tâche rouge mystérieuse...

10 septembre 2011, la même, vue de l'autre côté.

Eh bien, je ne vous le dirai pas. Du moins, pas tout de suite. Cherchez donc un peu !

P.S. : Je n'arrive pas à télécharger les deux photos en question. Bizarre...

P.S. 2 (du 12 septembre 2011) : Je m'aperçois que je m'étais trompé dans les dates de ces deux photos. Après que j'ai corrigé cette erreur, il n'y a plus eu de problème. N'en déplaise à Guy HEDOUIN...

N'étant pas sûr de pouvoir tenir demain les rubriques habituelles de notre site favori, je vous présente l'état des lieux ce soir à 22 heures :

28 juin 2012, le chantier du mur Ouest de la douve Nord en fin de journée.

Au mur Ouest de la douve Nord, Igor et Jonathan ont quasiment fini de monter le dos d'âne et jointoyé l'essentiel de sa face Est. Au cours des prochains jours, ils jointoieront ce mur du haut en bas en commençant par la paroi Est.

28 juin 2012, vue vers le Sud.

Du côté de l'Avenue, Bernard a tondu l'herbe, c'est nickel ! J'espère pouvoir lancer le chantier de restauration (non subventionné) de cette voie triomphale en puissance dans les tout prochains jours.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 2 Juillet 2012
Journal du chantier - Administration - Maçonnerie-carrelage - Murs divers - Entretien du site - Vie du site
0
J'ai passé le journée à préparer un document comportant 106 photos datées qui, je l'espère, permettra à la D.R.A.C. de comprendre la qualité de la maçonnerie du mur Ouest de la douve Nord, donc les raisons pour lesquelles Igor et Valentin puis Igor et Jonathan auront travaillé plus de six mois sur cette restauration. Demain, je préparerai un rapport complémentaire destiné à justifier les "aléas de chantier" rencontrés en les illustrant de la même façon.

Il est heureux que ce travail n'ait pas que des retombées administratives puisqu'il devrait me permettre de compléter la photothèque de notre site préféré d'un nouveau diaporama sur cette tranche de travaux ; mais il faudra d'abord que mon jeune webmaster me confie les rênes des diaporamas, ce qui est en cours.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 4 Juillet 2012
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Logis - Ferme et son fournil - Entretien du site - Vie du site
0
Je me doutais que la dentisterie chez les Inuits était un peu particulière mais de là  à  imaginer qu'ils se lavent les dents avec des brosses métalliques (comme celle, usée, que l'on aperçoit en haut du mur, posée sur la collerette), il y a quand même un monde !

4 juillet 2012, le brossage, toujours le brossage des joints.

La photo précédente montre en outre l'importance des terrassements qui restent à  réaliser côté Est. Quant aux échafaudages, ils sont prêts à partir vers le salon où ils aideront au rampannage des solives :

4 juillet 2012, les échafaudages au départ.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 6 Juillet 2012
Journal du chantier - Administration - Maçonnerie-carrelage - Murs divers - Entretien du site - Vie du site
0
Excellente nouvelle ce matin : un courrier de la D.R.A.C. me confirmant "la participation du Ministère de la culture et de la communication à la restauration urgente du mur ouest de la douve nord du manoir de la Chaslerie (tranche unique)". Y était joint le fameux formulaire jaune paille que j'attendais depuis longtemps et que je vais m'empresser de remplir.

Dans la foulée, j'ai téléphoné à M. TIERCELIN qui accepte de me recevoir dès lundi prochain dans son bureau (je devais aller à Caen ce jour-là pour retrouver mon jeune webmaster et je pourrai ainsi faire d'une pierre deux coups). Je lui remettrai les pièces qu'il attend. Je suis heureux que nous sortions d'une procédure purement écrite et que, peut-être, on me crédite enfin d'un peu de crédibilité dans des services administratifs où, je le sais bien, on croule sous le boulot.

Bonjour,

Celui-ci n'est pas mal non plus.

Il n' y pas de quoi lever les bras au ciel, cela a existé et ce n'est pas plus laid que les cochonneries que l'on fait maintenant.

A part cela, le relooking du site prend forme.

A la Bézirie, c'est le déluge, de plus en plus difficile de faire l'entretien extérieur.

Bonne journée !

N.D.L.R. : A la Chaslerie aussi, il pleut comme vache qui pisse. Impossible de travailler dehors à la maçonnerie ou d'entretenir les charmilles. Vous me trouvez donc attelé à ma bécane.

Bonsoir,

J'espère que ce n'est un crash du DD, sinon on est mal ; ou seulement un problème de syntaxe dans le code PHP.

De la flotte, encore de la flotte, toujours de la flotte, mais où sont passées les éponges

Serez vous à la sortie des VMF Manche du 28 août prochain ? Les éoliennes sont elles toujours d'actualité à La Haute Chapelle ? Recevez-vous les courriers de Mme Gallois ?

Ouf, c'est tout pour les questions ; dans le coup on ne sait plus rien du chantier.

Bonne soirée arrosée !

N.D.L.R. : Je ne sais pas encore si je suivrai le 28 août, je crois que Carole tient à m'emmener dans le Beaujolais pour une réunion de famille. A ma connaissance, il n'y a pas (encore ?) de projet d'éoliennes à La Haute Chapelle où j'espère qu'on sera sauvés par le passage fréquent d'avions militaires au-dessus de la Chaslerie considérée comme un amer. Oui, je reçois les courriers de la déléguée V.M.F. de la Manche mais j'avais été alerté par une amie encore plus rapide. Quant au chantier, il ne s'y passe rien de spectaculaire, seulement la poursuite du rampannage des solives du salon, au rythme d'une poutre par jour.

Guy HEDOUIN
rédigé le Vendredi 1er Mars 2013
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Logis - Vie du site - Entretien du site
0
Ben voila tout arrive à la Chaslerie, suffisait de patienter mon seigneur. Et de plus, il fonctionne, bravo l'artiste.

Je vais demander à mon maçon, lui qui a travaillé 15 ans pour les MH, chez Dagan, s'il ne connaît pas une entreprise. Vous avez combien de marches à recoller ?

Bonne soirée !

N.D.L.R. : une vingtaine, plus quelques linteaux et appuis (voir le message n°927 du 12 mai 2012)...

Bonjour Pierre-Paul,

Je vous ai trouvé un lot de dalles, faites votre choix...

C’est quoi ce rond de sorcière ??

Bonne journée !

N.D.L.R. : Pour les dalles, vous prenez bien sûr en charge le transport ?

Bravo pour la photo aérienne de notre manoir préféré (dont, toutefois, je trouve quelque peu renversante la perspective du logis). Où avez-vous trouvé cette photo, vous, l'écumeur de la toile ? Ce que vous appelez un "rond de sorcière" (en haut de la photo) est en réalité l'un des deux cadrans celtiques plantés par Thierry BOURRE.

Cette photo aérienne date, d'après moi, du début de la restauration du mur Ouest de la douve Nord. Le terrassement venait juste d'être effectué, y compris la rampe d'accès au chantier, mais la fondation n'avait pas encore été coulée. Il va falloir se reporter à notre site favori pour préciser cette date.

P.S. : M'étant reporté à mon stock de photos, je situe cette date un début d'après-midi entre le 25 et le 30 septembre 2011 (et, plus précisément, puisque ma Kangoo n'apparaît pas, entre le 26 et le 29). En sauriez-vous davantage à ce sujet, Guy ?

Pose des ardoises sur les lucarnes...

24 avril 2014.

... sans oublier les protections de plomb :

24 avril 2014.

P.S. : Et ça recommence... Pourtant je me suis bien gardé de retoucher à "Photoshop". On attendra mardi pour réparer cela avec Tom. D'ici là, je m'abstiendrai de mettre en ligne des photos au format "portrait".

P.S. 2 : Malgré ces petits soucis, voici où nous en sommes rendus en fin de journée :

24 avril 2014.

Comme Louis DEIN vient de me prévenir que les chatières sont prêtes, il semble probable que le chantier sera terminé d'ici la fin de la semaine prochaine. A l'enlèvement des échafaudages et au nettoiement du chantier près, sans doute. Sans oublier les coulures de tanin à faire disparaître. Et j'ai demandé à Roland BOUSSIN de remplacer les ardoises tombées, sur le logis et la tour Louis XIII, ainsi que de démousser le dôme d'entrée et la tour Louis XIII, comme on le fait périodiquement.

Pour mémoire, le gobetis a été déposé au fond du futur rangement du volet intérieur de la fenêtre Sud du futur bureau du bâtiment Nord (ouf, je l'ai dit !) :

7 mai 2014.

P.S. : Voilà que ça recommence, les photos de type portrait tournent de 90° avant leur mise en ligne, dès lors que j'utilise l'ordi n°2. En effet, l'ordi n°1 est de nouveau en drapeau ; je crois que l'anti-virus fait des siennes, il va falloir que j'aille embêter le père de Tom pour remédier à cette panne.

Dominique CHADAL
rédigé le Samedi 21 Juin 2014
Vie du site - Entretien du site - Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales
1
Dis-moi, on arrive bientôt au bout de l'alphabet et je ne vais pas tarder à mettre mes neurones en vacances. Il va falloir que tu trouves quelqu'un d'autre pour me remplacer !

N.D.L.R. : Rien du tout ! Je compte au contraire sur toi pour explorer la généalogie des FOURCADE puisque, si j'ai bien compris, les archives pyrénéennes sont désormais en ligne...

Si, par hasard, tu manques d'inspiration, tu pourras toujours te reporter à l'onglet Généalogie et sagas familiales qui, à ce jour, témoigne de nombreuses pistes de recherche encore ouvertes.

Ainsi, à titre d'exemple (liste non limitative), quels sont nos liens de parenté avec :
- Henri IV, roi de France et de Navarre ;
- Jeanne FOURCADE, la nourrice préférée de ce dernier ;
- Jacques Marie FOURCADE (1779-1862), président à la cour royale de Pau ;
- Jean-Pierre FOURCADE, dit balais-brosse, ancien ministre ?

De même, il m'intéresserait que tu approfondisses, cartes d'état-major à l'appui s'il le faut, tes propres découvertes sur le point de départ géographique précis à partir duquel les FOURCADE ont déployé leurs ailes (de géants, bien entendu)...
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 25 Juin 2014
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administration - Maçonnerie-carrelage - Logis - Vie du site - Entretien du site
0
M. LEBON, de l'entreprise BODIN, est passé hier matin pour approvisionner le chantier. Voici la photo qui le représente.

24 juin 2014.

Certes, M. LEBON est svelte et élégant mais, quand je vois cette photo, je me dis que j'ai un sérieux problème avec mon appareil-photos ; à l'évidence, les couleurs et les proportions sont désormais déformées (ce dont on s'était rendu compte depuis quelques messages). Je ne vais plus pouvoir couper longtemps à la lecture du mode d'emploi...