Désultoirement vôtre !

0
J'ai enfin expédié ce matin au conseil départemental de l'Orne la demande d'"allocation personnalisée d'autonomie" de ma mère. Je serais étonné qu'elle remplisse les conditions d'éligibilité mais on ne pourra pas dire que j'ai planté le dossier.

Il me reste à finaliser sa déclaration de revenus de 2018. Je n'ai toujours pas en mains tous les documents qui me seraient utiles, notamment à propos de dons aux œuvres qu'elle a tendance à multiplier. A ce propos, les pouvoirs publics ne pourraient-ils s'aviser de foutre la paix aux contribuables "lambda" âgés, disons, de plus de 90 ans ? A quoi l'acharnement de sangsue des gabelous rime-t-il, si l'on veut bien y réfléchir un instant ?
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le samedi 11 mai 2019
Désultoirement vôtre ! - O'Gustin
0
En fin d'après-midi, j'ai déposé O'Gustin du côté de Briouze, chez Sébastien DUVAL où il passera quelques jours en compagnie de sa chère Loukoum :

11 mai 2019.

11 mai 2019.

Il en est tout excité :

11 mai 2019.

Un grand merci à Sébastien, à son épouse et à ses deux fils pour cette aide qu'ils m'apportent de si bon cœur !
LES BEAUX CHÂTEAUX ET AUTRES TRESORS DU PATRIMOINE EUROPEEN (via "Facebook")
rédigé le dimanche 12 mai 2019
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
Le château d’Aubigny (Calvados)

Il est situé à deux kilomètres au nord du centre de Falaise. Le château a été construit durant la première moitié du XVIIème siècle par la famille de Morell d’Aubigny. Il est de style Henri IV-Louis XIII. Le château a toujours appartenu à la même famille. Dans l’église du village, on peut voir six orants des XVII et XVIIIème siècle qui représentent six membres de la famille, du chevalier Raven de Morell mort en 1625, au maréchal de camps Jules Marc Antoine de Morell décédé en 1786. Les statues viennent d’être restaurées. Une partie du château a été classée en 1948. Il ne se visite qu’à titre exceptionnel.

N.D.L.R. : Contemporain de la Chaslerie. Très impressionnants orants.

Hélas la campagne, dans le secteur, a été notoirement dévastée par la prolifération d'aérogénérateurs électriques industriels.

(Je m'interroge sur la couleur, ou plutôt l'absence de couleur, des menuiseries extérieures.)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le dimanche 12 mai 2019
Désultoirement vôtre ! - O'Gustin
0
Au début de l’insomnie, étonnement de ne plus entendre les ronflements habituels puis de ne pas voir Guguss au pied de l'escalier:

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le dimanche 12 mai 2019
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
Bouclé ce matin la déclaration de revenus de ma mère pour 2018. Constaté qu'il n'y a plus d'eau aux robinets de notre manoir favori. Demandé à Francis de téléphoner demain au plombier. Passé chez l'ancien employé pour récupérer un outil de taille, neuf et coûteux, qu'il avait embarqué et ne me rendait pas ; rapatrié l'outil complètement rouillé et avec des chiures de volatiles divers mais conséquents sur le manche télescopique.

Pour le reste, éprouvé une fois encore un certain besoin de changement d'air. Le programme des prochains jours devrait, semble-t-il, s'y prêter.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le vendredi 17 mai 2019
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
4 heures du matin. La route a été longue. Me voici de retour.

La priorité sera de faire rétablir la distribution d'eau. J'espère que ce sera possible rapidement.
Une heure, de 8 à 9 ce matin, au téléphone avec "Véolia". Ils ont reconnu que toutes mes factures ont bien été payées et m'ont demandé de vérifier si les robinets à côté des deux compteurs étaient bien ouverts.

200 m à pied, vérifications. Réponse affirmative. Ils m'ont donc promis le passage rapide de leur technicien.

Entretemps, j'ai appelé mon plombier qui m'a appris que, lorsqu'il les avait joints mercredi dernier, après une attente qui, elle aussi, avait duré une heure, ils avaient prétendu avoir dû résilier mon abonnement mais avaient refusé de lui préciser pourquoi, cette information étant réservée au propriétaire qui devait donc les rappeler. Donc ils ont alors raconté n'importe quoi.

Après mes vérifications aux compteurs, j'ai essayé, à tout hasard, de faire couler l'eau aux robinets.
Bizarrement, elle coulait de nouveau. Normalement, sauf à une chasse d'eau.

Là dessus, le technicien de "Véolia" m'a appelé pour me dire que, de son côté, tout était clair et que, par conséquent, j'avais dû subir les inconvénients d'un réducteur de pression (situé à côté d'un compteur) H.S. et qu'il me faudrait donc le changer rapidement.

Nouveau coup de fil au plombier. Il me fait valoir que la panne ayant été générale à la Chaslerie, on ne peut l'attribuer à un réducteur de pression connecté à la seule ferme.

Je rappelle le technicien de "Véolia". Pour se dédouaner, celui-ci m'indique qu'il y a eu une coupure générale d'eau hier à La Haute Chapelle. Quand je lui apprends que ma panne a été détectée il y a une semaine, il rétropédale et déclare sans s'émouvoir qu'il y a également eu un souci technique chez "Véolia" la semaine dernière.

Bref, "Véolia" ment comme un arracheur de dents et est prêt à raconter n'importe quoi pour tâcher de dissimuler ses propres erreurs.

Cette fois-ci, c'est raté mais on se souviendra que ce sont des charlots.