Désultoirement vôtre !

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le jeudi 10 janvier 2019
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
Dans la série "Les femmes au volant" :

6 janvier 2019.

Cette "Duster" n'est donc pas prête à réapparaître dans l'Orne. Ni sa conductrice, trop accaparée qu'elle est à Paris par sa mère et ses petits-enfants.

Au grand dam du pauvre mari désemparé qui, entre autres choses, en est réduit à amonceler son linge sale dans un angle du dressing :

10 janvier 2019.

Si c'est pas de l'abandon de poste caractérisé...

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le jeudi 10 janvier 2019
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie
0
Au courrier ce matin :

En page 2, il est question du "projet Morin" qui consiste, pour la région Normandie, à investir 20 M€ de manière à développer le "tourisme médiéval" à Domfront.

J'avoue ne pas comprendre la méthode de travail retenue par les autorités locales pour faire le tri entre les divers projets issus de la base ou je ne sais d'où. Je me déclare étonné que l'"Association pour la restauration, la défense et l'animation du manoir de la Chaslerie" ait été tenue à l'écart des réunions organisées sous l'égide d'un conseil extérieur dont je n'ai pas perçu, à travers ce que j'ai pu lire dans la presse locale, le sérieux de l'approche. Il me semble que, partis à ce train, on se dirige vers des déconvenues.

Si j'en crois le compte rendu ci-dessus de l'association en charge de la restauration du château de Domfront, ainsi que certaines confidences que je reçois de la part de divers acteurs de la vie locale, je ne suis pas le seul à traverser une phase de perplexité à propos de ce projet. Il me semble toutefois qu'il pourrait encore atteindre sa cible. Notamment si n'est pas oublié l'hinterland du Domfrontais, c'est-à-dire tous ces manoirs ou autres monuments, religieux ou non, qui constituent l'un des plus beaux atouts touristiques de ce terroir. Ainsi, pourquoi ne pas mettre en place un jeu d'illuminations qui, à l'instar de ce qui réussit si bien par ici au moment de Noël, accroîtrait facilement l'attractivité de sites qui pourraient servir de locomotives ou d'étendards pour les professionnels du tourisme ?

Puisque l'on est censé penser ici au développement du tourisme, autant, me semble-t-il, ne pas continuer à privilégier une approche bancale du dossier, donc ne pas oublier des opérations dont le fonctionnement ne coûterait rien à la collectivité.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le vendredi 11 janvier 2019
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
Il faut croire que je traverse une bonne passe, j'ai rencontré ce matin à Pontorson l'un de mes deux locataires qui me posent de gros problèmes. Il semble qu'on ait trouvé un terrain d'entente. Du moins en termes de méthodologie, ce qui devrait m'éviter de l'assigner s'il fait preuve d'un peu de bonne volonté. Comme quoi le pire n'est jamais sûr.

Quant à l'autre locataire à problèmes, sa situation est la suivante :
- il ne paye plus son loyer depuis une quinzaine de mois ;
- son bail a été résilié par la justice mais il occupe encore le logement ; le jugement étant devenu définitif, j'aurai le droit de le faire expulser à compter du 1er avril prochain ;
- j'ai fait demander par un huissier à la juge de retenir son loyer sur son salaire ; il semble qu'elle se soit endormie sur le dossier alors que ce locataire est en C.D.I., le loyer ne représentant que 20 % de son salaire;
J'aimerais savoir si je suis en droit d'obtenir d'EdF que son logement ne soit plus alimenté en électricité. Je précise que l'abonnement à l'électricité de son lot est à son nom. Si l'un des visiteurs du site a un avis, je suis preneur.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le vendredi 11 janvier 2019
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Anecdotes
0
Nombreuse assistance ce soir pour écouter les vœux de Bernard SOUL, maire de Domfront-en-Poiraie :

11 janvier 2019.

Habitué à hiberner dans ma glacière favorite, j'étais beaucoup trop chaudement vêtu pour ce lieu. Je me suis donc éclipsé assez vite, malgré le plaisir éprouvé à retrouver quelques têtes connues.