Désultoirement vôtre !

Olivier LEPICK
rédigé le lundi 3 décembre 2018
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux
0
Et si on sifflait la fin de la récréation ?

Je crois que cela fait bien longtemps, la soirée d’anniversaire de mon tonton Jean-Jacques je pense, que je n’avais pas entendu une telle symphonie de propos incohérents, démagogiques, ineptes et stupides.

Entre les revendications foutraques qui dénoncent une pression fiscale qui se trouverait décuplée si on appliquait leurs propositions, le festival de démagogie des partis politiques qui tentent de récupérer le mouvement alors même que cette pression fiscale est le fruit de quarante ans d’alternance PS/RPR/PS/UMP/LREM, sans parler du stand-up hilarant du guignol Ruffin et des concours Lépine de démagogie de nombreux élus LR, que notre pays reste le paradis de la dépense publique, des transferts sociaux, des services publics gratuits, et des aides sociales, le spectacle des casseurs samedi à Paris me donne la nausée. Cette photographie des dégats provoqués par les gilets jaunes à l’Arc de Triomphe me donne envie de pleurer.

Il est grand temps de siffler la fin de la récréation en, dans un premier temps, réprimer très sévèrement les débordements et, dans un deuxième temps, s’attaquer sérieusement au drame français qui s’incarne dans un taux de dépense publique stratosphérique, des services publics en ruine (justice, santé, prisons, universités), des inégalités qui se creusent en raison, principalement, non pas du manque de dépenses publiques, mais de l’inefficacité lamentable de ces mêmes dépenses publiques.

N.D.L.R. : Tu l'as dit, Monsieur le maire, on est d'accord sur le diagnostic. Pour ce qui concerne le traitement, c'est très simple : yaka, faukon et pitucé.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le lundi 3 décembre 2018
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie
0
(Début de citation)

De : Robot Consultations Publiques - SG/SPSSI/CPII/DOSO/ET <robot-consultations-publiques.csso@developpement-durable.gouv.fr>
Envoyé : lundi 3 décembre 2018 09:40
À : penadomf@msn.com
Objet : [Consultations publiques du MEEEM] Confirmation du dépôt d'un commentaire sur le site des consultations publiques

Bonjour Pierre-Paul FOURCADE,

vous avez déposé un commentaire sur le site des consultations publiques
du Ministère de la Transition êcologique et solidaire
http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr
au sujet de la consultation Décret relatif à l’expérimentation prévue
à l’article 56 de la loi n°2018-727 du 10 août 2018 pour un État au
service d’une société de confiance et à diverses dispositions
relatives à la participation du public

Date et heure du dépôt : le 03/12/2018 à 09:40
Titre de votre commentaire : Inacceptable
Votre commentaire :
Une fois de plus, ce gouvernement montre qu'il est inféodé aux promoteurs
éoliens. Alors que l'énergie éolienne se traduit par des surcoûts
massifs de l'électricité au détriment des consommateurs, il est
lamentable que le gouvernement veuille empêcher les citoyens d'exercer
leur rôle normal de contrôle des atteintes à leur environnement
immédiat. Il faut que ce gouvernement soit singulièrement obtus pour ne
pas comprendre que de larges pans de la population ne sont pas à même de
borner à la toile leurs interactions avec le monde extérieur. Certes, les
enquêtes publiques traditionnelles sont souvent des mascarades avec des
commissaires-enquêteurs aux ordres et qui, avec l'accord du Juge, peuvent
limiter leur intervention à un strict minimum formel. Mais, grâce à la
publicité faite dans la presse locale, par la tenue physique de séances
au cours desquelles on peut rencontrer la population impactée, par la
disposition, sur support-papier, de la masse de paperasses requises par une
enquête publique, il demeure possible, bien que difficile, aux citoyens de
se défendre. Avec ce décret scélérat, le gouvernement veut entraver ce
si légitime et déjà si difficile contrôle.

Le Ministère de la Transition êcologique et solidaire

Ceci est un mail automatique suite à votre dépôt de commentaire sur le
site des consultations publiques du Ministère de la Transition êcologique
et solidaire.

(Fin de citation)
Je suis informé qu'il y aura au moins deux recours engagés contre l'infâme décret LECORNU.

Ce gouvernement d'autistes nombrilistes inféodés au lobby éolien supprime des freins légitimes à la prolifération, qu'il organise par ailleurs, de ces maudits engins : fin du double degré de juridiction, cristallisation des moyens deux mois après le premier mémoire en défense.

Une fois de plus, son attitude est scandaleuse.
lepoint.fr
rédigé le mardi 4 décembre 2018
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie
0
Seulement 61 % des Français peuvent profiter de la 4G.
Selon une étude du Crédoc dévoilée par Europe 1, les Français sont très inégaux dans l'accès au numérique, symbole d'une fracture entre villes et campagne.

N.D.L.R. : Raison de plus pour ne pas donner à internet le monopole des relations entre les administrés et les administraaaâââtionss, comme dans ce lamentable projet relatif aux enquêtes publiques.
lexpress.fr
rédigé le mardi 4 décembre 2018
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux
0
Macron face à quatre crises

Le chef de l'Etat affronte une épreuve sociale, démocratique, personnelle et politique. (...) Il a voulu se passer des corps intermédiaires, il affronte la colère en direct. (...) Au-delà de sa politique, c'est l'homme lui-même qui est rejeté aux cris de "Macron démission" comme si son arrivée au pouvoir par effraction était remise en question, comme s'il fallait corriger cette erreur électorale que fut l'année 2017.

N.D.L.R. : Après le Jupiter en charge puis Macron-la-bulle, nous voici déjà à Macron-la-bulle-éclatée.