Désultoirement vôtre !

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 23 Juillet 2021
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : vendredi 23 juillet 2021 23:22
À : Philippe Durand (FR) <philippe.durand@avocats.pwc.com>
Objet : RE: Questions d'ordre fiscal

Cher Philippe,

Une juriste-fiscaliste de la "Demeure Historique" a prévu de m'appeler dès ce 28 juillet à 9 heures 30.

Si vous le voulez bien, on fera ensuite tous deux le point des questions qui resteraient encore obscures pour moi.

S'agissant de la question du démembrement, le guide fiscal auquel Patrice n'est pas étranger (en avez-vous un exemplaire ?) fournit des informations utiles que j'ai retrouvées sans mal :


Amitiés,

PPF

___________________________________________________________________________________

De : Philippe Durand (FR) <philippe.durand@avocats.pwc.com>
Envoyé : vendredi 23 juillet 2021 23:11
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Re: Questions d'ordre fiscal

Cher Pierre-Paul

Je vais regarder cela.
Juste une première remarque : il me semble effectivement que les nu-propriétaires peuvent prendre en charge et donc déduire des travaux qui ne leur incombent pas. Mais l'administration, après avoir fait ce geste, ajoute ingénument que cela constitue une libéralité passible des droits de mutation à titre gratuit. Mais je vais approfondir.

Amitiés

Philippe

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 24 Juillet 2021
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
Un pur régal !

(Début de citation)

FESTIVAL NUMERIQUE DANSE & MUSIQUE DE LA CAISSE DES DEPOTS
6 rendez-vous du 8 décembre 2020 au 8 janvier 2021
Premier RV avec l'Ensemble Jupiter sous la direction de Thomas Dunford , Lea Desandre (mezzo-soprano), Cyril Poulet (violoncelle), Hugo Abraham (contrebasse), Sophie Gent (violon) et Théotime Langlois de Swarte (violon).
« Lettres Amoureuses », Montage d’œuvres réalisé par Thomas Dunford et Lea Desandre
Monteverdi - Si dolce è’l tormento
Frescobaldi - Se l’aura spira
Kapsberger - Toccata VI
Dalza - Calata ala Spagnola
Haendel - Lascia la spina
Falconieri - Folias
Monteverdi - Lettera amorosa
Frescobaldi - Cosi mi disprezzate
Haendel - Ombra mai fu
Kapsberger - Toccata I
Merula - Canzonetta spirituale sopra alla nanna
Vitali - Toccata et Bergamasca
Merula - Folle è ben chi si crede, Ciaccona
Monteverdi - Quel sguardo sdegnosetto

L'Ensemble Jupiter est soutenu par la Caisse des Dépôts et est en résidence à la Fondation Singer-Polignac. Thomas Dunford et Lea Desandre apparaissent avec l’aimable autorisation de Erato/Warner Classics

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 24 Juillet 2021
Désultoirement vôtre ! - Nature (hors géologie) - Anecdotes
0
De guerre lasse, j'ai acheté, via "Amazon", douze pièges à souris à un prix défiant toute concurrence :


Quand j'ai essayé d'armer le premier d'entre eux, il a failli m'estropier. J'ai donc chargé Francis de me relayer, ce qu'il a fait.

Et le résultat ne s'est pas fait attendre. Voici la deuxième souris attrapée en 24 heures :

24 juillet 2021.


Pas de doute, on les aura !
Plus j'y réfléchis et plus je me dis que c'est une excellente idée que je passe la main pour la maîtrise d'ouvrage du chantier favori.

A mon âge, j'estime avoir fait plus que mon temps et n'ai aucune envie de pourrir le reste de mon existence à devoir dialoguer avec une kroumirette têtue ou un mamamouchi en quête de reconnaissance mais peu soucieux de l'intérêt du monument. Ces interlocuteurs obligés en l'état du dossier ont fini de me lasser avec leur absence d'empathie, leur inspiration grotesquement procédurale ou, pour dire les choses encore plus clairement, leur comportement fondamentalement parasitaire.

Place donc à la SVAADE, nouveau maître d'ouvrage des travaux de restauration à la Chaslerie !

Il est temps de mettre en forme ce relais ô combien bienvenu. J'espère que la prochaine A.G. de cette association ne tardera pas trop.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 24 Juillet 2021
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
Il y avait du monde, ce soir, au cinéma de Domfront pour voir "Benedetta" de Paul VERHOEVEN.

Ce n'est pourtant qu'un navet. Un de plus de la production française contemporaine. Française, je ne sais même pas, à dire vrai, et on s'en fout.
Je viens d'avoir une idée : au lieu de créer une nouvelle S.C.I. familiale que j'aurais dénommée "S.C.I. 6 de la ferme de la Chaslerie", pourquoi ne pas recycler la "S.C.I. 1 de Walter FOURCADE" qui tourne à vide depuis la vente de "Pontorson" en décembre dernier ?

Cela pourrait m'éviter la rédaction de nouveaux statuts, c'est-à-dire des formalités en ligne que je trouve toujours enquiquinantes. En effet mon cadet est déjà le gérant de cette coquille, le siège déjà à la Chaslerie et le compte en banque déjà ouvert à l'agence du C.I.C. de Domfront. Tout juste faudra-t-il que je m'assure que l'objet social est compatible avec le nouvel usage et que je procède à de nouvelles répartitions des parts au fur et à mesure du financement par ce jeune homme du prochain chantier de restauration de ladite ferme. Tout ceci ne devrait pas poser de problème.

Pour la cave, dont la nue-propriété appartient à la "S.C.I. 4 de la cave de la Chaslerie" dont mon aîné détient déjà la quasi-totalité des parts, le financement de sa restauration intérieure reste à ce jour à définir, mon aîné ayant une aversion marquée à la simple idée de mettre la main au porte-monnaie. Du moins quand il s'agit, de près ou de loin, de ma "danseuse", fût-ce en dépit de l'avantage fiscal qu'il pourrait en retirer, aussi important que possible dans son cas, compte tenu de sa situation. Un tel mystère échappe quelque peu à ma compréhension, disons en première analyse car je suppose qu'il faudrait être beaucoup plus calé que moins en psychologie infantile ou même en psychanalyse pour y trouver quelque rationalité que ce soit.
Génial ce truc, encore une souris attrapée,...

25 juillet 2021.

... celle-ci dans le futur cabinet de toilettes, au rez-de-chaussée du bâtiment Nord.

Or, pas plus tard que ce matin, je me demandais si je ne devrais pas installer là, plutôt, un bureau :

La pièce n'est certes pas grande (4,11 m2 d'après le plan que j'ai dû agrandir au maximum pour arriver à y lire quelque chose)...

...mais elle est bien située, aisément reliable à internet, d'ores et déjà chauffable toute l'année donc pourrait servir de bureau à mon aîné quand il m'honore de sa visite et a besoin de s'isoler pour téléphoner à ses Ouzbèkes ou à ses Camerounais.

En plus, M. PARCIANY tarde à me transmettre son devis pour l'aménagement de cette pièce en cabinet de toilettes avec douche, ainsi que je le lui ai demandé le 5 juin dernier, et la perspective d'une restauration prochaine de la cave et de la ferme me donne à penser que mes petits-enfants trouveraient dans ces dépendances, outre des chambres individuelles confortables et de bonne taille, la salle de bains avec baignoire qui manque à tous en l'état du chantier.
Trouvé sur "Facebook" :


PPF "the snake" !

Ceci dit, ça m'a l'air d'une belle fumisterie car mon camarade de promotion à l'X et néanmoins "ami Facebook" Jean-Marcel PIETRI a obtenu exactement le même résultat (au prénom près) alors que je ne sache pas que nous ayons le même caractère, loin s'en faut.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé aujourd'hui
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : lundi 26 juillet 2021 05:04
À : LESCURE CHARLES <charles.lescure@notaires.fr>
Cc : T. F. ; C. F. ; T. F.
Objet : SCI 1 de Walter FOURCADE

Maître,

Je vous ai chargé, voici plusieurs mois, de modifier le K-bis de la S.C.I. en objet.

Je crois savoir que vous n'avez toujours rien fait.

Donc je mets fin à cette mission. Vous voudrez bien me rendre la provision de 200 € déposée entre vos mains.

Salutations distinguées.

PPF

____________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : vendredi 12 mars 2021 09:09
À : LESCURE Charles <charles.lescure@notaires.fr>
Cc : W. F.
Objet : RE: SCI 1 de Walter FOURCADE

Maître,

Je vous prie de trouver ci-joint :
- le formulaire M3 rempli auquel je joins la déclaration de non condamnation ; j'y joins également le formulaire M2 rempli car il me semble nécessaire pour le changement de dénomination de la SCI ;
- la délégation de pouvoirs en votre faveur avec une copie de ma carte d'identité.

Je vous communique par ailleurs un chèque de 200 € de provision.

Enfin je vous prie de bien vouloir répondre au point 2 de mon courriel du 26 février dernier ci-après, relatif à la cession envisagée des parts de la SCI.

Bien cordialement,

PPF

___________________________________________________________________________________

De : LESCURE Charles <charles.lescure@notaires.fr>
Envoyé : dimanche 28 février 2021 19:43
À : 'Pierre-Paul Fourcade' <penadomf@msn.com>
Objet : RE: SCI 1 de Walter FOURCADE

Monsieur,

Pour envoyer le dossier complet, il convient de remplir le formulaire M3 du greffe et de communiquer les autorisations de pouvoirs avec un chèque d’un montant pour le greffe de 200 € environ.

Dans l’attente de vous lire,

Bien cordialement.

Maître Charles LESCURE
Successeur de Maître Richard-Emmanuel GUIBERT
20, place Saint Michel, Juvigny sous Andaine, 61140 JUVIGNY VAL D’ANDAINE
3, avenue de la Ferté-Macé, Bagnoles de l’Orne, 61140 BAGNOLES DE L’ORNE NORMANDIE
Tel : 02.33.38.10.66

____________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : vendredi 26 février 2021 20:42
À : LESCURE CHARLES <charles.lescure@notaires.fr>
Cc : W. F.
Objet : SCI 1 de Walter FOURCADE

Maître,

1 - Après avoir vendu "Pontorson", la SCI en objet a, le 26 janvier dernier (PV d'AGM joint), acté
(...)

Pouvez-vous, si nécessaire, communiquer ces infos au greffe de tribunal de commerce compétent ? Il me semble qu'il y a urgence puisque cette AG date d'un mois.

2 - Par ailleurs, le capital de 100 parts de cette SCI est actuellement détenu à 99 % par moi et à 1% par Walter. Nous désirons étudier la possibilité que ce capital soit désormais détenu par :
- moi : 1 part,
- mon fils Walter : 1 part,
- l'"Association pour la promotion et la défense du spectacle vivant et de l'artisanat d'art dans le Domfrontais et ses environs (SVAADE)" : 49 parts
- l'"Association pour la restauration, la défense et l'animation du manoir de la Chaslerie (ARDAMC)" : 49 parts.

Quelles formalités faudrait-il prévoir, si nécessaire, vis-à-vis du fisc et du greffe ?
Quelles paperasses vous fournir ou remplir ?
Et quel est le coût de telles formalités ?

Bien cordialement,

PPF

(Fin de citation)
Claire FOURIER (via "Facebook")
rédigé aujourd'hui
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie - Nature (hors géologie)
0
Non plus diviser, mais user pour régner. – L’on n’est plus en face d’une politique seulement sanitaire. Le chef de l’État, les multinationales, diverses associations, nombre de journalistes aux ordres ont décidé de nous user, nous user au point que nous soyons si affaiblis que nous plierons bientôt mécaniquement l’échine et accepterons tout, sans même nous en rendre compte. (Nous avons commencé.)
On ne pourra même plus parler de servitude volontaire car il n’y aura plus rien de volontaire dans notre comportement.
C’est ainsi qu’a fonctionné la Terreur. Elle s’est d’abord emparée des esprits pour ensuite faire plier les comportements.
Une Terreur est en train de s’instituer sous le fouet mental de petits Robespierre ou ayatollahs qui jouissent de gagner leur place au soleil.
Quelle issue pour nous ? Rentrer dans le lard de la "bêtise au front de taureau" dont parlait Baudelaire ? Plutôt ressembler au Trophonius de Nietzsche, l’être souterrain au travail, qui fore, progresse lentement dans les ténèbres "avec une douceur inflexible","sans trahir à l’excès la détresse qui accompagne toute privation prolongée de lumière", et "sans inciter les autres aux mêmes audaces".
Plus pratiquement, être à part dans un monde dont on est partie prenante ; là où on est, biaiser. Prendre les choses par le travers.
(Je pense que de cette façon c'est partageable.)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé aujourd'hui
Désultoirement vôtre ! - Nature (hors géologie) - Anecdotes
0
Paris est devenue une ville très sale. Arrivé ce matin gare Montparnasse, j'ai constaté que la ligne de métro vers le Trocadéro est en panne. Le boulevard au-dessus est dans un état ignoble, partout des barrières moches, et où peuvent marcher les piétons ? Comme j'ai trouvé le frigo aussi vide que l'appartement, je suis vite parti chez la dentiste. Vêtu trop chaudement, transportant mon ordi qui n'est pas léger, plus de la paperasse, j'ai préféré m'y rendre en taxi. Elle opère à Saint-Germain-en-Laye : 40 €. Et de même au retour car j'étais groggy : 70 €, tarif local paraît-il. A Montparnasse, les trains ne partaient plus en raison de je ne sais quel incident, un de plus, la S.N.C.F. est un grand corps putride, la gare dégueulasse, les escaliers roulants, déglingués, sont à l'arrêt. Au demeurant, il me faut poireauter 150 minutes, au mieux, pour attraper un tortillard pour Flers. Comme je dois manger des glaces pour éviter que ma joue n'enfle, je me suis réfugié au McDo du coin. Également très sale, et je ne vous parle pas de la faune, mais au moins on peut s'y asseoir (pas sur la faune, hélas). Je fais traîner mon McFlury avant d'en reprendre un autre derechef, j'ai des fils plein la bouche, c'est bizarre, la vie est belle !