Désultoirement vôtre !

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mardi 23 Février 2021
Désultoirement vôtre ! - Economie - Nature (hors géologie) - Anecdotes
0
Cet apiculteur domfrontais, ancien patron d'une P.M.E. locale de 18 salariés, ne manque pas d'air. Il m'a en effet proposé 6 kg de miel par an au total pour installer 20 ruches sur mes terres et n'a pas voulu aller au-delà de 8 kg. Il reconnaît pourtant que chaque ruche lui rapporte en moyenne 50 kg de miel par an.

23 février 2021.


On est bien loin des pratiques de partage qui m'ont été indiquées. A 4 % précisément, tu parles d'une paille. Considérant qu'il se fout du monde avec ce 0,8 % de sa collecte qu'il daignerait m'abandonner, je lui ai conseillé d'aller voir ailleurs s'il trouve des gogos qui se contentent de ses aumônes.

Pas étonnant qu'avec un tel comportement de prédateur il puisse parader au volant d'un 4x4 Mercedes intérieur cuir et flambant neuf de 80 000 €.

Il m'a appris avoir restauré la charpente et la couverture de la tour Louis XIII en 1974. Compte tenu de ce que je pense de ces travaux, je n'ai au demeurant pas la moindre raison de lui faire une fleur.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mardi 23 Février 2021
Désultoirement vôtre ! - Nature (hors géologie)
0
Sur le palier de l'escalier du colombier, une pipistrelle reprend son souffle :

23 février 2021.


Elle ne m'a pas l'air dans une forme éblouissante :

23 février 2021.

Francis FORTIN (par S.M.S.)
rédigé le Mardi 23 Février 2021
Désultoirement vôtre ! - Nature (hors géologie)
0
Bonsoir ! Je vous présente la biquette qui va bientôt être sevrée :

12 février 2021.


N.D.L.R. : Elle une bonne bouille ! Et tout ce qu'il faut pour satisfaire un honnête bouc ! Erling va être heureux !
Jean-Pierre ARBON
rédigé le Mercredi 24 Février 2021
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales
0
Caporal Foch
Publié le 24 février 2021

Dans les années 1920, le maréchal Foch, auréolé de la victoire de 14-18 et couvert d’honneurs, était le personnage le plus glorieux de la République. Un jour qu’il se trouvait dans sa ville de Tarbes, assis seul et tranquille à la terrasse d’un café, un jeune poilu s’étonna de sa simplicité en lui voyant confectionner de ses mains de fines cigarettes roulées.

— Mon petit, répondit Foch, caporal, maréchal, tout s’en va en fumée…


N.D.L.R. : Prémonitoire.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 24 Février 2021
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : mercredi 24 février 2021 11:01
À : C. F. ; T. F.
Cc : leboisne0564@orange.fr <leboisne0564@orange.fr>
Objet : Table de Tante Christiane

Sébastien LEBOISNE désire savoir chez qui il doit la déposer. Cela fait un an qu'elle est prête...

23 février 2021.

23 février 2021.


23 février 2021.

(Fin de citation)

P.S. (du 25 février 2021 à 15 heures) : Mon aîné n'en veut pas. Elle ira donc chez Carole à Paris, ce qui me permettra de récupérer pour le manoir favori une table de jeu en bois massif. Not bad !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 24 Février 2021
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
Selon un ami cavalier, la selle récemment achetée via "GensDeDonfiance" a une valeur de 500 € et est tous-usages :

24 février 2021.

24 février 2021.


Donc bon achat du Bon-Papa !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 24 Février 2021
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
J'ai obtenu une réduction du prix demandé, via "GensDeConfiance", pour ce meuble doté d'une excellente référence :


En réalité, la question, avant que je tope éventuellement, est juste de savoir où je pourrais le caser... une fois les travaux terminés !

P.S. (du 25 février 2021 à 22 heures) : Jean LEMARIE, consulté sur le prix obtenu, me dissuade de donner suite.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 25 Février 2021
Désultoirement vôtre ! - O'Gustin - Anecdotes
0
Lever de soleil sur le manoir favori :

25 février 2021.

25 février 2021.


Plutôt que trottiner à mes côtés, Guguss préfère sauter dans la voiture de son copain Francis :

25 février 2021.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 25 Février 2021
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
Etat des lieux de sortie du "Korian" dressé en quatre minutes, montre en main. Jusqu'au bout, le personnel de cet EHPAD aura été en tous points impeccable ! Je vais mettre un commentaire très élogieux sur leur fiche Google.

P.S. (5 minutes plus tard) : Mon "avis Google" est le suivant : "J'adresse mes plus vifs remerciements à toute l'équipe du "Korian" d'Alençon dont les qualités d'empathie, le tact et l'humanité méritent tous éloges !"
lepoint.fr
rédigé le Jeudi 25 Février 2021
Désultoirement vôtre ! - O'Gustin - Anecdotes
0
Lady Gaga promet 500 000 dollars à celui qui retrouvera ses deux chiens volés


Leur gardien a été blessé par balles. La chanteuse est particulièrement attachée à ses bouledogues, qui l'accompagnent fréquemment lors d'événements publics.

N.D.L.R. : Ainsi la cote des bouledogues français est en train d'exploser. Pourtant cette femme de goût (?) ne connaît pas/pas encore notre loïde favori, le dénommé Gros-Cochon :

Château de Septème (via "Facebook")
rédigé le Vendredi 26 Février 2021
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation
0
(message du 6 décembre 2020)
Une maison de famille, c’est aussi ça... une housse adaptée à chacun des fauteuils pour l’hiver. J’avais fait l’erreur de toutes les mettre à la lessive en même temps... 😱 une journée pour remettre chacune à sa place 🤪. Reste à rouler les tapis... 🤗


N.D.L.R. : J'ai demandé la raison de ces housses. Il m'a été répondu : "protéger les tapisseries de la lumière, de la lune notamment. Éviter les salissures si des oiseaux se perdent dans les salles... nous avons des surprises tous les ans, malgré le soin pour clore les ouvertures...".

J'ai également souhaité savoir comment ils protègent leur mobilier contre les mites et les souris. La réponse : "pour les souris, pièges au rdc. Efficace. Pas de mites dans la maison. Une chance".
Jean-Pierre ARBON
rédigé le Vendredi 26 Février 2021
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
Coup d’aile
Publié le 26 février 2021

J’ai été attristé par la nouvelle de la mort de Philippe Jaccottet, délicat et profond poète.

Le Monde dans sa nécrologie rapporte cette phrase de lui : « Dans la poésie que je préfère, celle d’un Hölderlin, d’un Dante, d’un Hopkins, ce qui me touche profondément, c’est qu’elle est exaltante au sens propre du mot, c’est qu’il y a une espèce de coup d’aile qui vous enlève légitimement très haut. S’il existe, pour moi, une justification profonde de la poésie, c’est que finalement elle vous porte très au-dessus de vous-même. »

Alors, reprenant dans ma bibliothèque « L’encre serait de l’ombre », une sélection de notes et de poèmes opérée par Jaccottet lui-même*, et la parcourant, je trouve ces quelques phrases que je me surprends à prononcer à voix basse, comme on murmure un adieu :

Je parle pour cette ombre qui s’éloigne à la fin du jour
ou n’est-ce pas plutôt elle qui chante en s’éloignant,
son pas qui parce qu’il l’emporte dans les champs parle avec toute la douceur de la distance ?
Quel est cet air plus mélodieux que l’air,
sinon la déchirure même et la distance de la terre qui murmure amoureusement,
sinon les heures qui de passer font une suite de paroles ?

Qui disparaît ne pleure point, mais chante.


Et pour un instant, en effet, nous voici très au-dessus de nous-mêmes.


* collection Poésie / Gallimard