Désultoirement vôtre !

Sébastien DAUCE (via "Facebook")
rédigé le Lundi 5 Octobre 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles - Annonces - Ailleurs
0
A l'approche de la recréation du Ballet royal de la Nuit au Théâtre des Champs-Elysées !

Nos doigts sont tous croisés pour permettre à cette grande Nuit de se dissiper et faire place à l'Aurore !

N.D.L.R. : On tâche d'obtenir des places pour aller vous écouter à Caen (mais les réservations en ligne sont déjà closes).
Missouri Dept. of Conservation (via "Facebook")
rédigé le Lundi 5 Octobre 2020
Désultoirement vôtre ! - Nature (hors géologie) - Anecdotes
0
ORBWEAVER SPIDERWEB: MDC Media Specialist Francis Skalicky snapped a pic of the orbweaver's spiderweb while out on a trail in Springfield recently. A number of species of orb weavers can be found in Missouri. Their webs are most noticeable in late summer in fall, when webs and adults reach their largest size. People can learn more :


N.D.L.R. : Impressive !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 5 Octobre 2020
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
Au premier plan, les dossiers qu'il faudrait que je me remette en tête avant la réunion de cette après-midi (j'ai la flemme...) :

5 octobre 2020.


Plus intéressant, le second plan : j'ai ainsi trouvé où installer la console que l'on sait. En plus, Carole me réclamait une commode pour sa chambre, elle l'avait sous les yeux !
Le piano quart de queue "Erard" qui m'a été donné...

6 octobre 2020.

... est arrivé ce matin à la Chaslerie ; il attendra des jours meilleurs dans le grand salon :

6 octobre 2020.

6 octobre 2020.

Certes, il faudra le raccorder (j'espère que Jean LOUCHET pourra s'en charger)...

6 octobre 2020.

... et, quand le chantier sera suffisamment avancé, il conviendra de le revernir :

6 octobre 2020.


Mais la meilleure nouvelle est peut-être que le couple qui me l'a donné est à la tête d'une famille de musiciens avec qui nous pourrons, je l'espère, organiser de futurs concerts sous l'égide de la S.V.A.A.D.E.
Une troisième offre spontanée en quelques jours, celle-ci payante, de modéliser notre manoir favori. Et avant que j'aie formulé le moindre souhait, du moins de ce type-ci, en la matière, soit dit en passant :

(Début de citation)

De : Juliette Terreaux <juliette.terreaux@hotmail.fr>
Envoyé : jeudi 8 octobre 2020 16:58
À : penadomf@msn.com <penadomf@msn.com>
Objet : Maquette du Manoir de la Chaslerie

Bonjour Monsieur,

Je vous écris de la part d’H(...) C(...), qui m’a communiqué votre souhait d’avoir une maquette du Manoir de la Chaslerie dont vous êtes le propriétaire.

Je suis scénographe et maquettiste pour l’Opéra, le théâtre et la publicité, et développe une démarche artistique autour de la mémoire des lieux.

Dans le cadre de mon studio « cinq.bis », je réalise des doubles miniatures / sculptures de lieu patrimoniaux, publics ou privés. Réaliser une miniature de votre manoir m’intéresse donc tout particulièrement.

Avant de vous fournir un devis, j’aurai besoin de discuter avec vous de vos attentes : taille, reconstitution intérieur et/ou extérieur ; si la miniature doit s’ouvrir, être manipulée ; et la date de livraison.

Nous pouvons en parler au téléphone demain matin ou ce week-end.

En attendant, vous pouvez consulter mes sites ci-dessous.

Ainsi que mon portfolio en pièce-jointe montrant une sélection de mon travail artistique.

Bien cordialement.

Juliette Terreaux

+33(0)674585458 /
https://julietteterreaux.com
https://cinqbis.fr

Ménagerie de verre
12 rue Léchevin, 75011 Paris

62 rue Saint-Louis-en-l'Île, 75004 Paris

(Fin de citation)
Hier et aujourd'hui, j'ai encore discuté le bout de gras avec mon vendeur de tomettes anciennes :

8 octobre 2020.

8 octobre 2020.

8 octobre 2020.

8 octobre 2020.

(C'est la même, recto et verso, qui est présentée ci-dessus sous deux angles différents).

Mon interlocuteur continue de rêver en refusant de tenir un juste compte des réalités suivantes :
- l'écroulement des valeurs des antiquités de ce type,
- les aléas de ces objets, tant en termes de surface totale (aucune certitude sur celle qui pourrait être couverte par le lot en cause) que d'usure (quelle est la proportion de celles qui sont trop usées pour être réutilisées ?) ou encore de dimensions individuelles (ces tomettes sont très irrégulières donc nécessiteront, pour leur pose, un carreleur particulièrement soigneux).

Je lui ai dit que je ne serai plus intéressé après le 20 octobre prochain, date à laquelle je pourrais procéder à un autre achat (d'un objet qui n'a rien à voir avec des tomettes mais "such is life"). Lui me demande d'attendre le 10 novembre (facile à retenir pour moi, c'est la date-anniversaire de ma sœur). On verra bien. Je suis toujours disponible quand on me présente des objets intéressants. Mais il ne faut quand même pas trop s'illusionner, je ne suis pas disposé à accepter n'importe quoi à n'importe quelles conditions.

Le fan club a-t-il un avis sur la valeur de telles tomettes vernissées, sachant qu'elles ont une dizaine de centimètres de côté et, selon toute vraisemblance, plus de 250 ans ?

En ces temps de pandémie, serais-je hors-sol de me poser ce type de questions ? Après avoir évoqué ce soir, avec mon cadet, de tout autres sujets, j'en arrive à me le demander.
Renaud CAMUS (via "Facebook")
rédigé le Vendredi 9 Octobre 2020
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux
0
En tout cas cette affaire atroce d’enfants broyés comme des poussins à quatorze semaines ou à neuf mois dans le ventre de leur mère fait une croix définitive sur le mythe d’un monde meilleur, plus humain, plus sensible, s‘il était régi par les femmes.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 9 Octobre 2020
Désultoirement vôtre ! - Nature (hors géologie) - Anecdotes
0
Félicitations à la pharmacie KRANZLIN de Domfront qui a su détecter ce matin que les deux ordonnances que je lui présentais, comme tous les mois, comportent un doublon susceptible de provoquer des chutes de tension. Je crois que je commence à comprendre la raison de mon dernier malaise.

L'une de ces ordonnances émanait de mon généraliste à Paris, l'autre, plus récente, du spécialiste à qui elle m'avait adressé.

Promis, j'y réfléchirai désormais à deux fois avant de m'insurger contre les queues à la pharmacie et les mémés qui les encombrent et de préconiser un transfert du secteur à "Amazon" !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 9 Octobre 2020
Désultoirement vôtre ! - Nature (hors géologie) - Anecdotes
0
Lorsque je me suis aperçu, grâce au site favori, que, l'an dernier, j'avais fait presser les pommes fin septembre, j'ai rapproché la date du rendez-vous avec "Mouvipress". Ce sera demain à Fougères. Du coup, Francis et Gérard, appelé à la rescousse, ramassent les pommes aujourd'hui :

9 octobre 2020.

9 octobre 2020.


P.S. (à 17 h 30) : Voici qui est fait et bon au départ :

9 octobre 2020.


Les deux compères ont également ramassé quelques noix :

9 octobre 2020.


Avis aux amateurs !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 10 Octobre 2020
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
Tout se passe comme si les voyous du secteur n'avaient pas tardé à faire école.

En rentrant de ma cantine favorite, peu avant 14 heures, j'ai trouvé une voiture blanche, immatriculée EN 474 TK, garée sous le grand poirier proche des pilastres, et, non loin de là, une femme en train de récolter mes noix. Le tout sans autorisation. Bref, c'était du vol.

J'ai récupéré le sac de noix ainsi ramassées. L'entrevue a été d'autant plus rapide que je devais filer à Fougères afin de faire presser mes pommes.

Curieusement, cette femme a suivi ma "Duster", attelée comme l'on sait, jusqu'à l'entrée de Fougères (c'est-à-dire pendant une heure) pour, finalement, y disparaître de mon rétroviseur. Comme si elle avait longtemps cherché à récupérer quelque chose. Ou à prolonger le charme de notre conversation ainsi écourtée de mon fait.

Il faut espérer que les voyages forment la jeunesse. Quoique, sur ce dernier point... mais je n'en dis pas plus.
L'opérateur de "Mouvipress"...

10 octobre 2020.

... se souvenait parfaitement de moi, de l'endroit où j'avais fait presser mes pommes l'an dernier et de leur qualité. Il m'a même fait la remarque que j'avais changé de voiture. Etonnant donc. Il a trouvé que les fruits que je lui ai apportés cette année étaient de bien meilleure qualité (merci à Francis et Gérard, et aussi à mon idée de faire ramasser les pommes juste avant de les presser, sans leur laisser le temps de se gâter sous l'arbre). Et le fait est que pour la même quantité de pommes transportées, soit 500 kg, je me retrouve cette année avec 124 "pouch-up" de 3 litres au lieu de 80 :

10 octobre 2020.

Arrivé au manoir favori, je les ai stockés de la même façon que l'an dernier :

10 octobre 2020.


Voici, pour mémoire, le document remis par mon opérateur favori :

10 octobre 2020.

10 octobre 2020.

Sur un plan général, il paraît pourtant que, cette année, il y a moins de pommes que l'an dernier.