Désultoirement vôtre !

Lorsque j'ai dû laisser mon ordi de côté pendant trop longtemps, j'éprouve des difficultés à me remettre au boulot.

Cette fois-ci, j'aurais pas mal de messages à rattraper pour garder la mémoire des micro-événements qui ont accompagné mon existence pendant ce silence forcé.

Mais ma priorité doit être la rédaction de la première version de la partie VI que l'on sait : la procrastination, ça suffit !

Et il faudrait que je rende compte du long courrier que j'ai reçu du maire de Domfront en Poiraie à la suite de mon recours à la "Commission d'accès aux documents administratifs". En deux mots et en première analyse, ma démarche, au nom de "Domfront-Patrimoine au Carré" a été couronnée de succès :


Voici la lettre de couverture de cet envoi :


Bien sûr, il faudrait que je prenne le temps d'étudier ce pavé. Dans l'immédiat, je le tiens bien entendu à la disposition des personnes qui souhaiteraient le consulter. Et il y aura lieu d'examiner si "Domfront-Patrimoine au Carré" peut se contenter de cette transmission ou s'il conviendrait au contraire qu'elle se mobilise pour poursuivre la clarification qu'elle continuerait à estimer nécessaire autour du "projet MORIN".

A dire vrai, après ce résultat non nul dans le principe, je pencherais plutôt, du moins à titre personnel et compte tenu de la pénibilité d'essayer d'engager le moindre dialogue utile avec des interlocuteurs manifestement de mauvaise foi, pour la première branche de l'alternative.
Puisque, contrairement à ce que j'avais espéré, mon ordi n'a pas été réparé convenablement, je ne peux plus copier simplement des courriels pour les mettre en ligne ici.

Après moultes contorsions, voici néanmoins le texte du courriel que je viens d'adresser à Xavier MEYER et Guillaume BEESAU :

(Début de citation)

Pour parler de choses plus intéressantes, je suis à la recherche de citations bien senties pour servir de frontispice ou d'exorde (je ne sais comment dire, il doit y avoir un autre terme pour ça) aux six parties de notre étude de diagnostic favorite.

Pour la partie "I - Relevés" où il est beaucoup question de mesures (au sens scientifique du terme), j'ai trouvé à ce stade :
- "Le sage n'est pas celui qui sait beaucoup de choses mais celui qui voit leur juste mesure." Platon
- "L'intelligence ne se mesure pas des pieds à la tête mais de la tête au ciel." Napoléon Bonaparte
- "L'homme est la mesure de toutes choses." Protagoras

Pour la "II - Etude historique et patrimoniale" :
- j'aimerais bien retrouver une citation de mon lointain livre de philo où il était dit en substance qu'un document historique est ce qui a résisté aux incendies et à divers autres menus événements ainsi que, finalement, aux "besoins de la chaise percée".
- "L’Histoire est le produit le plus dangereux que la chimie de l’intellect ait élaboré. Ses propriétés sont bien connues. Il fait rêver, il enivre les peuples, leur engendre de faux souvenirs, exagère leurs réflexes, entretient leurs vieilles plaies, les tourmente dans leur repos, les conduit au délire des grandeurs ou à celui de la persécution et rend les nations amères, superbes, insupportables et vaines." Paul Valéry

Pour la "III - Diagnostic sanitaire" :
- "La santé est un état précaire, qui ne présage rien de bon." Docteur Knock

Pour la "IV - Projet" :
- "J'ai un projet, devenir fou." Charles Bukowski
- "Le projet est le brouillon de l'avenir. Parfois, il faut à l'avenir des centaines de brouillons." Jules Renard
- "Il ne faut jamais faire de projets, surtout en ce qui concerne l'avenir." Alphonse Allais

Pour la "V - Estimation" :
- "La principale cause qui enchérit toutes choses en quelque lieu que ce soit est l'abondance de ce qui donne estimation et prix aux choses." Jean Bodin
- "L'estimation et le prix d'un homme consiste au coeur et à la volonté." Michel de Montaigne

Pour la "VI - Essai de programmation" :
- "Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer." attribué à la fois à Guillaume le Taciturne et à Charles le Téméraire, deux qualificatifs qui, semble-t-il, m'iraient assez bien.
- "Une petite impatience ruine un grand projet." Confucius

Bien sûr, plusieurs citations peuvent agrémenter la même partie.

A vos idées et autres dictionnaires de citations !

Amicalement,

PPF

(Fin de citation)