Désultoirement vôtre !

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé hier
Transmission du patrimoine - Désultoirement vôtre !
0
A pied d’œuvre, la réunion devrait commencer dans dix minutes.

P.S. (à 20 heures) : La réunion a duré deux heures. Ma proposition se voulait "efficace et équitable", selon mes propres termes, et je ne vois pas ce que je pourrais concéder de plus.
Mais j'ai fait chou blanc.

Pourtant Carole a eu le bon goût d'opter, pour une fois, pour une attitude neutre, allant même, en fin de journée jusqu'à suggérer une piste nouvelle qui permettrait au schmilblick d'avancer un petit peu. Mais l'aîné, au demeurant très maître de lui, campe résolument sur ses positions, voire s'enfonce dans son film, modulo quelques bonnes paroles dont je ne connais que trop la propension à rester en l'air : jamais, de sa part, la moindre proposition qui se voudrait un tant soit peu constructive, c'est en tout cas ce que je constate depuis très longtemps. A quoi bon d'ailleurs se casser la tête pour une mine à emmerdes où l'on ne voit guère mieux (aux concerts près, complète-t-il et c'est heureux) que des "Domfrontaises à varices" ?
Avec ça, on n'ira pas loin, du moins moi, en partenariat avec lui... et de mon vivant !

Dans ces conditions, il valait mieux que je rentre m'occuper de Guguss, ce compagnon beaucoup moins exigeant avec ses goûts rustiques et qui m'attendait depuis 7 heures du matin (apparemment sans avoir fait de bêtise, ce que je ne manquerai pas de vérifier quand il fera jour).

A la D.R.A.C. et à la Région Normandie qui me demandent de leur refaire passer mes dossiers de demandes de subventions, déjà transmis par mes soins en septembre dernier (la D.R.A.C. en complétant cette fois-ci ma prose et les mêmes devis par de formulaires d'un certain type, inédit car on n'arrête pas le progrès, dûment remplis bien entendu), j'indiquerai donc que je reste le maître d'ouvrage (article défini, masculin singulier).
Anthologie de la répartie (via "Twitter)
rédigé hier
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales
0
Lors d’une promenade à la campagne, Jean Giraudoux se dispute avec son épouse. Alors qu’ils passent devant un pré où broute un âne, sa femme lui dit en désignant l’animal :

- Tiens, voici un de tes parents.

- Oui, par alliance.


N.D.L.R. : Pas grand chose de neuf sous le soleil.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé hier
Désultoirement vôtre ! - Transmission du patrimoine
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : samedi 28 janvier 2023 21:13
À : C. F.
Objet : RE: La réunion de ce jour

D'après moi, il ne serait même pas nécessaire de lui vendre l'usufruit. Il suffirait qu'il me rembourse les travaux que j'ai déjà réglés depuis son entrée dans la S.C.I. en cause et finisse la restauration.

La question de la "coexistence" (sic), qu'il a réputée impossible et telle qu'il continue à la formuler, est définitivement inacceptable pour moi.

______________________________________________________________________________________

De : C F.
Envoyé : samedi 28 janvier 2023 18:38
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com> <penadomf@msn.com>
Objet : La réunion de ce jour

Merci pour ta proposition lue, elle a permis un vrai débat et d’aller plus au fond des vrais problèmes.

Je me demandais si pour toi et (...) la solution ne serait pas de donner/vendre l'usufruit de la cave :
_ plus de coexistence
_ utilisation de son taux d imposition ( en tout ou partie selon son souhait)
_ une dépendance refaite
_ plus de chance de le revoir avec sa famille à la Chaslerie
_ il ne perd pas le lien affectif avec la Chaslerie,
_ il pourra sans doute prêter cette dépendance à (...) et sa famille de temps a autre.

Et nous on reste dans le bâtiment Nord et petit à petit on avance sur une partie du logis. On réserve le chauffage mais on fait fenêtres, électricité, plomberie, poutre pourrie : PAQUIN pourra nous aider dans les priorités.
Ou bien on s’investit dans ce qui rapporterait : salle de spectacle, salle de mariage dans les écuries.

Je vais me coucher car fatiguée par ces tensions. J'espère que le retour se passe bien.

(Fin de citation)