Désultoirement vôtre !

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 6 Aout 2022
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - Anecdotes
0
Carole m'a appris hier, fortuitement, qu'elle a prévu de conduire ce matin à Laval les enfants de Thibaud et Anne-Violette.
Laval où ceux-ci les récupéreront au passage.

Ceci permettra à ce couple si sympathique et merveilleux de ne distraire aucun moment à ses congés dans des villas en location, qu'on imagine de luxe, d'abord à Belle-Île-en-Mer puis, si j'ai bien compris, en Italie.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 6 Aout 2022
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - Anecdotes
1
Carole expliquait hier à des voisins venus prendre de mes nouvelles qu'au moment de mon hospitalisation, j'étais très essoufflé.

Au moment de l'incident, elle était à son habitude à Paris. C'est en particulier seul, au volant de ma voiture, que je me suis rendu aux "Urgences" de La Ferté-Macé. Certes sur son insistance après que je lui avais téléphoné que le moindre effort me mettait hors d'haleine, ce dont elle avait pu se rendre compte directement lors de l'un ou l'autre de ses précédents passages-éclair.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 6 Aout 2022
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - Anecdotes
0
Afin de ne pas demeurer trop longtemps loin de sa si chère mère, Carole a prévu de retourner à Maisons-Laffitte dès ce lundi.

Je découvre ainsi qu'elle se dispense de participer à la prochaine assemblée générale de "La SVAADE", pourtant prévue de longue date pour ce mercredi à 10 heures.
Jean-Pierre ARBON
rédigé le Samedi 6 Aout 2022
Désultoirement vôtre ! - Nature (hors géologie) - Références culturelles
0
Kenshin et les haïkus de Rimbaud


Kenshin Sumitaku est un poète japonais mort en 1987, à l’âge de vingt-cinq ans. Atteint d’une leucémie aiguë il a consacré les deux dernières années de sa vie au haïku.

On ne peut mieux dire le dénuement et la liberté qu’avec cette image si simple de mains dans des poches vides. Celui qui assume de n’avoir rien avance dans la vie avec une forme de désinvolture. La mort nous fera les poches, de toutes façons. Autant marcher léger.

Je ne sais si Kenshin avait lu Rimbaud : Je m’en allais, les poings dans mes poches crevées. De même, je ne sais si Rimbaud connaissait les haïkus. Mais en faisant ce rapprochement je suis frappé par le fait que de nombreux vers de Rimbaud pourraient être lus comme des haïkus libres. J’en vois désormais plusieurs rien que dans le sonnet La bohème :

Oh ! là ! là !
que d’amours splendides
j’ai rêvées !

des gouttes de rosée
à mon front
comme un vin de vigueur

je tire les élastiques

de mes souliers blessés
un pied près de mon coeur


On a qualifié Rimbaud de « météore ». Kenshin, au Japon, est appelé « le poète qui ne faisait que passer ». Lui aussi a évoqué le bonheur rédempteur de la rosée :

Les gouttes d’eau
ont chacune
un sourire aux lèvres


Mais les gouttes s’évaporent, et les poètes aussi.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 8 Aout 2022
Désultoirement vôtre ! - Economie - Anecdotes
0
Message envoyé, via la messagerie du CIC, à la nouvelle directrice de l'agence de Domfront :

Madame,

Depuis plusieurs semaines (avant le départ de Mme TURBOUT), j'attends les conseils de votre agence sur la meilleure façon de protéger mon épargne contre l'inflation. J'en avais également parlé à votre collaborateur, en le chargeant de vous le signaler.
Sans plus d'effet.

Par ailleurs je reçois ce matin un avis de prélèvement trimestriel de 34 € sur le compte chez vous de l'"Association pour la restauration, la défense et l'animation du manoir de la Chaslerie". Cette ponction s'élève donc à 136 €/an, soit 10 % du solde de ce compte, pourtant essentiellement dormant.
Ceci vous semble-t-il normal ?

Cordialement,

PPF
0
A 15 heures, réponse du fisc à ma question de ce matin :

Bonjour,

Monsieur,

Lorsque vous êtes à l'étape 3 "sélection des rubriques", vous devez cocher "revenus agricoles" et ensuite au fil des pages, vous aurez accès aux cases désirées.

En vous remerciant de votre attention.


P.S. (à 15 h 12) : C'est beau la technique quand ça marche :

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 8 Aout 2022
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
Lassitude générale (car à quoi tout cela rime-t-il ?)...

8 août 2022.


... mais retour accéléré à la ligne de jeune homme (ou presque) :

8 août 2022.

En fait, dans la cour, il s'agit au moins autant d'un cailloutis que d'un pavement.

Et dire que cela, classé parmi les monuments historiques par légèreté manifeste d'instruction du dossier, puisqu'on n'en soupçonnait même pas l'existence, nous vaut depuis trente mois tant d'emmerdements !
Jean-Pierre ARBON
rédigé le Mardi 9 Aout 2022
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - Météo
0
Avant-guerre

Le soleil règne en maître absolu. Il se lève, il cogne, il se couche. Le lendemain, même chose. Les journées s’enchaînent, brûlantes et sèches. Les prés sont jaunes. Les arbres ont soif. Même dans notre sud-ouest habituellement généreux en orages, il n’a pas plu depuis des semaines. La sécheresse s’est installée. L’eau fait l’objet de restrictions. On commence à parler du beau temps comme d’une calamité.

Heureusement il y a l’ombre dense du mûrier platane. C’est là que nous nous tenons. L’air y est quelques degrés plus frais qu’ailleurs. Installés sur nos chaises longues, nous y somnolons aux heures chaudes, méditant sur le délitement du monde ou le menu du prochain repas. De temps en temps passe un souffle de brise, un frisson bienheureux. Un livre, un verre de jus de fruits, nous nous abandonnons à la désuétude tranquille de moments suspendus, comme une avant-guerre.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 11 Aout 2022
Désultoirement vôtre ! - Nature (hors géologie) - Anecdotes
0
Surprise de la nuit...

En raison de la canicule, je dors la fenêtre ouverte. Et, comme on le sait, ma "chambrette-monacalo-monastique" n'est pas très vaste, ce qui, compte tenu de la soupente, ne fait pas beaucoup de mètres cubes.

Cette nuit, depuis un bon moment, nous sommes pourtant trois (au moins) à partager cette chambrette puisque deux chauves-souris, qui paraissent assez grosses à la lumière de la lune, volettent au-dessus de mon lit (elles ne se sont pas encore agrippées à mes cheveux).

Et ça tourne, et ça explore et ça frôle sans fin. Elles ont l'air de se plaire par ici, donc ont du goût. J'espère qu'elles ne signeront pas leur séjour par quelques-unes de ces crottes dont elles sont grandes pourvoyeuses, comme on l'a vu du côté de l'arrière-cuisine avant qu'Igor n'y supprime leur perchoir.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 11 Aout 2022
Vie du site - Statistiques de fréquentation - Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
Sans doute en raison d'une mise à jour intempestive de je ne sais quoi, "Google Analytics" est de nouveau en drapeau, ce qui m'empêche de savoir combien de membres du fan-club sont connectés au site favori au moment où j'écris. Généralement, ça finit par revenir tout seul, sans d'ailleurs que je sache davantage pourquoi.

P.S. (à 10 heures) : Le truc est revenu, mystère et boule de gomme, mais tant mieux !
Pierre-Alain CLOSTERMANN (via "Facebook")
rédigé le Jeudi 11 Aout 2022
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation
0
Tous nos remerciements à Anne-Laure Chausserie et Morane Louise, guide-conférencières, pour cette visite privée richement commentée du clocher de l’ #eglisesaintjuliendedomfront.
Anne-Laure et Morane chuchoteront à votre oreille toutes les explications historiques, personnages, lieux, événements, mystères et anecdotes de l’histoire de #Domfront lors de votre visite de la ville médiévale.
Du château des Plantagenêts aux légendaires sabbats de sorcières du Mont Margantin - visible à l’horizon, des batailles historiques aux secrets des hôtels particuliers, vous ne regretterez qu’une chose : c’est de ne pas rester plus longtemps dans cette ville aux mille ans d’histoire.
#domfrontenpoiraie #tourismeorne

Domfront.

Domfront.

Domfront.

Domfront.

Domfront.

Domfront.

Domfront.

Domfront.

Domfront.

Domfront.

Domfront.

Domfront.

Sous le mélange de gravier et de terre qui se trouvait sous le béton, Igor découvre des restes d'un ancien dallage :

11 août 2022.

Il me précise que celui-ci a clairement disparu le long des auges.

Je lui demande de manier la mini-pelle avec une grande douceur, de manière à ce qu'on puisse mieux se rendre compte de l'état des lieux et aviser sur la suite des opérations.

On n'avait encore rien trouvé de tel sous la charretterie. Il est vrai que, dans l'état où on avait récupéré cet ancien pressoir, il ne restait plus grand chose de correct dans le secteur depuis le début du XXè siècle :

Etat au début du XXè siècle.


Je rappelle en effet ce qui, fin 1990 ou début 1991, c'est-à-dire juste avant que je n'entre en scène, tenait encore à peu près debout de ce bâtiment (pourtant inscrit à l'I.S.M.H. depuis 1926...) :

Etat en 1991.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 11 Aout 2022
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Anecdotes - Météo
1
Incendie à la Chaslerie !

La canicule, la sécheresse et le vent auraient pu entraîner de bien plus gros dégâts.

A 15 heures ce jour, le lieutenant des pompiers de Domfront vient de me prévenir : un hectare d'herbe a brûlé à proximité de la Chaslerie, sur des terres de mon voisin Claude FAVERIS :

11 août 2022.

11 août 2022.

11 août 2022.

11 août 2021.

Le feu s'est très vite propagé mais les pompiers, immédiatement alertés, ont réussi à l'éteindre très rapidement.

Francis m'explique que le feu a été allumé par des étincelles sorties du pot d'échappement du tracteur "Ford"...

11 août 2022.

... alors qu'il montait décharger les gravats d'Igor sur mes terres du Tertre-Linot. Il s'en est aperçu quelques minutes plus tard, sur son chemin du retour. Comme le vent soufflait vers l'Ouest (c'est-à-dire à l'inverse des vents dominants), mes plantations n'ont pas été touchées.

Il est grand temps que je souscrive une assurance contre les feux de forêt, ainsi que j'en ai l'intention depuis la dernière séance du "Fogefor", le 1er juillet dernier !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 11 Aout 2022
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Anecdotes
0
L'alerte a été chaude, inutile de traîner davantage, même si ces questions d'assurances me cassent les pieds :

(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : jeudi 11 août 2022 15:33
À : DESBISSONS Xavier <xavier.desbissons@mma.fr>
Objet : RE: bois de la Chaslerie

Cher Monsieur,

Je vous donne mon accord pour la souscription des deux contrats, le second ("Contraforêt") pour sa prime la plus élevée.

On fera le point à la première occasion, quand vous pourrez venir m'expliquer tout ceci.

Bien cordialement,

PPF

__________________________________________________________________________________________________

De : DESBISSONS Xavier <xavier.desbissons@mma.fr>
Envoyé : jeudi 7 juillet 2022 20:48
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : bois de la Chaslerie

Bonsoir Monsieur FOURCADE,

Pour faire suite à votre demande je vous remercie de trouver ci-joint les propositions d’assurance suivantes pour les bois des CONSORTS FOURCADE :

- CONTRABOIS (garantie responsabilité civile forestière)

- CONTRAFORÊT (garanties incendie, tempête, catastrophes naturelles, neige, givre, gel et grêle) => 2 propositions (la différence entre les 2 étant les capitaux assurés à l’hectare)

Les devis CONTRAFORÊT ont été réalisés à partir des éléments que vous m’avez communiqués mais vous pouvez naturellement faire évoluer les niveaux de garanties dans un sens ou dans l’autre, à votre convenance.

Si vous souscrivez conjointement CONTRABOIS et CONTRAFORÊT, vous bénéficierez d’une réduction de 12 € sur CONTRABOIS.

Vous trouverez également ci-joint les conditions générales correspondantes.

Je vous souhaite bonne réception de ces éléments et reste à votre entière disposition pour tout renseignement complémentaire.

Bien cordialement

Xavier DESBISSONS

__________________________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade [mailto:penadomf@msn.com]
Envoyé : mardi 5 juillet 2022 16:09
À : DESBISSONS Xavier <xavier.desbissons@mma.fr>
Objet : RE: Responsabilité civile pour les bois de la Chaslerie

Cher Monsieur,

Ci-joint les éléments demandés.

Il y a en gros 30 ha de bois, essentiellement des feuillus, pour la plus grande part sur le territoire de l'ancienne commune de La Haute Chapelle (absorbée par Domfront-en-Poiraie) et, pour le reste, contigus sur Lonlay-l'Abbaye. Seuls 3 ha ont été plantés antérieurement à mon achat de 1991. Tout le reste a été planté à mon initiative mais par un professionnel, en 1999 ou ultérieurement.

A votre disposition pour compléter si nécessaire.

Bien cordialement,

PPF

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Dimanche 14 Aout 2022
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Anecdotes
0
Au restaurant "Au bon accueil" de Juvigny-sous-Andaine, on vous sert, pour 36 €, un bout de ris de veau certes bien cuit mais qui ne doit pas dépasser les 100 grammes, plus une petite boule de pain juste sortie du micro-ondes pour la décongeler et une minuscule noix de beurre. Mais ne vous avisez surtout pas de réclamer une seconde noix de beurre pour vous aider à déglutir ce pain dur car elle vous sera impitoyablement refusée, aussi bien par le serveur que par le patron.

Donc établissement à fuir résolument tant qu'il n'y aura pas de nouveaux gérants.
On regrette l'époque de M. et Mme COUSIN qui, eux, étaient généreux et aimaient leur métier, pas comme ces radins !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Dimanche 14 Aout 2022
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : dimanche 14 août 2022 20:39
À : DUCLOS Laura <laura.duclos@mma.fr>
Cc : DESBISSONS Xavier <xavier.desbissons@mma.fr>
Objet : Feu de broussailles chez un voisin - Responsabilité civile du fait de mon tracteur

Madame,

Le pot d'échappement d'un tracteur m'appartenant (le "Ford") et roulant sur un chemin communal, a projeté des étincelles jeudi dernier sur les terres d'un voisin (à 700 mètres du manoir et une centaine de mètres de ses terres), alors que le vent soufflait vers l'Ouest (à l'inverse des vents dominants), entraînant ainsi un incendie sur son fonds.

Les pompiers de Domfront, immédiatement alertés, ont éteint l'incendie très rapidement. Néanmoins, un hectare d'herbes desséchées a brûlé et quelques troncs d'arbres ou d'arbustes ont été léchés par les flammes. Ceci a causé quelques dégâts au moins superficiels sur quelques troncs d'arbres, principalement de résineux plantés par le voisin sur le talus en limite du chemin communal.

Ce tracteur est assuré par vos soins.

Mon voisin (dont l'épouse, que j'ai jointe vendredi matin et qui était déjà au courant, ne s'en émouvait nullement) a dû se raviser car il vient de m'appeler ce dimanche soir pour me demander de faire jouer ma "responsabilité civile".
Son nom est Claude FAVERIS, l'adresse du fonds touché est :
La Guerche
La Haute Chapelle
61700 - Domfront-en-Poiraie

Qu'en pensez-vous ? De quelle somme parle-t-on ?

Cordialement,

PPF

(Fin de citation)

P.S. (du 16 août 2022 à 18 heures) : Mon assureur accepte de rembourser les dégâts au titre de la responsabilité civile du fait du tracteur. J'en ai informé mon voisin et lui ai indiqué les démarches à accomplir en liaison avec son propre assureur.
Au sol du passage vers l'arrière-cour, je remarque de minuscules crottes :

16 août 2022.


Serait-ce encore la signature de chauves-souris ?

Je lève la tête et constate que le terrain serait propice :

16 août 2022.


J'appelle Igor pour lui demander de reboucher ce bazar.

Beaucoup plus perspicace que moi et doté de bien meilleurs yeux, il remarque, dans une anfractuosité du linteau, quelque chose qu'il photographie avec son téléphone (dont, contrairement à moi, il sait faire fonctionner le flash) :

16 août 2022.


Imaginons la tête de Carole lorsqu'elle découvrira sous quoi je l'oblige, en l'état du chantier, à passer pour accéder à l'arrière-cuisine ou à l'arrière-cour...

Resterait à savoir comment cet animal a réussi à se jucher à cette hauteur.

En vérité, tout fout l'camp et on n'est même plus tranquilles chez soi !