Désultoirement vôtre !

SVAADE ("Association pour la promotion et la défense du spectacle vivant et de l'artisanat d'art dans le Domfrontais et ses environs")
rédigé le Vendredi 1er Octobre 2021
Vie de l'association - Animation, fêtes, visites - Lobbying - SVAADE - Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation
0
Voici la dernière version du logo de la SVAADE :


Les amateurs d'histoire et de tourisme médiévaux comprendront comme il convient la mention de la date de 1382 !

La SVAADE est heureuse de hisser ainsi les couleurs !
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : samedi 2 octobre 2021 10:58
À : (...)
Cc : Hugues HOURDIN ; C. F.
Objet : Maitrise d'œuvre à la Chaslerie

Cher Monsieur,

Comme indiqué sur votre répondeur, mon épouse et moi aurons l'occasion de rouler près de votre bureau de (...) ce lundi. Y aurait-il une heure ou nous pourrions vous y rencontrer ?

Il semble que nous n'arrivions plus à vous joindre, la SVAADE et moi, depuis votre dernier courriel.

Si vous ne souhaitez pas donner suite à ce dernier, auriez-vous l'obligeance de tenir le dossier et la clé USB, que je vous avais communiqués, à ma disposition à votre bureau ou, si vous le préférez, de nous les rendre par tout autre moyen ?

Bien cordialement,

PPF
06 12 96 01 34

(Fin de citation)
L'ancien trésorier de la SVAADE me réclamait ces derniers jours le SIRET de l'association. Or, du temps où j'exerçais ces fonctions, c'est-à-dire jusqu'à ma démission à l'occasion de l'A. G. du 17 août dernier, je n'avais pas cherché à immatriculer ainsi celle-ci. Il semble que ce soit nécessaire pour pouvoir régler les cachets des artistes intervenus lors du concert du 2 octobre dernier.

Dans le cadre de mes travaux d'"exhumation" en cours, je retrouve fortuitement l'info pertinente, dont je n'avais pas eu lieu, du temps de mon mandat, de faire application.

On dira ce qu'on voudra mais je trouve le site favori épatant. Je prierai donc dès aujourd'hui l'interlocutrice de la SVAADE à la "maison des associations de Domfront" de bien vouloir faire le nécessaire.

(Au passage, on comprendra que j'en suis rendu à cette heure (1 h 30) à la date du 21 juillet 2016 dans ma revue des messages de l'onglet "Administration".)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 8 Octobre 2021
Désultoirement vôtre ! - Nature (hors géologie) - Anecdotes
0
Invasion de mouches ces jours-ci à certains endroits du manoir favori :
- dans les combles de la tour Louis XIII, comme chaque année,
- au 1er étage de la tour Nord-Est ; c'est une première à cet endroit ;
- dans ma chambrette monacale ; je les pourchasse avec un aspirateur mais, plus j'en fais disparaître, plus il en réapparaît.
Châteaux (via "Facebook")
rédigé le Mardi 12 Octobre 2021
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
Siamo a Firenze, questo è Palazzo Davanzati.
Uno dei musei meno conosciuti di Firenze, è rimasto con la bellezza del Rinascimento, vividi dettagli di eleganza del passato.
Una vera perla nascosta nella città dei Medici.
Il Palazzo che prende il nome dalla famiglia dei Davanzati, che lo acquistò nel 1578, è una elegante dimora nobiliare del trecento, conservato pressoché intatto.
Nel 1904, fu restaurato e arredato dall'ultimo proprietario in stile trecentesco, poi in seguito fu aperto al pubblico come Museo della Casa Fiorentina Antica.

Nous sommes à Florence, au Palazzo Davanzati. Il tire son nom de la famille Davanzati, qui l'a acheté en 1578. Élégante résidence noble du XIVe siècle, conservée presque intacte.
En 1904, il a été restauré et meublé par le dernier propriétaire dans un style du XIVe siècle, puis plus tard, il a été ouvert au public en tant que Musée.


N.D.L.R. : Rêver...
Jean-Pierre ARBON
rédigé le Jeudi 14 Octobre 2021
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
Les démons de Neper
Publié le 14 octobre 2021

John Napier (dont le nom se francise en Neper) est un théologien et mathématicien écossais (1550-1617). On dit qu’il fut, dès sa jeunesse, obsédé par l’Apocalypse, au point de passer une partie importante de sa vie à faire le compte des anges et des démons qui peuplent la vision de Saint Jean.

Or le dénombrement des légions célestes et infernales n’est pas une mince affaire : il faut procéder à des opérations fastidieuses sur des nombres énormes. Neper imagina donc des méthodes pour simplifier ces longs calculs : d’abord au moyen d’abaques qui ramenaient de complexes multiplications à de plus simples additions, puis, faisant fond sur cette même idée, en inventant les logarithmes, dont on se souvient de la formule générale : log (a x b) = log a + log b.

Ses découvertes trouvèrent rapidement des applications moins ésotériques que la démonologie car le même besoin de raccourcir les temps de calcul se rencontrait au XVIè siècle en astronomie, en trigonométrie, en finance, etc. Mais pour Neper lui-même leur intérêt était d’abord eschatologique. Il mit en mathématiques le livre de la Révélation, jusqu’à être en mesure de déterminer que la fin du monde devait se produire tel jour en l’an 1688, prouvant ainsi a posteriori que des progrès méthodologiques, même géniaux et considérables, ne dispensaient pas les meilleurs esprits d’être précis dans l’erreur.

N.D.L.R. : Contemporain de la Chaslerie.
(Début de citation)

De : Christine Royer
Envoyé : jeudi 14 octobre 2021 18:16
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>; Hugues HOURDIN , (...)
Objet : Re: RE: RE: Fwd: Re: Manoir de La Chaslerie à Domfront en Poiraie

Merci Cher Monsieur Fourcade pour ce retour extrêmement constructif sur tous les points soulevés, que je fais prospérer de mon côté.
Je regarde pour mes disponibilités éventuelles en vous remerciant pour vos aimables invitations.
Bien à vous

Christine ROYER
Sous-préfète hors classe
(...)
Argentan

-------- Message original --------
Sujet : [INTERNET] RE: RE: Fwd: Re: Manoir de La Chaslerie à Domfront en Poiraie
De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Pour : PREF61 pref-arg-collectivites-territoriales <pref-arg-collectivites-territoriales@orne.gouv.fr>, Christine Royer
Copie à : Hugues HOURDIN, Bernard DAVY, Philippe COQUAIN (S.D.I.S. 61), Fabrice LEGENTIL (Ademe), Grégory VANNOBEL(Bee+), Philippe ROCHAS, Jean Paul LEROY-TULLIE (Fondation du patrimoine)
Date : 14/10/2021 17:06

> Madame la sous-préfète,
>
> M. Bernard DAVY, maire-adjoint de Domfront-en-Poiraie, m'informe que vous suivez le dossier SVAADE/Chaslerie avec soin et intérêt, ce dont la SVAADE et moi vous sommes très reconnaissants. Vous avez interrogé Bernard sur deux points et je profite de ce courriel pour évoquer un troisième :
>
> 1 - Les suites données au courriel du 5 octobre dernier de M. Philippe LEGENTIL, de l'ADEME, préconisant un dépôt en ligne de la demande de la SVAADE, maître d'ouvrage.
>
> Nous vous remercions d'avoir facilité ce contact.
>
> La SVAADE, locataire du manoir, pas plus que moi-même, propriétaire, n'avons, à notre avis, le niveau technique souhaitable pour dialoguer utilement avec l'ADEME.
> Un bureau d'études habilité, "Bee +", est en charge du dossier mais il attend pour poursuivre son travail, et notamment pour dialoguer avec l'AADEME à propos de notre dossier, que la SVAADE désigne un maître d'œuvre. Celui-ci doit être un architecte du patrimoine en raison de la réglementation des monuments historiques.
>
> La SVAADE est en contact avec deux d'entre eux qui pourraient faire équipe, un architecte chevronné (mais débordé de travail m'a-t-il dit) et un jeune, de sensibilité écologique, m'a-t-il semblé (je l'ai rencontré hier). Nous pensons que ce "tandem" pourrait être très efficace. Il est prévu que deux membres du bureau de la SVAADE et moi-même interrogions demain à 10 h 15 deux agents de la D.R.A.C., MM. (...), pour nous assurer qu'ils partagent notre manière de voir. M. ROCHAS, conservateur régional du patrimoine, a été informé de tout ceci. (...) n'a pas encore été informé par nous de l'idée de ce "tandem".
>
> Dès qu'un architecte du patrimoine (ou deux) aura été mandaté par la SVAADE, il prendra contact avec l'ADEME pour préciser les données du problème, c'est-à-dire, notamment, examiner les isolations thermiques les plus efficaces dans les parties du monument où, en l'état du chantier, elles sont envisageables, à savoir le logis, la tour Louis XIII et la ferme. Ailleurs (principalement le reste de l'aile Ouest), l'isolation est très récente et repose sur la juxtaposition d'une couche de "Skytech" et d'un matelas d'air de 2 cm d'épaisseur, retenu par des lattes de chêne de plus de 2 cm d'épaisseur.
>
> 2 - Le respect de la réglementation des E.R.P., notamment dans la perspective des concerts de 16 et 29 octobre prochains.
>
> Je viens de téléphoner au lieutenant Philippe COQUAIN, chargé de ces questions au S.D.I.S. 61.
>
> Je lui ai décrit l'état des lieux (un salon d'environ 70 m2 avec une porte et deux fenêtres sur cour) et la jauge des concerts (de 40 à 55 spectateurs en plus de deux musiciens). Il m'a conseillé de prévoir un extincteur.
>
> Il a pris note de ma déclaration, m'a dit ne pas pouvoir inspecter les lieux avant le concert du 16 mais prévoit de venir dans les jours suivants.
>
> Ceci sera pour la SVAADE l'occasion de lui montrer ses projets de travaux à ce stade et de se renseigner sur la réglementation applicable à ses travaux à venir.
>
> 3 - Par ailleurs, je peux vous assurer pour ma part que la SVAADE prend très à cœur ses nouvelles responsabilités.
>
> Depuis l'A.G. de la mi-août, je n'interviens plus que comme membre simple de l'association et j'entends, tout comme mon épouse, m'abstenir désormais lors de tous les votes en A.G. Plus généralement, toutes précautions sont prises pour garantir la parfaite indépendance de la SVAADE par rapport aux propriétaires.
> Un expert-comptable est en train d'être choisi de manière à permettre à la SVAADE de présenter des comptes certifiés.
> Le site internet de la Chaslerie, www.chaslerie.fr, où j'avais pris l'habitude de m'exprimer très librement, a fait l'objet d'un "recentrage" vigoureux à la demande expresse de la SVAADE de manière à éviter à cette dernière toute difficulté à ce titre.
>
> Une nouvelle A.G. de la SVAADE, d'ores et déjà convoquée pour 16 h 30 le vendredi 29 octobre prochain, donc juste avant le concert de 17 h 30, permettra d'évoquer les dossiers en cours et, vraisemblablement, de décider la signature d'un contrat de maîtrise d'œuvre ainsi que la stratégie au regard notamment de la "mission BERN".
Vis-à-vis de cette dernière, la SVAADE entend toujours être très active (donc déposer un dossier de qualité avant la fin novembre), en recentrant sa demande sur le clos et le couvert. Idéalement, ce dossier devrait être optimisé dans sa forme grâce, nous l'espérons, à un architecte du patrimoine suffisamment disponible et diligent.
> Je pense me faire l'interprète de Hugues HOURDIN en vous écrivant que vous êtes évidemment la bienvenue si vous souhaitez assister à l'A.G. et au concert.
>
> Hugues HOURDIN et moi-même nous tenons à votre disposition pour de plus amples renseignements que vous pourriez souhaiter, vous remercions encore une fois pour votre suivi de qualité de l'ensemble de ce dossier et vous prions d'agréer, Madame la sous-préfète, l'expression de nos respectueux hommages.
>
> Pierre-Paul FOURCADE
>
____________________________________________________________________________________

De : PREF61 pref-arg-collectivites-territoriales <pref-arg-collectivites-territoriales@orne.gouv.fr>
Envoyé : mardi 5 octobre 2021 14:57
À : Bernard SOUL ; LEGRAND Nathalie ; penadomf@msn.com <penadomf@msn.com>
Objet : Fwd: Fwd: Re: [INTERNET] Manoir de La Chaslerie à Domfront en Poiraie
>>
>> Bonjour,
>>
>> Pour votre bonne information.
>>
>> Nous restons à votre disposition.
>>
>> Cordialement
>>
>> -------- Message original --------
>> Sujet : [INTERNET] Manoir de La Chaslerie à Domfront en Poiraie
>> De : LEGENTIL Fabrice <fabrice.legentil@ademe.fr>
>> Pour : christine royer <christine.royer@orne.gouv.fr>
>> Date : 05/10/2021 11:51
>>>
>>> Bonjour,
>>>
>>> Je fais suite à notre échange téléphonique concernant l’accompagnement potentiel de l’ADEME sur le dossier du manoir de La Chaslerie à Domfront en Poiraie.
>>>
>>> Je vous confirme n’avoir eu à ce jour aucune sollicitation de la part de monsieur FOURCADE ou de la SVAADE. La seule information sur le sujet est une lettre de soutien de monsieur Jérôme Nury (député de l’Orne).
>>>
>>> Je reste donc en attente d’une demande d’aide à déposer sur notre site en ligne : https://agirpourlatransition.ademe.fr/.
>>>
>>> Nous restons bien entendu à votre disposition ou celle du porteur de ce beau projet pour l’aiguiller dans ses réflexions.
>>>
>>> Cordialement,
>>>
>>> Fabrice LEGENTILDirecteur régional
>>>
>>> ADEME - Direction régionale Normandie30, rue gadeau de Kerville - Immeuble "Les Galées du Roi"76100 ROUENTél. 02 35 62 21 17 – Mobile : 06 07 74 02 79Mél. fabrice.legentil@ademe.fr www.normandie.ademe.fr

(Fin de citation)
Silvère JARROSSON (via "Facebook")
rédigé le Jeudi 14 Octobre 2021
Vie de l'association - SVAADE - Désultoirement vôtre ! - Références culturelles
0
C’était la première de « Danser Schubert » hier soir, avec le Ballet de l’Opéra national du Rhin.
Bravo à tous pour ce programme ultra ambitieux et foisonnant, pour lequel j’ai pu proposer une scénographie faite de grands panneaux mobiles évoluant avec les danseurs, comme une évocation des rêveries de Schubert, se transformant au fil de la soirée pour finalement prendre forme en un grand tout cohérent.
Sous la direction artistique de Bruno Bouché
📸 Agathe Poupeney (merci 🙏🏻)

Saison musicale des Invalides
rédigé le Samedi 16 Octobre 2021
Vie de l'association - SVAADE - Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
[Concert inaugural] C’est avec Brahms et Verdi que s’ouvre la nouvelle édition de la saison musicale des #Invalides avec la Symphonie n°3 en fa majeur et un florilège d’airs d’opéra interprétés par l’ Orchestre national de Metz
Un vrai bonheur de retrouver les musiciens, les artistes, la musique qui nous ont tellement manqué… après une année si particulière ! Merci 🙏

N.D.L.R. : Notre ami David PETRLIK aux Invalides hier soir, au pupitre de premier violon !

Concert-lecture à la Chaslerie hier après-midi devant une cinquantaine de spectateurs (48 pour être précis) :

16 octobre 2021.

16 octobre 2021.

16 octobre 2021.

16 octobre 2021.

16 octobre 2021.


A l'issue du concert, un cocktail a permis aux spectateurs de deviser très librement avec Jérôme CHABOSEAU.


N.D.L.R. : Austère mais manorial (si je puis me permettre ce commentaire personnel). Un succès supplémentaire à mettre au crédit de la SVAADE, et notamment de Flore MERLIN, chargée des animations au bureau de l'association.
0
Madame, Monsieur,

Un grand merci pour cette magnifique soirée et cette musique céleste de la ville que nous aimons tant (N.D.L.R. : Versailles).

Voici un bronze par Antonio SUSINI, d'après GIAMBOLOGNA (Jean de BOLOGNE) conservé au Louvre :


Jean de BOLOGNE est mort à Florence en 1608 mais né à Douai dans les Flandres en 1529.

Pour une tapisserie qui semble être des Flandres, l'inspiration italo-flamande de cette œuvre peut être logique.

Bien à vous,

Pierre-Alain CLOSTERMANN

N.D.L.R. : Vous avez vu juste, il s'agit d'une tapisserie signée d'Audenarde dont voici le détail qui a attiré votre attention :

17 octobre 2021.


Contemporaine de la Chaslerie.
Jérôme CHABOSEAU (via "Facebook")
rédigé le Lundi 18 Octobre 2021
Livre d'or - Vie de l'association - SVAADE - Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
Avant-hier au manoir de la Chaslerie, à Domfront-en-Poiraie. Merci à Pierre-Paul et Carole Fourcade et à tous les membres de la SVAADE pour l'invitation et l’accueil chaleureux.

16 octobre 2021.

16 octobre 2021.

Encore une lecture concert, dans un cadre parfaitement adapté !

N.D.L.R. : Merci pour votre message et surtout pour votre lecture-concert !
SVAADE
rédigé le Mardi 19 Octobre 2021
Vie de l'association - SVAADE - Désultoirement vôtre ! - Anecdotes - Annonces - A la Chaslerie
0
La jauge des animations du 29 octobre prochain étant saturée, l'office de tourisme de Domfront place d'ores et déjà les nouveaux candidats spectateurs en liste d'attente.

Qu'ils se rassurent néanmoins. D'une part, il y aura toujours les œuvres de Philippe MENARD à admirer hors jauge (en plus du manoir). D'autre part, la SVAADE essaye d'imaginer des solutions pour faire face à cette situation inédite dont elle se réjouit au demeurant.
Une semaine avant l'exposition d’œuvres récentes de Philippe MENARD à la Chaslerie, j'ai eu la curiosité, aujourd'hui, d'aller découvrir l'univers, assurément poétique et chaleureusement accueillant, dans lequel il vit, autrement dit son atelier, son jardin et sa maison, tous de sa main (à La Vigne, 72110 - Saint-Denis-des-Coudrais) :

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

Voici son four :

21 octobre 2021.

Le Bon-Papa que je lui ai acheté :

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

J'aime beaucoup le charme et l'ambiance de son logement :

21 octobre 2021.

Philippe en ses états :

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

L'hippopotame (que j'aime aussi beaucoup) n'est pas de lui :

21 octobre 2021.

Philippe m'a invité à sa table pour un excellent déjeuner de sa préparation, arrosé de Jasnières qu'il m'a fait découvrir :

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.


Bon nombre des objets que vous avez aperçus sur ces photos, notamment ceux entreposés dans son atelier et, je l'espère, quelques assiettes, seront exposés (et libres à l'achat) le 29 octobre prochain à la Chaslerie, dans l'ancienne salle-à-manger du logis.
En rentrant de chez Philippe MENARD, au Sud d' Alençon, juste avant de traverser Arçonnay, au bord de la nationale, je suis tombé en arrêt devant ces magnifiques et énormes pilastres.

Ils me semblent tout à fait dignes d'inspirer ceux qui auront à orner l'entrée Sud de l'allée historique de la Chaslerie.

Ce sont ceux de l'ancien château de Maleffre, aujourd'hui disparu mais qui devait, j'imagine, avoir très belle allure :

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.


Près de ces pilastres, j'ai rencontré un chasseur d'escargots qui m'a recommandé d'aller voir le portail d'un manoir de Bellou-en-Houlme.
"Bellou ?" lui ai-je demandé, "connaissez vous S(...), le maçon de B(...) qui est intervenu chez moi dans le passé ?"
"Oui', m'a-t-il répondu sans hésiter, "lui et sa famille, ce ne sont pas gens faciles, car guère prompts à reconnaître leurs défauts ni leurs erreurs, de plus très rancuniers et se donnant toujours le beau rôle..."

Un ange est passé, dans un silence de plomb, que je me suis gardé d'interrompre dans son lourd survol...

Retour aux pilastres. A Bellou, à l'endroit indiqué, je n'ai rien vu qui mérite d'être immortalisé sur le site favori.

Mais, puisque je me trouvais dans le secteur, j'ai poussé jusqu'à Rânes, pour photographier les pilastres du château local :

21 octobre 2021.

Chouette chasse-roue :

21 octobre 2021.


Superbe grille (que m'avait signalée un chantre - mais aussi Roland FORNARI - il y a quelques années) :

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.


Relevons au passage quelques horreurs manifestes de la gestion d'un château par des élus incultes :

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.


Profusion invasive de décors factices à la con (que les censeurs de tout genre me pardonnent ce retour, désormais exceptionnel ici, à mon style naturel) :

21 octobre 2021.


J'ai poussé plus loin encore, jusqu'au château de Flers (autre exemple de gestion municipale d'un monument du même métal, la gestion, pas le monument) mais n'ai pu entrer dans son parc et me suis contenté de ces quelques vues :

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.



En résumé, je retiendrais bien volontiers, pour l'allée historique du manoir favori, un modèle de pilastres copiant, dans leur masse, leurs dimensions et leurs formes, ceux de l'ancien château de Maleffre.
Je pourrais souhaiter les hybrider avec ceux du château de Rânes, dont j'aime beaucoup, outre les chasse-roue, les murets latéraux à la vague baroquisante.
Il me semble que tout cela ne manquerait pas de manorialitude dans les lointains du manoir favori.
Décor trop riche, sans doute, mais, puisqu'on se trouverait là à quelques 534 mètres de la cour dudit manoir, les vues à partir de celui-ci se perdraient sous les frondaisons...

Bref, la messe est dite, affaire conclue !
Prochaine étape : demander son devis à un tailleur de pierre (granit) de qualité...

P.S. (à 2 h 30) : Trouvé via "Google", "Maleffre était un château fortifié, entouré de douves"...
Je me retrouve ce matin avec 133 packs (le nom exact est "Pouch-up") de 3 litres chacun de jus de pomme de la Chaslerie, pommes ramassées hier par Francis et son copain, pressées puis jus pasteurisé et conditionné il y a à peine une heure.

J'ai goûté le jus de ce matin. Il est encore chaud, c'est un délice !

Avis aux amateurs : on peut venir en chercher au manoir favori !
Le prix de revient (hors ramassage et transport) à partir des pommes sur l'arbre 100 % bio au sens le plus pur du terme est de 511,72 €, soit 3,85 € le pack de 3 litres.
Il me reste encore quelques packs de l'an dernier, pour ceux qui voudraient comparer les cuvées.
Ainsi conditionné, ce jus de pomme se conserve deux ans sans problème.