Désultoirement vôtre !

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mardi 21 Juillet 2020
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Anecdotes
1
1 M € H.T. de travaux : il ne fait pas de doute que certains sont particulièrement doués pour drainer vers eux l'argent public. Question d'"humanisme", je suppose :

21 juillet 2020.

Chacun appréciera :

21 juillet 2020.

Le bon côté de la chose est qu'Igor a retrouvé là du travail, sous la férule de Sébastien DUVAL, donc à bonne école. Nous nous sommes salués sans rancune. Il a un peu forci depuis qu'on ne s'est vus. Il attend toujours d'être admis à la formation qu'il souhaite :

21 juillet 2020.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mardi 21 Juillet 2020
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales
0
D'Alençon, nous avons pu, via "WhatsApp", converser successivement avec W. et Calixte, puis T., puis A.-V. entourée de Garance, Paul et Hector.

Bou-Maman Sim en était très heureuse :

21 juillet 2020.

Bonsoir M. Fourcade,

Ayant visité aujourd'hui l'exposition temporaire du musée du château de Flers ("Où sont les femmes?"), je suis tombé sur cette représentation du "manoir favori" :

Je ne sais pas si vous la connaissez, c'est pourquoi je vous l'envoie.

Bien à vous,

N.D.L.R. : Merci beaucoup. Oui, je la connaissais. Mais il est bon de la répertorier à toutes fins utiles sur le site favori.

Cette aquarelle date de 17 ans ans après l'incendie qui ravagea le logis. Elle nous montre qu'il n'y avait plus de menuiseries à la porte charretière de la cour et - si elle est fidèle - que l'axe d'une ancienne girouette n'avait pas encore été planté au sommet du dôme d'entrée. La charpente du logis avait été abaissée d'une soixantaine de centimètres lors de sa reconstruction avec les mauvais matériaux que l'on sait. On croit pouvoir relever également qu'après cet incendie, il n'y avait plus de menuiserie de porte d'entrée sur le logis, à part l'imposte semble-t-il. J'irai vérifier ce dernier point au musée de Flers car il est important pour la poursuite de mes travaux.

Cette dernière information contredirait en effet la thèse de Benoît MAFFRE à ce sujet, selon laquelle une certaine porte Transition, que j'ai connue sur l'aile Ouest, aurait résisté au feu à cette place-là du logis qui serait donc légitime. Hélas cette thèse d'un architecte au statut blindé par un monopole public, comme je ne le sais, pour ma part, que trop bien, a prospéré à ce jour dans des services administraaaâââtifs que je pense incapables ou non désireux de contrôler les éventuels excès et approximations hasardeuses de cet intervenant, désormais grassement et doublement doté par ailleurs par la Mission-BERN-de-mes-deux.

On voit également la hauteur des arbres dans l'arrière-cour et sur le "Pournouët".

Mais nulle trace en revanche de la mare dont l'existence, avérée seulement durant une partie de la première moitié du XXème siècle (voir la "Photothèque" du site favori), aurait pu, si tel n'avait pas été le cas, me valoir des tracas supplémentaires de la part du service régional d'archéologie. Or l'on a compris que l'interposition de ce dernier par la D.R.A.C., depuis le 7 février dernier, bloque, à elle seule, la poursuite de la restauration ordonnée du manoir favori.

Quant à Amédée HEDIN, l'auteur de cette aquarelle, il paraît avoir été porteur de peaux d'âne supposées crédibiliser ses observations.

Donc merci beaucoup, vraiment, pour votre message et pour ces photos qui, sous réserve de la vérification sur place que j'ai dite, me paraitraient de nature à confirmer mes propres thèses. Ceci devrait, si du moins le Monde était bien fait, contribuer à renvoyer dans leurs buts et à leurs chères études les prétendus experts que l'on sait.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 24 Juillet 2020
Désultoirement vôtre ! - Nature (hors géologie) - O'Gustin - Anecdotes
0
O'Gustin (le petit rouquin coquin) a reçu ce matin la visite de sa copine Loukoum :

24 juillet 2020.

24 juillet 2020.

24 juillet 2020.

24 juillet 2020.

24 juillet 2020.

24 juillet 2020.

Ce soir, pour s'endormir, ce satyre ne devrait pas avoir besoin qu'on lui chante une berceuse. Quant à sa chérie, il faudra à tout le moins la doucher à grande eau :

Visite, ce matin, du chef d'orchestre Sébastien DAUCE, venu préparer le concert du 12 août prochain (et non 14, comme précédemment indiqué) au manoir favori :

24 juillet 2020.


N'hésitez pas, les uns et les autres, à bloquer cette date dans votre calepin afin de pouvoir assister à ce spectacle de qualité !
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : vendredi 24 juillet 2020 15:04
À : sarl.boussin.liegeas <sarl.boussin.liegeas@orange.fr>
Cc : Celine Portes <celine@ensemblecorrespondances.com>; Eric MAZIER - Responsable OT DOMFRONT <e.mazier@ot-domfront.com>; Karine LECONTE <k.leconte@villededomfront.fr>; Cecile ROUSSELET <cecilerousselet@orange.fr>; leroy-tullie jean paul <leroy-tullie@wanadoo.fr>
Objet : TR: Concert Correspondances 12 août

Franck,

Pourriez-vous présenter votre travail à la Chaslerie le 12 août prochain, à cette belle occasion ?
Il y aura également Sébastien DUVAL, de l'entreprise BODIN, pour présenter la restauration des granits.

Bien cordialement,

PPF

__________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : vendredi 24 juillet 2020 14:49
À : Céline Portes <celine@ensemblecorrespondances.com>; Eric MAZIER - Responsable OT DOMFRONT <e.mazier@ot-domfront.com>
Cc : Karine LECONTE <k.leconte@villededomfront.fr>; Cecile ROUSSELET <cecilerousselet@orange.fr>; leroy-tullie jean paul <leroy-tullie@wanadoo.fr>
Objet : RE: Concert Correspondances 12 août

Bonjour !

Tout cela me va très bien. Quelques détails :

- OK ici pour le 12 août plutôt que le 14 !

- Logement : je peux mettre à votre disposition les deux fournils, chacun contenant un lit double ; dans le fournil de la ferme, il y a un cabinet de toilettes, y compris douche et w.-c. ; dans celui du manoir, uniquement un lavabo (pour les w.-c., il faudra aller au manoir).

- Artisans : Je demande à Franck LIEGEAS, charpentier-couvreur, s'il pourrait présenter son travail.

- Je mets en copie Eric MAZIER, de l'office de tourisme de Domfront, étant signalé que la compétence tourisme relève désormais de la communauté de communes "Domfront-Tinchebray Interco".

- Administraaaâââtif : OK pour votre paperasse (je suis connu pour mon amour immodéré de l'administraaaâââtion et mon admiration sans limite de son efficaaaâââcité !).

Bien cordialement,

PPF

__________________________________________________________________________________

De : Céline Portes <celine@ensemblecorrespondances.com>
Envoyé : vendredi 24 juillet 2020 14:22
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc : Sébastien Daucé (sebastien@ensemblecorrespondances.com) <sebastien@ensemblecorrespondances.com>; Audrey Astruc <audrey@ensemblecorrespondances.com>; Ensemble Correspondances <production@ensemblecorrespondances.com>; Mathilde Nicolas <mathilde@ensemblecorrespondances.com>
Objet : Concert Correspondances 12 août

Bonjour,

Sébastien Daucé m’a transmis les informations suite à la visite. Je récapitule pour mon équipe les différents points afin d’avancer efficacement dans l’organisation, n’hésitez pas à compléter / corriger :

Date : nous vous avions parlé du 12 août, suite à un changement dans les lieux de la tournée. Est-ce bien possible ?
Logement : 1 chambre double / 1 chambre simple > 3 musiciens d l’équipe peuvent être logés sur place
Nous réservons les gîtes à côté pour compléter
Artisans : tailleur de pierre qui travaille sur le Manoir disponible. Avez-vous d’autres contacts dans les alentours (nous pouvons élargir à des producteurs locaux
Ateliers musicaux : 1 atelier instruments anciens / 1 atelier sur le chant
Procession musicale qui partirait de La Chapelle au Salon du logis en rdc
Concerts doublés : horaires à confirmer
Communication : nous pouvons nous occuper de la conception d’un flyer / affiche numérique + impression
Partenariats com : la Ville de Domfront ne réagit décidément pas…pouvez-vous nous mettre en contact avec l’office de tourisme si vous avez un contact là-bas ?
Réservations : au vu de la petite jauge, cela me paraît plus prudent d’organiser une réservation. L’Office de tourisme de Caen s’en occupe pour nos concerts à Caen, est-ce possible d’imaginer cela avec l’office de Domfront ?
Pique-nique tiré du sac à l’issue du deuxième concert pour le public, à l’extérieur du manoir ?
Administratif : je peux vous proposer une convention de mise à disposition du lieu, car nous en avons besoin pour nos assurances.
Jauge : 40 personnes x 2 ? Port du masque obligatoire / pouvoir aérer la pièce entre les deux concerts (nous devons envoyer nos consignes sanitaires à la Drac avant cette tournée et engageons notre responsabilité sur ce point)
Il faut pouvoir bloquer d’office au moins 6 places de réserve pour les invités (famille du tailleur, potentiels bénévoles, institutionnels éventuels) ?


Proposition de planning :
12h30 : arrivée des musiciens en vélo (prévoir un endroit où nous pourrions ranger les vélos)
Est-ce qu’une salle de bain est accessible pour que les musiciens pensent une douche ?
13-14h : déjeuner de l’équipe sur place
14h30-16h : répétition
Prévoir une salle où les musiciens peuvent se changer pour le concert
16h30-17h30 : artisans / atelier musique
Procession musicale pour amener le public de La Chapelle au Salon (selon météo) > l’orgue doit être déplacé sur le brancard
17h45-18h30 : concert #1
19h-20h : artisans / atelier musicaux
20h15-21h : concert
Pique-nique en extérieur s’il fait beau


Je reste à votre disposition pour avancer sur ce projet, nous nous réjouissons de présenter cette tournée au Manoir de la Chaslerie.

Bien à vous,
Celine Portes
Déléguée Générale | General Manager
Ensemble Correspondances
+33 6 50 33 38 86

Membre fondateur d’ARVIVA
Arts vivants, Arts durables

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 24 Juillet 2020
Désultoirement vôtre ! - Nature (hors géologie)
0
Les haricots frais du jour :

24 juillet 2020.


En l'absence de Carole, repartie s'occuper de sa mère, l'épouse de Francis va en faire des conserves.
Un grand jour en perspective !
Quand Sébastien Daucé et son ensemble "Correspondances" se produisent au théâtre de Caen, celui-ci affiche complet.
Idem pour leurs concerts parisiens...
La gendarmerie de Domfront va être sur les dents...
Je ferai mon possible pour en être.
Cordialement

N.D.L.R. : Et en plus il est très sympathique.
Je viens d'avoir l'idée de me reporter à la photothèque du site favori et y ai retrouvé ces deux photos du tout début du XXème siècle :


Certes, elles montrent la porte en question à l'entrée du logis à cette époque.

Mais je pense pour ma part qu'elle a été placée là après l'incendie. Je ne vois en effet pas comment elle aurait pu résister à la fournaise qui avait sévi toute une nuit, éclatant et rougissant nombre de marches de granit de la cage d'escalier et faisant disparaître, entre autres, la fenêtre du palier du 1er étage de ladite cage d'escalier.

Et je n'insiste pas sur l'épaisseur de ladite porte, telle que je l'ai connue sur le bâtiment Ouest, porte dont Pascal BRESSON, qui n'a pas les yeux dans la poche et en connaît un rayon en matière de menuiseries, m'avait affirmé que ce ne pouvait être, au départ, une porte extérieure.

Je reconnais cependant que je n'ai sans doute pas encore trouvé l'argument définitif pour justifier mon opinion.

C'est en cela que notre site favori pourrait là aussi être utile. En encourageant les possesseurs de vieilles représentations de la Chaslerie - idéalement antérieures à l'incendie de 1884 - à nous les faire connaître. Je ne peux pas croire qu'elles aient toutes disparu.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 25 Juillet 2020
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - Anecdotes
1
Tout peut changer si vite... Cette fois-ci encore, je n'en suis pas passé loin :

25 juillet 2020.

25 juillet 2020.

25 juillet 2020.

La "Twingo", elle, n'y a pas résisté. Réduite à l'état d'épave (ça m'évitera de changer le volant et le siège défoncé par mon poids, ainsi que j'y songeais pour prolonger cette brave monture). La voiture d'en face, heureusement vide, que j'étais allé cueillir de l'autre côté de la route, a été projetée au milieu de la chaussée. Pliée elle aussi. J'ai pensé à couper le contact, ça fumait autour de moi.

Fatale erreur ou presque, je m'étais endormi au volant en rentrant de Pontorson. Il devait être 14 heures, je m'étais restauré au McDo de ladite localité avant de reprendre la route. Un véhicule en stationnement m'a ainsi réveillé, quasiment à la hauteur du domicile de Sébastien LEBOISNE, là où la voie se met à tourner à droite. J'avais donc tenté le raccourci (j'ai toujours aimé les simplifications).

Grâce au ciel, pas de véhicule en circulation en face. Choc frontal à 70 km/h, je respectais la limitation de vitesse. J'ai pu observer que les air-bags déployés, l'un reçu en pleine poire, l'autre ayant explosé le pare-brise, sentent mauvais. Gendarmes et pompiers, nombreux, ont fait diligence autour du corps. Immobilisation des cervicales par un truc désagréable en plastique dur, interrogatoire immédiat et répété pour s'assurer que je restais conscient, alcootest, dépistage des stupéfiants dans la foulée avec un autre truc en plastique dur dans la bouche. Tests négatifs, en auriez-vous douté ? Tension à 18, ils voulaient aussi savoir si je prenais des anticoagulants. A la suite de manipulations savantes, on m'a déposé sur une planche et engoncé dans un corset puis désincarcéré par le hayon arrière. Ambulance, pin-pon-pin-pon (je commence à avoir l'habitude). Direction l'hôpital de Saint-Hilaire-du-Harcouët (je poursuis ainsi ma tournée des hostos du coin).

Mais la bête est coriace même si le sternum est douloureux.


Bref, ce sera pour une autre fois.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 25 Juillet 2020
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales
1
On a les blessures de guerre qu'on peut :

25 juillet 2020.

25 juillet 2020.


Le problème sera de me nourrir pendant cette période sans voiture, donc sans cantine favorite. Tout devrait bien se passer car j'avais fait provision de plein de boîtes de maïs ou de cœur de palmier. Il y a aussi les fraises et les radis du potager...

...qui ne nécessitent pas de cuisson.

Donc je devrais pouvoir survivre le temps qu'il faudra.

P.S. (à 20 h 30) : Ce soir, je m'aperçois que le genou droit en a pris un p'tit coup...
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Dimanche 26 Juillet 2020
Vie du site - Aspects juridiques - Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
Un pompier me recommandait hier, dans l'ambulance, de ne pas me prendre en selfie. Il précisait avoir des instructions pour cela. "Vous savez, ces photos se retrouvent vite sur les réseaux sociaux et on ne sait pas ce qui peut arriver".

Air connu. Rigolo.


Et la liberté d'expression, bordel ?
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Dimanche 26 Juillet 2020
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Anecdotes
0
Il se confirme qu'il est difficile de s'extraire des "Urgences" du secteur quand on y est arrivé conduit par les pompiers. Pas de taxis, pas d'ambulance pour vous ramener chez vous.

Hier, l'épouse de Sébastien LEBOISNE s'est dévouée. Je l'en remercie.