Désultoirement vôtre !

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 16 août 2016
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - Anecdotes
0
Avant qu'elle n'émigre à Vichy (où j'irai la rechercher le 24) pour sa cure annuelle, j'ai donné à ma mère des devoirs de vacances. Je lui ai en effet demandé de nous raconter quelques anecdotes de son enfance ou même de celle de notre petite Julietotte : "le tricycle du curé", "les œufs", un certain "Feuillant coureur de jupons", etc.

Ma mère m'a téléphoné ce matin pour m'apprendre qu'elle était au travail et qu'elle prenait plaisir à rédiger ces souvenirs.

Attendons sa prose !

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mercredi 17 août 2016
Désultoirement vôtre ! - Economie - Anecdotes - Références culturelles
0
Si vous désirez comprendre ce qu'est une terre qui meurt, partez donc à la recherche, sur tout le territoire de l'ex-Basse-Normandie, d'un libraire vendant un "Eugène Onéguine". L'envie m'en a pris hier après-midi.

Première étape, le "Leclerc" de La Ferté-Macé ; rien que des Stéphane BERN, Jean-Pierre FOUCAULT et autres littératures de chiottes. Aucun bouquin de la "Pléiade".

Deuxième étape, le libraire de Flers où j'ai acheté dernièrement l'excellent bouquin de Christian MERLIN : chou blanc ; une dizaine de livres de la "Pléiade" se battent en duel sur un rayon.

Troisième étape, l'"Espace culturel (sic) Leclerc" de Flers : "Pouvez-vous m'épeler le nom de l'auteur ?". OK, au suivant !

Quatrième étape, "au brouillon de culture" à Caen : "on peut vous le commander".

Cinquième étape, la "librairie générale du Calvados" à Caen : même refrain.

Sixième étape, la "Fnac" de Caen...

... et là, enfin !

Plus de 200 km en plein cagnard, une après-midi (presque) perdue : je vous le dis, nous vivons une époque formidable !

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mercredi 17 août 2016
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux
0
Félicitations à Chantal JOURDAN, députée suppléante de notre circonscription, pour sa réaction parue dans le "Ouest-France" du jour :

Après Bernard SOUL et elle, qui se sont exprimés courageusement, on attend que d'autres élus rendent public leur point de vue dans cette affaire qui dépasse à l'évidence les clivages politiques.

Test trouvé sur "Facebook"
rédigé le jeudi 18 août 2016
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0

Curieux pour un type maintenu au placard depuis 18 ans...

A moins que l'on considère qu'un bon fonctionnaire est quelqu'un qui ne crée pas de réglementation nouvelle à tout bout de champ, qui n'enquiquine pas les administrés avec des procédures à n'en plus finir, etc... Auquel cas, je serais d'accord et, même, heureux que mon point de vue soit enfin partagé.

Ceci dit, pour la vie sociale, ce n'est pas faux.