Désultoirement vôtre !

lemoniteur.fr
rédigé le 20 Avril 2019
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux
0
Incendie de Notre-Dame: «Les travaux en cours n’impliquaient aucun point chaud».

N.D.L.R. : Circulez, il n'y a rien à voir, Jupiter veille sur vous !

Notre-Dame de Paris dans une enluminure de Jean Fouquet - XVe siècle - La Main de Dieu protégeant les fidèles


Corrélativement, il semble qu'existe un contrôle sur une corporation en situation de monopole légal. Du moins, quand Jupiter Omniscient et Omnipotent le désire. Que j'avais donc mauvais esprit d'imaginer le contraire ! C.Q.F.D.
0
La grande détresse des fonctionnaires de la direction des Patrimoines
Didier Rykner samedi 20 avril 2019

L’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris - Photo : Didier Rykner


Depuis trois jours et les différentes interventions du Président de la République et du Premier ministre, de nombreux échos nous remontent, directement par des appels téléphoniques et des mails, ou indirectement, de la grande détresse dans laquelle se trouve aujourd’hui l’administration des monuments historiques. Ils apprennent par la presse les décisions prises par l’exécutif sur lesquelles ils ne sont jamais consultés. Aucune procédure habituelle n’existe plus et le gouvernement s’apprête à faire passer une loi d’exception. L’avis de tous les spécialistes, universitaires, conservateurs, historiens d’art et historiens est totalement négligé, et ne compte plus pour rien aux yeux d’Emmanuel Macron et d’Édouard Philippe qui espèrent, en agissant dans la précipitation et en multipliant les effets d’annonces faire oublier la responsabilité écrasante des politiques de tous bords - pas seulement eux bien entendu - dans la situation actuelle.

Le ministre de la Culture est complètement inaudible, n’intervenant que pour faire le point sur l’état de la cathédrale et des œuvres qu’elle conserve, auprès de rares médias par lui sélectionnés (là encore, les spécialistes sont tenus pour quantité négligeable). Le directeur des Patrimoines n’est pas inaudible, il est totalement absent et on se demande s’il y en a vraiment un. Sa direction est au bord de l’explosion à défaut de pouvoir se révolter ouvertement.
Nous avons ainsi reçu une contribution spontanée d’un conservateur du patrimoine dont nous garderons bien entendu l’identité secrète. Nous la publions dans la rubrique Débats car nous ne sommes pas forcément d’accord avec tout, mais ces réflexions qui viennent du terrain, de ceux qui passent réellement le temps à protéger, à sauver et à restaurer le patrimoine, nous semblent encore plus essentielles aujourd’hui quand le politique prend le pas sur ceux qui savent parce que c’est leur métier. Nous invitons tout fonctionnaire du ministère de la Culture qui voudrait s’exprimer à nous envoyer leur contribution, et nous leur garantissons bien entendu, s’ils le souhaitent, le plus strict anonymat.
L’abbaye qui cachait des fresques d’Odilon Redon
Par Inès Boittiaux • le 3 août 2018
Dans le massif des Corbières, l’abbaye de Fontfroide recèle bien des trésors. Grimpons juste au-dessus du cloître et avançons à pas feutrés dans sa bibliothèque. Parmi les boiseries niche un décor symboliste rarissime exécuté par le « Prince du rêve » à la fin de sa vie.


N.D.L.R. : Voici le "bureau-bibliothèque-de-mes-rêves". En imaginant ma petite-fille jouant au piano l'un de mes airs favoris...
Vieille France (via "Facebook")
rédigé le 21 Avril 2019
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
« Ces ouvriers ne servaient pas. Ils travaillaient. Ils avaient un honneur, absolu, comme c’est le propre d’un honneur. Il fallait qu’un bâton de chaise fût bien fait. C’était entendu. C’était un primat. Il ne fallait pas qu’il fût bien fait pour le salaire ou moyennant le salaire. Il ne fallait pas qu’il fût bien fait pour le patron ni pour les connaisseurs ni pour les clients du patron. Il fallait qu’il fût bien fait lui-même, en lui-même, pour lui-même, dans son être même. Une tradition, venue, montée du plus profond de la race, une histoire, un absolu, un honneur voulait que ce bâton de chaise fût bien fait. Toute partie, dans la chaise, qui ne se voyait pas, était exactement aussi parfaitement faite que ce qu’on voyait. C’est le principe même des cathédrales. »

Charles Péguy, L'Argent, 1913.

N.D.L.R. : Pas mieux.
Château de Vendeuvre (via "Facebook")
rédigé le 21 Avril 2019
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
Venez pour le week-end de Pâques découvrir Vendeuvre. La restauration de la grille d'honneur est achevée. Venez visiter un château privé, toujours habité par la même famille, de père en fils depuis sa construction en 1741. En venant, vous défendez le patrimoine, vous contribuez à faire connaître un peu mieux notre Histoire, notre Passé, et soutenir ceux qui défendent le Patrimoine de la France :


N.D.L.R. : Superbe ! Et félicitation à "Fer Art Forge" d'Alexandre GURY !
Il semble que le fan-club de notre site favori comporte un membre de plus que ce que j'avais cru comprendre :

(Début de citation)

De : Bruno et Karine Guérin <bruno-et-karine.guerin@orange.fr>
Envoyé : dimanche 21 avril 2019 22:43
À : Pierre-Paul Fourcade
Objet : Re: chevrette blanche

Bonsoir,

Pas de soucis, la chevrette a déjà un autre amateur ...

Bonne continuation,

Karine GUERIN
Ferme de Kerourin
56 160 Ploërdut
02.97.28.97.57
http://bruno-et-karinegue.wix.com/ferme-de-kerourin

__________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : dimanche 21 avril 2019 22:33
À : Bruno et Karine Guérin
Objet : RE: chevrette blanche

Bonsoir !

Merci d'avoir réagi aussi vite à mon allusion d'hier.

Je n'ai plus à mon service l'employé qui aurait pu s'occuper de la chevrette et son successeur me recommande d'acheter une épareuse. Donc je suis en pleine réflexion.

Si vous avez un autre amateur pour votre chevrette blanc cassé, n'hésitez pas à la lui vendre.

Je reviendrai vers vous quand j'y verrai plus clair.

Bien cordialement,

PPF

__________________________________________________________________________

De : Bruno et Karine Guérin <bruno-et-karine.guerin@orange.fr>
Envoyé : dimanche 21 avril 2019 22:24
À : Pierre-Paul Fourcade
Objet : chevrette blanche

Bonsoir,

Je reviens vers vous concernant votre demande pour une chevrette blanche.

Les naissances sont terminées, et je n’ai malheureusement pas eu à proprement parlé de chevrette “blanche”. J’en ai une qui est plutôt “blanc cassé – crème” : mais ce n’est pas un vrai blanc.
Si vous préférez annuler votre réservation : pas de soucis : il suffit de me le dire par mail.
Sinon, si vous confirmez votre réservation, la chevrette sera disponible entre la fin avril et la mi mai. Afin d’organiser au mieux notre planning, merci de vous indiquer vos possibilités de passage pour venir la récupérer, le cas échéant.

Bonne soirée, et Bien sincèrement,

Karine GUERIN
Ferme de Kerourin
56 160 Ploërdut
02.97.28.97.57
http://bruno-et-karinegue.wix.com/ferme-de-kerourin

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 23 Avril 2019
Désultoirement vôtre ! - O'Gustin
0
Ce matin, O'Gustin a pris une leçon de maintien (à laquelle j'ai participé avant d'être relayé par un certain Mao)...

23 avril 2019.

... suivie d'une séance de gastronomie puisqu'il a découvert le bois de cerf :

23 avril 2019.

Au terme de la séance, Sandrine BOSSE, éducatrice canin diplômée d'Etat, m'a déclaré qu'O'Gustin lui est apparu très sociable, très équilibré dans son comportement et très vif. Elle m'a notamment appris que les bouledogues français ne sont pas de bons nageurs car leur tête trop lourde les entraîne vers le fond. Je n'ai pas à être surpris que notre cher Gugusse ingurgite les crootes de ragondin qu'il trouve sur le Pournouët puisqu'il paraît que ce sont des friandises pour lui. Mon interlocutrice m'a recommandé de ne pas jouer à la balle ou à des jeux bruyants avec O'Gustin parce que cela est de nature à lui fatiguer les membres ou à le rendre nerveux, ni de lui faire mâchouiller les nerfs de bœuf qu'on trouve dans le commerce (car pleins de produits chimiques) mais plutôt, des morceaux de bois de cerf ou de cornes de buffle, ou d'un truc dénommé kong qu'on peut se procurer via "Amazon" ; j'ai immédiatement suivi ce conseil :

J'ai également entendu qu'il serait préférable de faire castrer notre jeune loïde, ce qui ne me semble pas évident, s'agissant d'attributs qui promettent d'être de la "qualité FOURCADE" bien connue de nos services ; sur ce sujet ô combien délicat, je vais donc prendre le temps de la réflexion (sans toutefois solliciter l'avis du principal intéressé).
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 23 Avril 2019
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
Mes derniers "amis Facebook" en date sont :
- à sa demande, Guillaume OUDARD, déjà intervenu sur notre site favori où mes propos sur les architectes du patrimoine ne le laissent pas toujours indifférent
- et Philippe MENARD dont j'apprécie les poteries, que j'ai découvertes lors d'une exposition organisée au logis de Moullins.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 24 Avril 2019
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes - Annonces - A la Chaslerie
0
Voici la gyrobroyeuse déportable à satellite démontable, de marque "Perfect" (hollandaise) et de modèle "RF-220", ayant très peu servi, que je mets en vente :

24 avril 2019.

24 avril 2019.

24 avril 2019.

Elle est visible à la Chaslerie.

Si intéressé, faire offre au 06 12 96 01 34.

P.S. (du 25 avril 2019) : J'ai mis cette tondeuse en vente sur "leboncoin.fr" au prix demandé de 3 000 €, sachant que le prix neuf est de 6 600 € H.T.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 24 Avril 2019
Désultoirement vôtre ! - O'Gustin - Météo
0
Très violent orage de grêle, avec tonnerre et foudre, ce soir vers 19 h 20. A l'abri de la fenêtre de ma chambrette monacalo-monastique, j'observe le spectacle :

24 avril 2019.

24 avril 2019.

24 avril 2019.

24 avril 2019.

24 avril 2019.

En un instant, le sol de la cour se retrouve blanc de grêlons :

24 avril 2019.

24 avril 2019.

24 avril 2019.

C'est, je crois, le premier orage de la vie d'O'Gustin qui s'est mis à aboyer à tue-tête.

Pour le rassurer, je lui donne à ronger sa corne de buffle en plus de son bois de cerf, tous deux livrés dès ce matin :

24 avril 2019.

A 19 h 40, tout rentre dans l'ordre. Le loïde se fait les dents en ronronnant de plaisir...

24 avril 2019.

... tandis que, cette fois de l'entrée du bâtiment Nord, j'évalue la taille des grêlons, près d'un centimètre de diamètre :

24 avril 2019.

Il y aura sans doute des dégâts dans les toitures. Quant à l'ancien salon de l'"aile de la belle-mère", il sera, une fois de plus, sous l'eau.

On verra ça demain, tranquillement.
lefigaro.fr
rédigé le 24 Avril 2019
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux
0
Notre-Dame: l’exécutif veut s’affranchir des réglementations

Par Jean-Baptiste Garat Mis à jour le 24/04/2019 à 20:24 Publié le 24/04/2019 à 20:24

Un projet de loi devrait permettre d’agir par ordonnances pour restaurer au plus vite la cathédrale. Certains expriment leur inquiétude.

L’incendie de Notre-Dame fut un événement exceptionnel. En réponse, l’exécutif multiplie les mesures d’exception. Le sujet est revenu au menu du Conseil des ministres mercredi avec la présentation du «projet de loi pour la restauration et la conservation de la cathédrale Notre-Dame de Paris et instituant une souscription nationale à cet effet». Le texte, présenté par le ministre de la Culture Franck Riester et celui des Comptes publics Gérald Darmanin, sera examiné en première lecture à l’Assemblée «courant mai».

Le gouvernement prévoit également de se soustraire à quasiment toutes les réglementations applicables à ce type de chantier: normes encadrant la construction, celles pour la délivrance des autorisations de travaux, l’élaboration des documents de planification, l’urbanisme, la préservation du patrimoine, l’archéologie préventive, la voirie, les transports, celles définissant la commande publique et protégeant le domaine public. Enfin, les règles concernant l’évaluation environnementale et la protection de l’environnement.

N.D.L.R. : (...)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 25 Avril 2019
Vie de l'association - Animation, fêtes, visites - Désultoirement vôtre ! - O'Gustin - Anecdotes
0
Ce matin, Igor a, devant un public intéressé comme au premier chef, monté le portique de balançoires acheté dernièrement à Flers :

25 avril 2019.

25 avril 2019.

25 avril 2019.

25 avril 2019.

Il a cru ne pas être vu lorsqu'il a grillé une clope. Mais c'est encore raté :

25 avril 2019.

Ainsi installé dans l'arrière-cour, le portique pourra être facilement surveillé à partir du bâtiment Nord :

25 avril 2019.

25 avril 2019.

D'après notre contrôleur des travaux finis favori, ce portique est bon pour le service :

25 avril 2019.

25 avril 2019.

Cependant, je n'exclus pas de sceller les pieds de bois avec un dispositif métallique ni de les isoler de la terre souvent détrempée à cet endroit.
"Business as usual" du côté des maçons, c'est-à-dire que :

1 - ils bossent sous le contrôle de leur mascotte favorite :

25 avril 2019.

2 - ils entraînent sur la pente ô combien glissante de la débauche une saine jeunesse qui a honte de suivre leur exemple et croit sortir du champ de mon appareil photo, mais caramba, c'est encore raté !

25 avril 2019.

25 avril 2019.

3 - il leur arrive de travailler un peu de temps à autre mais toujours bien...

25 avril 2019.

25 avril 2019.

25 avril 2019.

25 avril 2019.

25 avril 2019.

... ou presque :

25 avril 2019.

25 avril 2019.

4 - en fin de journée, il se font servir des petits fours pendant que leur G.P.S. fait croire à leur patron (pauvre Cédrick, je compatis) qu'ils triment encore :

25 avril 2019.

Pour le reste, ils sont, comme on le voit, très sympathiques !