Désultoirement vôtre !

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Dimanche 2 Septembre 2018
Désultoirement vôtre ! - Nature (hors géologie) - Anecdotes
0
En rentrant hier soir, je l'ai aperçue sur le premier poirier visible près des pilastres de notre manoir favori :

1er septembre 2018.

1er septembre 2018.

1er septembre 2018.

Cette vacherie est revenue et cette fois-ci, elle se développe même sur l'arrière :

1er septembre 2018.

Pourtant Benjamin avait traité la plaie, convenablement m'avait-il semblé. Il faudra que je le rappelle pour lui demander, si j'arrive à le joindre, quel produit appliquer.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Dimanche 2 Septembre 2018
Désultoirement vôtre ! - Nature (hors géologie)
1
En fait, ce polypore soufré est installé dans ce poirier depuis pas mal d'années. Je lui avais déjà consacré des messages en 2011, 2012 et 2013. Il doit se plaire à cet endroit car je ne l'ai jamais vu aussi développé.

Benjamin, appelé ce soir, me dit qu'il n'y a pas grand chose à faire, à part badigeonner les plaies de l'arbre au goudron.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Dimanche 2 Septembre 2018
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
Nouveau dégât des eaux ce soir dans l'"aile de la belle-mère". Cette fois, cela provient de la machine à laver la vaisselle. Hier, en voulant nettoyer, on a dû trop tirer sur un tuyau.

Cela confirme qu'il est déraisonnable de vouloir à toute force faire cohabiter un tel chantier et un minimum de vie bourgeoise. Je me tue à le répéter.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 3 Septembre 2018
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - Anecdotes
0
Sur son chemin de retour vers Paris, Carole a fait étape à Alençon où elle aura passé cinq heures cet après-midi à régler les problèmes suivants :
- accompagner ma mère chez le médecin qu'elle lui a trouvé en liaison avec la "Résidence des Lys" ; il paraît que ce médecin a écouté très patiemment l'"exposé complet" dont ma mère l'a gratifié ; il lui a prescrit une ordonnance valable trois mois et l'a dispensée de la plupart de ses piqûres quotidiennes ;
- accompagner ma mère chez un pharmacien pour faire l'acquisition de tous les médicaments prescrits ; Carole a dû insister pour que ne soient pas fournis des génériques dont, absurdement, ma mère ne veut pas entendre parler ;
- mettre fin au contrat avec un groupement d'infirmières dont ma mère se plaignait ; leur trouver des remplaçantes ;
- faire signer par ma mère le contrat-cadre avec "Adhap" qui la fournit, sept jours sur sept et deux fois par jour, en "assistantes de vie" (du moins celles qu'elle n'a pas rejetées à ce stade) ;
- et, pour couronner le tout, prendre encore le temps d'accompagner avec le sourire ma mère dans une pâtisserie où elle lui a offert le café liégeois et la tarte au citron dont elle est friande ;
- etc.

Je suis très reconnaissant à Carole de se charger de toutes ces corvées et d'arriver à le faire de façon très efficace.

De mon côté, j'ai été absorbé par des problèmes administraaaâââtifs divers et j'ai dû, entre autres, me rendre à Pontorson pour remettre un peu d'ordre dans mon immeuble local : locataires qui entreposent des vélos dans un couloir exigu (l'un d'eux, bien connu de nos services, me menace de sévices divers dont une plainte pour vol et il semble qu'il ait trouvé une oreille complaisante chez un gendarme qui m'a téléphoné), locataire qui refuse l'accès à son lot où se trouverait la source d'un dégât des eaux très gênant pour sa voisine âgée, etc... Bref, des incivilités diverses, que de la joie également. Voici la lettre-circulaire que, de retour à notre manoir favori, j'ai envoyée pour rappeler quelques règles de bon sens :

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mardi 4 Septembre 2018
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
J'ai passé la nuit à lire "Le dernier empereur" de Jean SEVILLIA.

Où l'on voit qu'une tradition multiséculaire n'a besoin que de quelques semaines pour se déliter et s'écrouler.

Si l'on observe les convulsions et fractures diverses de notre pays comme je le fais par ailleurs (et je ne dis pas tout), il est assez difficile de rester optimiste.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mardi 4 Septembre 2018
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales
0
Je viens de téléphoner à ma mère. Nouvelle salve de réclamations :
- elle a oublié hier de parler au médecin de ce qu'elle appelle sa "fracture du péroné" ;
- le dentiste qui lui a été conseillé ne prend plus de patients ; d'ici que je doive la conduire à ma dentiste à Domfront, il n'y a qu'un pas (et, accessoirement, à chaque rendez-vous, deux allers-retours à Alençon à la clé) ;
- elle n'arrive pas à obtenir de rendez-vous avec un ophtalmo ni un O.R.L. ;
- etc... etc...

Elle me saoule.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mardi 4 Septembre 2018
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0

Passionnant, vraiment. Et je vous fais grâce ici des trois pages du relevé.
François MICLO
rédigé le Mardi 4 Septembre 2018
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie
0
Gérald Darmanin, que je ne connaissais ni de Dave ni des dents, m'écrit une lettre circonstanciée dans laquelle il se propose de me pomper à la source. Je lui réponds pourquoi pas ; dans un moment de solitude et d'égarement, la chose serait possible voire même envisageable, même si le gonze n'est pas mon genre de beauté. Or, soudain, le vlà-t'y pas qui hésite, tergiverse et renonce. Mytho, petit allumeur, va donc !

N.D.L.R. : Hélas il a tranché (ou un autre à sa place)...
Je viens de "capturer" sur "mappy.com" la photo aérienne de notre manoir favori ainsi que celles des terres environnantes. Je les mets en ligne en circulant du Nord au Sud et de l'Ouest à l'Est.

Je crois que j'avais déjà commenté la photo principale : le toit du colombier avait été restauré ; derrière la cave, il y avait un truc blanc. Tout cela doit, sauf erreur de ma part, dater de juillet 2016.

Pour moi, le principal intérêt de ces photos est de montrer l'état des plantations.

Le jeu n'est pas complet mais, dans l'ensemble, cela donne une assez bonne idée de la situation.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 5 Septembre 2018
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie
0
Les bulletins de salaire de Christian sont préparés par Atout-Services, une entité dans la mouvance de la M.S.A.

Avec Christian, nous avons remarqué ce matin que ces bulletins ont changé de modèle depuis le mois d'avril puisque n'y figure plus la provision pour congés payés.

Or une employée d'Atout-Services vient de m'appeler car elle a fini par découvrir mes courriels de réclamation (sur un autre sujet) depuis le 10 août dernier. J'ai l'impression que c'est un joyeux bordel dans cette entité.

J'ai profité de son appel pour lui demander de m'expliquer la perte d'informations depuis ses premiers bulletins. Elle m'a répondu que "c'est pour faire de la place pour le prélèvement à la source".

Là aussi, ça va être un sacré bordel, à l'évidence. Comme si les employeurs avaient encore besoin de ça... Pays de sauvages !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 5 Septembre 2018
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie
0
Le site "lefigaro.fr" demande ce soir si l'on est favorable à la fin du numerus clausus pour les études de médecine.

De mon côté, je constate la très grande difficulté, désormais, de trouver en province, notamment à Domfront, Bagnoles-de-l'Orne et Alençon, les médecins généralistes ou spécialistes dont on aurait besoin quand on n'est pas déjà "référencé" auprès de l'un d'eux.

Je ne suis pas du tout expert des questions d'organisation de la desserte ou des études médicales mais il me paraît évident qu'il existe des verrous, administraaaââtifs ou psychologiques, qu'il faut faire sauter.

Alors, en l'état de ma connaissance imparfaite mais encore récente du dossier, je vote clairement "oui" à ce sondage indicatif.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 6 Septembre 2018
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : jeudi 6 septembre 2018 00:10
À : p.cahart; p.durand@(...)
Cc : hhourdin@(...); j.brochard@(...)
Objet : Prélèvement à la source et crédits d'impôts

Chers amis,

On est partis à l'évidence pour un sacré bazar. Aujourd'hui, une entité de la mouvance de la MSA à qui je faisais part de mon étonnement de ne plus voir, depuis trois mois, indiquée la provision pour congés payés sur les bulletins de salaire qu'elle édite à titre onéreux m'a répondu que "c'est pour y faire de la place pour le prélèvement à la source". Si les bulletins de salaire ne comportent plus cette information, comment diable les employeurs peuvent-ils s'y retrouver pour tenir leur comptabilité ?

Ce soir, je lis dans "lefigaro.fr" que le gouvernement monte ce qui m'apparaît comme une usine à gaz pour les crédits d'impôts.

Qu'est-ce qu'un "crédit d'impôt" (au passage, quelle horrible expression, qui montre que nous sommes bel et bien entrés dans une période barbare !) ? Est-ce que, en particulier, ça concerne peu ou prou le régime fiscal des monuments historiques ?

Amitiés,

PPF

(Fin de citation)

P.S. (à midi) : Patrice m'a répondu qu'il va mettre à jour l'instruction préparée, pour les propriétaires de monuments historiques, par la "Demeure Historique" (dont il est le vice-président en charge de la fiscalité).

P.S. 2 (à 17 h) : Mon ancien élève à l'E.N.A. et ami Philippe DURAND vient de me répondre :

(Début de citation)

De : philippe.durand@(...)
Envoyé : jeudi 6 septembre 2018 17:01
À : Pierre-Paul Fourcade
Cc : hhourdin@(...); jacques.brochard61@(...); p.cahart
Objet : RE: Retenue à la source et crédits d'impôts

Aucune incidence pour les monuments historiques puisque les travaux ne donnent pas droit à un crédit (ou une réduction d'impôt), autrement dit un avantage directement imputable sur l'impôt, mais à une déduction du revenu global, autrement dit à une déduction de l'assiette imposable (revenu global) avant liquidation de l'impôt proprement dit.

En fait la mesure est surtout destinée à des catégories de contribuables dont l'effectif est électoralement significatif : le crédit d'impôt pour les emplois à domicile (dont le montant peut représenter une part significative de l'impôt, notamment chez les personnes âgées) et les dons aux oeuvres d'intérêt général (qui touchent un grand nombre de contribuables et qui sont soutenus par des lobbies puissants d'autant que la suppression de l'ISF a déjà entraîné une baisse non négligeable des recettes de mécénat).

Je rappelle que le basculement des déductions du revenu imposable en réductions ou en crédits d'impôt a été principalement opéré au milieu des années quatre-vingts au motif qu'avoir un avantage fiscal d'autant plus important que l'impôt était élevé portait atteinte à l'effet redistributif de l'impôt. L'idée qu'on ne puisse donner un avantage fiscal qu'à des gens qui paient de l'impôt choquait des esprits qu'on aurait pu croire rationnels comme celui de (...).
Illustration de la définition du bon sens par Maurice Lauré : "cette qualité sans laquelle l'intelligence n'est qu'une gymnastique de l'esprit".

Amitiés

Philippe Durand
Associé
Avocat, Barreau des Hauts-de-Seine
PwC Société d’Avocats
Crystal Park – 61, rue de Villiers – 92208 Neuilly-sur-Seine Cedex – France
T : +33 (0) 1 56 57 43 02 | P : +33 (0) 6 32 64 92 69
philippe.durand@pwcavocats.com
www.pwcavocats.com

(Fin de citation)

P.S. 3 (à 17 h 15) :

(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : jeudi 6 septembre 2018 17:11
À : philippe.durand@(...); patrice cahart
Cc : hhourdin@(...); jacques.brochard@(...)
Objet : RE: Retenue à la source et crédits d'impôts

Charmant. Merci et bon courage !

PPF

______________________________________________________

De : patrice cahart
Envoyé : jeudi 6 septembre 2018 17:09
À : philippe.durand@(...); Pierre-Paul Fourcade
Cc : hhourdin@(...); jacques.brochard@(...)
Objet : RE: Retenue à la source et crédits d'impôts

Même avis. Les propriétaires de MH vont être pratiquement les seuls à supporter (en trésorerie) des prélèvements excessifs, sans compensation.

(...)

Patrice

(Fin de citation)
0
Je viens, via "Facebook", de poser à Véronique LOUWAGIE, députée de l'Orne et membre active de la commission des finances de l'Assemblée Nationale, par ailleurs mon "amie Facebook", la question suivante relative à la mise en place du prélèvement à la source :

" L'un des gros problèmes de cette réforme est sa complexité. Comme si on n'avait que ça à faire, étudier des textes de plus en plus nombreux, de plus en plus abscons, et tout ça pour quoi ? Un prétendu "modernisme", ce qui ne veut rien dire en soi. J'ai l'impression que beaucoup de monde n'y comprend rien. Cela indiffère la majorité de nos concitoyens car ils ne sont pas concernés par ces complexités. Mais, pour ceux qui sont touchés, par exemple les petits employeurs, c'est une occasion de plus de se dire qu'il y a quelque chose de profondément détraqué dans la marche des affaires publiques de ce pays. Par exemple, je dépends pour mon employé des bulletins de paie qu'édite, moyennant finances, une entité dans la mouvance de la MSA qui s'appelle "Atout-Services". On sait en effet que les bulletins de paie comportent tout un tas de lignes obscures, dont les taux changent tout le temps et qu'un particulier ne peut matériellement pas suivre tout seul les "mises à jour" correspondantes. Or je me suis aperçu hier qu'Atout-Services a, depuis juin dernier (juin inclus), fait disparaître de leur imprimé de bulletins de paie les informations sur l'indemnité pour congés payés (10 % en sus du salaire) qui y figuraient jusqu'alors. Donc je pose ma question : comment faire pour tenir ma comptabilité si je ne dispose plus du document habituel justifiant, notamment aux yeux du fisc, que je continue à payer, mois par mois, cette indemnité pour congés payés ? J'ai posé la question téléphoniquement, pas plus tard qu'hier, à Atout-Services. Ils m'ont répondu qu'ils ont dû faire de la place sur leur imprimé pour le prélèvement à la source. Vous qui avez une expérience professionnelle d'experte-comptable et qui vous intéressez à l'Assemblée Nationale à ces questions pratiques, pouvez-vous m'expliquer comment je me sors de ce pataquès ? Bien cordialement"

P.S. ( à 13 h) : Je viens de recevoir, par le même canal, la réponse suivante :

"Bonjour, je partage votre analyse. Régulièrement et toujours avec la même ténacité, je dénonce l’excès de normes et la sur-réglementation qui complexifie notre économie et notre vie quotidienne. Nous devons simplifier la vie de nos entreprises et des citoyens. Or, ce qui est mis en place ne va pas dans ce sens. Je le regrette. L’information concernant les droits à congés payés est une information essentielle, qui d’ailleurs permet d’éviter des conflits ou des litiges entre employeurs et salariés. Vous avez raison de demander à ce que cette information figure. Voilà ce que je peux vous dire. Très sincèrement. Véronique Louwagie"

Je vais donc devoir écrire à Atout-Services pour leur demander de ne pas faire sauter cette information des bulletins de salaires qu'ils facturent à l'APIJOMM.

P.S. 2 (à 17 h) : Mon courrier part :

(début de citation)

De : (...)@ORNE.fr
Envoyé : jeudi 6 septembre 2018 08:44
À : 'Pierre-Paul Fourcade'
Cc : (...)@culture.gouv.fr; arnaudpaquin architecte; thibaud.fourcade@(...)
Objet : RE: Manoir de la Chaslerie - Restauration des menuiseries extérieures du logis (2ème des 3 tranches)

Bonjour,

Bien sûr, nous vous accompagnerons encore selon les conditions que vous indiquez. (...)

Nos modalités d’intervention ne changent pas et ne sont pas appelées à évoluer.

Bien amicalement,

_________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade [mailto:penadomf@msn.com]
Envoyé : mercredi 5 septembre 2018 23:38
À : (...)@ORNE.fr
Cc : (...)@culture.gouv.fr; arnaudpaquin architecte ; thibaud.fourcade@yahoo.fr
Objet : Manoir de la Chaslerie - Restauration des menuiseries extérieures du logis (2ème des 3 tranches)

Chère (...),

La DRAC me demande de lui transmettre avant le 12 septembre prochain ma demande formelle de subvention pour la 2ème des 3 tranches envisagées pour la restauration des menuiseries extérieures du logis.

Le formulaire à remplir comporte le plan de financement prévisionnel. Il est prévu une subvention de l'Etat (celle de la 1ère tranche était au taux de 35 %).

Puis-je indiquer que le Conseil Départemental de l'Orne subventionnera cette 2ème tranche comme il l'a fait l'an dernier pour la 1ère ? Les modalités du CD61 sont-elles toujours de subventionner ce type d'opérations au taux de 20 % et dans la limite de 75 k€ de travaux ?

Je précise que cette 2ème tranche, qui devrait être réalisée en 2019, consistera, pour l'essentiel, à restaurer les trois fenêtres de la salle-à-manger du logis de la Chaslerie et les trois de la chambre située au dessus. L'architecte sera M. Arnaud PAQUIN, architecte du patrimoine, qui intervient en ce moment au titre de la 1ère tranche.

J'ajoute que, pour terminer ce programme-ci, il est prévu une 3ème tranche de montant comparable en 2020, au titre de laquelle je solliciterai le moment venu les mêmes subventions.

Bien amicalement,

PPF

(Fin de citation)
Patrice CAHART
rédigé le Jeudi 6 Septembre 2018
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie
0
Cher Pierre-Paul,

Pour une fois, fausse alerte, semble-t-il.

Tu peux transmettre ma note à ceux de tes correspondants qui ont discuté de ce sujet avec toi :

N.D.L.R. : Cher Patrice,

Merci pour ces précisions que je vais, pour ma part, prendre le temps de lire avec une grande attention.

Et vive le "modernisme" en vigueur sur l'Olympe, qui nous rappelle tous les jours de ce quinquennat que la politique est "l'art de rendre la vie commode et les gens heureux" !

Au passage, je m'extasie quand même devant l'agilité intellectuelle dont ont su faire preuve nos jeunes camarades et collègues pour slalomer entre les divers alinéas de l'article 197 du CGI dont tu m'apprends le caractère éminent et, par ce biais, se dépatouiller d'un pétrin pareil. Dans mes vieux jours, il y a là, malgré tout, quelque chose de rassurant.

Logis de Moullins
rédigé le Vendredi 7 Septembre 2018
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles - Annonces - Ailleurs
0
Sainte Catherine, et Saint Michel vous attendent pour les journées du Patrimoine.
Samedi 15 septembre 14h - 18h
Dimanche 16 septembre 10h - 18h.
Visite du logis, de la chapelle, du manoir-hall, et du colombier sous forme de saynettes.
Entrée gratuite.

N.D.L.R. : Le travail de restauration de Philippe et Kathryn FAVRE est une source d'admiration et d'inspiration sans fin.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 7 Septembre 2018
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
Troisième aller-retour de la semaine à Pontorson. Avec un peu de chance, les problèmes que me posaient trois des quatre locataires difficiles actuels sont en passe d'être aplanis.

Dans deux cas, ces difficultés naissent du caractère erratique des versements de l'A.P.L.

P.S. (du 8 septembre 2018) : Un appel téléphonique reçu après minuit et un avis de réception de lettre recommandée, mal libellé au demeurant par l'un de ces emmerdeurs, me montrent que je suis encore loin d'en avoir fini avec ces dossiers.

Je rappelle que les loyers en question sont de l'ordre de 300 € par mois, souvent pris en charge pour une large part au titre de l'A.P.L. Mais qu'allais-je donc faire dans cette galère ?