Désultoirement vôtre !

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 17 Aout 2023
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
A ma grande surprise, M. DESBISSONS de "M.M.A. La Ferté Macé" m'a apporté un chèque de près de 4 000 €, tiré sur "Le Finistère" qui assure la Chaslerie, représentatif de mon indemnité d'assurances après la tempête de mars dernier.

Pourtant l'artisan n'est pas encore venu réparer, de sorte que je n'ai encore rien eu à lui régler.

Voici au moins des contreparties qui savent faire diligence et travailler dans l'intérêt de leurs clients.
Ceci me paraît suffisamment rare pour que je le note.
Sur le site internet de Pascal POIRIER, je découvre ce reportage-photos sur la réalisation de la Sainte-Anne de la Chaslerie et je redécouvre cette inscription, gravée dans la Bible (et, accessoirement, dans le granit), où je vois réapparaître d'ô combien saintes initiales :


En effet, je lis là : "P. POIRIER FECIT PRO PPF A.D. MM".
Vingt-trois ans déjà ? Comme le temps passe vite !
Plus généralement, je prends connaissance des dernières réalisations de Pascal : MAGNIFIQUES !

P.S. (du 20 août 2023 à 3 heures) : J'ai demandé hier à Pascal de commencer à réfléchir à ce qu'il pourrait sculpter en granit pour occuper la niche au-dessus de la porte charretière. Pour le moment, j'y ai posé la croix qui, jusqu'au XVIIIème siècle, ornait le gâble Nord de la chapelle du manoir (elle avait alors été remplacée par le clocher que l'on connaît ; j'avais trouvé cette croix au sol, dans la chapelle, quand j'avais acheté le manoir). Le problème est que cette croix peut donner l'impression d'un statut religieux pour la Chaslerie, ce qui n'a plus été le cas depuis, au moins, l'époque où la Chaslerie faisait partie de la baronnie de Lonlay, c'est-à-dire où le seigneur de la Chaslerie avait pour suzerain l'abbé de Lonlay :

19 août 2023.


Je sais bien que d'aucuns, jamais avares de promesses mirobolantes, ont prétendu mettre en exergue les racines médiévales du "tourisme domfrontais" mais ce n'est pas pour moi une raison suffisante pour donner crédit à des fables que j'aurais forgées.

Pascal me demande quel type de décor j'envisagerais pour cette niche.

Or, quand je présente la Chaslerie à des visiteurs, je dis parfois que j'imaginerais volontiers là mon buste en empereur romain...
... ou quelque chose du même tabac :


Je n'ai pas fait état de cette lubie à Pascal même si j'ignore ce qui a pu se trouver là à la grande époque de la Chaslerie. Vraisemblablement un écu des LEDIN, j'imagine, mais il y en a déjà plusieurs aux alentours dont deux très visibles dans la cour (plus un au premier étage de la tour Louis XIII et un autre sur le socle de la Sainte-Anne), sans parler d'un vitrail de la chapelle.

Donc la boîte à idées est ouverte.
Les membres du fan-club auraient-ils des suggestions ?

P.S. 2 (le 20 août 2023 à 4 heures) : Grâce au moteur de recherche du site favori, je retrouve le message 120. Donc la date était MMX.
Treize ans donc, je me disais que vingt-trois faisait beaucoup...
Il y a environ trois semaines, j'avais publié sur "leboncoin.fr" une annonce pour vendre du bois de chauffage (bûches de chêne d'un mètre de longueur), à venir chercher en bord de chemin. Plusieurs connaisseurs distingués de la "filière bois" m'avaient en effet expliqué sur le tard que j'avais fait une ânerie en ne vendant pas des arbres sur pied et que, en tout état de cause, après avoir supporté le coût de la coupe et de l'entreposage, j'aurais du mal à trouver des amateurs pour des bûches de plus de 50 centimètres de long.

J'avais néanmoins compris que, en raison de la hausse récente des cours de tous les combustibles, 65 euros le stère pourrait être un prix de marché. Mais, dans mon souci de ne pas rester collé avec du bois dont je n'ai pas l'usage et, de surcroît, susceptible d'être volé (c'est pourquoi le site est désormais sous vidéo-surveillance), le prix stipulé dans mon annonce était de 55 € le stère.

J'ai immédiatement eu quelques touches sympathiques et puis, alors que le 15 août arrivait, plus rien.

Dans un effort pour recoller au marché, j'ai abaissé avant-hier mon prix à 40 €/stère. Et là, à ma grande surprise, j'ai immédiatement reçu une offre pour tout mon stock. J'avais manifestement tapé trop bas.

Donc hier, j'ai remis le prix à 55 € le stère. Plusieurs nouvelles touches se sont alors manifestées.

Mon idée est donc d'écouler tout ce que je pourrai à 55 € le stère (ce qui, je le répète, n'est pas cher pour ce que mets en vente). Et je bénéficie désormais d'une sorte d'assurance (au risque près de contrepartie) que tout partirait très vite à 40 ou même 45 € le stère, de sorte que je pourrais, avec l'aide de Francis, "remettre le couvert" l'an prochain.

Je découvre ainsi, de la façon la plus empirique, de premiers ressorts de l'économie de la "filière bois", un monde très particulier que deux sessions du "FOGEFOR" m'ont permis de découvrir, d'ailleurs avec un vif intérêt.

Mon début d'expérience me montre que les acheteurs sont prêts à payer sensiblement plus pour du bois coupé il y a deux ans que pour celui du dernier automne, ce qui est de nature à me freiner dans mon souci de me débarrasser au plus vite de tout mon stock. Je note également qu'au prix désormais affiché, des acheteurs se présentent qui n'hésitent pas à rouler plus d'une heure pour faire leurs emplettes ici. Je discute avec eux des modes de chauffage, ce qui est utile pour moi qui n'ai toujours pas arrêté mon choix pour la cave.
Comme déjà expliqué, la Chaslerie se trouve reléguée en zone "3 G" depuis deux ans au moins et le téléphone y passe très mal. De plus en plus mal d'ailleurs, notamment, semble-t-il, quand le temps est à l'orage.

Aujourd'hui, deux personnes ont laissé des messages sur mon portable.
Impossible de les écouter du manoir.
Impossible de les écouter du côté des pilastres alors que, d'habitude, cet éloignement de 200 mètres suffit.
Il a fallu que je roule jusqu'à Domfront pour capter enfin, et difficilement.

On ne le dira jamais assez : "Orange, boîte de merde !"

Bien sûr, ça ne sert à rien de le proclamer ainsi. Mais, au moins, ça soulage un peu (juste un peu) !

P.S. (du 21 août 2023 à 2 heures) : Plusieurs personnes, dont Carole, m'ont rapporté hier avec eu de grandes difficultés pour utiliser leur téléphone portable. Le problème serait-il (ou aurait-il été) plus général qu'à la Chaslerie (et qu'avec "Orange, boîte de merde") ?
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : lundi 21 août 2023 21:23
À : PERREAU Marie <Marie.PERREAU@normandie.fr>
Cc : AUBIN Vincent <vincent.aubin@normandie.fr>; Xavier MEYER ; Jérôme nury Wanadoo <jerome.nury@wanadoo.fr>; MEUNIER Catherine <Catherine.MEUNIER@normandie.fr> ; ROCHAS Philippe <philippe.rochas@culture.gouv.fr>; CAILLET Florence <caillet-baraniak.florence@orne.fr>
Objet : RE: Nouvelle politique régionale en faveur du patrimoine

Madame,

Xavier MEYER, président de "La SVAADE" (association d'intérêt général organisatrice de spectacles à la Chaslerie et porteuse d'un projet de travaux sur ce monument historique que je lui ai loué), et moi-même nous tenons dans le principe à votre disposition.

Mais il nous paraît nécessaire de rappeler au préalable quelques faits établis et, par voie de conséquence, de vous poser quelques questions.

En effet, dans le cadre des échanges suivis que nous avons eus avec la Région depuis une trentaine de mois, échanges menés en toute transparence pour ce qui nous concerne, j'ai déjà transmis formellement à deux reprises, plus précisément les 28 août 2022 et 2 février 2023, des dossiers de demande de subvention régionale, dossiers qui se voulaient complets selon les réglementations régionales en vigueur à ces époques.

Or, chose pour le moins étonnante, M. Jérôme NURY, député de l'Orne que nous avons rencontré, le président de "La SVAADE" et moi le 27 juillet dernier, nous a affirmé à notre grande surprise que ses interlocuteurs à la Région, qu'il venait de consulter, l'avaient assuré de ne retrouver la trace d'aucun dossier, ni au nom de la Chaslerie, ni à celui de "La SVAADE", ni au mien.
Accessoirement, M. NURY nous a donné ce même jour lecture d'un extrait, a-t-il dit, de la réglementation régionale applicable depuis juin dernier aux monuments historiques privés, extrait qui ne cadrait pas avec l'information diffusée par le président MORIN début juillet à Fontaine-Henry, information dont nous avons conservé la trace écrite.

Dans ces conditions, ne vous semblerait-il pas utile qu'avant que nous nous rencontrions éventuellement de nouveau, cette fois-ci après tant d'autres, et aussi près de la Chaslerie que possible, M. AUBIN et vous commenciez par retrouver la trace des documents dont je vous ai déjà formellement saisis à ces deux occasions ?
Si, comme nous le pensons, vous deviez les retrouver, ne vous semblerait-il pas judicieux d'en informer M. NURY ainsi que Mme Catherine MEUNIER, conseillère régionale ?
Ceci permettrait, nous semblerait-il, de dissiper ce qui n'est peut-être qu'un quiproquo entre M. NURY et la Région mais qui, vu de notre côté, soulève les questions de l'opportunité et même de l'utilité d'une prolongation supplémentaire de nos échanges avec les services de la Région.

En tout état de cause, comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire et même de l'écrire à M. AUBIN, les délais mis par la Région pour répondre à nos demandes sont tels que les devis déjà fournis à ces deux occasions devraient être actualisés (ou complétés d'une marge admissible de hausse). Je signale qu'en l'état de nos échanges avec la D.R.A.C. comme avec le conseil départemental de l'Orne, une telle actualisation ne serait pas possible avec eux car ils n'ont pas manqué de prendre fermement position dans le cas d'espèce en acceptant d'attribuer leurs subventions comme ils l'ont d'ores et déjà fait, en bonne administration.
Ne vous paraîtrait-il donc pas paradoxal que, face à des artisans qui ne peuvent légitimement tenir indéfiniment leurs coûts, le maître d'ouvrage - c'est-à-dire en définitive le monument - se retrouve piégé du fait de l'attitude de la seule Région ?

Et, bien entendu, si la réglementation de la Région a encore changé depuis la réunion de Fontaine-Henry, je vous prierais de nous informer, sans plus attendre, de la rédaction des dernières modifications ou modalités précises applicables à notre dossier.

D'avance je vous remercie de vos réponses.

Bien cordialement,

PPF

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

De : PERREAU Marie <Marie.PERREAU@normandie.fr>
Envoyé : lundi 21 août 2023 17:01
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc : AUBIN Vincent <vincent.aubin@normandie.fr>
Objet : RE: Nouvelle politique régionale en faveur du patrimoine


Bonjour Monsieur,

Seriez-vous disponible courant septembre afin de venir à Caen pour faire un point sur votre dossier ? Nous pourrions ainsi échanger sur votre demande de subvention et vous présenter la nouvelle procédure pour la déposer.

Merci par avance pour votre retour

Bien Cordialement
Chers Amis,

Quel est le point commun entre l'augmentation cet été de vos factures électriques, la multiplication des éoliennes dans vos communes et la guerre en Ukraine ? Réponse : la Guerre mondiale de l'énergie !

Depuis plus de 10 ans j'alerte élus, gouvernants et opinion publique sur la vaste offensive énergétique qui touche notre pays avec la multiplication des éoliennes improductives qui détruisent votre cadre de vie tout en diminuant petit à petit la souveraineté énergétique de notre pays. Le lignes bougent mais il faut agir de toute urgence.

A l'occasion de la sortie le 13 septembre prochain de mon nouveau livre Guerre de l'Énergie au Cœur du nouveau conflit mondial j'ai été interrogé cet été par le site de référence de la guerre économique sur les enjeux de ce nouveau conflit mondial auquel nous sommes tous confrontés.

Voici le lien vers cet échange.

Je vous remercie encore de votre fidélité à mes côtés et vous demande de diffuser massivement cet échange à vos amis et sur les réseaux sociaux.

Lien Linkedin

Lien twitter

Pour éviter les ruptures de stock lors du lancement le livre est disponible en précommande chez vos libraires ou sur les sites marchands.

ON NE LÂCHE RIEN !

Fabien Bouglé
@FabienBougle
Expert en politique énergétique
06 82 86 22 14
Auteur des livres
"Eoliennes la face noire de la Transition écologique" (éditions du Rocher mis à jour 2022) et
"Nucléaire les vérités cachées" (éditions du Rocher octobre 2021)
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 23 août 2023 08:15
À : PERREAU Marie <Marie.PERREAU@normandie.fr>
Cc : AUBIN Vincent <vincent.aubin@normandie.fr>; Annick MEYER <axmeyer@hotmail.com>; Jérôme nury Wanadoo <jerome.nury@wanadoo.fr>; MEUNIER Catherine <Catherine.MEUNIER@normandie.fr>; ROCHAS Philippe <philippe.rochas@culture.gouv.fr>; CAILLET Florence <caillet-baraniak.florence@orne.fr>
Objet : RE: Nouvelle politique régionale en faveur du patrimoine

Madame,

Merci pour cette réponse qui confirme que, comme je le lui avait dit puis écrit, M. NURY avait été très mal renseigné par l'interlocuteur à la Région qu'il avait joint fin juillet.

Je m'occupe de recueillir le devis actualisé nécessaire en l'état du dossier.

Xavier MEYER, président de "La SVAADE", et moi sommes néanmoins à votre disposition pour vous rencontrer sans attendre, de préférence moins loin pour nous que Caen. Veuillez donc nous indiquer vos possibilités.

Bien cordialement,

PPF

_______________________________________________________________________________________

De : PERREAU Marie <Marie.PERREAU@normandie.fr>
Envoyé : mardi 22 août 2023 16:37
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc : AUBIN Vincent <vincent.aubin@normandie.fr>; Annick MEYER <axmeyer@hotmail.com>; Jérôme nury Wanadoo <jerome.nury@wanadoo.fr>; MEUNIER Catherine <Catherine.MEUNIER@normandie.fr>; ROCHAS Philippe <philippe.rochas@culture.gouv.fr>; CAILLET Florence <caillet-baraniak.florence@orne.fr>
Objet : RE: Nouvelle politique régionale en faveur du patrimoine

‌Monsieur,

Veuillez trouver ci-joint la délibération du 26 juin en PJ. Ces décisions politiques ont été présentées le 3 juillet dernier. Il n’y a eu aucun changement depuis cette date.

Nous avons bien tous les éléments déjà envoyés mais nous souhaiterions vous voir pour actualiser votre dossier au regard de ces derniers devis et vous expliquer comment déposer à la Région ces deux demandes de subvention pour les voter.

Bien Cordialement

Marie Perreau
Région Normandie
Chargée de mission pour l’Eure et l’Orne
Service Patrimoine et Inventaire
Direction de la Culture et du Patrimoine
02 14 47 63 05

(Fin de citation)
Bonjour
Je vous invite fortement à consulter la nouvelle cartographie des Zader de Normandie publiée par la DREAL
Le lien est : Les cartes des zones favorables au développement de l'éolien terrestre en Normandie‌
Elle a changé par rapport à celle de février
Cordialement à toutes et tous

Hervé Texier
Président BNE
Vice président FED
06 89 58 70 27
vdcenpb@yahoo.fr

BNE, avec vous sur le terrain

N.D.L.R. : Merci, camarade président !
Voici les cartes d'ensemble pour l'Orne et pour la Manche.
Et voici les cartes du secteur du manoir favori, dans l'Orne et dans la Manche.
J'en extrais les deux cartes suivantes sur les abords du manoir favori :


Il y a quand même des trucs que je ne comprends pas :
- est-ce à dire que les zones qui ne sont pas coloriées du tout ne sont pas réputées propices à l'implantation de ces foutus engins ?
- accessoirement, pourquoi les pouvoirs publics ont-ils prévu d'implanter des éoliennes à Ger et Saint-Georges-de-Rouelley à un endroit colorié d'une façon telle que je crois comprendre, malgré l'ambiguïté des couleurs, que la zone est "non propice" à ce bazar ?

Je vois néanmoins qu'il existe des zones en rosé clair (réputées "propices", si je comprends bien) sur le territoire de Rouellé (désormais incorporé à Domfront-en-Poiraie) et celui de Lonlay-l'Abbaye :


Donc tenons-nous prêts à nous battre comme des chiens pour résister à cette barbarie !
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : jeudi 24 août 2023 13:09
À : Meyer Xavier ; autres membres du bureau de "La SVAADE" ; C.F.
Objet : Re: ODIA

Les temps sont de plus en plus durs. Mais on est des balèzes, haut les cœurs !

Envoyé de mon Galaxy model_name Orange
Envoyé à partir de Outlook pour Android

_______________________________________________________________________________________

From: Meyer Xavier
Sent: Thursday, August 24, 2023 12:52:39 PM
To: Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Subject: ODIA

Cher Pierre-Paul
Je n’ai rien reçu d’autre de l’ODIA qu’un appel téléphonique, hier en début d’après-midi, de la part de Mme Annaëlle RICHARD, conseillère musique, danse et international, conformément au rendez-vous téléphonique que j’avais obtenu, grâce à l’intervention de Madame PORTES.
C’est au cours de cet appel qu’il m’a été dit que l’activité de La SVAADE ne pouvait être éligible à une aide, s’agissant de concerts dans un immeuble privé …..
Hallucinant !
Amicalement.
Xavier Meyer

(Fin de citation)
Dès 5 heures du matin, mon acheteur de bûches en bloc était à pied d’œuvre pour un premier enlèvement qu'il a réglé "au cul du camion".

Ainsi, on fera peut-être l'économie du risque de contrepartie.

Je note qu'il a le coup d’œil car il s'est servi là où je stocke le bois coupé fin 2021, c'est-à-dire mon bois le plus sec. Il m'a dit avoir déjà revendu les 11,75 premiers stères ainsi embarqués et qu'il reviendra à une date encore indéterminée pour en reprendre autant.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 28 Aout 2023
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux
0
Reçu ce matin du fisc, via le site "impots.gouv.fr", le message suivant :


Impossible pour moi de savoir de quoi il s'agit. Ce message est totalement abscons.

Impossible également d'y répondre directement.

L'effondrement général atteint donc les services extérieurs du ministère des finances. On y dialogue désormais avec des robots autistes. Dans le langage en vigueur de la "politique par la com' = politique pour les cons", on appelle ça le progrès.
On sait que, depuis plus de vingt-cinq ans que je la réclame aux différents strates du mille-feuilles politico-administratif, je n'ai pas obtenu l'installation du moindre panneau de signalisation du manoir favori, pourtant ouvert au public tout au long de l'année.

En revanche, je constate la floraison en limite de mes allées de signaux de piste du type suivant :

28 août 2023.


Ce type d'indication provoque chez moi quelques observations :
- le mot "trail", dont je ne veux pas connaître la signification, appartenant à une langue étrangère, n'a pas sa place à la Chaslerie ;
- personne n'a eu la correction élémentaire de me demander la moindre autorisation pour apposer sur mon fonds ce type de publicité ; or les gougnafiers ne sont jamais les bienvenus à la Chaslerie ;
- par conséquent, j'interdis formellement à quiconque de pratiquer la moindre activité qu'en Amérique ou ailleurs mais pas chez moi, d'aucuns appelleraient "trail".

Après avoir, à titre d'avertissement, arraché, mais laissé à proximité de l'endroit où il avait été fixé, un tel fléchage, je l'ai vu réapparaître sans plus d'autorisation de ma part. J'ai donc décidé de faire dorénavant disparaître toute signalisation de ce genre.

En effet, ce n'est pas parce que la Chaslerie est ouverte au public toute l'année que quiconque est autorisé à ne pas y respecter les formes élémentaires de la politesse à la française.

En particulier, il est hors de question que je laisse quiconque n'en aurait pas obtenu l'autorisation formelle, écrite et préalable de ma part organiser ou prétendre qu'existeraient des circuits quelconques, de promenade ou autre, réputés sportifs ou non, passant sur mon fonds. En tout état de cause, le terrain étant largement arboré, la moindre demande d'autorisation devra comporter la prise en charge formelle et préalable d'un contrat d'assurance couvrant tous les dégâts pouvant être commis à l'encontre de ma propriété et les conséquences, entre autres, de tout accident aux personnes dû à la chute de branches ou à toute défectuosité éventuelle du terrain.

P.S. : Sur le même sujet :

Bonjour à tous !

Vous trouverez ci-dessous le programme des journées du patrimoine les 16 et 17 septembre prochains pour le Pays de Domfront et ses partenaires :


De plus, Passais Villages profite de cette occasion pour organiser Passais Villages Pas à Pas le dimanche :


N.D.L.R. : La plage horaire durant laquelle "La SVAADE" assurera cette année la visite de la Chaslerie à l'occasion de ces Journées du Patrimoine a dû être réduite par rapport à ce qui avait été déclaré à la D.R.A.C.
Comme indiqué à juste titre sur ce message de l'office de tourisme, ce ne sera plus que de 14 heures à 15 heures 30 le dimanche en question.
Le motif tient à la concomitance d'un concert de "Septembre Musical de l'Orne" qui débutera à 16 heures à Flers ce même dimanche, concert auquel divers membres de "La SVAADE" assisteront.

N.D.L.R. 2 : Je tâcherai d'aller visiter les intérieurs de la Guyonnière, ne serait-ce qu'en mémoire du sympathique Michelot MOULIN. A ma connaissance, c'est la première fois qu'elle est inscrite à un programme de "JEP". Je crois comprendre qu'elle viendrait juste de changer de propriétaires.

La ressemblance entre la Guyonnière et le logis de la Chaslerie m'a toujours paru frappante bien qu'il y ait, dit-on, près d'un siècle d'écart dans leurs constructions, ce qui m'étonne beaucoup. En effet, les profils sont identiques, idem pour la répartition des pièces entre les étages, idem pour l'escalier à mur d'échiffre et idem pour les lucarnes.
Bonjour

Ci-joint un projet d'envoi aux maires et élus de votre CdC par vous afin de rendre attractifs nos arguments.

L'envoi de ce document peut se faire avec une introduction qui sera votre choix en fonction des sensibilités locales

Il est urgent d'agir car les réunions avec les communes, CdC et administrations préfectorales s'organisent au mois de septembre concernant les ZADER

Bien amicalement

Hervé Texier
Président BNE

N.D.L.R. : En ma qualité de président de l'"A.D.D.O.O.E.", j'entends écrire à plusieurs maires, dont ceux de Domfront-en-Poiraie, Saint-Gilles-des-Marais, Lonlay-l'Abbaye et Champsecret, afin de demander à être associé à leurs réflexions à propos de l'"accélération des énergies renouvelables" sur leurs territoires respectifs.

Affaire à suivre.
Cèdre abattu (Le vieillard et les trois jeunes hommes)


Lundi à l’aube, après un an de tergiversations, de protestations, de manifestations, de pétitions, de rassemblements dominicaux, l’affaire a été tranchée, au sens propre du terme : le cèdre de la place Saint-Pierre à Amou a été abattu et tronçonné. (J’avais déjà, l’an dernier, eu l’occasion d’évoquer la question à deux reprises : ici, et .)

Évidemment, c’est triste, un arbre qu’on abat. La place a l’air toute nue. Elle devrait toutefois prochainement accueillir huit tilleuls. On plante, on abat, on replante : est-ce utile ? En tout cas c’est la vie. Les plus de soixante ans se disent qu’ils risquent de ne plus jamais voir l’ombre sur la place du village. C’est vrai. Ceci dit, quand j’étais enfant, le cèdre n’était pas là.

Peut-être ne sait-on plus gérer le temps long. De nos jours, on s’agace de tout ce qui n’est pas instantané, et on s’accroche à l’existant si ce qui doit le remplacer tarde à prendre forme. Quelques années de patience semblent une éternité, alors que dire quand le délai excède une vie humaine ? C’est sans doute le moment de se remémorer La Fontaine, et son octogénaire qui plantait.

N.D.L.R. : Loin d'être aussi optimiste (ou fataliste) que vous, j'ai retenu de mes classes préparatoires que "l'entropie augmente". L'entropie, autant dire le bordel ambiant.

Même si mon grand-père Henri FOURCADE a passé l'essentiel de sa vie à essayer de démontrer la fausseté du principe de CARNOT qui heurtait ses convictions religieuses, je ne vois toujours rien à l'horizon qui m'amène à partager ses intuitions.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 9 Septembre 2023
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - Nature (hors géologie) - Anecdotes
0
Je me sens encore un peu cotonneux mais j'ai été autorisé à rentrer au manoir favori après vingt-quatre heures passées aux "Urgences" de l'hôpital de Flers qui, cette fois encore, m'a fait très bonne impression, notamment en raison du caractère agréable du personnel. J'ai eu droit à des prises de sang, perfusions, ECG, examen I.R.M. etc.
Diagnostic : ictus amnésique.
Un truc bizarre. En clair j'ai perdu tout souvenir de ce qui m'est arrivé ou de ce que j'ai pu faire pendant un nombre d'heures indéterminé.

Il paraît que les examens n'ont rien révélé d'anormal. Pas de tumeur ni d'AVC. Comme facteur déclenchant, on soupçonne un trop-plein de contrariétés.
En effet j'ai eu ma dose depuis un moment.
On me recommande d'aller voir un psy.
La barbe !

J'ai pu suivre distraitement, à la télé de ma chambre d'hôpital, le premier match de la présente coupe du monde de rugby. Il m'a semblé que le second essai tricolore était d'anthologie.

Sur ce, douche puis dodo. On pourra se dispenser de briller dans les salons pendant quelque temps.

P.S. (à 18 heures) : Je crois que je finis d'émerger. Carole m'a expliqué avoir appelé les pompiers alors que je lui tenais, hier matin et par téléphone, des propos incohérents ("Où suis-je ? Où es-tu ?"), plusieurs fois répétés, ce qui l'a angoissée alors qu'elle arrivait à la Gare Montparnasse. Elle cite trois appels. Mon téléphone portable en a recensés onze, tous vers elle, mais on sait ce que, d'expérience, je pense d'"Orange" et de sa qualité de service. Je suis même étonné de l'avoir appelée avec cet outil que je sais pourri.

On m'a assuré qu'il ne devrait pas y avoir de séquelles. Et évoqué un faible risque de récidive.
Acceptons-en l'augure mais je trouve quand même que ce Bon-Papa se déglingue d'un peu partout et un peu trop souvent.
La "qualité FOURCADE" ne serait-elle plus ce qu'elle a été ?
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 9 Septembre 2023
Désultoirement vôtre ! - Géologie - Annonces - Ailleurs
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : samedi 9 septembre 2023 18:53
À : Christian Dore
Objet : RE: Francis Doré

Cher Monsieur,

Je vous présente mes sincères condoléances.

J'avais rencontré votre père sur le tard, à l'occasion d'échanges sur la géologie de ma partie du bocage, et je suis très ému qu'il ait ainsi pensé à me prévenir de la fin de notre correspondance.

Bien cordialement,

PPF

__________________________________________________________________________________________________

De : Christian Dore
Envoyé : samedi 9 septembre 2023 18:44
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Francis Doré

Bonjour M Fourcade,

J’ai le regret de vous faire part du décès le 7 septembre 2023 de mon père Francis Doré, dans sa 93ème année.

Il m’avait demandé de vous prévenir, le jour venu.

Sincères salutations.

Christian Doré
(...)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Dimanche 10 Septembre 2023
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
Trouvé sur "Facebook" ;


Bof.
La "qualité FOURCADE" n'est plus ce qu'elle était.