Désultoirement vôtre !

Châteaux, manoirs de par le monde et petites histoires (via "Facebook")
rédigé le Dimanche 29 Novembre 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
Le château du Rocher à Mézangers en Mayenne est une demeure des xiiie, xive, xve et xvie siècles. Située au bord d'un étang, elle est construite en granit, elle est éclairée de fenêtres hautes et cantonnée de tours à toits pointus. Une galerie de cinq arcades en anse de panier, animant la façade Renaissance, relie l'ancien corps de logis du xiiie siècle à la chapelle du château (xive siècle). Celui-ci est entouré de jardins à la française, et fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 13 août 1963.

Aujourd'hui le château appartient à la famille de Chavagnac :


N.D.L.R. : Je pense que c'est une erreur que les menuiseries extérieures soient peintes en blanc.
Châteaux, Manoirs et Gentilhommières (via "Facebook")
rédigé le Dimanche 29 Novembre 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
Tour de France par département, 43 HAUTE LOIRE, Auvergne.
BOUZOLS à Arsac en Velay, entre Brives-Charensac et Coubon.
Imposant château rocher emblématique du Velay médiéval. Une des principales forteresses du pays auvergnat, c’est le premier château de la vallée de la Loire. Origine du 11e siècle, théâtre au 16e siècle de nombreux affrontements entre protestants et catholiques puis entre royalistes et ligueurs. Abandonné au 18ème siècle par ses possesseurs qui vivaient à la Cour du Roi, vendu à la Révolution, les ruines seront restaurées à la fin du 19 e siècle.
Propriété privée , ouverte à la visite :


N.D.L.R. : Lors du dernier voyage organisé pour des membres de la "Demeure Historique" (pour visiter des jardins en Toscane), j'avais sympathisé avec le propriétaire de ce château, un ancien officier de la Légion étrangère qui, après une blessure, avait passé le concours d'entrée à l'E.N.A. puis mené une belle carrière au sein du parquet de la Cour des comptes. Un homme très bienveillant à qui j'avais raconté mon histoire :

Jean-Louis BEAUD de BRIVE.

A dix jours du premier anniversaire de ma transmission d'une "Passion" en bois doré à Ryszard ZUREK, je lui ai demandé par S.M.S. où il en est rendu de sa restauration.

Il vient de me répondre que son travail sera terminé pour Noël.

Je n'ai pas eu la cruauté de demander de quelle année.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 30 Novembre 2020
Vie du site - Entretien du site - Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : lundi 30 novembre 2020 14:51
À : jean thuaudet
Objet : RE: Travaux en cours

Cher Monsieur,

En plus du reste, vous êtes un champion du "teasing" !

Bien cordialement,

PPF

________________________________________________________________________________

De : jean thuaudet
Envoyé : lundi 30 novembre 2020 14:27
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Travaux en cours

- Impression 3 D en cours … très très laborieux et, résultats non présentables pour l’instant … ni à court terme je le crains … !
- Représentation globale du village en cours … aucun problème pour une représentation « à plat » , mais pour intégrer cela à Google Earth, il faut prendre en compte le relief et là, c’est nettement moins évident !
- Quelques autres projets au stade de la maturation … qui devraient faire monter l’audimat une fois aboutis …

Cordialement,

Jean Thuaudet

(Fin de citation)
Y aurait-il, parmi les membres du fan-club favori, un connaisseur de certains logiciels d'architecte permettant de répondre au souci de Jean THUAUDET, c'est-à-dire facilitant l'intégration de sa maquette "SketchUp" au panorama de "Google Earth" ?

Si oui, j'offre, avec toute notre reconnaissance, le champagne au manoir favori !
nationalgeographic.fr
rédigé le Lundi 30 Novembre 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
1
La Galerie des glaces, connue auparavant sous le nom de Grande Galerie, est une des plus célèbres salles du château de Versailles. Les courtisans l'utilisaient comme lieu de passage et de rencontre, tandis que le roi empruntait chaque jour la galerie de 240 mètres de long pour se rendre à la chapelle :


Le Roi Soleil a fait édifier ce luxueux palais le long d'un axe est-ouest afin de suivre la course du soleil levant :


Le superbe Salon de Mercure recouvert de damas cramoisi était à l'origine la chambre principale du Grand Appartement avant que le lit ne soit remplacé par diverses tables de jeu. L’un des rares cas où le salon a retrouvé son usage d’origine fut la présentation du corps de Louis XIV au public :


Bien qu'il ait fallu 20 ans pour imaginer la structure de l'Opéra royal, il a fallu moins de deux ans pour le construire. La pression était forte pour terminer la construction de l'édifice avant le mariage entre le futur Louis XVI et Marie-Antoinette. La somptueuse salle n'a été utilisée qu'une quarantaine de fois avant la Révolution, en partie à cause des coûts d'utilisation élevés : 3 000 bougies étaient nécessaires pour éclairer l'auditorium pendant une nuit :


Le plus grand de tous les salons du palais, le salon d'Hercule aux murs de marbre rouge et vert, a accueilli divers bals et banquets, dont celui donné en l’honneur de la fille aînée de Louis XV. À cause de la foule très nombreuse et des milliers de bougies éclairant la pièce cette nuit-là, il fallut casser les fenêtres pour que les invités puissent supporter la chaleur :


Les décisions les plus importantes pour la nation entre 1682 et 1789 ont été prises dans la Salle du Conseil. Seul le roi était assis dans le fauteuil de velours tandis que les autres membres du conseil étaient assis sur des tabourets pliants. Au cours de ces discussions, un huissier se tenait devant les portes pour repousser les curieux :


Formée d'une galerie centrale de 150 mètres de long et d'une façade orientée vers le sud, l'orangerie, comme son nom l'indique, abritent de très nombreux orangers acheminés de France, d'Italie, d'Espagne et du Portugal. Ces arbres fruitiers sont surveillés par une statue de Louis XIV. Selon Saint-Simon, la fleur d’oranger était le parfum préféré du roi soleil :


Des milliers d'orangers, de citronniers et de grenadiers à Versailles - dont certains ont plus de 200 ans - sont mis à l'abri dans l'Orangerie pendant l'hiver et disposés selon des motifs géométriques dans le parterre, ou jardin d'ornement, en été. Les courtisans offraient souvent à Louis XIV leurs orangers pour faire montre de leur dévotion :


Le bassin de Latone a subi de nombreuses transformations pendant plus de 20 ans avant de devenir une fontaine dédiée à la mère d’Apollon et de Diane. Toutes les autres fontaines de la propriété dépendent du bassin de Latone pour leur approvisionnement en eau :


La chambre à coucher de la reine a été restaurée à l'identique de ce qu'étaient les appartements de Marie-Antoinette avant que celle-ci ne fuît Versailles en octobre 1789 par la porte dérobée de cette pièce. Les tentures murales en soie fleurie et la palette de couleurs claires - changées à chaque saison - reflètent la décoration estivale, même si sa fuite a eu lieu en automne :


Madame Victoire, l’une des huit filles de Louis XV, a vécu au palais jusqu’à la Révolution. Faisant autrefois partie des salles de bain de Louis XIV, cette chambre joliment meublée avec des rideaux en taffetas est devenue la chambre à coucher de la princesse en 1769 :


Cette double porte à couper le souffle menant au premier étage de la chapelle royale donnait un accès direct aux appartements du roi. Bien que des dignitaires et d'autres membres de la royauté aient assisté à des services dans les galeries latérales, la galerie principale faisant face à l'orgue et à l'autel était réservée aux membres de la famille royale :


De l’autre côté des appartements des favorites du roi, les chambres offrent une vue sur la cour des Chefs, une enceinte fortifiée où Louis XV a fait poser des sculptures de cerfs, rappels animaliers de sa passion pour la chasse :


Surnommé la « salle des applaudissements », le salon Diane avait auparavant en son centre une grande table de billard destinée au bon plaisir de Louis XIV, qui excellait au jeu et jouait tous les soirs après le dîner, sur l'ordre de son médecin :


Louis XIV et sa famille dînaient cérémonieusement dans cette salle tous les soirs à 22 heures, entourés de courtisans. Bien que la tradition ait progressivement disparu, Louis XVI et Marie-Antoinette l'ont rétablie avec des dîners hebdomadaires tenus le dimanche et égayés par des musiciens :


L'appartement de la marquise de Pompadour présente des tentures en soie verte et un mobilier très moderne pour l'époque, comme la table mécanique au centre de la pièce :


Cette élégante bibliothèque donnant sur la cour royale faisait partie des appartements des favorites. Madame du Barry, la dernière maîtresse de Louis XV, y gardait son perroquet dans cette cage à oiseaux ornée de fleurs en porcelaine et de ses armoiries :


Le décor complexe de la bibliothèque de la Reine dans les tons de vert et d'or jaune abrite la collection privée de Marie-Antoinette. Alors que les portes sont recouvertes de fausses fixations, les poignées de tiroir gravées sont ornées de l’emblème de la Maison d’Autriche :


Bien que Louis XV ait utilisé le pavillon du Parc-aux-cerfs comme « garçonnière », ses favorites vivaient généralement dans des pièces du palais accessibles par un escalier privé. Le grand cabinet de Madame de Pompadour était décoré de rose, une de ses couleurs préférées :


N.D.L.R. : Quelle décadence depuis cette époque !
Jean-Pierre ARBON
rédigé le Mardi 1er Décembre 2020
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Anecdotes
0
Désastre du rêveur
Publié le 1 décembre 2020

Vous ouvrez les yeux. L’obscurité est partout. Vos rêves de la nuit flottent autour de vous. Ne pas les faire fuir. Essayer de les attraper sans bouger. Attention : la moindre pensée les disperse. Attendre. Fermer les yeux.

Vous ouvrez à nouveau les yeux. Le jour s’est insinué par les rainures des volets. Vos songes deviennent des filaments insaisissables. Ils prennent le chemin inverse de celui de la lumière, se dissolvent par les mêmes interstices. Impossible de les retenir. Il n’en reste rien. C’est le désastre du rêveur.


N.D.L.R. : La vérité est que, ces temps-ci, je ne dors plus guère, tant j'ai de soucis. J'essaye de me convaincre que ça va passer.

J'ai ainsi ferraillé la nuit entière pour parer aux agressions de l'administraaaâââtion : ce pays est devenu complètement fou, n'importe quel bureaucraaaâââte y écrit n'importe quoi et, ensuite, il faut se battre bec et ongles pour rétablir les faits. Pour cela, pas de doute, on peut compter sur moi ! Plutôt crever que laisser cette vermine l'emporter !
Normandie Passion (via "Facebook")
rédigé le Mardi 1er Décembre 2020
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0

[Et si...] Votons pour notre Miss Normandie dans le cadre de l'élection de Miss France 2021

Le 19 décembre prochain, l'élection de Miss France se déroulera au Puy-du-Fou.

Amandine Petit, Notre Miss Normandie, étudiante à Caen et originaire de Bourguébus deviendra peut-être Miss France 2021.

Il est actuellement possible de voter pour notre candidate préférée...et donc bien sûr pour Amandine qui le mérite amplement tant par son physique que par sa mentalité et son état d'esprit toujours bienveillant.

Pour voter, c'est ici !

Crédits Photo : Jc Helaine Photography

N.D.L.R. : Fait ! Comment ne pas tomber sous le charme de ce très beau regard ?
European History (via "Facebook")
rédigé le Mardi 1er Décembre 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
Le Portrait de Brigida Spinola Doria est une peinture à l'huile réalisée en 1606
par le peintre Pierre Paul Rubens.
La famille Doria est emblématique de Gênes.
Grand port de la côte ligure, ancienne cité commerçante prospère depuis l'époque médiévale, Gênes "la Superbe" a conservé de cette période où, sous la tutelle de la famille Doria, elle disputait à Venise et Pise la maîtrise des mers, un exceptionnel patrimoine de palais, églises et musées.
Depuis le XIVe siècle, les Doria eurent l’aigle impérial du Saint-Empire comme emblème :


N.D.L.R. : Contemporains de la Chaslerie.
Pierre-Paul, le prénom qui monte...
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mardi 1er Décembre 2020
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - Privé - Chez l'aîné - Garance
0
Coup de téléphone de ma belle-fille ce soir, après une conférence téléphonique avec la maîtresse de Garance à Franklin. Résultat des courses : Garance est une excellente élève à tous égards, avec un don particulier en graphisme.

Bravo Garance, ma petite normalienne !
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 2 décembre 2020 01:26
À : jean thuaudet
Objet : RE: Work in progress

Cher Monsieur,

Je vois que vous avez surmonté la difficulté de l'intégration du relief. Bravissimo !

Pour bien faire, il faudrait mettre à gauche les petits panneaux. Le grand n'existe pas encore (bien que réclamé aux élus départementaux depuis bientôt trente ans) mais l'idée est bonne.

Bien cordialement,

PPF

____________________________________________________________________________________

De : jean thuaudet
Envoyé : mercredi 2 décembre 2020 00:14
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Work in progress


Fichier .kmz en vue !

Jean Thuaudet

(Fin de citation)
0
Encore une journée à m'occuper quasi-exclusivement de ma mère. Avec Carole et ma sœur, nous avons choisi sa nouvelle chambre chez "Korian", avec vue sur la campagne, puis commencé à déménager ses affaires de "Domitys" à "Korian". C'est épuisant.

J'aurais pourtant beaucoup d'autres problèmes à régler par ailleurs, le moindre n'étant pas le bouclage, si possible ce vendredi, de la vente de "Pontorson", dossier pour lequel la notaire de l'acheteur commence à m'agacer sérieusement avec ses demandes incessantes et disproportionnées.

Et ce soir, le déménagement des affaires de ma mère n'est pas terminé. Donc il va falloir remettre ça demain. Plus assister à l'arrivée de ma mère, en provenance de l'hôpital de Sées, de manière à la rassurer et à l'installer dans ce nouvel environnement.

Il est prévu que Fabrice aide au transport des meubles les plus lourds. Je pense l'en remercier en laissant à sa disposition le lit et le canapé de ma mère, pour nous trop chargés affectivement et qui seraient trop volumineux pour la nouvelle chambre.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé hier
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
Coup de fil de l'expert d'assurances ce matin : la "Duster" est morte, la caisse est irréparable, elle va partir à la ferraille. Je ne m'attendais certes pas à ça.

J'aurai ainsi cassé deux voitures en quatre mois. Qui dit mieux ?

Blague à part, je me serais bien passé de changer de véhicule aussi rapidement, celle-ci n'avait guère plus de 330 000 km au compteur, ce qui est jeune selon mes standards. Ceci dit, je n'ai jamais aimé cette voiture, ses protubérances latérales incommodes et toquardes et, en réalité, le faible volume de son coffre. J'étais beaucoup plus satisfait de la "Twingo" ou de la "Kangoo". Donc je pense que je me ferai une raison. De toutes façons, je ne pense pas qu'on me laissera le choix.
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 2 décembre 2020 19:15
À : jean thuaudet
Objet : RE: Village

Cher Monsieur,

Merci beaucoup, c'est remarquable ! Quel travail !


Effectivement, le sol du "Pournouët" apparaît concave sous le mur de terrasse alors qu'il devrait être convexe. Et il me semble que la pente est un peu trop forte devant le mur Sud de la cour. Enfin, si cela était possible pour lui, il serait bon que notre spécialiste de "Photoshop" retouche les couleurs des murs des bâtiments afin qu'elles soient plus cohérentes en termes d'ensoleillement (certaines façades apparaissent trop grises par comparaison avec d'autres).

Enfin, le temps de chargement du fichier n'est-il pas dissuasif ? N'y aurait-il pas moyen d'améliorer les choses à ce sujet (c'est peut-être une histoire de 5-G).

Je suis désolé de ne pouvoir vous répondre plus complètement dans l'immédiat. Je vous appellerai sans faute dès que j'en trouverai le moment.

Bien cordialement,

PPF

______________________________________________________________________________________

De : jean thuaudet
Envoyé : mercredi 2 décembre 2020 18:52
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Village

Bonsoir M. Fourcade,

Comme le précédent lien qui permettait d’explorer le manoir – et qui reste toujours valide - vous trouverez ci-dessous le lien pour naviguer à l’intérieur du village de la Chaslerie, c’est-à-dire depuis les pilastres de l’entrée, en passant par la Ferme et son gadage, le Fournil de la ferme avec son puits, la Cave et son annexe, la Charretterie, la Chapelle, le Fournil du manoir, jusqu’au Manoir lui-même !

Le temps de chargement risque d’être légèrement plus long que le précédent lien compte tenu du volume que cela représente.

En outre, vous noterez quelques différences qui vous choqueront peut-être mais dont la cause est due au relief que je récupère sur le net qui ne me parait pas cohérent avec l’actuel, et par voie de conséquence ne me permet pas de reproduire exactement l’état actuel (exemple du muret ).

Bien cordialement,

Jean Thuaudet

(Fin de citation)