Désultoirement vôtre !

Philippe MEYER (via "Facebook")
rédigé le 20 Mai 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
Chanson du jour : La reine du créneau - Anne Sylvestre

N.D.L.R. : J'en connais une autre :

19 mai 2020.

Visiteuse facétieuse
rédigé le 20 Mai 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation
L'Académie française a dit que l'on devait dire "la" Covid et toujours aucun communiqué de Osons le féminisme. Je suis déçue. Je les trouve un peu molles de la genolle.

N.D.L.R. : A poil les féministes !
lefigaro.fr
rédigé le 20 Mai 2020
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie
SNCF : le PDG Jean-Pierre Farandou appelle à un plan de relance

«Il n'y a jamais eu et il n'y aura jamais de licenciements secs à la SNCF», a-t-il rassuré devant des députés réunis en commission.

N.D.L.R. : Non. Il est grand temps au contraire de fermer cette boîte pourrie.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 20 Mai 2020
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
Celui-ci me paraitrait pouvoir faire une bonne descente de lit dans ma chambrette monacalo-monastique :


P.S. (à 21 h 50) : "Le prix de réserve n'a pas été atteint. Le lot n'a donc pas été vendu."
J'étais le seul enchérisseur.

P.S. 2 (du 23 mai 2020 à 6 heures) : L'histoire ne s'arrête pas là. En effet, le vendeur du tapis m'a contacté pour me dire que, tout bien considéré, il accepte ma dernière offre. Il m'a donné une semaine pour y réfléchir. Bref, un vrai marchand de tapis !

J'ai répondu par une contre-offre nettement plus basse que ma dernière offre qui était, m'a-t-il appris, à quelques 62 % de son prix de réserve ; ma contre-offre n'était plus qu'à 46 % de ce dernier ; le vendeur l'a rejetée.

Or, depuis cette enchère, j'ai participé à une autre, également avec un prix de réserve qui n'a pas été atteint et tandis que j'étais, là encore, le seul enchérisseur ; et, là encore, le vendeur (différent du précédent) m'a contacté pour me donner une semaine pour toper à mon dernier prix.

Autant savoir comment fonctionnent les "prix de réserve" sur "Catawiki" pour ne pas mourir idiot.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 24 Mai 2020
Vie du site - Entretien du site - Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - Anecdotes
Magnifique mobilisation du fan-club pour m'encourager à aller de l'avant.

Messages reçus cinq sur cinq, je m'exécute !

Bien amicalement à tous, ceux que je connais "de visu" et ceux, beaucoup plus nombreux, que je ne connais pas encore !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 24 Mai 2020
Vie de l'association - Animation, fêtes, visites - Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
Premières visites de randonneurs déconfinés, à pied...

21 mai 2020.

... ou en V.T.T. :

21 mai 2020.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 24 Mai 2020
Vie du site - Entretien du site - Désultoirement vôtre ! - O'Gustin
Test 3 :

Ça marche, je peux remettre en ligne de petits films !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 24 Mai 2020
Journal du chantier - Arboriculture-horticulture - Abords, Avenue, terrasse - Désultoirement vôtre ! - Nature (hors géologie)
Je pense arriver à faire quelque chose de ces trois malheureux plants d'artichaut :

24 mai 2020.


Du côté du potager, les fraises attendent impatiemment l'arrivée des petits-enfants. J'en ai goûté une, elles seront succulentes :

24 mai 2020.

24 mai 2020.

24 mai 2020.


Comme les artichauts, je les arrose avec soin.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 24 Mai 2020
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
Il y avait, ce soir, sur "Catawiki", un tapis qui m'aurait bien plu pour ma chambrette monacalo-monastique en raison de son décor géométrique et de ses couleurs claires et chaudes, un "Bakthiar" de la seconde moitié du XIXème siècle, ce qui ne gâtait rien :


Il était estimé entre 700 et 800 €, sans prix de réserve. Mais je n'ai pas poussé les enchères au-delà de 280 € car je trouvais ses bordures à franges bizarrement riquiquis. Il a été adjugé à 300 € (plus 9 % de frais d'enchères, plus 25 € de port).

Ce n'est pas bien grave, il y aura d'autres occasions.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 24 Mai 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
J'ai enfin terminé la lecture d'"Homo deus, une brève histoire du futur" de Yuval Noah HARARI. Le troisième tiers du livre est intéressant, les deux premiers m'avaient barbé.

Un ouvrage à recommander à tous ceux qui se demandent, à juste titre, vers quoi nous entraînent "Amazon" et les autres GAFA.

J'admire la hauteur de vue, l'intelligence et la qualité de réflexion de l'auteur, une grande pointure assurément.
Du coup, je me lance dans la lecture de son ouvrage suivant, "21 leçons pour le XXIème siècle" (édité par Albin Michel) :

Ina.fr (via "Facebook")
rédigé le 25 Mai 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
DISPARITION. Jean-Loup Dabadie est mort ce dimanche 24 mai, à 81 ans. Académicien, parolier de génie, touche à tout … il a par exemple écrit les paroles de La Chanson d’Hélène, interprétée par Romy Schneider et Michel Piccoli.

N.D.L.R. : Triste nouvelle.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 25 Mai 2020
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Peinture - Bâtiment Nord - Désultoirement vôtre ! - O'Gustin
Mastic avant la seconde couche :

25 mai 2020.

25 mai 2020.

25 mai 2020.

25 mai 2020.


Voici la marque de peinture (norvégienne) qu'utilise Mr SPOON pour le rouge Vauban :

25 mai 2020.


Pour la peinture tilleul et pour le bleu charron, c'est lui qui fabrique ses mélanges.

Passage de la seconde couche :

25 mai 2020.


Et, bien sûr, Guguss a voulu participer au travail :

25 mai 2020.

Il a l'air malin, notre loïde !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 25 Mai 2020
Vie de l'association - Animation, fêtes, visites - Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : lundi 25 mai 2020 19:14
À : udap.orne@culture.gouv.fr <udap.orne@culture.gouv.fr>
Objet : TR: Ouverture au public du manoir de la Chaslerie

Madame,

Je vous prie de m'autoriser à rouvrir au public le manoir de la Chaslerie.

Bien cordialement,

PPF

___________________________________________________________________________________

De : CUNEGATTI Lucille PREF61 SCI <lucille.cunegatti@orne.gouv.fr>
Envoyé : lundi 25 mai 2020 10:08
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc : LEPAISANT David - 61 ORNE/PREFECTURE/SECRETARIAT GENERAL/SERVICE <david.lepaisant@orne.gouv.fr>
Objet : Re: Ouverture au public du manoir de la Chaslerie

Bonjour Monsieur Fourcade,

Pour obtenir l'autorisation d'ouverture de votre manoir, il est nécessaire d'adresser votre demande à l'unité départementale de l’architecture et du patrimoine de l'Orne (UDAP) qui est en charge de l'instruction de ces dossiers.

Bien cordialement.

LogoPref61
Préfecture de l'Orne
39 rue Saint Blaise
CS 50529
61018 Alençon Cedex
Lucille CUNEGATTI
Adjointe au chef du SCI - Chef du pôle environnement
Secrétariat général
Service de la coordination interministérielle
02-33-80-60-71
lucille.cunegatti@orne.gouv.fr

Pour une administration exemplaire, préservons l'environnement.
N'imprimons que si nécessaire.

___________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Pour : lucille.cunegatti@orne.gouv.fr <lucille.cunegatti@orne.gouv.fr>
Date : 20/05/2020 20:00
> Madame,
>
> Je souhaiterais que vous mettiez en place le dispositif d'autorisation de rouverture au public de ma propriété. En appliquant la procédure retenue pour le manoir de la Fresnaye de mon ami Patrice CAHART.
>
> Cordialement,
>
> PPF
> 06 12 96 01 34

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 25 Mai 2020
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - Nature (hors géologie)
J'ai envoyé à mes petits-enfants, via "WhatsApp", les photos suivantes avec ces commentaires :

Les radis du manoir favori : énormes et excellents !

25 mai 2020.


Les fraises du manoir favori mûrissent rapidement ; ce serait dommage d'en priver de petits-enfants sages :

25 mai 2020.


Ma belle-fille m'a immédiatement répondu : "On arrive bientôt ! Veillez à ce que les limaces ne les mangent pas. On se demande si on ne va pas vous laisser les deux grands la semaine prochaine...".
Dominique Thiébaut LEMAIRE
rédigé le 25 Mai 2020
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales
Naissance au temps du coronavirus
Posted on 24 mai 2020 par Libres Feuillets

Au début du printemps mon petit-fils Oscar
A découvert le jour étonné sans fracas
En l’année deux mil vingt lorsque le temps qui court
A congédié l’hiver évincé tout à coup

Par cet enfant la vie m’a paru moins obscure
Elle m’a dit par lui qu’elle était invaincue
Bien que la pandémie ne laissât rien d’équerre
Ni les peurs mal fichues ni les espoirs à quai

Plus forte que le mal rampant vers les vieux corps
Sous un ciel sans avion la vie était d’accord
Avec l’azur tout bleu lui servant de décor

Elle s’est déclarée robuste comme un cœur
Qui bat dans l’allégresse et marche avec bonheur
Comme une poésie dont le rythme est vainqueur



Mon petit-fils Oscar, dont le grand frère Sacha a six ans et demi, est né le 21 mars 2020, au début du printemps, en pleine épidémie de coronavirus qui, heureusement, ne touche pas les jeunes enfants. C’est seulement après deux mois de météo généralement radieuse, contrastant avec la contagion de la maladie, que je me suis senti psychologiquement en état de fêter cette naissance par un poème.

Dominique Thiébaut Lemaire

N.D.L.R. : Longue vie à Oscar et amicales félicitations aux heureux grands-parents !
lefigaro.fr
rédigé le 26 Mai 2020
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie
La France se prépare à une vague de licenciements et de faillites sans précédent

Les entreprises les plus touchées par la crise ne résisteront pas au choc. Des milliers de plans sociaux, avec des cortèges de suppressions d’emplois à la clé, sont redoutés à la rentrée.

Lorsque la France s’est confinée en mars, Emmanuel Macron avait pourtant annoncé qu’«aucune entreprise» ne serait livrée «au risque de faillite». Mais voilà, en cette phase de déconfinement progressif, l’exécutif prépare désormais les esprits au contraire.

N.D.L.R. : Dans le même numéro du même journal, on peut lire par ailleurs : "Emmanuel Macron planche sur les scénarios politiques de l’après-Covid. Remaniement, référendum, dissolution de l’Assemblée, et même démission pure et simple... Le président de la République est en quête de solutions pour se relancer."

Devant le chaos qu'on nous annonce, je trouverais plus confortable d'être convaincu que ce confinement était indispensable.

Tel n'est pas encore le cas.

Jean-Pierre ARBON
rédigé le 26 Mai 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
Les Essais de Montaigne
Publié le 26 mai 2020


« L’an du Christ 1571, âgé de trente-huit ans, la veille des calendes de mars, anniversaire de sa naissance, Michel de Montaigne, las depuis longtemps déjà de la servitude de la cour et des charges publiques, se sentant encor dispos, se retira dans le sein des doctes vierges [les Muses], où, en repos et sécurité, il passera les jours qui lui restent à vivre. »

Ayant fait peindre cette phrase sur une poutre de sa bibliothèque, dans la tour de son château, Montaigne s’y retire, se consacre « à sa liberté, à sa tranquillité et à son loisir » et entreprend la rédaction des Essais. Voici l’exemple parfait de ce que je crois être la sagesse : on a vu le monde, on y a pris sa part, on a compris comme il tourne, et l’on se dit qu’au fond, le mieux est de s’en tenir à l’écart et de « se réserver une arrière-boutique toute nôtre, toute grande, en laquelle nous établissons notre vraie liberté et principale retraite et solitude ».

Les Essais sont le fruit de cette retraite librement consentie. Montaigne eût-il continué à s’occuper d’affaires publiques (ou privées), jamais ils n’auraient vu le jour. La simple existence de ce livre extraordinaire constitue la démonstration éclatante que le loisir, mené avec talent, a une utilité bien supérieure à toutes les autres activités humaines, en ce qu’il permet la réflexion sur la vie, la « préméditation de la mort », l’apprentissage de la mesure des êtres et des choses, et l’approfondissement de soi.

Quant à moi, quand je le lis, j’ai souvent l’impression de m’y voir comme dans un miroir. Il y est question d’un homme qui s’est donné comme art de vivre de « rester soi-même », et qui a détesté, du plus profond de son âme, les réformateurs professionnels du monde, les théoriciens, les marchands d’idéologie. Un homme qui a consacré une bonne part de sa vie à « l’oisiveté créatrice », et sur qui « comme un fleuve, tout glisse et ne dépose rien, pas de conviction profonde, pas d’opinion solide, rien de fixe, rien de stable* ». Un homme qui, face à la cohorte de ceux qui prétendent détenir la vérité, répondait simplement : « Que sais-je ? », qui s’est efforcé de rester debout dans le chaos du monde, et qui n’eut pas de plus grand souci que celui de sa liberté.

* Stefan Zweig, Montaigne

N.D.L.R. : Contemporain de la Chaslerie. C'est le moins que je puisse dire.

De nos jours, une telle retraite est impossible, au moins dans notre pays. Il y a toujours une administraaaâââtion pour pourrir la vie, l'une, bien connue de mes services, dans le principal but, bien sûr inavoué, de défendre un monopole légal, pour le reste mal contrôlé. Que de freins et de procédures absurdes et que de temps et d'énergie perdus !

Renvoyez-moi tout ce petit monde aux champs ! A la chinoise. Ils y trouveraient, peut-on l'espérer, une utilité. Et l'occasion de se régénérer.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 26 Mai 2020
Vie de l'association - Animation, fêtes, visites - Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux
Mis dans les circuits ce jour :


Bernard SOUL, maire de Domfront-en-Poiraie, a immédiatement signé le second document. Je l'en remercie.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 26 Mai 2020
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Peinture - Bâtiment Nord - Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - O'Gustin
Paul pourra recommencer à casser la maison du Bon-Papa car Mr SPOON, aidé par Guguss, sait très bien la réparer :

26 mai 2020.