Charpente-couverture

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mardi 5 Avril 2022
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Charpente-couverture - Cave
0
Une mauvaise surprise lors de la visite de chantier de cette après-midi ; un montant de lucarne est en train de pourrir d'autant plus rapidement que la pièce de bois utilisée, il y a une trentaine d'années, pour le façonner contenait de l'aubier :

5 avril 2022.


Le diagnostic d'Arnaud PAQUIN paraît sans appel. Une bavette de métal a disparu du côté gauche, donc l'eau s'infiltre entre le bois et le cuivre pour dégrader le bois fragile :

5 avril 2022.

5 avril 2022.


La réparation pourrait nécessiter le changement du montant de bois atteint.

J'ai demandé ce soir à Franck LIEGEAS d'assister à la prochaine réunion de chantier pour qu'on décide quoi faire.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 6 Avril 2022
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Charpente-couverture - Logis - Charretterie - Cave - Ferme et son fournil
0
Les dossiers s'accumulent qui nécessiteraient l'intervention, dès que possible, d'un charpentier compétent.

1 - Au titre de ceux dus à la lésine bien connue de mon prédécesseur des années 50, on peut citer :
- la cloison sous la charretterie qu'il faudrait remplacer par de bons matériaux convenablement implantés ou agencés :

6 avril 2022.


- la "problématique des poutres pourries" au premier étage du logis, patate chaude que se refilent tous mes interlocuteurs obligés depuis une douzaine d'années mais qu'Arnaud PAQUIN est bien décidé à régler dès la "tranche A" de travaux que l'on sait :

6 avril 2022.

6 avril 2022.


- le repositionnement d'une sablière intérieure, au premier étage de la tour Sud-Ouest, qu'un architecte en chef des monuments historiques, alcoolique notoire, avait négligé de traiter (comme d'ailleurs les "poutres pourries") alors que c'était pourtant son mandat :

6 avril 2022.


- le changement des poutres rachetèques et pleines d'aubier et la densification du solivage dans la salle-à-manger du logis :

6 avril 2022.


- pour les mêmes raisons, un travail analogue au premier étage du colombier :

6 avril 2022.



2 - Au titre de ceux pour lesquels j'étais le maître d'ouvrage :
- le montant pourri d'une lucarne de la ferme :

6 avril 2022.


- un arbalétrier de la ferme dont Roland BOUSSIN n'avait pas vu, sous le contrôle de Nicolas GAUTIER, qu'il était cassé :

6 avril 2022.



3 - Au titre de ceux dont la réunion de chantier d'hier a montré l'opportunité :
- l'élargissement de la trémie de l'escalier de la cave :

6 avril 2022.


- le cloisonnement à prévoir à l'étage de la cave, sur le modèle de celui-ci du rez-de-chaussée :

6 avril 2022.



Bref, comme on le voit, on ne manque pas de grain à moudre, ceci sans même parler, par exemple, du retour de la ferme au profil de longère, tel qu'il est envisagé.
En me promenant hier soir avec mon copain Guguss, j'ai eu une illumination.

Je me suis dit que le secteur de la "maison de Toutou" n'est peut-être pas le meilleur endroit pour rebâtir une "grange-atelier-garage-garde-meubles" car le terrain est assez bahuté et potentiellement très humide dans ce secteur (il y avait par là une mare que j'ai fait drainer) et parce que la masse du nouveau bâtiment s'insérerait mal dans le paysage qu'elle écraserait. Sans parler de la haie proche qui gênerait d'une manière ou d'une autre ou bien du système enterré là de l'assainissement des eaux de la ferme.

En revanche, au Nord-Ouest de la ferme, et quitte à abattre deux bouleaux (ce qui ne serait pas une grosse perte et m'éviterait des rhumes par allergie en cette saison) et, semble-t-il, un merisier, nous disposerions d'un espace plus facile à aménager (la principale question à régler serait d'adapter l'arrivée d'"eau de la ville"). Ici, le volume du nouveau bâtiment "passerait" beaucoup mieux, sans aucun doute, d'autant que l'allée voisine, vers la D 22, aurait perdu son statut actuel et usurpé d'allée principale du manoir favori. Et - cerise sur le gâteau - j'ai été le témoin de l'effondrement à cet endroit, lors de la tempête de 1999, d'une grange que je venais à peine de restaurer mais qui avait eu la très mauvaise idée d'ouvrir vers le Nord. En tournant cette grange de 90 ° et en l'ouvrant vers l'Est, je lui donnerais à la fois la meilleure protection contre le vent et la plus facile utilisabilité pour les tracteurs, mini-pelle et toutes les quincailleries mécaniques modernes à dissimuler aux regards.

Je dis "cerise sur la gâteau" car cela me permettrait de couper à tout débat fondamentalement chronophage, stérile, donc usant avec une administration qui aurait pu pinailler sur une implantation près de la "maison de Toutou" mais qui, au Nord-Ouest de la ferme, devrait se creuser beaucoup la tête pour trouver la moindre observation pertinente à opposer à mon projet.
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : jeudi 21 avril 2022 08:08
À : (...)
Cc : Arnaud Paquin architecte <arnaudpaquin.architecte@gmail.com>
Objet : Chantier de la Chaslerie (pilastres et travaux de charpente)

G(...),

Merci d'avoir réagi. J'ai avant tout besoin d'interlocuteurs réactifs et impliqués.
Impliqué, vous l'êtes sans aucun doute.
Réactif, ça me semble perfectible, du moins vu de ma fenêtre.

Oui, je souhaite recevoir votre devis. Et surtout, si on tope, que vous me fassiez de la "belle ouvrage" avec le bon granit.
Habituellement, à la fin des chantiers que je leur confie, je fixe à mes artisans un rendez-vous à horizon de 150 ans. Car je veux que le travail dont je suis le maître d'ouvrage dure autant qu'il le doit "dans l'intérêt du monument".
Pour vous, s'agissant de ces pilastres en granit, ce sera 400 ans.

Ceci dit, pour des raisons fiscales, il est très important pour moi que le chantier soit mené à un rythme compatible avec les contraintes, souvent artificielles et sans la moindre valeur ajoutée, qui surabondent dans ce pays où un triste quidam se vante - quel abruti ! - d'"emmerder les Français", ce qu'il va être encore en position de faire pendant cinq ans, hélas.
Au fur et à mesure que l'année s'avance, je sais que je suis en risque croissant de ne pas tenir mes objectifs en la matière.
Or, en raison de mon expérience personnelle, en rien démentie par les évènements récents, je répugne sans aucun doute à payer mes impôts autrement qu'en finançant des travaux sur mon monument. Lui en a besoin et je n'ai pas trop de doutes sur la qualité de l'usage qui est ainsi fait des fonds qui, par exception, transitent par mes poches.

Donc oui, j'attends votre devis et oui, j'aurais besoin que les travaux puissent commencer en temps utile pour que puisse m'en être facturé un bout dès 2022.

Quant à mes demandes à propos de travaux de charpente, je crois que j'ai compris (notamment grâce à l'un de mes nouveaux voisins qui vous connaît bien semble-t-il et qui dit le plus grand bien de vous) ce qui vous est hélas arrivé et je m'associe à votre souffrance. Donc je ne sais pas si vous êtes toujours partant.
En tout cas, je suis en train de mettre la main sur un lot de bois ancien (deux ruines locales à démonter) donc je devrais avoir de la matière première supplémentaire d'ici un mois (dès le retour d'Igor). En revanche, pour les cloisons de la cave et sa trémie, j'attends toujours les plans de l'architecte du patrimoine (au demeurant très sympathique et compétent) que je mets en copie.

Donc, de ces divers points de vue et si ça peut vous aider, on pourrait convenir de donner la priorité aux pilastres. Dites-moi cependant si c'est vous-même ou un autre qui s'occuperait le cas échéant des travaux sur bois. Car mon charpentier depuis trente ans a du mal à embrayer (apparemment il est saturé de travail et de tâches administratives de plus en plus chronophages et - disons-le - insupportables à de plus en plus d'égards) et on m'a recommandé récemment un autre charpentier qui intervient depuis peu dans mon secteur.
Mais le jeu est encore ouvert pour vous à ce stade.

Cordialement,

PPF
______________________________________________________________________________________________

De : (...)
Envoyé : jeudi 21 avril 2022 07:26
À : penadomf@msn.com <penadomf@msn.com>
Objet : Chantier de la Châlerie

Mr Fourcade,

par ce mail j'accuse réception de vos messages, tout particulièrement celui, vocal, d'hier soir.

La première impression que laisse ce dernier est que je ne semble pas être la personne adaptée à votre projet, même si beaucoup d'éléments semblent dire que nous partageons une vision commune de ce que doit être ce chantier. Force est de constater que la taille de mon entreprise ne semble pas pouvoir satisfaire votre impatience.

Cette impatience je peux la comprendre, le temps passe, les devis se font attendre, vous ne me connaissez pas vraiment, vous n'avez pas vu outre mesure mes références. Tout concours à votre sensation de perte de temps.

De mon coté votre chantier (je m'en tiens pour l'instant à la paire de piliers) me plaît, plus pour sa dimension tellurique et inspirante que pour l’égo nécessaire à son entreprise, que cela soit de votre coté ou du mien.

L'opportunité de mettre en œuvre le granite dans les proportions et les formes qui vous conviennent est bonne pour moi.

Cependant je suis un homme affranchis, c'est une des qualités qu'apporte l'opiniâtreté nécessaire à la pratique de la taille de pierre. Votre impatience et surtout la manière dont vous l'exprimez ne m'encourage gère à finaliser cette mise à jour de devis. Il n'est pas possible que la réalisation d'un tel ouvrage se fasse sous la contrainte. Encore moins sous celui de la crainte (en ce qui me concerne). Un respect mutuel est indispensable.

Si l'échelle de temps à laquelle j'opère ne vous convient pas, il me semble très important que dès maintenant vous vous rapprochiez d'une entreprise qui aura la taille nécessaire à la réalisation de votre ouvrage dans la temporalité qui sera la vôtre.

Cette dernière remarque est d'autant plus vraie que je ne pourrai pas attaquer de front plusieurs chantiers d'ampleurs en même temps, de surcroit en charpente.

Je ne vous cacherai pas la frustration que j'ai de mettre mon énergie dans ce genre d'échanges au détriments d'autres tâches que je peine à effectuer par manque de temps...

Veuillez me dire si je dois finaliser le devis des piliers.

Vous souhaitant bonne réception de ces quelques éléments de réflexions,

bonne journée à vous,

G.(...)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 22 Avril 2022
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Charpente-couverture - Plomberie-chauffage - Charretterie - Cave
0
Franck LIEGEAS vient de repartir. Il venait m'apporter les devis de bardeaux à poser sur l'appentis de la cave et la "maison de Toutou".

Je lui ai indiqué ce que pourrait être la suite du chantier pour lui :

- dans la cave :
. la restauration de l'angle brûlé du linteau de la chaminée ; il exclut la résine et recommande une greffe de bois ;
. l'agrandissement de la trémie de l'escalier ;
. la restauration des pièces de bois des lucarnes qui ont pris l'eau ; au moins deux lucarnes sont atteintes, les deux exposées au Sud ;
. les deux cloisons à poser à l'étage ;

- dans la charretterie : la réfection de la cloison en colombages.

Il est prévu que Franck revienne mardi prochain, pour la réunion avec Arnaud PAQUIN. On espère que celui-ci aura avancé dans ses plans.

S'agissant de l'appentis de la cave, j'ai indiqué qu'on s'oriente désormais vers l'installation d'un chauffage par aérothermie. Franck me recommande de vérifier si la machinerie correspondante ne doit pas être implantée à l'extérieur de l'appentis.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 22 Avril 2022
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Charpente-couverture - Plomberie-chauffage - Charretterie - Cave
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : vendredi 22 avril 2022 16:38
À : arnaudpaquin architecte <arnaudpaquin.architecte@gmail.com>
Cc : sarl.boussin.liegeas <sarl.boussin.liegeas@orange.fr>; Régis Fouilleul <fouilleul.energie@gmail.com>; C. F. ; Xavier MEYER
Objet : Réunion à la Chaslerie programmée le 26 avril 2022 à 14 heures

Cher Monsieur,

Pour info : https://www.chaslerie.fr/blog/message/53273

J'ai demandé à Franck LIEGEAS (charpentier) et à Régis FOUILLEUL (plombier) d'être présents à 14 heures afin que puissent être discutées leurs préconisations pour la cave et la charretterie :

- pour la cave : les différents problèmes à résoudre rapidement à propos de travaux en bois ; l'examen des contraintes d'un chauffage par aérothermie (peut-on caser toute la quincaillerie dans l'appentis ou bien des parties doivent-elles être implantées dehors ?) ; je précise que l'appentis en question (comme la "maison de Toutou" voisine) devra être rapidement protégé par des bardeaux de châtaignier supplémentaires ; donc il y a lieu de savoir si la quincaillerie obligera à percer des trous entre colombes ;
- pour la charretterie : cloison intérieure merdique à remplacer par des matériaux de "qualité FOURCADE" ; en particulier, la poutre à remplacer devra-t-elle être soutenue par un ou plusieurs poteaux de bois ?

J'espère que nous vous retrouverons en pleine forme... et muni des plans utiles, notamment pour la trémie de l'escalier de la cave et le cloisonnement de l'étage de ce bâtiment.

Bien cordialement,

PPF

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 25 Avril 2022
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Charpente-couverture - Plomberie-chauffage - Logis - Charretterie - Cave
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : lundi 25 avril 2022 09:38
À : Arnaud PAQUIN <arnaudpaquin.architecte@gmail.com>
Cc : sarl.boussin.liegeas <sarl.boussin.liegeas@orange.fr>; Régis Fouilleul <fouilleul.energie@gmail.com>; C. F. ; Xavier MEYER
Objet : RE: Réunion à la Chaslerie programmée le 26 avril 2022 à 14 heures

Cher Monsieur,

Pas de problème pour moi (juste un rendez-vous avec Anne CHEVILLON à reporter). Je m'assure que la date du 3 mai convient aux deux artisans invités.
Je les prie de nous le dire.

Bien cordialement,

PPF

___________________________________________________________________________________________

De : Arnaud PAQUIN <arnaudpaquin.architecte@gmail.com>
Envoyé : lundi 25 avril 2022 09:32
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc : sarl.boussin.liegeas <sarl.boussin.liegeas@orange.fr>; Régis Fouilleul <fouilleul.energie@gmail.com>; C.F. ; Xavier MEYER
Objet : Re: Réunion à la Chaslerie programmée le 26 avril 2022 à 14 heures

bonjour M. Fourcade,

Comme vous le savez, je rentre aujourd'hui d'une semaine de congés. Nous avons pris en main le dossier des menuiseries sur les parties classées et inscrites bien que n'ayant pu obtenir les fichiers informatiques d'Helena (...) qui rechigne à me les donner.
Nous travaillons en parallèle sur la charpente (poutre pourrie) et le bâtiment de la cave.
Auparavant, nous avons mis au propre les relevés et commencé la recherche de l'escalier.

En comptant bien, cela n'aura donc laissé que 4 jours ouvrés entre le rendez-vous du 12/04 et demain.
Par ailleurs, 26/04 p.m, j'ai un rendez-vous programmé près de Caen et c'est par erreur que je vous ai laissé entendre qu'un nouveau rendez-vous pourrait se tenir dès demain.

Il est donc nécessaire de reporter au mardi suivant 3 mai 14h la prochaine réunion, d'une part pour avoir le temps de travailler et d'autre part pour qu'elle puisse se caler avec mon circuit ornais du mardi.

Je vous remercie pour votre compréhension et vous adresse mes meilleures salutations.

Bien cordialement,

Arnaud Paquin

(Fin de citation)
Il se tiendra cette après-midi une réunion de chantier au manoir dit favori.

Est-il besoin que j'indique qu'en l'état des débats autour du devenir de la Chaslerie et de mon relais espéré mais une nouvelle fois avorté, elle ne devrait pas susciter chez moi le même enthousiasme que les précédentes ?
Excellente réunion de chantier cette après-midi avec Arnaud PAQUIN, architecte du patrimoine, en présence de Xavier MEYER, vice-président de La SVAADE, et avec la participation de Franck LIEGEAS, charpentier-couvreur, Régis FOUILLEUL, plombier-chauffagiste, et Carole.

Arnaud PAQUIN nous a communiqué et commenté ses plans relatifs, entre autres, à la restauration des menuiseries extérieures des bâtiments sur cour et à l'aménagement intérieur de la cave. Tout cela était fort intéressant. Je mettrai en ligne ces plans lorsqu'il me le communiquera sous forme d'un fichier pdf ou équivalent.

Voici déjà quelques photos d'ambiance :

3 mai 2022.

3 mai 2022.

3 mai 2022.

3 mai 2022.

3 mai 2022.

3 mai 2022.

Je retiens notamment qu'Arnaud PAQUIN aura ainsi été le premier architecte du patrimoine (ou assimilé) capable de présenter une proposition sensée pour la porte extérieure principale du logis et une autre pour régler la "problématique des poutres pourries", questions face auxquelles ses prédécesseurs depuis une bonne dizaine années avaient tous pataugé lamentablement.

Grand merci à lui !

(Je n'ose écrire qu'il sauve à mes yeux l'honneur de sa corporation... Il paraît que son prédécesseur immédiat refuse de lui rendre les fichiers qu'il lui avait communiqués confraternellement quand elle l'avait relayé : par quelque bout qu'on compare les performances, celle-ci n'avait vraiment pas le niveau et je me réjouirai longtemps d'avoir fini par obtenir, fin juillet dernier, qu'elle aille ronchonner plus loin).
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 13 Mai 2022
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administration - Charpente-couverture - Menuiserie - Logis - Aile "de la belle-mère"
0
Un coup de fil d'Arnaud PAQUIN, hier après-midi, m'a appris qu'il reviendra à la Chaslerie mercredi prochain, pour une réunion de chantier.

Il m'a dit être prêt à envoyer dans les circuits de la D.R.A.C., pour autorisation, le dossier relatif aux menuiseries extérieures des bâtiments sur cour, dont feront également partie son projet de résolution de la "problématique des poutres pourries" et sa proposition relative à la porte entre l'arrière-cuisine et l'arrière-cour.

Je l'ai informé de la prochaine venue d'une équipe de télévision. J'ai ajouté que j'aimerais beaucoup qu'il puisse participer au tournage : pour une fois que j'ai un chouette architecte du patrimoine, photogénique de surcroît, on va lui faire de la pub ! Richard BURTON va en être jaloux au point de se retourner dans sa tombe !

P.S. (du 14 mai 2022 à 1 heure 30) : Richard BURTON devra attendre une autre occasion de briller à la télé. En effet, les contraintes de l'équipe de tournage, telles que je les découvre petit à petit, me convainquent que je ne serai guère maître du contenu des séquences : nous sommes à une époque où les "communicants" font la loi, j'ai déjà dit ce que j'en pense mais cela m'échappe (hélas).
Réunion de chantier cette après-midi avec Arnaud PAQUIN et Xavier MEYER. Les derniers dossiers de demande d'autorisation, relative aux menuiseries extérieures du logis, sont prêts à envoyer dans les circuits.

Nous avons également évoqué la bibliothèque prévue au premier étage de la cave et décidé que la porte d'accès à la salle-de-bains de cet étage serait, elle aussi, porteuse de rayonnages.

Pour remplacer les "casts" des écuries, j'ai indiqué préférer des lucarnes à capucine du modèle visible à la Guyonnière, c'est-à-dire analogues à celles du logis de la Chaslerie antérieures à l'incendie de 1884. On pourra également songer à en réintroduire deux sur le versant Ouest de la couverture du logis.

La prochaine réunion de chantier est programmée pour le 21 juin.

P.S. (du 8 juin 2022 à 4 heures 40) : L'absence d'accord de principe entre mon aîné et moi n'a pas manqué de peser sur les échanges du jour avec Arnaud PAQUIN. Les limites bientôt atteintes de mes propres moyens financiers jettent en effet une ombre sur les projets de travaux, quels qu'ils soient.

J'ai néanmoins indiqué souhaiter poursuivre le projet relatif à la cave et, pour le reste, donner désormais la priorité à la moitié Nord du logis :
- pour la cave, j'ai même demandé à Arnaud PAQUIN de lancer et de suivre le chantier prévu pour l'isolement thermique des combles, les cloisonnements intérieurs de l'étage et l'escalier ;
- pour la moitié Nord du logis, je considère qu'il conviendra de lever, dès la réception de l'étude de "Bee +", l'entrave parasitaire posée, il y a bientôt trente mois, sur le pavement de la cour.

J'ai en revanche maintenu ma demande d'étude préalable pour l'ensemble du chantier, y compris l'aile Ouest et la ferme, ceci pour deux raisons :
- le souci de battre le fer tant qu'il est chaud à l'intention des entités subventionneuses,
- le besoin, conformément à ce que Patrice BESSE m'avait déclaré lors de sa visite il y a six mois, d'un tel document pour nourrir la réflexion de mon successeur, quel qu'il puisse être.
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : jeudi 16 juin 2022 13:36
À : M. I.
Cc : C. F. ; Xavier MEYER ; Arnaud PAQUIN
Objet : RE: Artisans

Madame,

Merci beaucoup !

Je m'empresse de diffuser autour de moi, notamment à mon architecte du patrimoine, Arnaud PAQUIN.

Bien cordialement,

PPF

______________________________________________________________________________________

De : M. I.
Envoyé : jeudi 16 juin 2022 13:34
À : 'Pierre-Paul Fourcade' <penadomf@msn.com>Objet : RE: Artisans

Bonjour Monsieur,

Vous trouverez ci-dessous le nom des matériaux ou entreprises ayant travaillé sur la tour St Pierre au château de Médavy.

La personne qui a dessiné l’escalier est Monsieur Christophe Amiot (ACMH), pour la réalisation, il s’agit des « Ateliers Perrault ».

Salles de bains:

- Carreaux achetés chez Saloni (89, rue du Faubourg Saint Honoré) ou Surfaces (plusieurs magasins dans Paris, dont un au 25, rue de Varenne). Mais les modèles choisis (y compris pour 2 des 3 salles de bains du château) ne se fabriquent plus
- robinetterie : Stella, Grohe et autres choisis chez SEH HALIMI au 53, rue de Bourgogne, mais je ne sais pas si le magasin existe encore
- Luminaires et miroirs : presque tous achetés chez Avant-Scène (Elisabeth Delacarte), place de l'Odéon, essentiellement Hubert Le Gall

(Pour les salles de bain du château, il a été fait appel aux décorateurs « Girodroux/Delpy » situés à Paris.)

Radiateurs :

- Marque Campana

Cuisine :

- Conçue par Elisabeth Delacarte, et réalisée par ses artisans

Charpentier de la tour :

- Ateliers Perrault à Angers (spécialisé monument historique)

N’hésitez pas à revenir vers moi pour plus de renseignements.

Bien cordialement,

signature myriam perso

_____________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mardi 14 juin 2022 06:12
À : Myriam ILLIEN
Cc : C. F. ; B. C. ; J.-L. C.
Objet : Artisans

Madame,

Sur le conseil de Jean-Louis CHARON, je prends contact avec vous en vous priant de me communiquer les coordonnées d'artisans intervenant à Médavy, comme le charpentier et l'escaliéteur de la tour, ou les références de matériels (cuisines, salles d'eau).

Je restaure un monument historique à Domfront (www.chaslerie.fr) et ces informations me seraient utiles en l'état de mon chantier.

Cordialement,

PPF
06 12 96 01 34

(Fin de citation)
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 29 juin 2022 09:12
À : Leroy-Tullie Jean-Paul
Cc : Fondation du Patrimoine ; Hugues HOURDIN ; Xavier MEYER ; ROCHAS Philippe ; arnaudpaquin architecte ; Fourcade Thibaud ; BERGER Jérôme ; Arnaud Tiercelin
Objet : RE: Chaslerie - "Fondation du patrimoine associée à Airbnb"

Cher Jean-Paul,

Merci pour ce message.

De notoriété publique, le château de Bourgon est protégé et nullement visible de la rue.
Je vous suggère plutôt de vérifier pour quelles raisons, manifestement autres, ce château a retenu l'attention bienveillante de vos collègues de la Fondation du patrimoine dans le département voisin de la Mayenne.

Quant à la mission BERN, dont la puissance de la mobilisation de fonds qu'elle permet ne fait aucun doute, "La SVAADE" a estimé, après l'échec non motivé de sa candidature récente à un petit prix de la fondation BERN susceptible de reconnaître la qualité de ses animations culturelles, qu'elle n'a aucune chance de voir sa candidature ni celle de la Chaslerie prospérer auprès d'elle. Après 31 ans de travaux de restauration du monument menés par les propriétaires, il nous semble en effet que les extérieurs de la Chaslerie ne présentent plus l'état de décrépitude favorisant la couverture médiatique, intense, propre à cette orientation particulière de l'action des pouvoirs publics.
En tout état de cause, le "tour" de l'Orne vient de passer au guichet le plus généreux de cette "mission", de sorte que l'on peut craindre que, au moins pour les cinq ans à venir, il nous demeure fermé.
Si toutefois vous aviez d'autres informations, nous serions évidemment heureux d'en prendre connaissance.

Plus généralement et en l'absence hélas confirmée du moindre relais familial utile, nous demeurons dans l'immédiat à la recherche de mécènes pour nous aider dans le financement des travaux à venir à la Chaslerie.
Tous conseils à ce sujet, désormais tout à fait critique pour nous, nous seraient des plus utiles.

Cordialement,

PPF

________________________________________________________________________________

De : Leroy-Tullie Jean-Paul
Envoyé : mercredi 29 juin 2022 08:17
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc : Fondation du Patrimoine
Objet : Travaux La Chaslerie

Bonjour,
>
> Suite à votre demande prospective d’aide potentielle de la Fondation du Patrimoine pour le changement des huisseries de l’aile droite de vos bâtiments.
> Il me paraît nécessaire que vous constituiez un dossier complet relatif à votre projet patrimonial.

En ce qui concerne le Label de la Fondation du Patrimoine, je vous en rappelle les principes d’attribution que vous connaissez, il s’applique dans le cas suivant :
- visible de la rue
- pour les parties non classées MH
Intervention limitée de la Fondation au regard des sommes que vous citées.

> Afin de bien vous orienter prenez contact avec les propriétaires du château de Bourgon pour constituer et documenter à bon escient votre dossier et de l’adapter à votre démarche patrimoniale de laChaslerie, chaque dossier étant unique.
Nous serons alors en mesure de déterminer éventuellement l’approche la mieux adaptée à votre projet définitif .
Il me semble que vous avez abandonné l’idée de concourir pour la mission Bern qui est un levier puissant de mobilisation de fond.
> Je suis en déplacement actuellement et je n’ai pas accès à l’ensemble des documents de travail de la Fondation, je reprendrais donc contact avec vous début juillet à mon retour. »
> Cordialement,
> Jean-Paul,
>
> Envoyé de mon iPhone

________________________________________________________________________________


De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : jeudi 23 juin 2022 21:09
À : Leroy-Tullie jean paul
Cc : Claude Trianon ; Hugues HOURDIN ; Xavier MEYER
Objet : Chaslerie - "Fondation du patrimoine associée à Airbnb"

Cher Jean-Paul,

Des fenêtres à changer, nous n'en manquons pas à la Chaslerie. Une demande d'autorisation a été dernièrement transmise à la DRAC. Le budget va m'en être prochainement précisé par l'architecte du patrimoine maître d'œuvre ; pour le seul logis (bâtiment principal, à droite de la cour), il devrait y en avoir pour plusieurs centaines de milliers d'euros.

Pensez-vous que la Fondation du patrimoine pourrait nous aider comme elle le fait au château de Bourgon en Mayenne, pour une dizaine de fenêtres à changer ?

A la Chaslerie, il y a en effet, pour le seul logis, plus de vingt fenêtres à changer, plus deux portes, plus une dizaine de fermetures de meurtrières. Et il y en aura à peu près autant, dans un second temps, pour l'aile Ouest.

C'est dire à quel point cette aide nous serait utile et paraîtrait justifiée.

Je me tiens à votre disposition, en liaison avec le bureau de La SVAADE, pour répondre à vos questions en vue de vous présenter plus complètement ce dossier.

Bien cordialement,

PPF

________________________________________________________________________________

De : Isabelle Ducatillon <chateaudebourgon@gmail.com>
Envoyé : jeudi 23 juin 2022 17:24
À : penadomf@msn.com <penadomf@msn.com>
Objet : Programme mis à jour du 26 Juin à Décembre 2022

Une excellente nouvelle !!
La Fondation du Patrimoine associée à Airbnb vient d'allouer un prix de 20 000 € pour la présentation du projet de remplacer une dizaine de fenêtres au château de Bourgon (...)

(Fin de citation)