Charpente-couverture

La mise en concurrence de ce courtier d'assurances à la masse avec des confrères plus réactifs m'a amené à photographier les extérieurs du manoir favori. Vous connaissez suffisamment les lieux pour que je n'aie pas à commenter :

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

Toujours pour secouer ce courtier à la masse, voici des photos des intérieurs. Elles confirment qu'aussi curieux que cela puisse apparaître après trente ans de travaux, je dispose de guère plus de 65 m2 habitables toute l'année :

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

0

23 avril 2021.

23 avril 2021.

23 avril 2021.


Voici l'essentiel de ce qui restera à traiter la semaine prochaine :

23 avril 2021.


Fabrice se propose de me soumettre un projet pour les finitions intérieures des lucarnes...

23 avril 2021.

... et des maudits casts :

23 avril 2021.

Pourquoi pas ?

Le fait est que Sébastien LEBOISNE a fourni beaucoup plus de lattes de chêne que nécessaire pour cette aile. Il faut que je leur trouve un usage :

23 avril 2021.

23 avril 2021.


Justement, lundi prochain, Franck LIEGEAS doit passer me voir pour que nous évoquions différents sujets d'intérêt commun. Je compte lui demander s'il se sent capable de modifier la couverture de la cave pour y introduire une couche de "Skytech", à l'instar de ce que Roland BOUSSIN avait réalisé sur l'"aile de la belle-mère" et, de mémoire (point à vérifier), sur le fournil de la ferme. Si oui, on pourrait utiliser ce stock de planches entre les chevrons de la cave.

Je compte également demander à Franck combien il m'en coûterait de lui faire enlever les casts des écuries et d'implanter quatre lucarnes du même modèle que sur la cour. S'il est intéressé par ce travail, il sera inutile que je demande à Fabrice de dissimuler le "Skytech" encore visible aux emplacements de ces nouvelles lucarnes :

23 avril 2021.


P.S. (du 24 avril 2021 à 2 heures) : Vérification faite, je ne suis pas sûr que nous ayons posé du "Skytech" sur le fournil de la ferme. Peut-être nous étions-nous contentés de matériaux moins efficaces pour lutter contre les déperditions thermiques ?

C'était en juillet 2011. Il faudra que je remonte dans la tour Louis XIII afin de retrouver la facture donc, je l'espère, les références de ces matériaux. Si la facture est imprécise sur ce point, j'interrogerai Franck LIEGEAS sur ses souvenirs.

P.S. 2 (du 24 avril 2021 à 8 heures) : La facture du 29 septembre 2011 de Roland BOUSSIN (que j'avais dû régler en 2012 car elle était classée dans mon dossier fiscal de 2012) me confirme qu'il s'agissait bien, sur le fournil de la ferme, de "Skytech" :


A la réflexion, je me demande si Patrice ne pourrait pas travailler dans la cave sans qu'au préalable, j'aie fait déposer la couverture et les liteaux, installer le "Skytech", mettre de nouveaux liteaux puis reposer la couverture. Après tout, cette couverture est encore en bon état et l'époque où quelqu'un aura besoin que ce bâtiment soit habitable et soigneusement isolé contre les déperditions de chaleur reste, à ce jour, parfaitement indéfinie. Le risque serait que le vent repousse sous les tuiles une neige qui finisse par gâter les planches. Il me semble que ce ne sera pas demain la veille mais je demanderai son avis à Franck.
Tour des bâtiments ce matin avec Franck LIEGEAS. Il me conseille de ne pas chercher à faire crever les lichens sur les ardoises, contrairement aux mousses sur les tuiles :

26 avril 2021.


Il faudra refaire le solin de la tour Nord-Est (car un mauvais matériau avait été mis en œuvre, ce qui nécessitera sans doute de changer les plombs dudit solin) et, pour ceci, échafauder :

26 avril 2021.


Ailleurs, notamment pour remplacer des ardoises tombées du logis, de la tour Louis XIII et du clocheton de la chapelle, une nacelle sera utile, donc devra intervenir tant que le terrain demeure sec :

26 avril 2021.


Enfin, Franck me promet des devis :
- pour le remplacement d'un arbalétrier cassé sur la ferme et la modification de la couverture, de manière à redonner au bâtiment son ancienne forme de longère ; deux lucarnes "ad-hoc" devront donc être prévues sur la partie Sud de ce bâtiment, en lieu et place de deux actuelles fenêtres moches ;
- pour l'introduction de "Skytech" sur la cave et l'amélioration de l'intérieur des lucarnes, actuellement barré par des pannes trop basses ; l'intervention pourrait avoir lieu l'hiver prochain ; d'ici là, plus question de poser les planches en rab entre les chevrons dudit bâtiment, ceci pour éviter les coulures de tanin ;
- pour la substitution de lucarnes aux horribles casts des écuries.

S'agissant de la cave, je précise que me voyant désormais perclus de bobos divers (notamment dans le dos et aux pieds), je me dis qu'il est temps que j'aménage un nid de plain pied en prévision de mes vieux jours.